LES GRANDS PROJETS URBAINS A LYON

Le Site de référence pour parler des grands projets architecturaux et environnementaux du Grand LYON
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Une nouvelle salle pour l'ASVEL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Antho
Admin
avatar

Nombre de messages : 1100
Age : 39
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Une nouvelle salle pour l'ASVEL   1/4/2009, 13:39

Une salle de 100 millions à Villeurbanne

Une salle multifonctions de 15 000 places devrait voir le jour à l'horizon 2012. Alors que le site du Puisoz à Vénissieux était pressenti, le maire de Villeurbanne, Jean-Paul Bret, a trouvé un terrain sur sa commune.

Et si l'OL se faisait “griller” par l'Asvel ? Le projet d'une salle de basket de 15 000 places semble pour l'heure mieux parti que le Grand Stade de Décines. “Cette nouvelle salle ne servira pas qu'à l'ASVEL. Je pense également au Grand Prix de Tennis de Lyon, ça fait vingt ans qu'on fait du camping amélioré. Ça ne peut plus durer ! On ne peut plus produire du spectacle dans un Palais des Sports de Gerland construit en 1962”, s'emporte Antony Thiodet, vice-président de l'ASVEL et directeur général adjoint de Canal + Events. Jean-Paul Bret, le maire de Villeurbanne qui se réjouit que le projet avance, indique avoir trouvé un terrain sur sa commune située à 500 mètres de l'Astroballe (actuelle salle de l'ASVEL). “J'ai rencontré fin janvier, Antony Thiodet, qui m'a confié que leur choix de coeur était que cette salle soit implantée à Villeurbanne. Il y a une nouvelle disponibilité foncière de 4 hectares 6, située à l'intérieur du Boulevard Périphérique et qui présente l'avantage d'être bien desservie par les transports en commun”, confie-t-il.

D'après nos informations, cette future salle multisports inspirée de la Color Arena de Hambourg devrait voir le jour au 184, rue Léon Blum à Villeurbanne, qui était jusqu'à présent occupé par la société ABB Entrelec. Le coût d'investissement est estimé entre 85 à 110 millions d'euros. “Cette salle sera financée par des fonds privés. On a identifié et recruté des investisseurs potentiels. Ils sont disposés à prendre un risque avec ce qu'on apporte comme garantie d'exploitation”, admet Antony Thiodet. La société américaine G2 Strategic devrait travailler sur le projet même si pour l'instant rien n'a été acté par Canal + Events. “J'ai récemment eu une discussion avec M.Thiodet et lui ai exprimé mon enthousiasme et ma volonté de m'associer à leur vision, pour construire une nouvelle Arena à usages multiples à Lyon”, indique Marshall Glickman, le PDG de G2 Strategic. “Si nous étions retenus pour le projet de l'Arena de Lyon, nous serions capables d'aider à développer divers outils de financement et d'appel de capitaux”, conclut-il.

Source: http://www.lyoncapitale.fr/index.php?article=7523

Deux autres articles à lire sur l'ASVEL:
Tony Parker : "Faire de l'ASVEL un grand d'Europe":
http://www.lyoncapitale.fr/index.php?menu=05&article=7452
L'ASVEL rêve de NBA:
http://www.lyoncapitale.fr/index.php?menu=05&article=7501
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jean-yves
Actif Reporter 1
Actif Reporter 1


Nombre de messages : 141
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: Une nouvelle salle pour l'ASVEL   1/4/2009, 20:23

je suis etonné que l'actuelle salle de l'asvel soit obsolete, elle n'est pas ancienne, une quinzaine d'année peut etre, comment se fait il que l'on n'ait pas anticipé au moment de sa construction et d'ailleurs en quoi ne donne t elle pas satisfaction? et a quoi va t elle servir? merci si vous avez ces infos car pour l'instant j'ai plutot un sentiment de gachis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
biglower
Actif Reporter 2
Actif Reporter 2


Nombre de messages : 484
Age : 29
Localisation : Lyon 4
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: Une nouvelle salle pour l'ASVEL   1/4/2009, 22:27

Pareil, je suis surpris d'apprendre que l'astroballe est déjà dépassé. C'est dommage car il est très bien situé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kris69



Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: Une nouvelle salle pour l'ASVEL   2/4/2009, 02:05

Pour être rapide, l'astroballe c'est 5 600 places plein à chaque match.
La nouvelle salle c'est 15 à 18 000 places. pour sa localisation, il faut savoir que la nouvelle salle devrait être situé à 50-100 m de l'astroballe, de l'autre côté du périph.
Pour l'astroballe on a évoqué l'accueil du handball et du volley mais rien de bien précis pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
biglower
Actif Reporter 2
Actif Reporter 2


Nombre de messages : 484
Age : 29
Localisation : Lyon 4
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: Une nouvelle salle pour l'ASVEL   3/4/2009, 22:05

lol, c'était pas un poisson d'avril ?
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jean-yves
Actif Reporter 1
Actif Reporter 1


Nombre de messages : 141
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: Une nouvelle salle pour l'ASVEL   3/4/2009, 22:31

pour info l'astroballe a été inaugurée en 1995 - pour un batiment et equipement publique c'est plutot recent ...

1er avril? j'aurai marché a fond... mais l'article de lyoncapital date du 28/3/9...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bis
Admin


Nombre de messages : 1243
Age : 35
Localisation : Lyon 8
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Une nouvelle salle pour l'ASVEL   1/7/2009, 11:27

Couvrir le périphérique : une idée réactivée par la future salle de l'Asvel


Le début de la réalisation du Carré de Soie, et depuis peu le projet soutenu par le maire d'installer la future salle de l'Asvel sur la friche ABB redonnent des arguments aux défenseurs d'une couverture du périph'




Le projet doit avoir une bonne trentaine d'années. La fracture qui a coupé en deux le quartier de Cusset n'est toujours pas acceptée par de nombreux Villeurbannais qui militent pour la couverture du périphérique. Un espace que la ville regagnerait pour ramener le secteur de Bonnevay et le nord des Brosses dans la vie intra-muros.

Tels les murs des châteaux forts, le périph' renvoie des quartiers moins favorisés par le développement urbain en première couronne de l'agglomération. Dans la même ville, mais déjà en banlieue. Un phénomène constaté dans de nombreuses autres métropoles comme Paris, Toulouse ou Rouen. Les exemples sont trop nombreux.

L'idée de couverture a été réactivée dès le lancement des études sur le Carré de Soie. Pas le centre commercial, mais bien le projet de renouvellement urbain qui va du périphérique à l'avenue Salengro sur Vaulx-en-Velin, du canal de Jonage au nord à la route de Genas au sud. 500 hectares qui reprennent vie avec l'arrivée de transports en commun, d'un pôle de loisirs et de commerces, et bientôt de bureaux, de logements et d'équipements publics.

L'agence d'urbanisme du Grand Lyon a très tôt relancé les projections visant à « réduire la fracture territoriale ». Les élus villeurbannais ont souvent émis le souhait de voir cette réalisation aboutir, mais sans avoir pour l'heure poussé le projet avec une passion démesurée.

C'est que la réalisation coûterait cher… Combien ? Aucune étude ne s'est penchée sur le calcul du coût. Et puis à trop dire que l'on veut quelque chose, on finit par en payer le prix fort. Or à ce jour, aucune collectivité ne semble pressée d'investir des millions d'euros dans cette couverture qui s'étalerait entre le pont de Cusset et la Ligne de l'Est (le conseil général est concessionnaire du périphérique). Le projet soutenu par le maire Jean-Paul Bret d'installer la future salle de l'Asvel sur la friche ABB (comprise dans un triangle avenue Blum, rue Faÿs, périphérique) redonne aussi du poids au projet. Il ouvrirait cet équipement sur le métro et le pôle du Carré de Soie. Mais rien n'est acté pour la salle, dont l'implantation est en concurrence avec le site du Puisoz, à Vénissieux.

Autant dire que si la couverture du périph' à Villeurbanne avance, rien de concret ne semble se profiler à l'horizon.

Jean-Christophe Morera - Le Progrès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyon-urbanisme.superforum.fr
biglower
Actif Reporter 2
Actif Reporter 2


Nombre de messages : 484
Age : 29
Localisation : Lyon 4
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: Une nouvelle salle pour l'ASVEL   6/8/2009, 10:25

Beaucoup trop cher pour ce que ça apporte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bis
Admin


Nombre de messages : 1243
Age : 35
Localisation : Lyon 8
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Une nouvelle salle pour l'ASVEL   1/9/2009, 11:20

Le site de la future salle de l'Asvel choisi en fin d'année

L'Asvel restera-t-elle à Villeurbanne ou déménagera-t-elle à Vénissieux ? D'après Gilles Moretton, président du club de basket, la question devrait être tranchée d'ici à la fin de l'année. Le patron de la holding Gones & Sport, qui souhaite construire dans l'agglomération une salle multifonction, dont l'Asvel serait le club résident, a indiqué hier avoir établi un cahier des charges. « Il sera présenté fin septembre-début octobre aux différentes collectivités. En fonction des réponses que nous obtiendrons, nous choisirons, j'espère d'ici à la fin de l'année, le site le plus approprié pour cette salle aux côtés de laquelle sera installée la Tony Parker Academy », a expliqué Gilles Moretton.

S'il souhaite que l'Asvel reste à Villeurbanne, fief historique du club, Vénissieux joue cependant des coudes pour attirer sur son terrain en friche du Puisoz cet équipement de 12 000 à 18 000 places. Depuis plusieurs semaines, la municipalité villeurbannaise est passée à l'offensive pour garder son club. Le maire, Jean-Paul Bret (PS), doit faire visiter jeudi une friche industrielle de 4,5 hectares qui pourrait accueillir la nouvelle salle. « La taille du terrain est suffisante et il est bien placé avec le métro et le tramway à proximité. Un examen rationnel nous conduira vers ce site privilégié », a-t-il déclaré hier, rappelant que sa commune avait beaucoup aidé le club par le passé. W

20 minutes
F. C. et S. M.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyon-urbanisme.superforum.fr
l.lenoir
Admin
avatar

Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Le forcing de Jean-Paul Bret pour conserver l'ASVEL   3/9/2009, 23:04

le 03.09.2009 19h52


Présent aujourd'hui jeudi sur le site qu'il propose pour l'AVEL, le maire de Villeurbanne Jean-Paul Bret a changé de ton

« Avec l'invitation pour l'Euroligue et l'éventualité d'une ligue fermée, l'arrivée de Tony Parker a forcément accéléré les choses. Mais ce n'est que depuis neuf mois, environ, que le projet de salle multifonctions est devenu une véritable réalité » expliqua hier matin Jean-Paul Bret sur le site «ABB», situé au bord du «Périphérique», à moins d'un kilomètre du métro (Laurent Bonnevay, Carré de Soie)... et à quelques secondes du Tramway (T3, Leslys), qui permettra bientôt de rallier « Saint-Exupéry » en un quart d'heure.
« Je ne sais pas si nous pouvons espérer mieux... » ajouta le maire de Villeurbanne.
Convaincu que le terrain de 4,16 hectares (5 espérés) présenté aujourd'hui offre tous les atouts pour convaincre les « décideurs » de le choisir, le premier magistrat de Villeurbanne se veut plus offensif que jamais. « Il n'y a aucune contrainte sur ce site. Maintenant, il faut que la décision de principe de s'installer ici soit prise. »
A-t-il déjà débattu de ce sujet avec Gérard Collomb ? « Oui, et nous devons en reparler lundi prochain. Jusqu'à maintenant il est toujours resté d'une extrême prudence. J'attends qu'il prenne position et que nous arrivions à un choix de conviction » conclut Jean-Paul Bret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l.lenoir
Admin
avatar

Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Bret prêt à stopper dès cette année les subventions si l'Asv   4/9/2009, 22:28

le 04.09.2009 04h00



La friche ABB, un site stratégique en concurrence avec le Puisoz, à Vénissieux, pour accueillir l'Asvel / Photo Jean-Marc Collignon

zoom

La friche ABB, un site stratégique en concurrence avec le Puisoz, à Vénissieux, pour accueillir l'Asvel / Photo Jean-Marc Collignon

Gilles Moretton annonçait lundi que le choix de l'emplacement de la future salle multifonctions qui accueillera l'Asvel sera révélé en fin d'année. Jean-Paul Bret fait valoir le site ABB… et l'aide de Villeurbanne au club

Le maire hésite à répondre directement à la question. Il précise qu'il ne veut faire aucun chantage. Puis lâche que si l'Asvel annonçait son intention d'aller jouer dans une autre ville, les subventions s'arrêteraient dès cette année. Jean-Paul Bret n'avait pas forcément envie d'entrer dans ce débat quand il a invité hier la presse à visiter le site ABB -Entrelec, le site qu'il a proposé à Gilles Moretton pour accueillir la future salle multifonctions de 15 000 places dont le club résident serait l'Asvel basket.

« Le débat est récurrent en conseil municipal avec l'opposition sur les subventions de la Ville à l'Asvel. L'opposition comme les Verts dans notre majorité sont plutôt opposés à cette dépense. Nous n'avons pas vocation à aider quiconque à prendre son essor ailleurs », justifie le maire de Villeurbanne.

La Ville verse chaque année à l'Asvel une subvention d'un peu plus de 1,1 million d'euros, auquel s'ajoutent « de nombreuses facilités ». Jean-Paul Bret évoque le loyer de l'Astroballe « qui s'il n'est pas symbolique est bien en dessous des prix du marché ». Sans compter le reste : la Ville vient de financer le nouveau panneau d'affichage électronique de l'Astroballe (160 000 euros) et la venue en février prochain de la Semaine des As (120 000 euros à la charge de la Ville).

Arrêter toutes les aides dès le budget 2010 équivaudrait à un gros manque à gagner pour le club durant les trois ou quatre prochaines années, soit le temps qu'une nouvelle salle soit opérationnelle.

Et Jean-Paul Bret de faire donc visiter hier la friche ABB… Le Grand Lyon est désormais propriétaire de ce terrain de 4,15 hectares au bord du périphérique, entre l'avenue Léon-Blum, la ligne de tram T3 et la rue Faÿs. « Nous pourrons encore acquérir un dernier tènement d'environ un hectare », ajoute le maire qui déroule les atouts du site : proximité des voies d'accès automobiles, du tram, du métro, du Carré de Soie, disponibilité des sols maîtrisés par la communauté urbaine…

Quand on lui fait remarquer que l'environnement n'est peut-être pas celui qu'imaginent les investisseurs américains de Gilles Moretton, Jean-Paul Bret n'y voit pas un frein : « Cet espace est une agraffe urbaine stratégique pour l'agglomération, dans un secteur en pleine mutation, qui a tout à fait la taille suffisante ».

Et des projections informatiques montrent que Bercy et ses environs, l'Arena stadium de Hambourg ou la Cité internationale de Lyon rentrent sur ces 5 hectares.

Le maire aimerait maintenant que Gérard Collomb se prononce sur le dossier. Il le rencontre lundi et le sujet est à l'ordre du jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bis
Admin


Nombre de messages : 1243
Age : 35
Localisation : Lyon 8
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Une nouvelle salle pour l'ASVEL   20/10/2009, 16:10

Asvel: les choses bougent autour du projet de grande salle

le 20.10.2009 14h15

Une salle multifonction de 14 000 places avec à côté l'Académie Tony Parker, une emprise de 4 ha pour un coût global de 106 à 116 millions d'euros selon les versions : le projet de "Bercy" Lyonnais s'affine. Dorénavant porté par la Société de Projet de la Salle Multifonction (SPSM), il est ainsi déconnecté de l'ASVEL.

Les promoteurs sont confiants quant à la venue d'investisseurs, l'arrivée dans le dossier de Tony parker ayant accéléré les choses. Reste à choisir l'emplacement. Deux sites ont été examinés à la loupe par la SPSM : celui des anciens locaux ABB au bord du périphérique à Villeurbanne, et celui du Puisoz à Vénissieux.

"On refuse d'avoir une tendance, le choix appartient aux politiques" lance Anthony Thiodet, le directeur général de la SPSM. Par contre, les promoteurs ne veulent pas aller à côté du Grand Stade de Décines. Une hypothèse qui est envisagée par l'OL qui a posé la question dans le sondage qu'il dévoilera demain.

> Plus de détails dans nos éditions imprimées du Progrès du mercredi 21 octobre 2009.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyon-urbanisme.superforum.fr
Bis
Admin


Nombre de messages : 1243
Age : 35
Localisation : Lyon 8
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Une nouvelle salle pour l'ASVEL   21/10/2009, 10:26


Grande salle de l'ASVEL : on n'attend plus que Collomb



Roland Tchenio et Anthony Thiodet sont maintenant les porte-drapeaux du projet d'Arena lyonnaise / Philippe Juste


Les promoteurs du projet sont dans les starting-blocks. Le financement 100 % privé semble en bonne voie, les études sur les terrains avancent. Reste à choisir entre Villeurbanne et Vénissieux. Et là, c'est à Gérard Collomb de jouer

La société de projet de la salle multifonctions (SPSM) est dorénavant le porteur du projet de « Bercy lyonnais ». Le dossier de la salle de 14 000 places est ainsi déconnecté de l'ASVEL, qui pourra retrouver une certaine liberté de parole à terme.

Pour autant, le président de la SPSM est Roland Tchenio, pdg de Toupargel et actionnaire à titre personnel de l'ASVEL. Et son directeur Anthony Thiodet, vice-président à l'ASVEL.

Hier, le message des deux hommes a été clair. Ils n'attendent plus que le feu vert des élus pour lancer leur projet chiffré à 105 ou 115 millions, selon la présence ou non d'une patinoire permanente sous le parquet.

« Nous avons obtenu l'accord d'investisseurs car nous avons sécurisé 70 à 80 % des recettes » confie Anthony Thiodet. « Nous ne solliciterons aucun financement public, en dehors de la mise à disposition du foncier. Et ce projet est autosuffisant économiquement, il n'a pas besoin de mètres carrés commerciaux à côté ».

Les projections font état d'un coût d'exploitation de 8 millions d'euros pour un chiffre d'affaires de prévisionnel de 14 millions.

Bref, il ne manque plus que le choix du site pour démarrer. Une décision qui revient à Gérard Collomb. Avec un aspect politique bien présent car le maire de Villeurbanne, Jean-Paul Bret, a fait du maintien de l'ASVEL sur sa commune un casus belli.

« On nous avait indiqué que la décision serait prise cet automne » rappelle Anthony Thiodet. Hier, il n'a pas été possible d'interroger Gérard Collomb sur la question.

En attendant, la SPSM étudie la faisabilité de l'opération sur les sites ABB à Villeurbanne et du Puisoz à Vénissieux. Elle a laissé de côté les hypothèses Eurexpo « trop éloigné » et Gerland « trop de contraintes ».

Et pose en préambule « refuser d'avoir une tendance entre Villeurbanne et Vénissieux ».

En attendant d'avoir -début novembre- toutes les conclusions sur les deux sites, la SPSM confirme néanmoins qu'ils conviennent à son projet.

Mais on constate que le site villeurbannais permettrait au dossier de sortir plus vite de terre. « Nos avocats disent qu'administrativement, c'est une autoroute et que les premiers travaux pourraient être possibles dès l'automne 2010 » confirme Anthony Thiodet.

Côté Puisoz, « les procédures administratives seront sans doute plus longues » confesse-t-il. « Le plan local d'urbanisme sera conforme dès que le secteur passera en zone constructible ».

Les promoteurs villeurbannais sont donc dans l'attente de la décision politique. Une attente qui ne se veut pas éternelle. « L'impulsion irréversible doit être donnée en 2012 » lâche Anthony Thiodet. « Si les travaux, qui dureront 20 mois, n'ont pas débuté, la salle ne se fera pas ».

François Guttin-Lombard

Des promoteurs qui ne veulent pas entendre parler de Décines et d'OL Land

« On sait que la question de la localisation de la salle a été posée dans le sondage qui va être dévoilé ce mercredi par l'OL ». Anthony Thiodet a appris par la bande cette information. Qui ne l'enchante pas du tout. « On a beau tourner le projet dans tous les sens, on ne perçoit aucun avantage, ni pour nous ni pour l'OL ». « Ça complexifierait les deux dossiers. Les lier, c'est enterrer le notre » résume Roland Tchénio. L'étude de faisabilité sur Eurexpo n'a pas été poursuivie, « car trop éloigné » glisse Thiodet. « Une salle multifonctions doit être proche du centre pour fonctionner ».

Un argument tout autant valable pour Décines. D'autant que du côté des promoteurs, on ne tient surtout pas à se retrouver mêlé à un dossier aussi complexe que celui d'OL Land.

F. G.-L.


Un projet de 14000 places qui prévoit 120 dates par an

Quatorze mille places ramenées à 12 500 en configuration hockey ou hand, une salle modulable qui peut offrir un accueil réduit à 7 500 places pour des rencontres moins aguicheuses : le futur « Bercy lyonnais » devrait pouvoir répondre à toutes les demandes. C'est à Hambourg que l'ASVEL est allée piocher ses bonnes idées. Car il faut un outil qui puisse satisfaire les besoins du club résident -l'ASVEL, mais aussi peut-être le Lyon Hockey- tout en gardant une modularité lui permettant d'être attractif aussi bien pour le Grand Prix de Tennis de Lyon que pour un concert de Madonna ou un championnat du Monde de boxe. C'est pour cela que la couronne supérieure de 5 500 places peut être occultée selon les besoins, qu'une tribune basse de 2 000 places peut être rétractée pour installer la scène d'un concert ou qu'un rideau géant peut réduire la capacité d'accueil. Une quarantaine de loges de 20 places, quatre salles de réception, un restaurant d'une capacité de 400 couverts, complètent une offre qui se positionne ainsi en plein dans les nouveaux canons du sport business. À côté, l'Académie Tony Parker fera office de centre de formation grandement amélioré. Où le grand public aura accès à une partie de la salle de musculation, pendant que les collectivités pourront louer un accès aux installations pour les scolaires. Sur une année, l'Arena lyonnaise accueillerait près d'un million de spectateurs selon les prévisions de la SPSM. Les promoteurs tablent sur 35 concerts par an. « Les grands tourneurs internationaux sont avides d'une nouvelle installation en France » affirme Anthony Thiodet. « Ils sont d'ailleurs intéressés à rentrer au capital de la société d'exploitation de l'Arena ». Et la concurrence de la Halle Tony-Garnier dans tout ça ? « Actuellement, Lyon reçoit deux concerts à vocation internationale par an. Les autres grandes villes 39. La Halle ne satisfait manifestement pas ces tourneurs car elle ne permet pas de rentabiliser les artistes par manque de consommations annexes ». Quant aux éventuels conflits de dates entre sport et spectacles, ils n'inquiètent pas Anthony Thiodet. « Ça se gère avec de l'anticipation, comme on le voit dans les autres pays. Hambourg, c'est 70 concerts avec deux clubs résidents. Et ça marche ».

F. G.-L.
Le progrès du jour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyon-urbanisme.superforum.fr
Bis
Admin


Nombre de messages : 1243
Age : 35
Localisation : Lyon 8
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Une nouvelle salle pour l'ASVEL   21/10/2009, 10:36

Sur le 20 minutes de ce jour :


Duel Villeurbanne-Vénissieux pour l'Asvel


Où sera construit le futur « Bercy » lyonnais, salle de concert et lieu de résidence des basketteurs de l'Asvel ? Les représentants de la nouvelle Société de projet de la salle multifonction (SPSM), chargée de piloter ce dossier pour l'Asvel, ont indiqué hier qu'ils soumettraient le choix d'un site d'ici à une quinzaine de jours aux collectivités locales. Une chose est sûre : les hypothèses d'une implantation à Eurexpo ou à Gerland ont été abandonnées. Et l'idée d'une installation au sein du futur OL Land à Décines, suggérée récemment par le club de football, est écartée. « Fusionner les deux dossiers rend les choses complexes. Cela ne peut qu'enterrer notre projet de salle multifonction », explique le président de la SPSM, Roland Tchénio, PDG du groupe Toupargel, sponsor et actionnaire de l'Asvel.

Reste donc en lice le terrain du Puisoz, à Vénissieux, et l'ancienne friche ABB à Villeurbanne, berceau historique du club. « Les deux sites sont aussi attractifs l'un que l'autre », observe pour l'instant Antony Thiodet, directeur de la SPSM, qui a dévoilé hier le cahier des charges de la future enceinte. Les porteurs de ce projet 100 % privé ont prévu une salle modulable de 14 000 places, destinée à accueillir 114 événements chaque année, dont 30 matchs de basket et 35 concerts. Près d'un million de spectateurs sont attendus dans cette enceinte, qui comportera également un restaurant de 400 couverts et quatre salles de réception. Cette « Arena » abritera également la Tony Parker Academy, un centre de formation pour basketteurs. Ce projet, qui nécessitera 105 millions d'euros d'investissement, a besoin d'une surface de 4 ha. Les terrains du Puisoz et de Villeurbanne, faciles d'accès par le périphérique et le métro, répondent au cahier des charges. Reste désormais une inconnue : faudra t-il construire des ouvrages d'art pour relier le périphérique à l'enceinte ? En attendant, le terrain ABB à Villeurbanne, propriété du Grand Lyon, semble disposer d'atouts pour une livraison de la salle à l'horizon 2014. « Selon nos avocats, c'est une autoroute administrative », indique Antony Thiodet. Alors qu'à Vénissieux, une révision du plan local d'urbanisme sera nécessaire « Mais quel que soit le site retenu, des investisseurs sont prêts à nous suivre ».

Frédéric Crouzet

Quelqu'un pourrait t'il nous situer l'emplacement de Villeurbanne sur une carte ? C'est visiblement près du Périph... j'ai trouvé cela sur le net :



Ahhh voilà... avec la mise en place du palais omnisports de Paris Bercy... pour un aperçu !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyon-urbanisme.superforum.fr
sergent pepper



Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 04/09/2009

MessageSujet: Re: Une nouvelle salle pour l'ASVEL   21/10/2009, 11:26

il faut espérer que le site de Villeurbanne soit selectionné.
On croise les doigts
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin
avatar

Nombre de messages : 1100
Age : 39
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Une nouvelle salle pour l'ASVEL   10/12/2009, 12:09

Future salle de l'Asvel : une réponse avant Noël

le 10.12.2009 04h00

La Ville de Villeurbanne continue à s'activer pour garder l'Asvel sur son territoire.

Après avoir fait réaliser un dossier « valorisant les atouts du site » par un cabinet d'urbanisme, voilà que le maire Jean-Paul Bret annonce que le site proposé (la friche ABB, en bordure de périphérique) pourrait également recevoir des équipements municipaux.

On parle d'une halle dédiée aux cultures urbaines et d'un centre médical qui pourraient entrer en synergie avec la salle multifonctions de 14 500 places et l'académie de basket Tony Parker. Anthony Thiodet a demandé l'avis du conseil d'administration de l'Asvel, dont il est vice-président : « Je pense que nous communiquerons notre choix de site sous quinzaine ».

Les promoteurs du projet espèrent aller vite pour bénéficier de l'apport financier d'investisseurs américains cristallisés autour du nom de Tony Parker.

Source:
http://www.leprogres.fr/fr/region/le-rhone/rhone/article/2447342,184/Future-salle-de-l-Asvel-une-reponse-avant-Noel.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sergent pepper



Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 04/09/2009

MessageSujet: Re: Une nouvelle salle pour l'ASVEL   10/12/2009, 12:56

Alors que l'on attend l'avis du club, le maire Jean-Paul Bret se veut confiant et fait de nouvelles propositions. Villeurbanne a lancé là ses derniers atouts dans la bataille pour garder l'Asvel dans la commune

Il y a sept mois, Tony Parker était accueilli en grandes pompes à l'hôtel de ville de Villeurbanne. Son arrivée dans le capital de l'Asvel redonnait un coup d'accélérateur au projet de Gilles Moretton d'une salle multifonctions de grande capacité et relançait le débat sur son lieu d'implantation dans l'agglomération.

La ville de Villeurbanne n'a pas cessé depuis de montrer son attachement au club et sa volonté de le conserver sur le territoire de la commune. Car malgré l'histoire commune de plus de soixante ans entre l'Asvel et Villeurbanne, il n'allait pas de soi que la future salle y soit installée.

Il semble que le suspens arrive cependant à son terme. Gilles Moretton lors de la conférence de presse de rentrée de l'Asvel, puis la récente Société de projet pour la salle multifonctions, ont affirmé qu'une « préférence » serait donnée d'ici la fin d'année. En lice : Villeurbanne, Vénissieux, voire Gerland.

« Les services des sports et de l'urbanisme ont planché sur le sujet depuis de longs mois. Dans la phase finale, nous nous sommes fait épauler par le cabinet d'urbanisme Dumétier afin de réaliser un document le plus complet présentant les atouts du site », fait valoir le maire, Jean-Paul Bret. Ce site, c'est celui de la friche ABB, environ 4 hectares entre le périphérique, l'avenue Léon-Blum, la rue Faÿs et la ligne de tramway T3.

« Le Grand Lyon s'est rendu acquéreur de la parcelle ex-ABB. Les discussions sont en cours pour se rendre propriétaire d'un dernier bout, mais même sans cela, le projet de salle tient largement sur la seule partie ABB », affirme Jean-Paul Bret.

Sentant sûrement que des forces centripètes œuvrent sous la surface, le maire de Villeurbanne a accéléré le rendu du dossier de candidature (qui ne dit pas son nom) pour qu'il soit rendu voilà deux semaines et puisse être présenté à Tony Parker lors d'une réunion à San Antonio où joue le meneur français.

L'un des freins résidait dans la réticence du président du Grand Lyon à « offrir » le terrain par un bail emphytéotique. Pour Jean-Paul Bret, le problème serait en passe d'être réglé : « Lors des derniers contacts que j'ai eus avec l'Asvel et la SPSM, ses responsables m'ont dit qu'ils ne seraient pas opposés à acheter la partie de terrain qui les intéresse pour installer la salle et l'académie de basket ». Sur la partie restante, le maire propose d'installer « une halle des cultures urbaines, alliant sports et culture, un projet de notre programme municipal. Nous pourrions aussi implanter un centre médical et créer une synergie sur le terrain ».

Sur son site, Tony Parker indiquait mardi espérer « passer très vite à la phase suivante. Il ne faut plus trop attendre, les interlocuteurs américains étant notamment courtisés par d'autres projets sur l'Europe ».

De là à attendre une réponse d'ici quelques jours, il n'y a qu'un pas.

Jean-Christophe Morera

La subvention 2010 au club sera votée lundi prochain en conseil municipal
Jean-Paul Bret l'avait dit en septembre : si l'Asvel annonçait son départ de Villeurbanne, la subvention était supprimée dès 2010. Cette somme avoisine 1,3 million d'euros par an, à laquelle s'ajoute une location de l'Astroballe jugée beaucoup trop préférentielle pour les élus Verts de la commune. Le maire a-t-il des éléments l'amenant à penser que la cause est entendue ? Pas sûr. Mais il se dit que l'Asvel aurait une préférence pour le site villeurbannais, sur lequel les travaux pourraient commencer plus vite. Ne resterait qu'à convaincre le président du Grand Lyon de donner son feu vert. Des éléments de réponses seront peut-être apportés lors du conseil municipal de lundi soir (dès 18 heures) : cinq groupes politiques ont demandé à prendre la parole sur ce dossier.


source Le Progrès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bis
Admin


Nombre de messages : 1243
Age : 35
Localisation : Lyon 8
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Une nouvelle salle pour l'ASVEL   11/12/2009, 22:05


L’ASVEL restera à Villeurbanne


Annonce faite vendredi après-midi par Gilles Moretton, le président de l’ASVEL et Tony Parker, le vice-président du club, qui lui était en duplex de San Antonio.

C’est donc l’ancien site d’ABB qui a été préféré au site du Puisoz à Vénissieux. Il accueillera la nouvelle salle multimodale de 15 000 places. L’enceinte sera également dotée d’un restaurant, de salles de réception et abritera un centre de formation baptisé Tony Parker Academy. 105 millions d’euros seront investis pour une livraison espérée en 2014.
Rédigé par F.L. dans ASVEL le 11/12/2009 à 17h21

http://www.mlyon.fr/42777-l-asvel-restera-a-villeurbanne.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyon-urbanisme.superforum.fr
Bis
Admin


Nombre de messages : 1243
Age : 35
Localisation : Lyon 8
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Une nouvelle salle pour l'ASVEL   12/12/2009, 18:47

Concert de joie après le choix de l'Asvel de rester à Villeurbanne

« C'est une très bonne nouvelle ! » Les avis étaient assez unanimes, hier soir, après l'annonce par l'Asvel de sa préférence pour le site situé à Villeurbanne. Même si le thème des subventions gêne toujours certains élus

Le premier à se féliciter du choix de l'Asvel était, hier soir, le maire Jean-Paul Bret. Avant même d'écouter Gilles Moretton et Tony Parker durant la conférence de presse organisée par le club à l'Astroballe, le maire avait un large sourire : « Je suis un maire heureux. L'Asvel a décidé de continuer l'histoire ici, à Villeurbanne.

Ils ont senti le souffle des milliers de personnes qui se sont manifestés, dans le milieu du basket, des Villeurbannais, des gens de toute l'agglomération qui trouvaient légitime que l'Asvel reste à Villeurbanne. Il a fallu que nous nous convainquions mutuellement et nos arguments ont porté. J'irai, en janvier, à San Antonio avec Gilles Moretton, pour poursuivre la réalisation du projet au côté de Tony Parker ».

Même enthousiasme chez Blandine Toullier. L'ancienne joueuse de basket préside, depuis le printemps, l'association « L'Asvel à Villeurbanne : une histoire, un avenir ». « C'est une super-nouvelle ! Les 2 500 signataires du comité de soutien vont sauter de joie en apprenant ça ! C'est bien qu'on ait entendu les voix des supporters : on a toujours été là, même dans les moments difficiles. Le club ne pouvait pas l'oublier. C'est la sagesse qui a parlé. Ici, ce n'est pas comme pour le Grand Stade de l'OL : tout le monde est pour ! »

L'adjoint aux sports, Gilbert-Luc Devinaz, ne boudait pas non plus son plaisir : « Il y a un an, pour le vote du budget 2009, j'avais fait une intervention pour dire qu'il fallait qu'on règle le problème d'un terrain pour l'Asvel. Un an après, on a le terrain, on a le projet ! Et un projet cohérent avec les autres infrastructures ! Quel intérêt y aurait-il pour l'agglomération de concentrer tous les équipements autour d'un seul site à Décines ? », s'interroge l'élu à propos des rumeurs qui voudrait que le président de l'OL souhaite voir l'Asvel rejoindre le projet OL Land.

Le président de l'Asvel basket, Francis Allimant est « absolument ravi » : « Je vais avoir un phare immense pour les jeunes du club ! Le projet d'académie du basket est indissociable du projet : imaginez l'engouement qu'auront les jeunes qui croiseront les pros ! Cela explique l'intérêt porté par la fédération française de basket pour le projet ! Mais il ne fallait surtout pas que ce soit lié au Grand Stade ».

Un autre président, celui des Anciens de l'Asvel, était heureux hier soir : « Si l'Asvel est là aujourd'hui, c'est grâce à la ville de Villeurbanne qui l'a sauvé de la faillite en 1992. Avec les impôts des Villeurbannais ! Ce soir, c'est un bon résultat ! Cela va donner un élan pour le club et les gens qui s'en occupent, et permettre à l'Asvel de se maintenir durablement à haut niveau », conclut Michel Le Ray.

Propos recueillis par

Jean-Christophe Morera

> Lire aussi pages 7 et 26
« Nous resterons vigilants à ce qu'il n'y ait pas d'argent public dans ce projet »

Les Verts villeurbannais se réjouissaient, hier soir, que le club exprime son désir de rester sur le territoire de la commune : « On aurait même préféré que la question ne se pose pas après tout ce que la Ville a fait pour le club », insiste Bruno Bernard, président du groupe écologiste au conseil municipal. « Nous resterons vigilants pour qu'il n'y ait pas d'argent public dans ce projet », poursuit-il. Les Verts, comme l'UMP, demandent depuis longtemps une baisse des subventions de la Ville au club. « La bonne nouvelle ne doit pas faire oublier que l'Asvel est un club de niveau européen que le Grand Lyon devrait subventionner comme l'OL. La Ville ferait mieux de donner cet argent aux petits clubs de la commune », argumente Régis Lacoste (UMP).
J.-C. M.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyon-urbanisme.superforum.fr
sergent pepper



Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 04/09/2009

MessageSujet: Re: Une nouvelle salle pour l'ASVEL   14/12/2009, 14:04

Citation :
En sursis, Jean-Paul Bret, maire de Villeurbanne, savoure sa victoire. L'Asvel restera bien villeurbannais. Il décrypte les raisons de cette décision.

Bret 1 - Rivalta 0. Le président du Sytral s'employait à faire venir l'Asvel à Vénissieux, au Puizot, où il est aujourd'hui conseiller municipal. Après plusieurs mois de suspens, la décision est tombée ce vendredi. Pour l'occasion, Tony Parker, aux Etats-Unis, était même présent via un duplex.

L'Asvel restera bien villeurbannais. Le site ABB Entrelec, à quelques centaines de mètres de l'Astroballe, accueillera la salle multifonctions de 14 800 places. Celle-ci pourra héberger d'autres manifestations, sportives et culturelles. Il restera tout de même à persuader Gérard Collomb - le Grand-Lyon est propriétaire des terrains - de mener de front ce dossier avec l'OL- Land. Jean-Paul Bret a en effet compris qu'il ne pouvait compter sur le soutien du président de l'agglomération qui laisserait les responsables du club décider de leur implantation future. Il a donc fallu prendre langue avec eux pour les convaincre de ne pas partir.



Le maire de Villeurbanne, qui jouait gros dans cette affaire, récolte les bénéfices d'une action opiniâtre où il a pris l'opinion publique à témoin, lançant une campagne de communication contre le départ du prestigieux club de basket. Il s'est aussi déployé sur tous les fronts, constituant avec ses équipes un dossier solide. Sous pression, les responsables de l'Asvel ont finalement abondé dans son sens. Tony Parker, actionnaire, a semble-t-il été sensible au fait qu'une académie sera construite sur le même site que la salle. Et que certaines voies d'accès au site pourraient être financées par la collectivité.

Lyon Capitale : Villeurbanne conservera l'Asvel après plusieurs mois d'incertitude. Qu'est-ce qui a été décisif dans ce choix ?

Jean-Paul Bret : Tous ont senti l'envie et la détermination de la collectivité. Cette mobilisation a montré l'attachement au club de la ville, des anciens internationaux et même des habitants de l'agglomération qui ont exprimé dans un sondage leur souhait de maintenir l'Asvel à Villeurbanne. Ce sera d'ailleurs un équipement d'agglomération, et pas un pré-carré villeurbannais.
Nos services ont beaucoup travaillé. Un cabinet a aussi été sollicité. Ils ont peut-être été sensibles au fait que la halle des sports et cultures urbaines que nous avions prévues de réaliser le sera à proximité. Elle mettra à l'honneur des pratiques émergentes qui correspondent bien à la culture du basket.

On a pourtant pensé que vous risquiez de perdre l'Asvel au profit de Vénissieux...

Le Puizot leur offrait 2,5 ha contre 4 voire 5 ha pour Villeurbanne. Il n'était pas possible de réaliser à Vénissieux la salle et l'académie chère à Tony Parker. Sans compter que l'opération était là-bas plus complexe, avec plusieurs acteurs privés. Dans cette affaire, il y avait un dossier imprécis, sans engagement, qui n'était pas à la hauteur. Je ne crois pas que l'Asvel était une préoccupation essentielle pour Vénissieux.

Convaincre Gérard Collomb a-t-il été décisif dans cette affaire ?

Il a surtout fallu convaincre les dirigeants de l'Asvel et Tony Parker. Nous n'avons pas regardé passer les trains comme vous l'aviez écrit. Et j'ai l'impression d'y avoir été pour quelque chose, comme facteur agrégateur d'une forte mobilisation.

Cette nouvelle salle pourra-t-elle accueillir le Grand Prix de tennis de Lyon, si celui-ci sera maintenu ?

Tout à fait. D'ailleurs Gilles Moretton, président de l'Asvel, l'a répété aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sergent pepper



Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 04/09/2009

MessageSujet: Re: Une nouvelle salle pour l'ASVEL   13/1/2010, 13:39

Citation :
Jean-Paul Bret sollicite Rama Yade sur la future salle de l’ASVEL
Le maire de Villeurbanne demande à être reçu par la Secrétaire d'État au Sport pour présenter le dossier de la future salle de l’ASVEL.
Il espère ainsi lancer une procédure de reconnaissance par l'État de son caractère général. Les dirigeants de l’ASVEL basket et Tony Parker, vice-président du club, ont annoncé début décembre que cette salle multi-fonction sera construite sur l’ancien site ABB à Villeurbanne.

source: Lyon mag
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xouxo



Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Une nouvelle salle pour l'ASVEL   16/1/2010, 15:59

Arf! Encore un endroit qui aurait pu accueillir OL Land. Dommage... on préfère le mettre à Décine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jean-yves
Actif Reporter 1
Actif Reporter 1


Nombre de messages : 141
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: Une nouvelle salle pour l'ASVEL   16/1/2010, 17:53

ne pas oublier que ol land est un centre commercial avant d'etre un stade, et qu'il sera localisé là ou les activités economiques du groupe aulas pourrons se developper au mieux rendeer rendeer et Oui ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
biglower
Actif Reporter 2
Actif Reporter 2


Nombre de messages : 484
Age : 29
Localisation : Lyon 4
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: Une nouvelle salle pour l'ASVEL   17/1/2010, 01:33

Mais qui n'aiment pas les centres commerciaux ? A en voir le monde qui circule dans celui de la part-dieu, ça a l'air de faire plutôt l'unanimité.

Et surtout, qui n'en a pas besoin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bis
Admin


Nombre de messages : 1243
Age : 35
Localisation : Lyon 8
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Une nouvelle salle pour l'ASVEL   3/2/2010, 11:47

Jean-Paul Bret : « Avec Tony Parker, on est dans un partenariat sérieux »

Avant de monter dans l'avion qui le conduit en France, le maire de Villeurbanne dresse un premier bilan de son séjour à San Antonio où, avec les dirigeants de la SASP Asvel, il a présenté le dossier de la future grande salle

Jean-Paul Bret doit atterrir cet après-midi à l'aéroport Saint-Exupéry après un week-end prolongé aux Etats-Unis, dans la ville texane de San Antonio. Un week-end de travail pour le maire de Villeurbanne, qui, aux côtés de Anthony Tiodet, vice-président de l'Asvel basket et directeur de la Société de projet pour la salle multifonctions (qui s'était déjà rendu à San Antonio l'an dernier), et de Gilles Moretton, président de la SASP Asvel, a ajouté une pièce au dossier de la future grande salle de l'Asvel.

Quelques heures avant son départ des Etats-Unis, Jean-Paul Bret dresse un premier bilan à chaud de son séjour et des travaux qui ont été conduits avec Tony Parker, vice-président Opérations basket de l'Asvel, depuis un an. Le séjour a débuté par la visite de la salle des Spurs de San Antonio, une première pour le maire de Villeurbanne, guidé par Anthony Thiodet et Gilles Moretton, déjà familiers de cette salle de 20 000 places. « Nous avons visité les loges, le restaurant, cela donne une idée de ce que l'on peut faire à Villeurbanne, commente Jean-Paul Bret. Ce type d'équipement est inexistant en France alors qu'il y a une vraie demande, sur l'aspect multifonctions notamment. » Dimanche midi, le trio français a assisté au match Spurs vs Denver Nuggets, remporté par les visiteurs. « C'est une ambiance particulière, conviviale et plutôt paisible, raconte le maire de Villeurbanne. La salle se remplit jusqu'au dernier moment, y compris pendant les toutes premières minutes du match. Et les supporters ne sifflent jamais les adversaires. »

Le séjour a par ailleurs été ponctué de « plusieurs rencontres » avec Tony Parker. « Nous l'avons vu à quatre reprises pour lui présenter l'avancée du dossier », explique le maire de Villeurbanne, qui a été « impressionné par sa détermination. Il est très attentif à l'avancée des choses. Par exemple, il tient à ce que le centre d'hébergement, dont nous lui avons montré les plans, propose trente chambres alors que le projet en prévoit une douzaine. » Concernant le centre de formation, Tony Parker semble « très impliqué dans cette dimension, comme s'il voulait transmettre le flambeau », note Jean-Paul Bret, qui rapporte les propos du triple champion NBA : « Je veux rendre au basket ce qu'il m'a donné. » Tony Parker a également exprimé sa volonté de participer à la réalisation de la Halle des cultures urbaines, un équipement municipal « qui donnera un intérêt général à l'ensemble », défend le maire de Villeurbanne. Les échanges directs se poursuivront puisque Tony Parker devrait venir à Villeurbanne l'été prochain : l'équipe de France pourrait en effet jouer des matches amicaux à l'Astroballe en amont du championnat du monde. « Avec Tony Parker, on est dans un partenariat sérieux », conclut Jean-Paul Bret, qui fera un compte-rendu de son séjour avec les services municipaux ce vendredi.

Emmanuelle Babe

ebabe@leprogres.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyon-urbanisme.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une nouvelle salle pour l'ASVEL   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une nouvelle salle pour l'ASVEL
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» nouvelle venue...pour le CRPE 2011-2012...enfin j'espère
» [FMP-Casa] chere nouvelle promotion, pour votre integration....
» Pour les tumeurs ou métastases au foie, il y a une nouvelle méthode...
» Une nouvelle police pour aider les dyslexiques
» Nouvelle machine pour diagnostiquer la CCSVI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES GRANDS PROJETS URBAINS A LYON :: Lyon Est (Villeurbanne, Vaulx en Velin, Bron, Décines, Meyzieu, Saint Priest...)-
Sauter vers: