LES GRANDS PROJETS URBAINS A LYON

Le Site de référence pour parler des grands projets architecturaux et environnementaux du Grand LYON
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 LE GRAND PROJET DE VILLE - LYON LA DUCHERE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Max

avatar

Nombre de messages : 91
Age : 33
Localisation : Vieux-Lyon
Date d'inscription : 02/06/2009

MessageSujet: Re: LE GRAND PROJET DE VILLE - LYON LA DUCHERE   17/3/2010, 00:23

Antho a écrit:

puits canadien

C'est quoi ça un puit canadien?
scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
biglower
Actif Reporter 2
Actif Reporter 2


Nombre de messages : 484
Age : 29
Localisation : Lyon 4
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: LE GRAND PROJET DE VILLE - LYON LA DUCHERE   17/3/2010, 21:18

C'est un tuyau qui passe sous la terre (dans un jardin ou autre) et qui se sert de l'inertie thermique du sol comme appoint de chauffage l'hiver pour un bâtiment ou qui rafraichît naturellement l'été. Le transfert thermique se fait grâce à l'eau (classique).
C'est une source que l'on peut qualifier de géothermique.

Ça permet d'économiser de l'énergie en apportant quelque degrés en plus (ou en moins l'été par forte chaleur).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agora Line 41 TCL
Actif Reporter 1
Actif Reporter 1
avatar

Nombre de messages : 168
Age : 21
Localisation : Caluire-et-Cuire
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: LE GRAND PROJET DE VILLE - LYON LA DUCHERE   10/5/2010, 14:15

Au fait est-ce qu' il y en a qui vont assister au "tir" de la barre 220 le 19 Mai a 12h05 ? Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lyonenfrance



Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 12/04/2009

MessageSujet: La barre 220 "implosera" la 19 à 12h00   17/5/2010, 11:26

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agora Line 41 TCL
Actif Reporter 1
Actif Reporter 1
avatar

Nombre de messages : 168
Age : 21
Localisation : Caluire-et-Cuire
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: LE GRAND PROJET DE VILLE - LYON LA DUCHERE   17/5/2010, 21:50

Une bache a été monté sur la 220 aujourd' hui. Il y a des textes, quelqu' un sait ce qui y est écrit ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bis
Admin


Nombre de messages : 1243
Age : 35
Localisation : Lyon 8
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: LE GRAND PROJET DE VILLE - LYON LA DUCHERE   18/5/2010, 10:27

Nan, je ne suis pas de là bas... Mais si quelqu'un aussi pouvait me dire ou sera le meilleur emplacement pour voir imploser cette tour demain à midi ? J'irais bien voir cela par curiosité ! Merci de m'informer si vous le savez ! Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyon-urbanisme.superforum.fr
Bis
Admin


Nombre de messages : 1243
Age : 35
Localisation : Lyon 8
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: LE GRAND PROJET DE VILLE - LYON LA DUCHERE   19/5/2010, 08:42

18-05-2010
La barre 220 de la Duchère vit ses dernières heures


Mercredi 19 mai, à 12h05 exactement, s’effondreront les 52 000 tonnes de la barre 220 du quartier de la Duchère. Un immeuble de 16 étages construit au début des années 60, et détruit par «foudroyage» dans le cadre de la réhabilitation du quartier. Responsable d'opérations à l’OPAC du Rhône, Thomas Pouderoux nous explique comment se déroulera cette opération, qui promet d’être émouvante et spectaculaire.

Lyon Mag : Concrètement, comment cela va se passer mercredi pour la destruction de la barre 220 ?
Thomas Pouderoux : Mercredi aura lieu la démolition de la barre 220 à 12h05. Un périmètre de sécurité est mis en place entre 10h30 et 13h15. C’est un périmètre de 200 mètres dans lequel la population doit être évacuée. L’évacuation de la population débutera de 8h jusqu’à 10h30. La réouverture du périmètre se fera à 13h15.

La destruction en elle-même va durer combien de temps ?
La démolition va durer moins de six secondes. C’est un bâtiment de 340 logements qui fait 160 mètres de long pour 50 mètres de hauteur.

Qu’est-ce qui rend exceptionnel cette démolition ?
Cette démolition est particulière, même si elle ressemble à celle que nous avions fait en 2005 sur la barre 210. Le bâtiment était la copie conforme. Elle est particulière sur le temps de fermeture de sécurité, qui est uniquement de trois heures. En 2005, nous avions dû fermer pendant quatre heures. Les aspects annexes à la démolition montrent que l’organisation s’est améliorée.

Comment allez-vous procéder pour détruire le bâtiment ?
Nous avons choisi une démolition par foudroyage. C’était la solution qui permettait d’impacter un minimum la vie du quartier. Le démolition par grignotage aurait engendré la fermeture pendant plusieurs mois du parking du centre commercial, et d’une partie du boulevard de la Duchère. Le chantier a démarré en Septembre 2009, par des phases de déconstruction, qui consistent à enlever tous les matériaux qui constituent le bâtiment. On ne laisse que le béton. Le reste est trié et valorisé suivant sa consistance. 98% des matériaux sont valorisés au final.

Combien d’engins ont été placés pour la démolition elle-même ?
Le bâtiment est affaibli au niveau de quatre étages seulement sur les seize qui constituent la barre. Quatre étages sur lesquels on vient enlever des bouts de structure pour fragiliser le bâtiment. Cela permet, le jour du tir, d’utiliser le minimum d’explosifs. C’est en fait le bâtiment qui s’effondre sur lui-même.

Les explosifs ne sont donc pas disposés au niveau du sol mais directement au niveau des étages ?
Sur les explosifs, je ne peux pas trop vous en parler. Ce sont des questions de sécurité.

Comment va se passer alors le foudroyage ?
Le bâtiment sera détruit depuis le pignon nord vers le pignon sud, avec un affaissement allée par allée. Cela permet, au niveau du pignon sud qui est assez proche de la barre voisine, de bien se rabattre vers l’intérieur, et ainsi d’éviter le choc avec la barre 230. On met des câbles qui permettent de tirer le pignon sud vers l’intérieur.

C’est un des risques où en existe-t-il d’autres pour cette démolition ?
C’était un point de vigilance. Mais il est parfaitement maîtrisé. Nous avions la même configuration en 2005 avec la barre 210. C’est un point de vigilance plus qu’un risque.

Les poussières projetées par ce type de démolition seront-elles maîtrisées ?
Il y aura forcément de la poussière. Les 52 000 tonnes de béton qui tombent engendrent forcément cela. Cette année, nous avons décidé de mettre un dispositif qui permet de réduire les poussières à 70% Tout autour de la barre, nous mettons en place des piscines remplies d’eau. Au moment de la chute du bâtiment, ces piscines sont détonées aussi. cela permet de créer un mur d’eau de 25 mètres devant le bâtiment qui assure de capter une grande partie de la poussière.

Pour les personnes qui travaillent sur ce projet, la démolition d’un bâtiment de cette longueur là est exceptionnelle ?
C’est un travail qui a démarré en septembre pour la partie «chantier», avec en permanence 30 à 40 ouvriers sur site. C’est également un travail préparatoire, avec des études techniques notamment qui sont menées depuis environ deux ans. En parallèle, les phases de relogement ont dur trois ans, avec la mobilisation de toute une équipe au sein de l’agence de l’OPAC du Rhône.

La démolition aura-t-elle une sorte d’effet artistique sur l’arc-en-ciel dessiné sur la barre ou pas du tout ?
Pas du tout. L’arc-en-ciel avait été fait au moment des Fêtes des Lumières 2008. Aujourd’hui, il va disparaître avec la démolition, mais cette oeuvre était éphémère aussi. Il n’y aura pas de côté artistique lié à cet arc-en-ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyon-urbanisme.superforum.fr
allezol69003
Actif Reporter 1
Actif Reporter 1
avatar

Nombre de messages : 237
Age : 107
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 14/11/2009

MessageSujet: Re: LE GRAND PROJET DE VILLE - LYON LA DUCHERE   19/5/2010, 13:28

Qui y a assister alors ?

TLM mettra la video dans son journal j'essayerais de la poster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.empireimmo.com/inscription.php?p=flop
M@nu

avatar

Nombre de messages : 418
Age : 35
Localisation : Ambert - Puy de Dôme
Date d'inscription : 23/05/2006

MessageSujet: Re: LE GRAND PROJET DE VILLE - LYON LA DUCHERE   19/5/2010, 15:29

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.skyscrapercity.com/forumdisplay.php?f=32
allezol69003
Actif Reporter 1
Actif Reporter 1
avatar

Nombre de messages : 237
Age : 107
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 14/11/2009

MessageSujet: Re: LE GRAND PROJET DE VILLE - LYON LA DUCHERE   19/5/2010, 18:13

tlm ont une autre video sous un autre angle :

http://www.kewego.fr/video/iLyROoafvO6g.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.empireimmo.com/inscription.php?p=flop
Antho
Admin
avatar

Nombre de messages : 1100
Age : 39
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: LE GRAND PROJET DE VILLE - LYON LA DUCHERE   20/5/2010, 11:11

«Le Grand Projet de Ville achevé dans six ans»

publié le 20.05.2010 04h00

Débuté en 2003 avec la démolition de la moitié de la barre 200, appelée à l'époque « barre Chicago », et la restructuration de la partie restante, le Grand Projet de Ville de La Duchère « va se poursuivre pour se terminer normalement dans cinq ou six ans », comme l'annonçait hier le maire de Lyon Gérard Collomb.

Actuellement, le futur centre du quartier, laissé libre par la démolition par grignotage de la barre 260 en 2005 prend forme. Les immeubles comprenant des logements sociaux et surtout du locatif libre et de l'accession sociale ou traditionnelle à la propriété sont en grande partie sortis de terre. A la rentrée, la nouvelle bibliothèque de La Duchère, un supermarché, une Maison du département, des commerces s'installeront en pied d'immeuble. L'aménagement de la place Abbé-Pierre, espace central du quartier, pourra commencer. En lieu et place de la barre 210 détruite par implosion en 2005, de la 220 démolie hier et de sa voisine la barre 230 qui devrait disparaitre en 2013, seront reconstruits là aussi de petits bâtiments à taille humaine en bordure du magnifique parc du Vallon où les travaux d'aménagement débuteront fin 2010 pour s'achever en 2013. A retenir également, la construction d'ici mi 2012 de la future halle d'athlétisme à vocation régionale.

Montant global de cette opération marquée par la démolition et la reconstruction de 1 700 logements : 600 millions d'euros dont 350 millions de fonds publics (Grand-Lyon, Anru, Ville de Lyon, Département, Région, bailleurs) et 250 millions d'investissements privés.

L'objectif : faire tomber la part du logement social de 80 à 56 % pour recréer une mixité sociale dans ce quartier construit dans les années soixante qui se paupérisait et se ghéttoïsait.

« Je crois au mouvement dans notre société pour éviter qu'elle se sclérose. Il faut donc que ce quartier renaisse pour redonner de l'espérance aux enfants, c'est essentiel. Je veux que les gamins d'ici vivent dans des conditions où tous les espoirs sont possibles », lançait hier le maire Gérard Collomb, fier de l'avancée du projet. « Aujourd'hui, les gens ont envie de venir vivre à La Duchère. Je suis sûr que dans quelques années, on parlera même des bobos de La Duchère. »

Laurence Bufflier

Source:
http://www.leprogres.fr/fr/region/le-rhone/rhone/article/3171518/Le-Grand-Projet-de-Ville-acheve-dans-six-ans.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bis
Admin


Nombre de messages : 1243
Age : 35
Localisation : Lyon 8
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: LE GRAND PROJET DE VILLE - LYON LA DUCHERE   20/5/2010, 20:29

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyon-urbanisme.superforum.fr
Bis
Admin


Nombre de messages : 1243
Age : 35
Localisation : Lyon 8
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: LE GRAND PROJET DE VILLE - LYON LA DUCHERE   15/6/2010, 11:16

La Duchère : des commerces en pied d'immeuble comme dans le centre-ville

A La Duchère, les vieux centres commerciaux aux allures de mails piétons vont disparaître. Les commerces s'implanteront petit à petit, dès l'été, en rez-de-chaussée des nouveaux immeubles. Comme dans le centre de Lyon...

Pour la suite, achetez le Progrès !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyon-urbanisme.superforum.fr
Antho
Admin
avatar

Nombre de messages : 1100
Age : 39
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: LE GRAND PROJET DE VILLE - LYON LA DUCHERE   3/9/2010, 12:58

La « nouvelle » barre Balmont à Lyon ou comment « redorer » l'image d'une barre !

En raison de l'image négative qu'elles véhiculent, les barres HLM construites dans les années 60-70 sont pour la plupart vouées à la démolition. Or, il existe une alternative : le remodelage. C'est ce que démontre l'atelier Castro Denissof Casi.


Dans le quartier de la Duchère à Lyon - qui fait l'objet depuis 2003 d'un Grand Projet de Ville (GPV) dont la fin est prévue en 2012 - la barre Balmont compte 368 logements (avant rénovation), livrés en 1965 par Régis Cootin et Franck Grimal, architectes. Elle bénéficie d'une situation exceptionnelle et appartient, depuis plus de quarante ans, au paysage lyonnais. Mais, la barre ne sera pas détruite. Roland Castro, architecte urbaniste en charge du projet, explique : « C'est en tant qu'élément de ce grand paysage qu'a été conçu le remodelage de cette barre . Lequel s'inspire de la manière dont Le Corbusier dessinait ses unités d'habitation, tels de grands paquebots ». C'est là le premier élément fort qui signe cette réhabilitation : une silhouette entièrement repensée pour casser l'image de la barre HLM.
Selon Roland Castro, il s'agit de « redessiner une ligne de ciel ». Ce nouveau dessin implique bien sûr des travaux de transformation de très grande ampleur. Cette ligne de ciel impose la démolition sur quatre étages de la partie supérieure de la tour pour y « poser » en retrait, sur deux ou quatre niveaux, des appartements maisons en duplex avec terrasse. Du logement locatif qui correspond à une gamme de plus grand standing.
Cette nouvelle silhouette n'est pas le seul élément emblématique de cette réhabilitation. La façade à l'est - la plus visible depuis la ville - est aussi profondément remaniée par l'adjonction, sur les onze étages du corps principal et sur toute la longueur de la barre , d'un nouveau volume de 2,50 m de largeur. Cette option a permis d'agrandir les logements existants, de ¬creuser de profondes loggias et de donner un nouveau rythme à la façade. En outre, le gain de surface obtenu a été l'occasion de restructurer entièrement les logements et de les décliner en typologies très diverses. De l'autre côté, la façade est également retravaillée. Ce sont de nouvelles cages d'ascenseur (4 au total) qui donnent le rythme. Ces dernières sont le résultat d'un important travail de restructuration des paliers qui ont été agrandis, vitrés pour les protéger du vent.
Pour un confort optimum des habitants, les parties communes ont été dotées d'un ascenseur supplémentaire. Ces derniers sont disposés soit en façade, soit à l'intérieur du bâtiment dans de nouvelles trémies prévues à cet effet.
Hiérarchie des hauteurs

Le travail de proportion et de hiérarchie des hauteurs concerne également le pied de la barre . L'objectif : « Donner une assise davantage à l'échelle du bâtiment et une image plus valorisante des halls, des porches et des locaux situés en rez-de-chaussée ». Ainsi, les deux premiers niveaux ont été doublés par un mur maçonné et habillé de carrelage. Un travail de maçonnerie qui vient différencier les entrées afin que chacun puisse rapidement identifier et s'approprier la sienne. Le remodelage architectural ne s'arrête pas là. Il est complété par un travail de recomposition urbaine. Ce dernier qui se concrétise par la construction de deux bâtiments, qui remplissent une fonction urbaine et architecturale : « Ils rétablissent un rapport entre les sols de la barre et du boulevard et construisent une hiérarchie entre rue et jardin ». L'un d'entre eux est adossé au pignon aveugle de la barre , créant pour celle-ci une façade urbaine sur le boulevard. « Ainsi, on requalifie la rue, on tisse des liens entre la rue et la barre , on domestique la grande échelle », conclut Roland Castro.




Maisons sur le toit

« La mise en œuvre et la conception de l'ossature métallique des appartements duplex en partie supérieure de la barre ont demandé en amont un gros travail d'étude technique. La structure métallique (poteaux, poutres, plancher collaborant) a été privilégiée pour éviter les surcharges et pour des raisons de sécurité. Elle est assemblée autour d'un noyau en béton constituant les parties communes et assurant le contreventement.




Mixité sociale


« La transformation de la barre Balmont est radicale. Le bâtiment retrouve un langage classique : soubassement, parties courantes et couronnement. Cette mutation ne se limite pas au plan architectural, l'un des axes du GPV étant de favoriser la mixité sociale. On y proposera, outre du locatif aidé, du locatif intermédiaire, des logements conventionnés et même, sur le toit, des logements non conventionnés. »




Phasage

« Les travaux réalisés par tranches débutent systématiquement par une mise à nu de la structure, un curage complet, un désamiantage et un écrêtage des quatre derniers étages. L'écrêtage est réalisé avec précaution, par grignotage avec des mini-engins. Pour éviter les surpoids sur les dalles, les gravats sont éliminés au fur et à mesure.»




Préfabrication béton


« Pour l'élargissement de la façade, c'est la préfabrication béton qui, après étude de faisabilité, a été retenue. Avantages : facilité de mise en œuvre, gain de temps et sécurité. Mis en place sur des fondations sur pieux (8 m de profondeur) indépendantes de celles du bâtiment existant, les murs porteurs verticaux sont réalisés avec des prémurs. Les planchers béton sont reliés au plancher existant par clavetage. La façade proprement dite est constituée d'une trame horizontale d'allèges en béton préfabriqué. L'ensemble représente 5 000 m2 SHON avec la mise en place de 438 prémurs.»





Éclairage naturel

« Plus grands, les logements ont tous fait l'objet d'une réhabilitation avec des produits et des matériaux de qualité. Les pièces ont été redistribuées dans un esprit plus contemporain. Avec les nouvelles façades, les séjours bénéficient de surfaces vitrées sur toute la largeur. Les allèges de 60 cm de hauteur laissent largement passer la lumière naturelle, tout en offrant une vue ouverte sur la ville ».

Source:
http://www.lemoniteur.fr/181-innovation-chantiers/article/solutions-techniques/767348-la-nouvelle-barre-balmont-a-lyon-ou-comment-redorer-l-image-d-une-barre?11804053=767347&po=1&po=1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin
avatar

Nombre de messages : 1100
Age : 39
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: LE GRAND PROJET DE VILLE - LYON LA DUCHERE   1/10/2010, 11:58

Gérard Collomb mixe à La Duchère
30-09-2010

Gérard Collomb a présenté mercredi l’avancement des travaux de réhabilitation de la Duchère. Accompagné dans sa visite par les grands acteurs du projet, le président du Grand Lyon a rappelé le double objectif sur ce quartier : désenclavement et mixité sociale.

Pour visualiser la Duchère telle qu’elle sera en 2016, il faut l’imaginer dans un grand projet urbain incluant le quartier de la Sauvegarde et de Balmont. Désenclaver à dessein, inclure l’ensemble dans son voisinage d’Ecully et de Champagne au Mont d’Or, et faire du quartier de la Duchère un premier point d’ancrage des trafics routiers avant l’arrivée nord de Lyon, voilà le premier pari que souhaite relever le Grand Lyon. A l’ouest, dans le quartier de la Sauvegarde, le Sytral équipera donc un parc-relais de 120 places pour rendre la main aux transports en commun. A ce titre, et dans le cadre du projet Atoubus mené par la Sytral, la ligne 36 doit être prolongée jusqu’au Perollier, à travers la réalisation d’une voirie en site propre débouchant sur l’avenue Ben Gourion, en septembre 2011. Ce parc-relais, temporaire, devrait à terme être implanté dans le secteur du Perollier.



Alors évidemment, l’objectif final n’est pas de faire de l’ouest de la troisième colline de Lyon un lieu de passage et de centralisation des trafics, mais un quartier en soi. Du square des 400 jusqu’à l’angle de l’avenue Rosa Parks et du boulevard de la Duchère, c’est tout un espace autonome d’habitations et de services qui doivent favoriser l’implantation privée dans le quartier. Du logements social et privé rue Marius Donjon et rue Wolville, mais également une crèche, une Maison des Fêtes et des Familles, dont l’inauguration est prévue dans quelques semaines, garniront à terme la renommée avenue Rosa Parks. Côté activité économique, un hôtel-restaurant d’une centaine de chambre offrira aux visiteurs de la clinique de la Sauvegarde la possibilité de rester quelques jours sur place. Il devrait être livré en 2013. Une pépinière d’entreprise de 1 700m2 doit également voir le jour, dans le cadre du projet Lyon Ville de l’Entrepreuneuriat. L’ensemble devrait être garni en 2014.



Le rattachement du quartier de la Sauvegarde doit se faire par le réaménagement du tampon que constitue le parc du Vallon. Plus largement, il marquera une frontière verte ouverte entre Ecully et la Duchère. Du côté de la Duch’, on attend quelques aménagements ambitieux. Après la démolition des barre 210 et 220, les logements sont déjà sortis de terre. 94% des logements sont commercialisés, et au 30 juin, il ne restait que 18 logements à vendre sur les 309 mis en vente sur la Duchère. L’accès à ces derniers se fait selon le modèle mixte cher à Gérard Collomb, qui défend sa méthode pratiquée sur l’agglomération. « Là où il n’y avait que du logement social, j’en enlève et j’introduis du résidentiel. Là où il n’y a que du logement social, je mets du résidentiel » explique Collomb, qui, à doser accès à la propriété et locatif social, veut recréer de la « mixité sociale », et éviter les phénomènes de ghettoisation. L’aménagement des trois derniers îlots, la résidence Nelson Mandela, la résidence des Dominos et la résidence 9 Agora, doit être finalisé respectivement en décembre 2010, à mi-2011 et à l’hiver 2011. L’objectif passe par un désenclavement du site et l’amalgame entre les différents types de résidents. Mais également par l’aménagement de grandes places publiques où les gens viennent vivre leur quartier. Ce devrait être le cas avec l’aménagement du square Averroès et de la place Abbé Pierre. Après avoir porté aux nues le modèle Romain de circulation Nord / Sud, Est / Ouest, place au référent grec avec l’agora ! Averroès appréciera.


Site où sera construite la nouvelle halle d'athlétisme

Côté commerce, le Simply Market et le Lidl, visités pour l’occasion par le maire de Lyon, ont été retapés. Et les rez-de-chaussées des nouveaux logements doivent laisser place à des boutiques. A telle enseigne que le fond d’intervention pour les services, l’artisanat et le commerce, investit 1,83 millions d’€ pour développer le potentiel commercial du quartier. On y attend à ce titre la Caisse d’Epargne, une société de courtage en assurance, et le siège de la société française d’information et de prévention.
Côté équipement sportif, le stade de Balmont partagera à l’été 2012 son voisinage avec la grande Halle d’Athlétisme. Un coût total de 25 millions d’€ pour un équipement d’envergure régionale, situé au croisement de l’avenue Rosa Parks et de l’avenue Victor Schoelcher. Un plateau d’athlétisme de 6 400 m2, une piste circulaire de 200 mètres à six couloirs, une piste de sprint de 60 mètres à 8 couloirs et des ateliers pour toutes les épreuves de sauts.
Au nord du site de la Duchère, la chaufferie urbaine Biomasse a été livrée en octobre 2007. Elle assure la quasi-totalité du chauffage des logements du site, et également d’une trentaine d’établissements publics.

La Duchère, ce sont 120 ha, 600 millions d’€ de budget dont 350 millions d’€ d’investissement publics. Alors certes, quelques malfaçons attenantes aux travaux existent. Si Gérard Collomb a serré des mains, il a parfois été interpellé, sur les questions relatives à la propreté et aux couleurs des volets. Mais l’effort collectif semble en valoir la peine. Rendez-vous en 2016 pour l’inauguration du nouveau quartier. Reste à savoir avec quelle écharpe il coupera le ruban. Malicieux, il nous a confié : « avec celle de maire de Lyon, si les Lyonnais le veulent bien. »

Source:
http://www.lyonmag.com/article/18968/gerard-collomb-mixe-a-la-duchere
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin
avatar

Nombre de messages : 1100
Age : 39
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: LE GRAND PROJET DE VILLE - LYON LA DUCHERE   9/2/2011, 15:49

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lyonenfrance



Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Les Duchoramas présentés au Cinéma Comoedia   15/2/2011, 15:03

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
epsilon



Nombre de messages : 2
Age : 106
Date d'inscription : 21/07/2009

MessageSujet: Barre Balmont à Lyon : une réhabilitation radicale   9/6/2011, 11:46

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE GRAND PROJET DE VILLE - LYON LA DUCHERE   

Revenir en haut Aller en bas
 
LE GRAND PROJET DE VILLE - LYON LA DUCHERE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Projet de ville du Futur bien réel...
» Grand projet de la PMAf : la ferme des animaux
» le tres grand projet divin
» La terre continue : glissement de terrain en californie
» Grand Projet Inutile n°1 : le serious game "Élan pour la lecture" de Manzalab pour enfants de 5 à 8 ans.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES GRANDS PROJETS URBAINS A LYON :: Lyon 9ème (Vaise, La Duchère, Saint Rambert...)-
Sauter vers: