LES GRANDS PROJETS URBAINS A LYON

Le Site de référence pour parler des grands projets architecturaux et environnementaux du Grand LYON
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 UN NOUVEAU STADE POUR L'OL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11
AuteurMessage
kent695



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 27/01/2011

MessageSujet: Re: UN NOUVEAU STADE POUR L'OL   27/1/2011, 01:32

francisco69 a écrit:
SG-LYON a écrit:
Ils sont chiants ces centralistes parisiens qui plombent la province.

C'est le principe de Paris.

Avec Nicolas Sarkozy qui a en ce moment les pleins pouvoirs, cela accentue encore plus le probleme, rien qu'a voir les milliards qui vont mettre dans le grand Paris, tout simplement pour que Paris reste encore la ville toute-puissante.
Il suffit de voir les sommes atribués au transports au communs lors du grenelle de l'environnement, pourquoi une aglomération comme Valenciennes (200 000 habitants) a reçu pratiquement autant d'argent que le Grand LYON (1 300 000 habitants). Alors que Paris en reçu des milliards.
Pour en revenir a LYON, cela a toujours été comme ca, tout simplement car LYON est la seule ville qui peut faire de l'ombre face à Paris.

Je ne suis pas la pour faire de la politique, mais malheureusement on nous parle de décentralisation mais c'est tout le contraire qui se fait derière, pour que Paris et les technocrates restent maîtres de la France sans bouger de leurs ville.

Bonjour à tous,
Je suis depuis un bout de temps ce forum et j'y apprécie la qualité et la quantité des infos et photos à propos des projets urbains de Lyon... bravo à tous pour vos contributions!
J'ai décidé de me lancer enfin dans la discussion...

Je suis totalement d'accord avec francisco69, et son idée d'un Paris tout puissant qui ne laisse jamais souffler la province. S'il y a une ville en France autre que Paris qui peut attirer le regard plus qu'une autre, je pense que c'est Lyon... Et je ne suis pas sûr que ca plaise au parisiens (il suffit de regarder les infos de la Télévision Française 1 TF1, ou de France 2 (on devrai les appeler TP1 pour Télévision de Paris 1 et Paris 2 membre de Paris télévision): les Velib'? Une invention parisienne, jamais vu ailleurs... Une ligne de métro automatique? C'est certainement la première de France!)
J'adore Paris, mais je m'ulcère en voyant les news.

Alors pour ce Grand Stade on en est pas loin. Et concernant l'approche politicienne, Sarkozy etc je pense pareil que francisco69: c'est politique, politique et... politique. Ce n'est pas la réalité qui dicte comment faire en France, mais la démagogie, le discours et l'idéologie. J'ai des proches qui ont travaillé sur l'hôpital Femme Mère Enfant de Bron. Qui n'a pas pu être inauguré officiellement, pourquoi? C'était un projet de Collomb (PS) et Mme le Ministre de l'Intérieur était de droite (UMP)... Et on aurait pas voulu attribuer ce bel hôpital à la gauche (et je suis persuadé que si ça avait été dans le sens inverse, ça aurait été pareil).

Bref, j'espère que ce beau stade va pouvoir être construit, je pense qu'il le sera (je crois en notre Maire). Si ce n'est pas le cas, je serai bien triste pour notre ville, et pour notre pays qui montre déjà qu'avancer d'un millimètre, c'est trop demander.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bis
Admin


Nombre de messages : 1243
Age : 35
Localisation : Lyon 8
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: UN NOUVEAU STADE POUR L'OL   29/1/2011, 12:39

8-01-2011
Grand Stade : Aulas rallume la lumière... sans Collomb !

Binôme porteur du projet Grand Stade, des réunions publiques jusqu’au Palais de l’Elysée, la paire formée par le maire de Lyon et le président de l’OL a-t-elle fait long feu ? Lors de la présentation vendredi au Palais de la Bourse face à la presse et aux partenaires du projet « Stade des Lumières », aucun élu n’est venu faire le nombre. Et pourtant le ban et l’arrière-ban du monde économique lyonnais s’y était donné rendez-vous. Les politiques et leurs querelles de corridors sont, semble-t-il, devenus les laissés pour compte du projet.
Jean-Michel Aulas et Gilbert Giorgi, président de la Foncière du Montout
Jean-Michel Aulas et Gilbert Giorgi, président de la Foncière du Montout

Richard Brumm, l’adjoint aux finances de la ville de Lyon s’approche de la salle de conférence. « Je viens en tant qu’avocat » précise-t-il immédiatement dans un demi-sourire aux personnes qui l’interpellent. Et pour cause, il est l’un des avocats de Jean-Michel Aulas ! Bernard Rivalta, vice-président des déplacements et mobilité au Grand Lyon, présent au titre de président du Sytral. Il ne faisait pas bon s’afficher en tant qu’élu vendredi après-midi du côté de la CCI de Lyon. Le président Aulas a visiblement soupé des querelles internes autour du Grand Stade qui font les gorges chaudes du milieu politique local. Et s’affiche désormais sans Gérard Collomb. L’incipit de son discours à la tribune est d’ailleurs sans équivoque : « le Grand Stade est un projet pour tous, pas pour un clan politique. » Pro comme anti, logés à la même enseigne. Les politiques locaux impliqués dans le projet deviennent très clairement parasitaires. Il y a fort à parier que, désormais, on ne demandera qu’aux institutions, Grand Lyon en tête, de remplir dans les temps leurs obligations administratives d’instruction des dossiers présentés par le club lyonnais. Pas plus. D’autant qu’il se murmure que le rendez-vous la semaine dernière avec le secrétaire général de l’Elysée Claude Guéant a été glacial, et que la réponse de l’Etat attendue sous dix jours, selon l’échéancier rapporté par Gérard Collomb, n’engagerait que ceux qui y croient encore. Un déclic sans doute pour Jean-Michel Aulas, qui semble avoir retoqué la liste de ses interlocuteurs prioritaires : l’Etat, les partenaires économiques, puis les responsables politiques locaux, réduits à la portion congrue de leurs stricts rôles d’administrateurs.

Collomb est-il venu à bout de la patience d’Aulas ?

Car ce projet de Stade des Lumières, finalement, c’est quoi ? D’un côté, un acteur sportif privé, qui veut posséder son enceinte sportive et commerciale en propre et dont il prend la totalité du coût à charge. De l’autre, des institutions publiques qui, au regard de l’ampleur du projet, engagent leurs compétences et responsabilités pour viabiliser, desservir et structurer l’ensemble de la zone. Une chiquenaude privée à une politique d’aménagement publique en quelque sorte. C’est d’ailleurs ce que rappelle Aulas, quand il évoque la tant convoitée déclaration d’intérêt général qu’il a tenté d’aller chercher jusque dans le bureau du collaborateur le plus proche de Nicolas Sarkozy. « La DIG, c’est la loi du 21 juillet 2009 qui a été promulguée pour faire cohabiter des financements privé et public sur un projet d’ampleur comme le notre » insiste le président de l’OL. Exactement la situation particulière du Grand Stade de l’OL. Comme si les atermoiements qui paralysent aujourd’hui le dossier étaient ubuesques, incompréhensibles au regard d’une loi qui facilite pourtant ce type de mariage. Une chose est sûre, à en juger par le résultat : l’exploitation politique faite de ce dossier est devenue contre-productive. Gérard Collomb a-t-il usé la tempérance de l’exécutif national, au détriment de l’OL, à force de répéter que si le Grand Stade échouait, il en irait de la responsabilité exclusive de l’Etat. Un Etat aujourd’hui plénipotentiaire sur le dossier, et qui renâcle a publier une déclaration d’intérêt général pourtant signée par deux fois par son exécutif ministériel. Un peu comme un chat qui supplicierait avec la plus grande cruauté une souris qu’il aurait pris au piège de ses puissantes griffes. Aujourd’hui, Aulas a décidé de caresser le chat dans le sens du poil, et de ne plus danser avec les souris. Question de priorité sans doute : le stade doit sortir de terre en décembre 2013, et l’ouvrage nécessite au moins deux ans de travaux.

Jean-Michel Aulas n’est pas pour autant un flagorneur à tous crins. « Cette idée de Grand Stade est né avec la candidature de la France à l’Euro 2016 » se plait a rappeler retors le président de l’OL, insistant à dessein sur la responsabilité même de l’Etat, co-originaire du projet. Aujourd’hui, tout a pris corps. 70 personnes travaillent non-stop sur le Sade des Lumières. Les visues de la future enceinte, projetés sur les écrans de télévision de la salle de réception, sont autant d’à-valoir esthétiques sur le rendu final de l’ouvrage. Il faut dire que la cabinet d’architecte Populous présente des états de service irréprochables. Il a déjà sorti de terre l’Emirates Stadium d’Arsenal, le nouveau Wembley, ainsi qu’une centaine d’autres stades à travers le monde. La courte vidéo du futur ouvrage modélisé, projetée aux quelque trois cent personnes présentes, vient confirmer cette impression de réussite. Trois opérateurs locaux sont en course pour obtenir la construction de l’infrastructure. Le nom du gagnant sera révélé en avril.

Le centre d’entrainement le plus moderne d’Europe

En appui de l’aspect esthétique, Aulas a blindé le tryptique « développement durable - accessibilité - emploi » L’écostadium de 58 000 sièges pour 60 000 places sera ainsi pourvu de 22 000 m2 de panneaux photovoltaïques sur ses 60 000 m2 de toiture. L’étude des impacts environnementaux, sur le site de 45 ha - propriété de la Foncière du Montout que contrôle à 100% la SASP - instruite par l’OL au titre de la charte de valorisation environnementale prévoit une compensation financière à hauteur de 6 millions d’€ à la charge du club. Côté accessibilité, Aulas promet « de vider le stade en moins d’une heure. » On connait pour cela la formule : tramway, extensions de voiries, bus et parkings relais. Sur son parvis, 7 000 véhicules pourront être stockés pour les quelque 32 % de spectateurs, selon le pourcentage avancé par Aulas, qui viendront par leurs propres moyens. Les preque 70 % de spectateurs restants utiliseront donc les transports en commun. Le tramway T3 doit également arriver au pied de l’enceinte via un long mail gazonné de 315 mètres. Le T2 desservira de son côté le parking relais de 5 000 places à Eurexpo. Les spectateurs pourront ensuite terminer le trajet en navette. « Cela se fait dans tous les grands stades du monde » justifie Aulas, chiffres à l’appui : « l’Allemagne à construit ou rénové neuf infrastructures sportives pour la Coupe du Monde 2006. Le modèle de desserte est exactement le même que celui que nous proposons sur le projet de Grand Stade. Avant les rénovations, les stades allemands faisaient une affluence de 24 000 spectateurs par match. Depuis le toilettage des enceintes, ils sont à 48 000 spectateurs par matchs. »
Côté emploi, le président de l’OL table sur 2 000 postes créés pour la construction de l’enceinte, puis 800 postes pérennes a postériori. Le club assure par ailleurs qu’aucun commerce, hors marques dont il est propriétaire, ne viendra s’installer sur la zone. Adieu l’OL Land ? Pas tout à fait car, boutiques mises à part, le site doit accueillir deux hôtels dont un réservé aux séminaires, le siège d’OL Group, un centre de loisirs (karting, foot en salle), un centre de remise en forme et le centre d’entrainement du club. « Ce sera le plus moderne d’Europe » se rengorge Aulas, alors que les écrans de télévisions projettent le visuel des deux terrains d’entrainement couverts. Les aficionados de Gerland se consoleront comme ils le peuvent lorsqu’ils apprendront que le site historique conservera l’activité formation des jeunes.
Sur la table, pêle-mêle : le permis de construire du Stade des Lumières, les dossiers d'enquêtes publiques, la candidature de la France à l'Euro 2016
Sur la table, pêle-mêle : le permis de construire du Stade des Lumières, les dossiers d'enquêtes publiques, la candidature de la France à l'Euro 2016

Vers un début des travaux fin 2011 ?

Reste évidemment toute la partie à charge des collectivités locales. Selon Aulas, l’ensemble des travaux à charge représente 168 millions d’€, alors que Gérard Collomb annonçait 188 millions d’€. « 27 % du coût global du projet », selon le président de l’OL. Le Grand Lyon, le Sytral, le Conseil général mais aussi l’Etat ont chacun une portion de route, une prolongation de tramway, une extension de parking à prendre à charge. L’ensemble de ces voiries, qu’elles soient goudronnées ou sur le rail, passent légalement par l’instruction des d’enquêtes publiques. Au nombre de neufs - 1 pour la révision du PLU, 5 pour les déclarations d’utilité publique, 1 enquête publique du Sytral - elles recouvrent l’ensemble des dossiers à instruire pour valider les 5 200 pages du permis de construire déjà déposé en mairie de Décines. Le Grand Lyon a déjà voté le 29 novembre et pour la troisième fois la révision du PLU. Reste à savoir comment trancheront les commissaires-enquêteurs. De son côté, Jean-Michel Aulas a déjà fixé son calendrier idéal, qu’il a révélé vendredi : intervention de la déclaration d’intérêt général avant le début des enquêtes publiques qui auront lieu du 18 avril au 20 mai. Puis la validation du permis de construire en septembre pour un début des travaux à la fin 2011.

Un comité de parrainage sans les politiques !

L’intervention du président de l’OL terminée, les grands représentants du tissu économique lui ont succédé au pour une table ronde. Evidemment tous ont confié leur admiration à l’égard de la pugnacité d’Aulas. Un intermède un peu convenu au contenu forcément laudatif et attendu. Le président de l’OL est revenu à la tribune clore cette longue opération de communication en officialisant « Le comité de parrainage Stade des Lumières. » 300 signataires du monde culturel, économique, sportif, gastronomique, associatif, universitaire. Un collectif hétéroclite composé entre autres de Benjamin Biolay, Clovis Cornillac, Alain Caveglia, Philippe Bernachon, Jean-Claude Anaf ou encore Paul Bocuse. La liste n’est pas exhaustive et devrait grossir à mesure de l’avancée du projet. Et pas un politique à l’horizon.

Lyon Mag
http://www.lyonmag.com/article/21362/grand-stade-aulas-rallume-la-lumiA-re...-sans-collomb-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyon-urbanisme.superforum.fr
Antho
Admin
avatar

Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: UN NOUVEAU STADE POUR L'OL   31/1/2011, 13:10

3 nouveaux visuels du grand stade:



Source: http://www.grandstadeol.com/IMG//presse/visuels%20buffi/10.12.02_vue%20aer_avcbat_mdf.jpg



http://www.grandstadeol.com/IMG//presse/visuels%20buffi/10.12.02_vue%20ouest_avc%20bat_mdf.jpg



http://www.grandstadeol.com/IMG//presse/visuels%20buffi/10.12.02_vue%20sud%20est_avc%20bat_mdf.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oliv7



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 28/05/2008

MessageSujet: Re: UN NOUVEAU STADE POUR L'OL   3/2/2011, 17:23

SG-LYON a écrit:
Bis a écrit:
Un Nouvel ARTICLE sur LYON CAPITALE :

http://www.lyoncapitale.fr/journal/univers/Politique/Sytral/Desserte-du-Grand-Stade-par-T3-c-est-du-rafistolage

Bonne lecture et bons commentaires !

Des commentaires stupides, encore une fois ! Des gens qui doivent aimer Lyon...

Ca c'est du commentaire non stupide et argumenté SG-LYON. Bravo !

Le fond du problème n'est pas pour ou contre le Grand Stade pour l'OL mais le choix de l'emplacement (Décines) et les coûts prodigieux que sa desserte vont entrainer d'une part et leur "bonne intégration" avec les transports actuellement existant .......


Dernière édition par Oliv7 le 3/2/2011, 22:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bis
Admin


Nombre de messages : 1243
Age : 35
Localisation : Lyon 8
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: UN NOUVEAU STADE POUR L'OL   3/2/2011, 22:25

Oliv7 a écrit:
SG-LYON a écrit:
Bis a écrit:
Un Nouvel ARTICLE sur LYON CAPITALE :

http://www.lyoncapitale.fr/journal/univers/Politique/Sytral/Desserte-du-Grand-Stade-par-T3-c-est-du-rafistolage

Bonne lecture et bons commentaires !

Des commentaires stupides, encore une fois ! Des gens qui doivent aimer Lyon...

Ca c'est du commentaire non stupide et argumenté. Bravo !

Le fond du problème n'est pas pour ou contre le Grand Stade pour l'OL mais le choix de l'emplacement (Décines) et les coûts prodigieux que sa desserte vont entrainer d'une part et leur "bonne intégration" avec les transports actuellement existant .......

Je disais "bons commentaires" à vous ! j'attendais vos commentaire à vous sur cet article et je ne commentais pas le bien fondé des commentaires de l'article sur le site de Lyon Capitale ! Quiproquo...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyon-urbanisme.superforum.fr
allezol69003
Actif Reporter 1
Actif Reporter 1
avatar

Nombre de messages : 237
Age : 107
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 14/11/2009

MessageSujet: Re: UN NOUVEAU STADE POUR L'OL   3/2/2011, 23:14

Oliv7 a écrit:
SG-LYON a écrit:
Bis a écrit:
Un Nouvel ARTICLE sur LYON CAPITALE :

http://www.lyoncapitale.fr/journal/univers/Politique/Sytral/Desserte-du-Grand-Stade-par-T3-c-est-du-rafistolage

Bonne lecture et bons commentaires !

Des commentaires stupides, encore une fois ! Des gens qui doivent aimer Lyon...

Ca c'est du commentaire non stupide et argumenté SG-LYON. Bravo !

Le fond du problème n'est pas pour ou contre le Grand Stade pour l'OL mais le choix de l'emplacement (Décines) et les coûts prodigieux que sa desserte vont entrainer d'une part et leur "bonne intégration" avec les transports actuellement existant .......

J'avait lu un rapport qui disait que l'investissement de l'état sera vite rembourser en double voir triple, pour moi c'est une fausse excuse Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.empireimmo.com/inscription.php?p=flop
Antho
Admin
avatar

Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: UN NOUVEAU STADE POUR L'OL   17/5/2011, 10:36

Rhône. La ministre des Sports donne son feu vert au Grand Stade de l’OL

Publié le 17/05/2011 à 00:00
Selon nos informations, Chantal Jouanno a validé la décision d’inscrire le stade de l’OL au rang des enceintes déclarées d’initiative générale. Ce qui lance le projet pour de bon

C’était, depuis plusieurs mois, une source de blocage absolu.

La déclaration d’intérêt général, ou DIG, préalable nécessaire pour le lancement des enquêtes publiques elles-mêmes nécessaires au lancement du chantier de Grand Stade, sera, selon nos informations, délivrée d’ici quelques jours.

Ce qui permettra donc de déclencher une procédure espérée à la fois par le patron du Grand-Lyon qui n’a pas ménagé ses efforts, mais aussi par Jean-Michel Aulas, le président du club de foot lyonnais.

La ministre des Sports, Chantal Jouanno, vient en effet de l’assurer à Gérard Collomb, dans un courrier expédié hier du ministère et que le président du Grand-Lyon devrait recevoir aujourd’hui sur son bureau.

La ministre respecte donc l’engagement qu’elle avait pris auprès du président du Grand-Lyon, lequel initiera, sans délai, les enquêtes publiques modifiant le plan local d’urbanisme. Ces enquêtes devraient d’ailleurs être mises en œuvre avant l’été, le temps de respecter certains délais légaux.

Gérard Collomb devra également, suivant les recommandations du préfet de Région, prévoir la création d’une zone agricole protégée sur le périmètre du stade. Par ailleurs, un second parc relais, le long de la ligne T2, devrait également voir le jour.

L’information a en parallèle été communiquée, hier, à plusieurs parlementaires du Rhône.

« Sans cette déclaration d’intérêt général, l’UEFA aurait sans doute écarté définitivement le Grand Lyon de l’Euro 2016 de football, engendrant de fait une image désastreuse pour le football lyonnais et pour le rayonnement de la ville », a réagi spontanément hier, le député UMP Dominique Perben « qui considère toujours que le choix du site risque d’hypothéquer l’aboutissement du projet ». Allusion aux risques de recours juridiques qui ne manqueront pas de fleurir dès les procédures engagées.

Demeure que l’arrêté d’inscription du projet de stade, (qui sera implanté à Décines), sur la liste des enceintes déclarées d’intérêt général, devrait être signé et publié dans quelques jours.

Un soulagement pour les promoteurs du projet qui ont multiplié les interventions pour faire aboutir un dossier qui suscite encore de vives hostilités, chez les écologistes, mais également chez plusieurs élus UMP de l’est lyonnais.

Sollicitée hier soir, la Ville de Lyon a refusé de communiquer sur le sujet.
Geoffrey Mercier

Source:
http://www.leprogres.fr/rhone/2011/05/17/la-ministre-des-sports-donne-son-feu-vert-au-grand-stade-de-l-ol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SG-LYON

avatar

Nombre de messages : 93
Age : 27
Localisation : Villeurbanne
Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: UN NOUVEAU STADE POUR L'OL   18/5/2011, 14:07

Excellente nouvelle ! Super heureux ! Maintenant, l'équipe va être libéré d'un poids - un petit poids.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cpsykoargentina

avatar

Nombre de messages : 64
Age : 34
Localisation : Est lyonnais
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: Re: UN NOUVEAU STADE POUR L'OL   27/7/2011, 17:23

Citation :

Rhône - Grand stade. Vinci apporte 100 millions d’euros à l’OL pour construire son stade

Les négociations se sont terminées à 3 heures du matin dans la nuit de lundi à mardi. L’Olympique Lyonnais a finalement choisi le groupe Vinci, de préférence à Bouygues qui était l’autre « finaliste », pour construire son futur Stade des Lumières à Décines. Les deux partenaires ont signé un protocole d’accord, qui devrait être suivi « au plus tard le 30 avril 2012 » par la signature du contrat de conception/réalisation.

Si la décision a autant traîné — l’annonce était prévue en mai au départ-, c’est que les discussions ont été longues, tout particulièrement sur le volet financier de l’affaire.

Car Vinci – concessionnaire du Stade de France, de ceux de Bordeaux, Le Mans et Nice – ne va pas faire que construire le stade : il va également mettre la main à la poche. Et pas qu’un peu !

« Vinci s’est engagé à participer au financement en devenant actionnaire de la Foncière du Montout » révèle Jean-Michel Aulas. Cette SCI, jusque-là filiale à 100 % d’OL groupe, porte le projet et acquiert les terrains. C’est le maître d’ouvrage. « Vinci pourra aller jusqu’à une participation maximum de 49 % de la foncière du Montout » ajoute le président de l’OL.

Dans un premier temps, « Vinci va apporter 100 millions d’euros en fonds propres ou quasi fonds propres » détaille Jean-Michel Aulas.

Une somme très conséquente au regard des « 381 millions d’euros hors taxe de budget ». Les 70 millions qui manquent pour arriver aux 450 millions du projet viendront « de partenaires extérieurs, notamment pour les hôtels, le centre de loisirs et les immeubles de bureaux » assure le président lyonnais.

L’OL devrait apporter une centaine de millions d’euros en fonds propre – 15 ont déjà été investis –, ce qui laisserait au groupe olympien environ 180 millions à trouver.

En sachant que le club mise sur des rentrées liées au naming de l’ordre de 150 millions d’euros (sur 15 ans).

Bref, l’horizon financier du projet de stade s’est singulièrement éclairci pour l’OL Si tout se passe comme prévu, le club lyonnais n’aura ainsi à avoir qu’un recours ‘‘limité’’ à l’emprunt. « Ces éléments devraient rassurer les sceptiques » commente Jean-Michel Aulas.


Un permis de construire espéré pour fin 2011 ou début 2012

Les neuf enquêtes publiques relatives au projet ont pris fin il y a neuf jours. Les rapports des commissaires enquêteurs devraient être rendus pour la mi octobre.

S’ils sont positifs, le Grand Lyon adoptera la révision du son plan local d’urbanisme entre novembre et décembre, ce qui permettra à la mairie de Décines de délivrer le permis de construire du projet. D’après le communiqué publié hier par l’OL, les travaux débuteraient au plus tard début mai 2012.

Le stade pourrait être livré au deuxième trimestre 2014, pour l’été. Et l’OL débuterait sa saison 2014-2015 dans sa nouvelle enceinte de 60 000 places, qui accueillerait l’Euro 2016. Le club postule pour le match d’ouverture et/ou une demi-finale.

François

http://www.leprogres.fr/rhone/2011/07/27/vinci-apporte-100-millions-d-euros-a-l-ol-pour-construire-son-stade

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SG-LYON

avatar

Nombre de messages : 93
Age : 27
Localisation : Villeurbanne
Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: UN NOUVEAU STADE POUR L'OL   29/7/2011, 11:41

Quand je pense qu'il aurait pu être construit au Carré de Soie à 20 minutes à pied de chez moi, je suis dégoutté !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: UN NOUVEAU STADE POUR L'OL   

Revenir en haut Aller en bas
 
UN NOUVEAU STADE POUR L'OL
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11
 Sujets similaires
-
» "Irtidad" : un nouveau site pour la conversion des musulmans !
» Un nouveau Syllabus pour le XXIe siècle ? (pour corriger les fausses interprétation de VaticanII)
» Un nouveau traitement pour les TOC
» Chariot pour supermarchés invention
» Un nouveau traitement pour les myélomes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES GRANDS PROJETS URBAINS A LYON :: Lyon Est (Villeurbanne, Vaulx en Velin, Bron, Décines, Meyzieu, Saint Priest...)-
Sauter vers: