LES GRANDS PROJETS URBAINS A LYON

Le Site de référence pour parler des grands projets architecturaux et environnementaux du Grand LYON
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 VAULX EN VELIN : projets divers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antho
Admin
avatar

Nombre de messages : 1100
Age : 39
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: VAULX EN VELIN : projets divers   9/9/2008, 22:41

Une église lumineuse à Vaulx-en-Velin

Elle devra « témoigner du dynamisme de l'Eglise » dans le nouveau centre-ville de Vaulx-en-Velin. La future église Saint-Thomas, qui sera érigée d'ici à 2011 sur l'avenue Picasso, a fait l'objet d'un concours d'architecture lancé par le diocèse auprès de cinq agences. Mot d'ordre : que l'église soit visible à travers « une réponse d'une remarquable qualité architecturale ». Pari tenu pour les cinq cabinets, dont les travaux sont exposés dès demain à la Maison de l'architecture, place des Terreaux (Lyon 1er). Jean-Marc Duthilleul (Arep-Paris) a ainsi imaginé une église sphérique, recouverte de terre cuite. Le jury a préféré le bâtiment de l'agence lyonnaise Siz-Ix, avec ses puits de lumière, pour son « insertion dans le quartier » et son « parvis organisé pour les cérémonies extérieures ».



F. C. - ©2008 20 minutes

Source:
http://www.20minutes.fr/article/250498/Lyon-Une-eglise-lumineuse-a-Vaulx-en-Velin.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cpsykoargentina

avatar

Nombre de messages : 64
Age : 34
Localisation : Est lyonnais
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: Re: VAULX EN VELIN : projets divers   12/1/2010, 23:39

Réserver votre 2 Avril !

Citation :
Les bâtiments du Pré de l'Herpe imploseront le 2 avril. Situés en bordure du Mas-du-Taureau, juste en face du centre ville, ces bâtiments représentaient quelque 407 logements. L'ensemble des occupants ont été relogés entre 2004 et 2008. Le budget prévisionnel des opérations de relogement et de démolition est estimé à 13,2 millions d'euros. Dont 10,5 millions subventionnés par l'ANRU (Agence nationale de rénovation urbaine), 825 500 par le Grand Lyon, 91 700 par la ville de Vaulx-en-Velin et 1 million de valorisation foncière. Après l'implosion, les terrains seront remis en état : nivellement, engazonnement, chemins piétons, éclairage. A terme le site accueillera de nouveaux magasins, et notamment le supermarché Casino, qui sera transféré et agrandi. 370 logements seront reconstruits sous forme de petits immeubles de six étages maximum.



http://www.leprogres.fr/fr/region/le-rhone/rhone/article/2565298,184/Vaulx-en-Velin-le-Pre-de-l-Herpe-demoli-le-2-avril.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
webizstef



Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 21/02/2009

MessageSujet: Rénovation du Centre Commercial des 7 Chemins   19/2/2010, 01:19

Agrandissement de la surface de vente, réaménagement des espaces, paysagement, le Centre Commercial des 7 Chemins à Vaulx en Velin a subi un sérieux lifting.

L'article :
http://www.webizimmo.fr/rs-renovation_du_centre_commercial_des_7_chemins-zoom--264-1.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cpsykoargentina

avatar

Nombre de messages : 64
Age : 34
Localisation : Est lyonnais
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: Re: VAULX EN VELIN : projets divers   2/4/2010, 13:30

Ci joint un lien de vidéo de la démolition par implosion des immeubles du pré de l'herpe:


http://www.youtube.com/watch?v=Ep9OOnffqcI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cpsykoargentina

avatar

Nombre de messages : 64
Age : 34
Localisation : Est lyonnais
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: Re: VAULX EN VELIN : projets divers   2/4/2010, 15:25

Je ne savais pas que c'était la plus grosse opération de démolition par explosion d'Europe !!

Citation :
Vaulx-en-Velin : détruire pour renaître
le 02.04.2010 04h00

A Vaulx-en-Velin, dans la banlieue lyonnaise, 407 logements vont disparaître en six secondes. Tout un symbole...

Les deux bâtiments du Pré de l'Herpe, aux abords du Mas-du-Taureau, sont emmaillotés dans de vastes linceuls blancs, prêts à la destruction. Ce matin, les 407 logements imploseront : une démolition spectaculaire, qui marque une nouvelle étape de la rénovation urbaine de Vaulx-en-Velin.

Le Mas-du-Taureau : c'est plus qu'un quartier sensible, c'est un quartier emblématique. Qui incarne à la fois le mal-être et les difficultés sociales des banlieues et les (gros) efforts de la politique de la ville pour améliorer le cadre de vie des habitants.

Jusqu'en 1970, Vaulx-en-Velin est un village agricole. En dix ans, la ville voit se construire 8 300 logements, dont 90 % de logements sociaux. Au même moment, la principale entreprise, l'ancienne usine Tase, devenue Rhone Poulenc textile, ferme ses portes en 1980. Le chômage touche massivement la ville, qui est la plus pauvre du Rhône (*).

Dès 1979, et c'est la première fois en France, Vaulx connaît une flambée de violence, avec des voitures brûlées, des affrontements avec la police, suite à une interpellation qui a mal tourné. En octobre 1990, le quartier du Mas-du-Taureau est l'un des tout premiers à bénéficier d'une rénovation urbaine : on inaugure joyeusement la tour d'escalade, la bibliothèque, la nouvelle place Guy-Moquet. Une semaine plus tard, Tomas Claudio meurt, poursuivi par des policiers. Tout s'embrase : la France, sidérée, contemple une banlieue en feu. Ces journées d'émeute traumatisent la ville, qui ne cesse depuis de se reconstruire. Sur les cendres du centre commercial incendié, Vaulx-en-Velin s'emploie à bâtir un centre ville, qui n'existait pas. Elle construit le lycée Doisneau, le Planétarium, des commerces et des logements. En centre ville, tout a changé, même l'image de la ville, qui a inauguré l'an dernier le pôle commercial Carré de Soie.

Cette mutation rejoint maintenant le Mas-du-Taureau : situé juste en face du centre ville, le Pré de l'Herpe verra, après la démolition, se construire de nouveaux équipements (centre nautique, maison de quartier, école), des commerces et 370 appartements, dans des petits immeubles. D'autres démolitions sont programmées, pour une profonde restructuration urbaine du quartier.

> Note

(*) Le chômage est deux fois plus important qu'ailleurs et touche 40 % des jeunes au Mas-du-Taureau.

« Le quartier s'est refermé sur lui-même de plus en plus »« Des tas de familles ont été obligées de partir »

« Ma tante habitait là, au Pré de l'Herpe, et ça vivait tout à fait tranquillement. Cela a commencé à se dégrader après les émeutes de 1990. Mais ça s'est dégradé parce qu'on a laissé faire. De nombreux logements sont devenus vacants. Et quand les appartements se libéraient, les voisins cassaient les cloisons pour agrandir le leur. Il y a eu aussi des locations à la sauvage. Il n'y avait plus de gardiens, et le squat créait le chaos. Les entrées, les boîtes à lettres, les poubelles étaient dégradés », raconte Gilbert Giraud. Ancien directeur d'école au Mas-du-Taureau, il reste « sceptique » sur cette démolition. « Au nom de la mixité sociale, des tas de familles ont été obligées de partir. Certaines avaient passé plus de 30 ans ici, elles y étaient bien. On leur avait promis qu'on innoverait, qu'il y aurait d'abord des constructions, avant les démolitions. Et on leur a demandé de s'en aller. On enlève certaines catégories de personnes, comme si elles étaient la cause de tout. La mixité sociale, il faudra voir ça dans 10 ou 15 ans. Moi, je n'y crois pas ».

Un sentiment domine : le soulagement de voir tomber des bâtiments laissés à l'abandon depuis quelques années, qui désolent l'entrée du Mas-du-Taureau avec ses façades béantes. « Il est temps que ces immeubles tombent. Cet abandon, c'est comme un cancer, ça génère plein de choses négatives. Cela renvoie à l'histoire des gens qui ont dû partir : le relogement n'a pas été vécu sereinement », affirme Anna-Paula Da Silva, animatrice au « Monde réel », le centre social du quartier.

Plusieurs sentiments se mêlent. L'incompréhension tout d'abord, devant une telle démolition en pleine crise du logement. « Les bâtiments n'étaient pas vieux, vieux. C'est une grande perte pour le quartier. Il y avait beaucoup de monde là-bas et ils étaient bien, à proximité de tout, des espaces verts, des transports, de la mairie », raconte Mustapha. « Dans la tête des gens, beaucoup pensent qu'il y a ici une concentration de délinquants et qu'il faut les disperser. Mais ce n'est pas vrai. Il y a beaucoup de gens bien. Et ça ne règle rien pour les délinquants : on les délocalise mais il vaudrait mieux les arrêter », poursuit-il.

La rénovation urbaine suscite de l'attente, dans un quartier où s'exprime beaucoup de mal-être. « De nombreux amis sont partis après 1990. Mais il n'y a pas que les événements, il y a aussi la crise qui a tout changé : pas de boulot, moins d'argent, plus de dégradations, c'est comme ça ! », témoigne Jean-Claude. Ce que confirme son voisin : « Le quartier s'est refermé sur lui-même de plus en plus : finie la diversité, plus de bistrots, plus de boucherie-charcuterie... Les appartements vides se sont remplis de familles qui ont des problèmes. Ici on peut recevoir un pot de yaourt ou une couche sale sur la tête en passant sous les fenêtres des immeubles ! » Et sur l'arrière des immeubles encore habités au Pré de l'Herpe, on voit des immondices qui parsèment le sol « Certains jettent leurs ordures par la fenêtre ou ne prennent pas la peine de les déposer dans les bacs : ici on ne parle pas de tri sélectif ! » Bien des gens se plaignent aussi des mobylettes dangereuses pour les enfants et très bruyantes jour et nuit : « Mais on n'ose rien dire, parce qu'on risque de retrouver ses vitres cassées ou sa voiture endommagée. Pourtant on en voit des choses qu'on ne dévalait pas voir, les vols, la drogue... » témoigne une personne désireuse de conserver l'anonymat.

Des difficultés lourdes qui suscitent beaucoup de scepticisme. « Pour changer la vie des gens, il ne suffit pas de dynamiter les bâtiments. Les problèmes sont provoqués par la crise, la concentration de la pauvreté et de toutes les pathologies dues à la misère sociale », affirme Morad.

dossier réalisé par : laurence loison et monique desgouttes


La plus grosse opération de démolition à l'explosif

Ce sera la plus grosse opération de démolition à l'explosifs jamais réalisée en Europe : 407 logements, soit onze bâtiments de 3 à 15 étages, vont s'effondrer sur eux-mêmes en 6 secondes, ou, plus précisément, en 6 596 millisecondes. Ce matin, à 10 h 45, les 4 275 charges réparties dans des milliers de points de minage, soit 902 kg d'explosifs, exploseront à quelques microsecondes les unes derrière les autres. Une prouesse technique qui a été très longuement préparée : quatre années d'études et 14 mois de chantiers ont été nécessaires. « Le plus long a été la déconstruction sélective », explique Laurent Monnier, chef d'agence de Ginger CEBTP démolition, basée à Saint-Priest. Le jour de l'implosion, il ne doit rester que le béton armé. Le bâtiment a été petit à petit désossé : tout a été enlevé, trié et 98 % des déchets seront recyclés. En quelques mois, le bâtiment a perdu 40 % de sa masse. Il a ensuite été perforé de tous côtés, pour affaiblir les murs dans leur épaisseur.

A suivi la phase de protection : on a emmailloté soigneusement les immeubles de grillages et de textile spécial.

Au moment du foudroyage, des rideaux d'eau piégeront 60 à 70 % des poussières dégagées. « On prévoit 200 mètres de périmètre de sécurité, bien que les projections dépassent rarement les 6 mètres par rapport à la base. A la Duchère, on avait démoli, sans aucun dégât, à 8 mètres d'une école. Mais un caillou isolé peut très bien partir à 50 mètres », explique M. Monnier.

Il restera ensuite à enterrer les gravats : 80 % seront employés sur place, pour combler les sous-sols et remettre à niveau le terrain. Qui sera engazonné avant de voir fleurir les nouvelles constructions.




http://www.leprogres.fr/fr/france-monde/article/2937352,1571/Vaulx-en-Velin-detruire-pour-renaitre.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cpsykoargentina

avatar

Nombre de messages : 64
Age : 34
Localisation : Est lyonnais
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: Re: VAULX EN VELIN : projets divers   1/5/2010, 09:08

Citation :
Une nouvelle église en chantier dans la banlieue de Lyon




C'est un chantier unique actuellement en France : l'église Saint-Thomas, une église catholique, doit voir le jour d'ici 2012 à Vaulx-en-Velin pour accueillir notamment la communauté de 250 familles chrétiennes irakiennes installées dans cette banlieue de Lyon.

"Construire une maison de paix dans un lieu gravé dans la mémoire collective de la France comme un lieu de tumultes est très symbolique", a souligné le cardinal Philippe Barbarin, venu poser la première pierre vendredi 30 avril, en compagnie d'élus locaux et de paroissiens de toutes origines.

L'église Saint-Thomas est par ailleurs la première construite dans le diocèse de Lyon depuis quarante ans. Le chantier lui-même doit commencer en juin. Le budget prévu est de 4 millions d'euros.
L'église, conçue comme un espace de vie par l'agence d'architectes Siz'IX, comprendra des salles de réunion, une cure, des jardins et un campanile détaché du bâtiment principal.

"Cette construction est la réponse à tous les terroristes qui sont en train de détruire les églises en Irak et qui pensent qu'ils peuvent faire taire la voix des chrétiens", a dit le père Muhannad Al Tawil, aumônier des chaldéens de Lyon.
Depuis les années 1990, 250 familles de chaldéens, catholiques irakiens de rite oriental, soit environ 800 personnes, se sont installées dans la région lyonnaise, principalement à Vaux-en-Velin. Parmi eux, 350 personnes fréquentent la messe dominicale.

http://www.lemoniteur.fr/155-projets/article/actualite/702554-une-nouvelle-eglise-en-chantier-dans-la-banlieue-de-lyon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin
avatar

Nombre de messages : 1100
Age : 39
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: VAULX EN VELIN : projets divers   8/9/2010, 11:42

Quelques rendus du projet d'aménagement de l'Espace de la Rize:

http://www.asylum.fr/#/galerie/images/HORS_RIZE_0912_1432/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: VAULX EN VELIN : projets divers   

Revenir en haut Aller en bas
 
VAULX EN VELIN : projets divers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des têtes de veaux en velin à Vaulx-en-Velin
» 2013: le 13/07 à - Ovni en Forme de triangle - Vaulx-en-Velin - Rhône (dép.69)
» Les projets militaires d'étude des ovnis de 1957 à 1969
» Quizz divers en Histoire Géographie
» Animaux divers (poissons, crustacés)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES GRANDS PROJETS URBAINS A LYON :: Lyon Est (Villeurbanne, Vaulx en Velin, Bron, Décines, Meyzieu, Saint Priest...)-
Sauter vers: