LES GRANDS PROJETS URBAINS A LYON

Le Site de référence pour parler des grands projets architecturaux et environnementaux du Grand LYON
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 UN NOUVEAU STADE POUR L'OL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
jean-yves
Actif Reporter 1
Actif Reporter 1


Nombre de messages : 141
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: UN NOUVEAU STADE POUR L'OL   21/11/2009, 13:46

allezol69003 a écrit:
l'environnement (pas l'écologie mais faire attention a ce qu'il y a autour)

c'est bien la definition de l'ecologie.

lu sur wikipedia / L'écologie est la science ayant pour objet les relations des êtres vivants (animaux, végétaux, micro-organismes) avec leur environnement, ainsi qu'avec les autres êtres vivants[1]. Malgré une confusion extrêmement fréquente dans les médias français, elle ne doit pas être confondu avec l’écologisme, qui est un courant de pensée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
allezol69003
Actif Reporter 1
Actif Reporter 1
avatar

Nombre de messages : 237
Age : 107
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 14/11/2009

MessageSujet: Re: UN NOUVEAU STADE POUR L'OL   21/11/2009, 13:59

jean-yves a écrit:
allezol69003 a écrit:
l'environnement (pas l'écologie mais faire attention a ce qu'il y a autour)

c'est bien la definition de l'ecologie.

lu sur wikipedia / L'écologie est la science ayant pour objet les relations des êtres vivants (animaux, végétaux, micro-organismes) avec leur environnement, ainsi qu'avec les autres êtres vivants[1]. Malgré une confusion extrêmement fréquente dans les médias français, elle ne doit pas être confondu avec l’écologisme, qui est un courant de pensée.

L'environnement est défini comme « l'ensemble des éléments (biotiques ou abiotiques) qui entourent un individu ou une espèce et dont certains contribuent directement à subvenir à ses besoins »

Le mot environnement est polysémique, c'est-à-dire qu'il a plusieurs sens différents. Ayant le sens de base de ce qui entoure, il peut prendre le sens de cadre de vie, de voisinage, d'ambiance, ou encore de contexte (en linguistique)[1].

L'environnement au sens d'environnement naturel qui entoure l'homme est plus récent et s'est développé dans la seconde moitié du XXe siècle.

Le mot environnement est à différencier du mot nature. La nature désigne l'ensemble des éléments naturels, biotiques et abiotiques, considérés seuls[Note 1], alors que la notion d'environnement s'intéresse à la nature au regard des activités humaines, et aux interactions entre l'homme et la nature[5].

La notion d'environnement englobe aujourd'hui l'étude des milieux naturels, les impacts de l'homme sur l'environnement et les actions engagées pour les réduire.


toutes ses document son tirées de http://fr.wikipedia.org/wiki/Environnement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.empireimmo.com/inscription.php?p=flop
l.lenoir
Admin
avatar

Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Le Tram T2 en route vers OL Land? à suivre   3/12/2009, 22:39

OL Land
Sarkozy met 20 millions dans les accès au stade de Décines


L'enveloppe de l'Etat va permettre de prolonger la ligne de tramway jusqu'au stade. Aulas a aussi obtenu des garanties du chef de l'Etat sur une compensation du DIC annulé par les députés

Le Président de la République a hier confirmé aux maires des villes pouvant accueillir l'Euro 2016 que l'Etat mettra la main à la poche. L'enveloppe globale promise aux douze villes candidates est de 150 millions d'euros. Pour Lyon, elle est de 20 millions, notamment destinés au prolongement de la ligne de tramway T2 entre Eurexpo et le stade de Décines. Plus étonnant, la somme sera versée aux douze villes que la France décroche ou non l'organisation de l'Euro 2016, a indiqué la secrétaire d'Etat aux Sports. « Il est urgent de rénover les stades, ils ont 66 ans de moyenne d'âge » a précisé Rama Yade à l'issue de la rencontre à l'Elysée. A ces 20 millions s'ajoute la trentaine de millions déjà promise par le préfet de Région si le stade de Décines est réellement construit, destinée à des travaux sous maîtrise de l'Etat (échangeur sur la rocade).

On s'en doute, Jean-Michel Aulas, le président de l'Olympique lyonnais et, à peine sorti de l'Elysée, Gérard Collomb, le président du Grand Lyon, se sont félicités de cette décision, prise au nez et à la barbe du député UMP Philippe Meunier qui, en milieu d'après-midi a souhaité « vérifier l'information » avant de nous faire part de sa réaction. Dans la soirée, le parlementaire, un des principaux adversaires du projet de Jean-Michel Aulas, a semblé en retrait par rapport à des propos qu'il a pu auparavant tenir, affirmant être d'accord pour la rénovation des stades, mais à Lyon celui de… Gerland : « Je ne suis pas opposé à ce que l'argent public finance des stades répondant aux critères du XXIe siècle mais puisque ce n'est plus dans le cadre unique de l'Euro 2016, utilisons cette somme dans la rénovation de Gerland ».

Plus ennuyeux pour l'artisan de la loi supprimant le Droit à l'image collectif (DIC) Philippe Meunier, le chef de l'Etat a assuré Jean-Michel Aulas, reçu mardi à l'Elysée, qu'il compte trouver une solution compensatoire à la suppression de ce dispositif d'allégement des charges salariales des clubs pro. « Les orientations du chef de l'Etat sont conformes à nos attentes » nous a déclaré le président de l'Olympique lyonnais.

« Dans les semaines qui viennent, on verra qu'on peut faire confiance au président de la République pour défendre le sport collectif » a ajouté Jean-Michel Aulas, sans vouloir nous en dire plus sur l'échange qu'il a eu avec Nicolas Sarkozy.

Philippe Meunier n'a pas fini de combattre ce qu'il a appelé « le sport fric » lors du débat à l'Assemblée nationale sur le DIC.

Maigre compensation pour lui, Jean Brière, président régional de l'Alliance écologique indépendante (Génération écologie, La France en action, et Mouvement écologiste indépendant d'Antoine Waechter), s'est adressé hier au maire UMP de Meyzieu Michel Forissier, l'assurant du soutien de son organisation dans son combat contre le projet « aussi délirant qu'inutile » d'OL Land.

Jacques Boucaud
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bis
Admin


Nombre de messages : 1243
Age : 35
Localisation : Lyon 8
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: UN NOUVEAU STADE POUR L'OL   12/12/2009, 18:49

Grand stade : le Grand Lyon reprend la procédure à zéro

Malgré la déconvenue de la cour administrative d'appel, Gérard Collomb maintient une inauguration au 8 décembre 2013, avec une troisième enquête publique en 2010

Une chatte n'y retrouverait pas ses petits. Dans l'enchevêtrement des procédures administratives et judiciaires qui jalonnent le dossier du Grand stade à Décines, il y a effectivement de quoi y perdre son latin.

Dernier avatar, l'annulation par la Cour administrative d'appel de la délibération prise par le Grand Lyon le 9 juillet 2007 fixant les modalités de la révision du Plan local d'urbanisme (PLU) sur le secteur du Montout à Décines ( Le Progrès d'hier jeudi). Il s'agit d'un document de planification urbaine nécessaire à la réalisation d'un équipement tel que le futur grand stade de l'Olympique lyonnais. Quelles en sont les conséquences ? Pour ainsi dire aucune, si ce n'est un retard d'un à deux mois dans l'obtention du permis de construire. Explications.

1 Qu'est-ce qui a cloché ?

L'association Carton Rouge et deux habitants de Décines ont saisi le tribunal administratif

sur plusieurs points qu'ils jugeaient litigieux. Le tribunal ne les a pas suivis, pas plus que le commissaire du gouvernement. C'est la cour administrative d'appel qui, finalement, leur a donné raison sur un point au moins : avant la révision du Plan local d'urbanisme votée en juillet 2007, les élus de la Communauté urbaine « n'auraient pas disposé d'une information suffisante ». Dans une conférence de presse hier à Lyon, Gérard Collomb a rappelé la procédure légale et les différentes communications faites aux élus - sans compter des dizaines d'articles dans la presse locale dès 2006 - permettant à tout un chacun d'être informé du projet conjoint du Grand Lyon et de l'Olympique lyonnais de construire un stade de 60 000 places à Décines, avant de voter la révision du PLU.

2 Que devient l'enquête d'utilité publique en cours ?

Démarrée le 12 novembre elle sera achevée mardi mais ne servira à rien. Rappelons qu'il s'agit d'une deuxième enquête, une première, menée entre le 19 mai et le 25 juin 2008 avait reçu deux avis du même commissaire enquêteur, l'un négatif en juillet, l'autre positif en septembre. D'où la décision du Grand Lyon d'en relancer une autre cette année.

3 De quels recours dispose le Grand Lyon ?

« Comme l'Inspecteur Harry, je ne renonce jamais » a indiqué Gérard Collomb. Les services juridiques de la communauté urbaine étudient la possibilité de saisir le Conseil d'Etat, mais quoi qu'il en soit, dès janvier le Grand Lyon va reprendre la procédure à zéro.

4 La construction du stade est-elle menacée ?

En l'état actuel des choses : non. En janvier, sera relancée la procédure de révision du PLU ; concertation trois mois plus tard, nouvelle délibération et enquête à l'automne 2010. Si la révision du PLU est adoptée début 2011, l'Olympique lyonnais pourrait acquérir les terrains et déposer le permis de construire dans la foulée. Il pourrait être accordé par le maire de Décines en mai 2011 et les travaux démarrer dans l'été pour durer deux ans. sachant que d'innombrables recours vont être déposés par les opposants. Gérard Collomb maintient la date d'inauguration qu'il a fixée au 8 décembre 2013.

5 Comment le temps perdu est-il récupéré ?

Gérard Collomb a indiqué hier que les travaux d'aménagement entrepris par le Grand Lyon (accès) vont être entamés comme prévu en 2010, la révision du PLU ne concernant que la construction du stade. Il est certain qu'un certain nombre de procédures vont se superposer. Le président de l'OL Jean-Michel Aulas n'est pas davantage inquiet. « On a par ci par là un peu de marge » nous a-t-il confié hier soir.

Jacques Boucaud
Ils ont dit

Jean-Michel Aulas, président de l'OL

« Je pars dans l'hypothèse que le recours au Conseil d'Etat aboutira. Mais je ne suis pas inquiet, Collomb n'est pas sans ressources ».

Michel Meunier, député UMP

Collomb disait récemment que tout est juridiquement verrouillé et que mes combats sont insensés. La cour administrative d'appel montre le contraire ».

Christian Barthélémy, élu du Grand Lyon

Dire que les élus n'étaient pas au courant du projet, ça revient à les qualifier d'incompétents. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyon-urbanisme.superforum.fr
cpsykoargentina

avatar

Nombre de messages : 64
Age : 34
Localisation : Est lyonnais
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: Re: UN NOUVEAU STADE POUR L'OL   12/1/2010, 11:09

Un article du Progrès:

Citation :
Une large majorité des élus à la Communauté urbaine de Lyon s'est prononcée pour une nouvelle révision du Plan local d'urbanisme sur le site du futur stade de l'OL à Décines

L'opposition aura tout tenté, en vain, pour faire capoter le vote au Grand Lyon de la révision du Plan local d'urbanisme au Grand Montout à Décines, site choisi par Gérard Collomb et Jean-Michel Aulas pour implanter le futur stade de l'Olympique Lyonnais. La droite a d'abord demandé un vote à bulletins secrets, signifiant un changement de stratégie par rapport à la séance de décembre où, lors d'un scrutin également lié au projet OL Land, elle avait demandé et obtenu un vote public (chaque élu se prononce à l'appel de son nom). Mais un tiers des élus doit y être favorable. Or l'addition des voix de droite + une partie du centre + les Verts + deux socialistes (Yves Imbert, adjoint au maire de Décines et Nathalie Perrin-Gilbert, maire du 1er arrondissement à Lyon) n'a pas suffi. Brouhaha, conciliabules et nouvelle requête de l'UMP qui, cette fois-ci, obtient un vote public. A 23 heures, après deux heures de débats, le scrutin donne une majorité en faveur de la révision du PLU et le lancement de la concertation pour des accès au futur stade (lire Le Progrès d'hier) : 97 pour, 34 contre et 18 abstentions. On notera avec surprise que tous les élus de droite n'ont pas voté contre et, ce qui fut davantage commenté, l'absence du député UMP Michel Havard, parti bien avant le vote sans laisser un pouvoir.

Ainsi a pris fin un débat de deux heures qui lance la troisième révision du Plan local d'urbanisme au Grand Montout. Deux heures durant lesquelles se sont exprimés les groupes politiques, sur des positions déjà connues : la droite est contre non pas l'équipement, mais contre la méthode de Gérard Collomb. « Vous avez pris seul la décision de ce site » a reproché François-Noël Buffet au président du Grand Lyon. Les Verts sont également contre, pour des raisons d'accessibilité et d'environnement, raisons partagées par le maire UMP de Meyzieu Michel Forissier et l'élu Gauche moderne de Caluire Robert Thévenot.

« L'UMP est dans le rôle de Cassandre, incapable de vous faire ouvrir les yeux » a regretté M. Thévenot. Les autres groupes politiques ont voté la révision du PLU en apportant toutefois quelques bémols. Compte tenu des « enjeux environnementaux et sociaux », Alain Reppelin, au nom des élus des petites communes réunis dans le groupe Synergie, a dit attendre les résultats de la concertation publique, en septembre. Willy Plazzi (Parti communiste) a regretté que le public n'ait pas la main sur pareil projet, tandis que Christian Barthélémy, ex-milloniste, a estimé que le dispositif prévu pour l'accessibilité « reste acceptable », reconnaissant qu'une desserte idéale aurait nécessité « des investissements lourds que nous ne sommes pas en mesure de financer ». Mais tous sont tombés d'accord pour considérer, avec Jérôme Sturla (Part socialiste) « l'intérêt fort » du projet « pour notre agglomération ». Les centristes (divisés sur le projet) et le GAEC n'ont pas réclamé la parole.

L'intérêt du débat a surtout résidé dans les propositions alternatives des opposants, réclamées à corps et à cri par le président du Grand Lyon. « Vous voulez le faire où ? » a-t-il demandé à propos du stade, se montrant particulièrement insistant. A Gerland pour la droite, Nathalie Perrin-Gilbert et Paul Coste (Les Verts). Avec des arguments divers. Selon le maire du 1er, le stade actuel retapé serait suffisant puisqu'à Décines (50 hectares) il s'agit « avant tout d'un projet immobilier et commercial ». « Que pendant trois ans (durée des travaux à Gerland) l'OL ait moins de recettes, ce n'est pas bien grave » a estimé l'élue socialiste, confirmant son opposition de plus en plus radicale à un projet de son ex-mentor, Gérard Collomb.

Tandis que Robert Thévenot a suggéré d'utiliser le terrain du palais des sports (reconstruit au Puisoz à Vénissieux) ainsi qu'une partie de parc de Gerland. François-Noël Buffet a aussi ressorti des cartons les dossiers abandonnés de l'OL au Puisoz ou au Carré de Soie. « Vous avez préféré y faire un hippodrome » a regretté le président du groupe de droite, oubliant que l'initiative revient à Raymond Barre, le prédécesseur de Gérard Collomb à la présidence de la Communauté urbaine. « Vous auriez voulu que je revienne sur la parole du Grand Lyon devenu chiffon de papier », a demandé Gérard Collomb. « Des investisseurs avaient été choisis au Carré de Soie. Si on les considérait de la sorte, il n'y en aurait plus dans l'agglomération ». Paul Coste enfin, a suggéré que l'actuel stade soit réduit à 20 000 places pendant les travaux, en octroyant une subvention temporaire et compensatoire du Grand Lyon à l'OL.

Pendant ce temps, discrètement assis dans le public, le patron d'OL Land Patrick Iliou prenait des notes, un tas de notes.

Jacques Boucaud

http://www.leprogres.fr/fr/article/2565474,177/Grand-stade-le-Grand-Lyon-toujours-favorable.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bis
Admin


Nombre de messages : 1243
Age : 35
Localisation : Lyon 8
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: UN NOUVEAU STADE POUR L'OL   19/1/2010, 12:31

Grand stade : la Ville ouvre la voie au prolongement du tramway T3

le 19.01.2010 04h00 - Le Progrès

La concertation des Lyonnais sur le projet du Sytral au départ de la Part Dieu et en direction de l'Est lyonnais, aura lieu du 5 mars au 10 avril


On ne s'en lasserait pas. Ou si peu. Pour la énième fois depuis près de trois ans, opposants et soutiens au projet de Grand stade à Décines se sont affrontés hier.

Cette fois-ci au conseil municipal, lequel a émis un favorable à la concertation prévue du 5 mars au 16 avril en vue de l'aménagement de la ligne de tramway T3 en direction du Montout, site retenu par Jean-Michel Aulas et Gérard Collomb pour y implanter OL Land. Droite et élus Verts membres de l'exécutif (Gilles Buna, Pierre Hémon et Alain Giordano) se sont abstenus. Fidèles à leur vote il y a une semaine au conseil communautaire du Grand Lyon ( Le Progrès du mardi 11 janvier) d'autres Verts, le centre droit de Christophe Geourjon et enfin Nathalie Perrin-Gilbert (PS) se sont prononcés contre ; la majorité PS-PC-GAEC a quant à elle voté la délibération.

De quoi s'agit-il ? Permettre au Sytral d'exploiter de façon concomitante Léa vers Meyzieu, Leslys en direction de l'aéroport et les rames qui transporteront les supporters de l'OL jusqu'au stade. Avec une aire de stockage des trams dédiés au stade prévue au sud-est de la gare de la Part Dieu (lire ci contre).

Arguments des pour et des anti donc rabâchés, les opposants ont néanmoins pensé trouver une brèche en déplorant que le Sytral a « joué la politique de la chaise vide » lors de la commission municipale chargée d'étudier le dossier. Or chacun sait que la délibération de révision du Plan d'occupation des sols à Décines a été annulée par la Cour administrative d'appel en décembre, au motif que les élus du Grand Lyon n'étaient pas suffisamment informés du projet au moment du vote en juillet 2007. Le cabinet de Gérard Collomb, pourtant échaudé une première fois, a-t-il joué avec le feu ? « Pour être informé, mieux vaut assister aux séances du Grand Lyon jusqu'au bout » a riposté Yves Fournel (GAEC) s'adressant au député UMP Michel Havard, absent lundi au Grand Lyon quand la délibération a été votée. Même le Vert Pierre Hémon y est allé de son plan du Sytral brandi au-dessus de lui, façon d'indiquer au leader du groupe d'opposition que qui veut les bons tuyaux peut toujours se les procurer. Et ce, avant que le maire ne démonte pièce par pièce les arguments de ceux qui souhaiteraient encore agrandir le stade de Gerland.

En présentant les vœux du conseil municipal à Gérard Collomb, Jean-Louis Touraine, premier adjoint a émis deux vœux à l'ouverture du conseil : la majorité « le maintien de sa cohésion », et au maire de « l'indulgence » pour une opposition dont « le rôle n'est pas facile » quand elle se bat contre des projets « largement reconnus et plébiscités par la population ». Il n'est pas certain que le premier adjoint ait été entendu hier, ni par les uns ni par les autres.

Jacques Boucaud

Stockage des rames de tramway dans le 3e arrondissement


Où seront stockées les rames de tramway destinées à desservir le stade de foot de Décines les soirs de match ?

Un espace est prévu par le Sytral au sud-est de la gare de la Part Dieu, sur l'îlot Millon. La construction de trois quais et un espace de stockage pour dix rames inquiètent opposition et les élus Verts qui redoutent que le projet de parc Dauphiné II ne soit rogné de 10 000 à 20 000 m2.

Lors de ses vœux à la mairie du 3e et encore hier au conseil municipal, le maire d'arrondissement, Thierry Philip, s'est montré rassurant sur le maintien de l'espace vert, présenté dans les documents de campagne en 2008 sous la rubrique « encore plus d'oxygène ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyon-urbanisme.superforum.fr
Bis
Admin


Nombre de messages : 1243
Age : 35
Localisation : Lyon 8
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: UN NOUVEAU STADE POUR L'OL   22/1/2010, 12:09

Nouveau collectif rassemblant plus de trente associations, « Les Gones pour Gerland » militent pour la rénovation et l'agrandissement éventuel du stade de Gerland, la « solution gagnante »

Créée en septembre dernier en « partant du principe que l'union fait la force », le collectif « Les Gones pour Gerland » est constitué de plus de trente associations « implantées sur la région urbaine de Lyon », rappellent-ils, toutes favorables au maintien de l'OL à Gerland, dans un stade rénové et éventuellement agrandi de 41 000 à 50 000 places. Réuni à Gerland, ce collectif expose ses critiques sur le projet Décines. Celle d'abord de l'accès à Décines : « Ce sera essentiellement le réseau routier qui va supporter les accès, notamment celui de l'Est lyonnais d'où est parti le mouvement ! » dit Marc Pagano, le président du Crure, collectif des riverains et usagers de la rocade Est. « Nous, Les Gones pour Gerland, poursuit Jean Murard (Déplacements citoyens), on estime que Décines est extrêmement mal placé pour faire une telle structure. Nous voulons valoriser le stade de Gerland, éventuellement agrandi, où sept titres ont été gagnés. » Et Michel Poët (Chassieu environnement) de renchérir : « Nous sommes pour la valorisation de Gerland car ce quartier est très bien desservi par des infrastructures. Le métro, qui a une capacité quatre fois supérieure au tram, avait été créé spécialement pour le stade lors du Mondial en 1998. Et il doit être prolongé jusqu'à la gare d'Oullins, ce qui permettrait aux supporters du Sud-Ouest de Lyon de venir en transports en commun. La gare de Jean-Macé vient d'ouvrir aussi à trois stations de métro. » Car il faut penser au public qui vient de toute la région. Aussi Joël Dubos (Cedrul et Darly : pour se déplacer autrement en agglomération lyonnaise) fait valoir la notion d'environnement pour laquelle il serait souhaitable « de fédérer les associations sur un secteur beaucoup plus large que la métropole : Vienne, Bourgoin, Ambérieu, Roanne, Saint-Étienne. » L'ARDHIL 7, qui s'intéresse justement au devenir du 7e et à l'intérêt de ses habitants, ne pouvait qu'être partie prenante de ce nouveau collectif. « Nous sommes opposés à tout déménagement de l'OL vers d'autres cieux, rappelle Claude Jeandel. Rien ne justifie ce départ. » Et il « regrette que, le 11 janvier, lors de la séance au Grand Lyon, le député Michel Havard se soit absenté au moment du vote alors qu'il avait assisté au débat. » Il ajoute : « Nous voulons soutenir le peuple et non pas les milliardaires du sport ». Les Gones pour Gerland affirment qu'aujourd'hui, rien n'est joué. « On repart avec une 3e enquête publique, résume Joël Dubos. Aujourd'hui personne ne sait si l'OL Land verra le jour. Nous, nous avons travaillé ce dossier en faisant une analyse complète des différents sites : Lyon Gerland, Décines Montout et Vénissieux Puisoz en tenant compte de différents critères, comme l'accessibilité par les réseaux existants, le temps de parcours, les services assurés, les coûts, l'environnement et la population impactée. Gerland est la solution gagnante. »

Martine Sanchez

msanchez@leprogres.fr

Le collectif veut « dire non à la folie des grandeurs » de l'OL Land


« Le Grand stade à Décines est un projet extravagant à trois titres : sur le plan financier, il est estimé à 1 milliard, dont la moitié à la charge des contribuables.

Il va à l'encontre de toutes les politiques et de tous les plans arrêtés par la métropole (Plu, déplacements, redensification du tissu commercial dans les villes ; enfin, il est en contradiction totale avec les engagements pris au niveau national et les politiques définies par le Grenelle de l'environnement concernant la pollution et l'économie des ressources naturelles. Donc on dit non à la folie des grandeurs. Si Décines se fait, il faudra payer pour le stade, mais aussi pour le déclassement de Gerland. Nous voulons agir auprès des élus pour qu'ils ne dilapident pas les fonds publics. »

Le Progrès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyon-urbanisme.superforum.fr
gege
Actif Reporter 2
Actif Reporter 2


Nombre de messages : 244
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: UN NOUVEAU STADE POUR L'OL   22/1/2010, 15:05

J'ai plutôt l'impression que ce pseudo collectif tient bien plus de la manipulation politique, quand je lis les chiffres annoncés ( une dépense de plus d'un milliard ?).

De vouloir faire "peur" en agitant le fameux " les contribuables vont payer"

Sous quels critères on peut affirmer que seule une rénovation peut suffire, voire un aggrandissement à 50 00 places.

En plus parler de folie des grandeurs alors que 60 000 places pour une agglomération comme celle de Lyon est tout à fait raisonnable quand on compare les réalisation des pays européens et les différents projets des autres villes françaises.( Sachant que cette agglomération se peuple de plus en plus.)

Il est faux de dire que le prolongement du métro vers stade de Gerland a été faite pour le mondial de foot en 98, alors que ce prolongement a été inauguré le 4 septembre 2000.

Ce collectif a mon avis, est une duperie.

Que l'on ne soit pas d'accord sur un projet, sur le lieu, etc... est une chose, tout un chacun peut émettre une opinion mais avancer des arguments et des chiffres faux est révélateur de tromperie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
allezol69003
Actif Reporter 1
Actif Reporter 1
avatar

Nombre de messages : 237
Age : 107
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 14/11/2009

MessageSujet: Re: UN NOUVEAU STADE POUR L'OL   2/2/2010, 21:53

OL Land : Étienne Tête saisit l'Autorité des Marchés Financiers

Gérard Collomb a-t-il vraiment rendu service à Jean-Michel Aulas en limogeant Étienne Tête ? Disposant désormais de beaucoup de temps libre, ce dernier pourrait multiplier les procédures contre le projet de Grand Stade à Décines. Il commence par une saisine de l'AMF.

Depuis qu’il n’est plus adjoint, Etienne Tête a du temps à tuer et visiblement l’intention d’employer toute son énergie à s’opposer au projet de Grand stade à Décines. Il a même acheté 50 actions du club afin d’être mieux informé sur ses finances. Enfin, le 24 janvier dernier, il a saisi l’Autorité des Marchés financiers (AMF) au sujet du document de base qui a servi à l’introduction du club en bourse le 9 février 2007. Dans ce document, l’OL annonçait une “mise en service au plus tard en début de saison 2010/2011.”

On sait aujourd'hui qu'il ne se fera pas avant 2014, au mieux. Étienne Tête estime qu’il y a lieu de s’interroger si Jean-Michel Aulas “n’a pas sciemment sous estimé les difficultés de réalisation pour favoriser l’entrée en bourse et si, aujourd’hui, OL Groupe a encore les moyens de l’exécution du projet.” Étienne Tête pointe en effet des bénéfices “en baisse sur chaque activité du groupe”, une trésorerie qui “a perdu 42,7 millions d’euros (une baisse de près d’un tiers)”, une croissance de 3% de la billetterie qui “cacherait en réalité une baisse de la présence physique des spectateurs” et une baisse des effectifs moyens d’OL Groupe : 262 en 2007, 235 en 2008, puis 229 en 2009.

Que se passera-t-il si l’OL ne peut pas tenir son engagement de réaliser un grand stade à Décines ? “Des poursuites pourront-elles être envisagées ?” à l’encontre de Jean-Michel Aulas, s’interroge à la fin du courrier Étienne Tête. Cela dépend de la valeur que l’AMF donne au fameux "document de base". Et c’est l’objet de la saisine “à double lame” d’Étienne Tête, comme il nous l’a expliqué mardi matin : “dans les deux cas je suis gagnant. Soit l’AMF estime que ce document a une valeur juridique et contractuelle, et des poursuites pourront être engagées contre Jean-Michel Aulas, ce qui affaiblira son projet. Soit l’AMF estime que ce document est seulement indicatif, et il n’y a plus d’obligation de respecter le “business plan” de l’OL qui prévoit le Grand Stade à Décines. Et cela relance l’idée d’un agrandissement de Gerland, ce qui est mon objectif final.”

La saisine d'Étienne Tête n'est cependant pas assurée d'aboutir : règlementairement, l'AMF n'est en effet pas contrainte de répondre dans un délai précis. Mais ce n'est que la première procédure.


Source :[url] http://www.lyoncapitale.fr/lyoncapitale/journal/univers/Actualite/Grands-Projets/OL-Land-Etienne-Tete-saisit-l-Autorite-des-Marches-Financiers[/url]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.empireimmo.com/inscription.php?p=flop
biglower
Actif Reporter 2
Actif Reporter 2


Nombre de messages : 484
Age : 29
Localisation : Lyon 4
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: UN NOUVEAU STADE POUR L'OL   2/2/2010, 22:07

allezol69003 a écrit:
Gérard Collomb a-t-il vraiment rendu service à Jean-Michel Aulas en limogeant Étienne Tête ? Disposant désormais de beaucoup de temps libre, ce dernier pourrait multiplier les procédures contre le projet de Grand Stade à Décines.

lol
Au moins il a rendu service à ses collègues de la municipalité probablement. Very Happy Après c'est sûr qu'il n'a sûrement pas rendu service à la communauté... Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
allezol69003
Actif Reporter 1
Actif Reporter 1
avatar

Nombre de messages : 237
Age : 107
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 14/11/2009

MessageSujet: Re: UN NOUVEAU STADE POUR L'OL   23/2/2010, 16:22

Genas pour tous : « Dommage que la Ville s'exclut du projet OL Land »

le 23.02.2010 04h00


OL Land arrive enfin à Genas. Non pas sur son territoire, mais dans les bouches des Genassiens, dont les langues se délient. Après deux ans, date du lancement du projet par le club de football lyonnais, il était temps.

Aujourd'hui, tout s'accélère : une réunion publique le 8 février, avec la prise de position officielle du maire, Daniel Valero contre ce projet, et une distribution de tracts par l'association Genas 2014, qui soutient le groupe d'opposition Genas pour Tous, avec Jean-Baptiste Ducatez, Alice Reynaud et Marc Rennesson.

Pour ces trois conseillers municipaux, « l'interrogation principale concerne l'intérêt général de la Ville. Dans ce dossier OL Land, où est Genas ? C'est un projet ambitieux, une chance pour Décines et les villes environnantes, mais qui suscitent aussi des craintes légitimes et des interrogations, c'est sûr », souligne Marc Rennesson.

Et Jean-Baptiste Ducatez de rajouter : « Nous ne sommes pas les promoteurs de ce projet, donc nous ne sommes pas là pour le défendre. Mais il faut arrêter d'être « démago », mais plutôt réaliste. La commune pourrait tirer profit de ce projet qui va considérablement développer les transports dans l'Est Lyonnais. Ce serait stupide que Genas rate cette opportunité, surtout lorsque l'on connaît les problèmes de la ville dans ce domaine, avec une seule ligne de bus pour 12 000 habitants ! »

Alors, Genas pour tous favorable au Grand Stade ? « On va plutôt dire que notre position est double, car nous ne sommes pas extrémistes : ni pour ni contre « à fond ». Nous observons le projet avec distance. Pour nous, c'est l'intérêt de Genas qui prime, avec le développement de l'Est Lyonnais. »

Et le groupe de « regretter surtout la position du maire qui, en étant contre, marginalise la position de notre commune avec une décision à contretemps, énervant Gérard Collomb (Grand Lyon) et Bernard Rivalta (Sytral). Déjà que Genas passe à côté de toutes les réalisations de transports depuis quinze ans, nous louperions encore une opportunité.

Attention à cette politique de repli sur soi ».

Et M. Ducatez de conclure : « Nous devons améliorer notre desserte. Genas a quatre besoins identifiés question transports, qui sont une liaison avec le tram T3 dans la zone industrielle de Meyzieu, une avec le métro à La Soie, ainsi qu'à Lyon-Mermoz, et une avec Saint-Exupéry. Le Grand Stade, avec la multiplication des transports en commun, pourrait nous y aider. »

Quid des nuisances mises en avant par les anti-OL Land ? « Mais qui viendra se garer à Genas pour faire 5 km à pied, afin de rallier le stade ? Personne. Seuls les Genassiens rentrant par la rocade seront gênés les soirs de match. »


http://www.leprogres.fr/fr/permalien/article/2746667/Genas-pour-tous-Dommage-que-la-Ville-s-exclut-du-projet-OL-Land.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.empireimmo.com/inscription.php?p=flop
Antho
Admin
avatar

Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: UN NOUVEAU STADE POUR L'OL   9/3/2010, 21:25

Visite du grand stade en 3D:
http://immersive-solutions.panthercustomer.com/PROD/OL/iframe.html

C'est un peu long à charger, mais c'est sympa!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bis
Admin


Nombre de messages : 1243
Age : 35
Localisation : Lyon 8
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: UN NOUVEAU STADE POUR L'OL   27/3/2010, 12:55

Le Grand stade fait toujours débat...

(propos de Emmanuel Hamelin sur Lyon Mag)

«Trouver ensemble la bonne solution pour le Grand Stade»

Vous pensez à quels dossiers en particulier ?
Pour Lyon, j’ai une position très clair par rapport au Grand Stade. On voit aujourd’hui que, sur le Grand Stade de Décines, la décision a été prise à un moment donné par le maire de Lyon d’exporter le stade en dehors de la ville. A l’époque, il y avait de bonnes raisons de la faire. Le site de Gerland était classé SEVESO. Cet aspect là plombait toute possibilité de faire quelque chose sur ce site. Les élus de l’est lyonnais, comme Michel Forissier ou Philippe Meunier, nous disent que Décines n’est pas acceptable, que l’argent public ne doit pas financer un projet privé. On va se retrouver avec un stade de Gerland quasiment vide les soirs de match de Rugby, puisque, dans le projet, le LOU doit s’y installer. Ils ont raison. Aujourd’hui, les oppositions, très dures, plombent un dossier qui n’est pas simplement un dossier lyonnais. La constitution de ce Grand Stade participe à la candidature de la France à l’Euro 2016. N’a-t-on pas intérêt sur un dossier de cet envergure, qui est d’intérêt général, de se poser autour d’une table et de trouver ensemble la bonne solution ?

Quelle est-elle, cette bonne solution ?
La bonne solution se trouve à Gerland. Le site n’est plus classé SEVESO. Il n’y a plus de barrières pour l’aménagement d’un nouveau site. Aussi le dossier de Gerland était plombé par la manque de terrain disponible pour le club de l’OL pour mettre en place toute la structure commerciale. C’est possible aujourd’hui puisque, sur le port Edouard Herriot, il y a la possibilité d’acquérir des terrains qui appartiennent à la Compagnie Nationale du Rhône. Mettons nous autour de la table, sortons des petites magouilles politiciennes qui consistent à s’opposer systématiquement. Essayons, sur un dossier d’intérêt général de cette nature, de trouver la bonne solution, notamment autour de ce projet à Gerland. J’invite Gérard Collomb, Jean-Michel Aulas, et l’ensemble des élus, à revenir sur les fondamentaux de ce projet, qui dépasse largement la dimension de la ville de Lyon, mais qui concerne en premier les lyonnais. Les lyonnais ont envie d’un stade à Lyon. Ils se sont appropriés Gerland depuis des années. Beaucoup souffrent de voir ce stade partir à Décines. Je vois d’ailleurs mal les supporters de l’OL chanter «Qui ne saute pas n’est pas Décinois.» On a une possibilité de rester à Gerland, elle nécessite concertation et ouverture. Quand on est aux commandes, il faut être capable en fonction de l’évolution des choses, de changer son fusil d’épaule. Il n’y a pas de mal à cela.

Vous allez inviter tous les partenaires à discuter ?
Je ne m’oppose à personne sur ce dossier. S’il faut quelqu’un pour solliciter les uns et les autres et mener une réflexion neuve, je veux bien être à l’initiative. Le projet de Décines risque d’ailleurs de prendre beaucoup de plomb dans l’aile. Il y a beaucoup de recours sur ce dossier, il y en aura d’autres. On sait qu’Etienne Tête ne lâchera pas le morceau, et on connait son habileté dans ce genre de procédures. Ce dossier est fragile. Nous ne sommes pas sûr qu’il arrive à terme. Il se développe dans un contexte où les oppositions se multiplient. Ce n’est pas bon. S’il n’y a pas une adhésion forte et globale sur une dossier comme celui-ci, c’est qu’il est déjà en partie planté. S’il faut trouver une sortie honorable qui convienne à tous, je veux bien être l’initiateur.

Vous voulez le faire hors du cadre du conseil communautaire ?
Bien sur. Je pense qu’il faut le faire de manière tout à fait «indépendante». Si on met autour d’une table Gérard Collomb, Jean-Michel Aulas et des élus, il faut qu’ils puissent être de droite et de gauche. On ne va pas simplement demander aux élus de la ville ou de la communauté urbaine d’être présents. Je pense que cela concerne l’ensemble des lyonnais. Essayons de faire cela sur un territoire neutre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyon-urbanisme.superforum.fr
cpsykoargentina

avatar

Nombre de messages : 64
Age : 34
Localisation : Est lyonnais
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: Re: UN NOUVEAU STADE POUR L'OL   27/4/2010, 22:18

Citation :
Grand Stade : le rapport de l'enquête annulée est défavorable

C'est Gérard Collomb qui a communiqué l'information hier soir : les commissaires de la deuxième enquête d'utilité publique sur la révision du Plan local d'urbanisme au Grand Montout à Décines - 12 novembre au 15 décembre 2009- ont rendu un rapport défavorable.

Un rapport qui ne servira pourtant à rien. Puisque la délibération prise par le conseil de Communauté le 9 juillet 2007 pour la mise en révision du Plan local d'urbanisme a été annulée par la cour administrative d'appel le 10 décembre 2009. Et que le Grand Lyon, qui avait décidé de se pourvoir devant le conseil d'État, a annoncé hier qu'il renonçait du coup à cette procédure. Une troisième concertation - la première enquête d'utilité publique avait donné lieu à un rapport défavorable le 11 juillet 2008 devenu favorable sous réserve deux mois plus tard (!) - vient d'ailleurs de se terminer. Et la troisième enquête d'utilité publique est annoncée pour septembre.

Mais s'il n'y aura pas d'incidences sur un projet qui déchaîne véritablement les passions, c'est bien un nouveau revers que vient d'enregistrer le Grand Stade de Décines.

Les commissaires enquêteurs pointent ainsi la question de l'accessibilité, cheval de bataille des associations d'opposants au projet. « Le maître d'ouvrage et le Sytral n'ont pas adopté les dispositions permettant de garantir l'accessibilité du site dans des conditions satisfaisantes. » Les commissaires ont repris presque point par point les critiques émises par les opposants, aussi bien sur la saturation du trafic que sur la desserte par les transports en commun. « La commission d'enquête juge totalement inacceptable que des kilomètres de voiries, des milliers de places de parking et deux stations de tramway, financés par l'argent public, ne servent que huit jours par an en temps cumulé et au seul profit du groupe privé qui exploitera le stade. » Les commissaires estiment également que le montant de 180 millions d'euros annoncé par le Grand Lyon « semble nettement sous-évalué ».

Bref, un véritable réquisitoire contre ce projet à Décines.

Un réquisitoire qui n'a pas plu du tout à Gérard Collomb. « C'est un rapport très largement hors sujet » a commenté hier le président du Grand Lyon. « Par expérience, on savait qu'on pouvait s'attendre à tout. Le rapport se prononce sur le contexte législatif, les transports, le financement, mais très peu sur la révision du PLU. Il parle même d'éventuels risques d'abus de biens sociaux. C'est bien la première fois que les maires sont accusés alors que la réalisation n'a pas commencé. Nous braderions nos terrains à l'OL ? C'est les Domaines qui fixent les prix, pas nous. Et dire que l'OL pourra faire une opération immobilière, c'est hallucinant. Même Carton Rouge n'est pas allé aussi loin ! »

Pour Gérard Collomb, « ce rapport va amener de la suspicion, être exploité par les opposants. »

C'est en revanche une aubaine pour les opposants dont le député UMP Philippe Meunier pour qui les commissaires enquêteurs « confirment ce [qu'il] dit depuis plusieurs années. »

A Gérard Collomb qui, dans une interview au Progrès estimait en 2009 que le député menait une « croisade incencée », Philippe Meunier retourne la critique. « Le site du Grand Montout est le pire en matière d'environnement et d'infrastructures », conclut-t-il.

Jacques Boucaud et François Guttin-Lombard

http://www.leprogres.fr/fr/region/le-rhone/rhone/article/3053057/Grand-Stade-le-rapport-de-l-enquete-annulee-est-defavorable.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jean-yves
Actif Reporter 1
Actif Reporter 1


Nombre de messages : 141
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: UN NOUVEAU STADE POUR L'OL   5/5/2010, 20:12

libelyon.fr

05/05/2010
Rapport au vitriol pour le stade de l'OL à Décines
FOOTBALL) - Le grand stade rêvé par Jean-Michel Aulas, président de l’Olympique lyonnais, vient d’encaisser un nouveau coup, assez rosse. Trois commissaires enquêteurs nommés par le tribunal administratif de Lyon ont rendu un rapport qui dénonce en termes très durs son projet d’OL Land à Décines. Au terme d’une enquête publique préalable à la révision du plan local d’urbanisme, ils rendent un avis défavorable, et le motivent au vitriol. C’est le premier rapport officiel à disséquer aussi précisément le projet porté par Jean-Michel Aulas et soutenu par Gérard Collomb, maire PS de Lyon et président du Grand Lyon...

Pour les enquêteurs, «la problématique de l’acheminement» est à elle seule «une gageure quasi insurmontable». Le site se heurte «à deux problèmes incontournables». Il est situé au bord d’une rocade déjà saturée et n’est pas desservi par le moindre métro. Pour pallier ce problème, la collectivité veut dévier deux lignes de tramway et construire de vastes parkings reliés au stade par des navettes de rabattement. «Les promoteurs se sont repliés sur des solutions très compliquées et d’une fragilité extrême», concluent les enquêteurs. D’après eux, «on est très proche du tâtonnement» dans la desserte d’un site «particulièrement retors».

Le Sytral, organisateur des transports en commun de l’agglomération lyonnaise, a pourtant fait ce qu’il pouvait avec cet emplacement compliqué, ces 60 000 spectateurs à acheminer, et seulement 7 000 places de parking dans l’enceinte. Il suffit par exemple de reprendre la jauge et la cadence des bus chargés de relier le stade aux parkings pour s’apercevoir que le dernier spectateur mettra plus d’une heure et demie avant de rejoindre sa voiture. Les restaurants et les bars d’OL Land l’aideront sans doute à patienter…

Culbute. L’enquête publique confirme aussi des inquiétudes environnementales. OL Land et ses dessertes engloutiraient une centaine d’hectares de terres agricoles, en bordure d’une zone classée espace naturel sensible. Les enquêteurs s’interrogent aussi sur la culbute foncière que réaliserait l’OL en achetant plus d’espace que nécessaire, pour réaliser, suspectent-ils, «d’indécentes plus-values» une fois la zone valorisée par le stade et ses dessertes. «Ce n’est pas nous qui fixons les prix, répond Gérard Collomb. Ce sont les Domaines et ils fixent cela en tenant compte de la constructibilité des terrains. L’OL ne peut donc pas faire la culbute.» Le sénateur-maire avait tenté de déposer un amendement parlementaire pour permettre de vendre les terrains en dessous de la valeur du marché, mais il avait été retoqué par le groupe socialiste au Sénat.

Autre inquiétude, l’investissement public. «Le budget de 180 millions d’euros, même s’il représente une somme extrêmement importante, semble nettement sous-évalué au regard des investissements à réaliser», indiquent les enquêteurs, qui sortent du ton neutre et prudent que l’on rencontre d’ordinaire dans ces rapports. «La commission, écrivent-ils, juge totalement inacceptable que des kilomètres de voirie, pas moins de quatre ouvrages d’art, des milliers de places de parking et deux stations de tramway, financés par l’argent public, ne servent que huit jours par an en temps cumulé, et au seul profit du groupe privé qui exploitera le stade.» Ils estiment que cela relève «de la Cour des comptes, voire de l’abus de biens sociaux». La phrase laisse Collomb pantois. «C’est d’une partialité affligeante, dit-il. Et d’un juridisme nul. Il ne peut pas y avoir d’abus de biens sociaux pour une collectivité, comment peuvent-ils écrire cela ?»

Le ton du rapport dessert de fait les analyses, précises et motivées. Le Grand Lyon s’engouffre dans la brèche, et dénonce «l’absence de neutralité» des enquêteurs. Qui eux-même déplorent «le non-respect de la neutralité de la part du maître d’ouvrage». Le Grand Lyon aurait fait preuve selon eux d’opacité. Il a aussi tenté de peser sur l’enquête publique en initiant des pétitions que collaborateurs et élus de la majorité ont été priés de faire signer (1). Les enquêteurs le savent, et cela ne leur a pas plu.

Abandon. Face aux arguments et aux interrogations qui s'accumulent contre le grand stade à Décines, des voix s’élèvent à Lyon pour demander l’abandon du projet et l’agrandissement du stade actuel de Gerland. En tir groupé chez les Verts, et en ordre dispersé à droite où l'UMP a reçu Jean-Michel Aulas sur le sujet vendredi dernier. Deux jours auparavant, Emmanuel Hamelin, candidat déclaré mais un peu isolé avait pris position en solitaire pour l'agrandissement de Gerland, en profitant de terrains voisins appartenant à la Compagnie nationale du Rhône pour installer OL Land. Une solution que Dominique Perben avait proposé à Aulas avant les dernières municipales.

L’OL et le Grand Lyon ne veulent pour l'instant pas entendre parler de la solution Gerland. Mais ils ne sont peut-être pas au bout de leurs peines à Décines. La procédure pour laquelle les commissaires viennent de rendre leur rapport était la deuxième enquête publique sur le même sujet (2) et elle a été annulée par la cour administrative d'appel pour un vice de forme dans la délibération initiale. Le Grand Lyon, qui s’était pourvu en cassation, a vite retiré son recours en découvrant le rapport au vitriol. Autant pour lui le laisser hors-jeu. Une nouvelle enquête, la troisième, va donc être lancée à l’automne. Il y a peu de chance que la mobilisation faiblisse (3), ni que les enquêteurs prennent une position différente. «Qu’ils prennent leurs responsabilités, fulmine Gérard Collomb. Un jour, on finira par ne plus rien construire.»

Prochaine échéance, le 28 mai et la désignation du pays organisateur de l’Euro 2016. Si c’est la France, l’OL espère que l’urgence lui permettra de passer en force. Si ce n’est pas le cas, le projet de Décines aura encore un peu plus de plomb dans l’aile.

Olivier BERTRAND

(1) Dans une réponse au rapport, le Grand Lyon note que "les deux tiers" des avis recueillis par les enquêteurs sont favorables au grand stade à Décines, mais ils comptabilisent les signatures sur ces pétitions qu'il a initié.

(2) Pour la première enquête publique, le commissaire enquêteur avait rendu un avis défavorable, avant de se déjuger curieusement en rendant, deux mois plus tard, un avis favorable avec réserve. Cette volte-face inédite fragilisant le dossier, la collectivité avait préféré relancer une enquête publique.

(3) Plus de 7.000 personnes ont déposé un avis ou signé une pétition et dans les communes de l'Est lyonnais, les opposants ont parfois fait la queue pour pouvoir rencontrer les commissaires lors de leurs permanences.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
biglower
Actif Reporter 2
Actif Reporter 2


Nombre de messages : 484
Age : 29
Localisation : Lyon 4
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: UN NOUVEAU STADE POUR L'OL   7/5/2010, 23:26

Citation :
Pour les enquêteurs, «la problématique de l’acheminement» est à elle seule «une gageure quasi insurmontable». Le site se heurte «à deux problèmes incontournables». Il est situé au bord d’une rocade déjà saturée et n’est pas desservi par le moindre métro. Pour pallier ce problème, la collectivité veut dévier deux lignes de tramway et construire de vastes parkings reliés au stade par des navettes de rabattement. «Les promoteurs se sont repliés sur des solutions très compliquées et d’une fragilité extrême», concluent les enquêteurs. D’après eux, «on est très proche du tâtonnement» dans la desserte d’un site «particulièrement retors».

C'est ridicule. Il suffit de regarder la situation actuelle de Gerland. Actuellement, à chaque match, ça provoque déjà d'énormes bouchons tout autour y compris sur le périph, que l'on peut aussi qualifier au même titre que la rocade, de voie saturée. Et même plus saturé que la rocade, pour y passer maintenant tous les jours.
Les gens se garent jusqu'à très loin, et les principaux axes de sortie sont saturés à la fin des matchs. Et c'est autant une gêne pour les riverains, qu'à Décines. (même plus car les gens se garent devant leur porte). Alors quand on parle d'agrandir Gerland sur place, ça me fait doucement rigoler.

Evidemment qu'à Décines il y aura des problèmes d'évacuation, mais ce sera pareil partout. Par définition, tous les axes de communication ne sont pas dimensionnés pour évacuer quelques dizaines de milliers de personnes en moins d'une heure.
C'est d'ailleurs déjà un miracle quand ils sont dimensionnés pour les simples heures de pointe...
Avec 2 trams, des parkings pas plus éloignés que pour Gerland, et deux trois raccords vers les deux côtés de la Rocade + vers l'A43 via Eurexpo, on est bon, d'autant que des voies rapides débitent infiniment plus que trois avenues avec des feux à chaque carrefour et des piétons sur la chaussée comme à Gerland.

Bon ça c'est fait.

Maintenant, j'aimerais revenir sur le site en lui-même. Maintenant que je passe tous les jours à côté, je me rends compte que ce site est particulièrement joli surtout dans le coin. Il y a un petit relief vallonné alors que tout le reste de l'est lyonnais est tout plat et moche, et il y a des prairies qui sont magnifiques sous la neige et magnifiques au printemps.
Et franchement, il risque d'y avoir du boulot en terrassements alors qu'il y a tant d'endroits plats et sans intérêt ailleurs.

Alors, pourquoi pas ici : http://maps.google.fr/maps?ll=45.710075,4.915974&spn=0.009949,0.022724&t=k&z=16&lci=com.google.webcams

ou ici : http://maps.google.fr/maps?ll=45.71863,4.845561&spn=0.004974,0.011362&t=k&z=17&lci=com.google.webcams Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
biglower
Actif Reporter 2
Actif Reporter 2


Nombre de messages : 484
Age : 29
Localisation : Lyon 4
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: UN NOUVEAU STADE POUR L'OL   28/5/2010, 23:50

France Euro 2016.

Je crois qu'on a maintenant THE argument pour débloquer la situation rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
allezol69003
Actif Reporter 1
Actif Reporter 1
avatar

Nombre de messages : 237
Age : 107
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 14/11/2009

MessageSujet: Re: UN NOUVEAU STADE POUR L'OL   29/5/2010, 11:33

A mon avis sa se fera avec ou sans les differentes associations qui sont contres
La construction de ce stade est reconnu d'utilité publique.
A mon avis dans les recours qu'il pensait faire il doit en avoir un bon nombre qui ne soit plus valables
Moi j'ai toujours été pour ce stade qui pourra donner a l'ol et a la ville de lyon
une "puissance" européenne plus forte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.empireimmo.com/inscription.php?p=flop
allezol69003
Actif Reporter 1
Actif Reporter 1
avatar

Nombre de messages : 237
Age : 107
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 14/11/2009

MessageSujet: Re: UN NOUVEAU STADE POUR L'OL   12/6/2010, 13:16

Le gouvernement va prendre des mesures facilitant la construction d'OL Land

Le mercredi 23 juin, le secrétaire d'Etat chargé du Logement et de l'Urbanisme Benoist Apparu va exposer en conseil des ministres une démarche d'urbanisme de projet qu'il met en place, destinée à « faciliter et accélérer » la réalisation des nouveaux stades de foot en vue de l'Euro 2016, dont bien évidement celui de l'Olympique Lyonnais à Décines. Décines et non pas Gerland, car c'est bien OL Land qui est inscrit dans le dossier de la candidature française à l'Euro. Aussi, sans nouveau stade, aucune épreuve de la compétition ne pourrait se dérouler à Lyon.

A peine le choix de la France pour l'organisation de la coupe d'Europe UEFA annoncé depuis Genève par Michel Platini le 28 mai, Benoist Apparu diffusait un communiqué dans lequel il se réjouissait de ce choix, et surtout estimait qu'il « n'y a pas un moment à perdre » pour construire des stades de « cinquième génération », « une chance de disposer enfin de lieux familiaux, où la convivialité, le confort et les services répondent pleinement aux attentes des citoyens ».

En quoi va consister cette démarche d'urbanisme de projet ? Selon le cabinet du secrétaire d'Etat interrogé hier mercredi, il s'agit de « simplifier les normes d'urbanisme très compliquées qui s'empilent et dénaturent les projets ». Quitte à inverser la logique : « On définit les projets dont on a besoin et ensuite seulement on détermine les normes ». Afin que les stades « sortent le plus vite possible » poursuit l'entourage de Benoist Apparu. La secrétaire d'Etat au Sports Rama Yade et son collègue au Logement et de l'Urbanisme vont prochainement rencontrer à Lyon le président de l'OL Jean-Michel Aulas et le président du Grand Lyon Gérard Collomb, afin de mettre en place cette démarche qui, toujours selon le cabinet de Benoist Apparu, devra associer collectivités et populations.

Si cette proposition apporte indéniablement de l'oxygène au projet de Jean-Michel Aulas, elle va en revanche susciter la colère des opposants.

http://www.leprogres.fr/fr/region/le-rhone/rhone/article/3289514/Le-gouvernement-va-prendre-des-mesures-facilitant-la-construction-d-OL-Land.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.empireimmo.com/inscription.php?p=flop
Bis
Admin


Nombre de messages : 1243
Age : 35
Localisation : Lyon 8
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: UN NOUVEAU STADE POUR L'OL   15/6/2010, 11:20

15-06-2010
Après les Anti, les Pro-Grand Stade de l’OL vont manifester


Un collectif de militants en faveur de la construction de l’enceinte va organiser vendredi une opération escargots sur la rocade Est entre Genas et Décines.

Le cortège, qui partira à 9h, devrait être composé d’à peu près 200 véhicules, tracteurs, camions ou voitures. Cette manifestation a également pour but de demander des infrastructures et une agriculture équitable de proximité pour l’Est lyonnais.

Lyon Mag
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyon-urbanisme.superforum.fr
cpsykoargentina

avatar

Nombre de messages : 64
Age : 34
Localisation : Est lyonnais
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: Re: UN NOUVEAU STADE POUR L'OL   17/6/2010, 11:30

Voilà une parution dans Le Moniteur de cette semaine sur l'attribution des marchés de maitrise d'oeuvre d'une partie des aménagements pour le stade.

[url][/url]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jean-yves
Actif Reporter 1
Actif Reporter 1


Nombre de messages : 141
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: UN NOUVEAU STADE POUR L'OL   19/6/2010, 14:38

Bis a écrit:
15-06-2010
Après les Anti, les Pro-Grand Stade de l’OL vont manifester


Un collectif de militants en faveur de la construction de l’enceinte va organiser vendredi une opération escargots sur la rocade Est entre Genas et Décines.

Le cortège, qui partira à 9h, devrait être composé d’à peu près 200 véhicules, tracteurs, camions ou voitures. Cette manifestation a également pour but de demander des infrastructures et une agriculture équitable de proximité pour l’Est lyonnais.

lu sur le progres.fr



La « manifestation des Pour », favorables au Grand Stade à Décines, s'est déroulée vendredi matin. Une opération escargot sur la Rocade censée promouvoir le « consommer juste », organisée par André Roibet, industriel et partisan d'un grand stade de Rugby à Pusignan, qui a suivi la manifestation en ... hélicoptère !


En tout, plus d'une cinquantaine de camions et voitures ont bloqué la rocade pendant plus d'une demi-heure dès 9 h 30, occasionnant plusieurs kilomètres de bouchons dans le sens sud-nord.

Partis en deux cortèges de Pusignan et Genas vers 9 h 30, les manifestants se sont tous retrouvés sur le site du Montout à Décines sur les coups de 10 heures. Officiellement, la manifestation avait pour but de demander « une métropole lyonnaise lumineuse, des infrastructures adaptées, une agriculture équitable de proximité, des élus et des fonctionnaires au service de la France ».

Mais elle semblait n'avoir en fait qu'un seul objectif : la promotion d'André Roibet lui-même, au cours d'un rassemblement aux allures de meeting politique. Plusieurs manifestants, employés du BTP ou ouvriers paysagistes, avouaient d'ailleurs ne pas savoir pourquoi on leur avait demandé de manifester avec les véhicules de leur entreprise…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marvin'

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 25
Date d'inscription : 08/02/2008

MessageSujet: Grand Stade de l'OL à Lyon: huit communes favorables   21/6/2010, 16:02

Grand Stade de l'OL à Lyon: huit communes favorables


Huit communes sur 11 communes consultées ont donné un avis favorable Décines-Charpieu, Vaulx-en-Velin,Villeurbanne, Lyon,Jonage,Pusignan,Bron et Saint Priest.



Le 12 avril dernier, le Préfet a transmis aux communes concernées par le projet de Grand Stade à Décines, un dossier leur permettant de se prononcer sur l’intérêt général de l’équipement avant le 12 juin. Huit communes ont voté un avis favorable estimant que le Grand Stade correpondait à l'intérêt général.
Pour le Grand Lyon, « ces résultats viennent confirmer le fait que le projet de grand stade à Décines suscite l’adhésion de la majorité des communes qui, à travers ce vote, ont fait valoir que le futur stade serait un véritable levier économique pour l’Est du territoire et qu’il contribuerait au rayonnement national et international de l’agglomération. » Le Préfet du Rhône doit transmettre les éléments au Ministre chargé des Sports qui prendra l’arrêté permettant de déclarer l’enceinte d’intérêt général nécessaire pour la mise en place de financements par les collectiités.
Les opposants au projet de Grand Stade à Décines ne désarment pas. La CEDRUL a transmis à Roselyne Bachelot Ministre de la Santé et des Sports, ainsi qu'à certains de ses collègues du gouvernement, pour solliciter un rendez-vous et attirer son attention et celle du gouvernement sur plusieurs points du dossier. L’association souligne « l'aberration que constituerait la réalisation du projet de l'OL land sur le site du Montout, qui par son éloignement conduit à un gaspillage indécent de ressources financières et naturelles. Gaspillage qui serait d'autant plus inacceptable étant donné le contexte économique, l'état environnemental de la France et la détresse sociale d'une partie de la population. Les arguments sont d’ailleurs repris par les les élus du PS à Nice et à Bordeaux, pour fustiger et s'opposer aux projets de grands stades des Maires en place. L'incongruité de la méthode qui consisterait à passer par des mesures réglementaires et/ou législatives d'exception pour permettre la réalisation d'un projet qui jusque là ne passe pas l'épreuve orale et écrite démocratique. »
L’association estime que « de telles mesures d’exceptions et l’indécent gaspillage de ressources financières et environnementales qu’entrainerait ce projet ne feraient pas honneur à notre démocratie et terniraient l’image de la France et de notre ville. Ils participeraient au renforcement du désamour et de la défiance des français envers les classes dirigeantes de notre pays, et constitueraient une faute politique grave »

La CEDRUL rappelle aussi l'alternative que représente l'aménagement de Gerland dont l'accessibilité serait nettement supérieure et le coût trois fois moindre. « Pour nos associations, mais aussi pour les Lyonnais et Grand-Lyonnais, c'est la rénovation et l'agrandissement éventuel du stade historique de Gerland qui mérite le label d’intérêt général » financières, mais aussi naturelles, environnementales, que leurs actes se conforment à leurs discours et aux efforts qu’ils demandent au peuple de France !
Les associations veulent démontrer au ministre « combien ce projet OL Land est néfaste, pour lui rendre compte des études que les bénévoles de nos associations ont, depuis 18 mois, conduites sur ce projet avec impartialité et professionnalisme, et, pour parfaire les informations incomplètes et souvent tronquées qui ont été distillées jusqu’à présent par les promoteurs du projet OL Land. » Le projet en effet vise en fait à assurer à l'Olympique Lyonnais ( société à but lucratif cotée en bourse), parallèlement et au delà de son activité sportive incertaine, une valorisation perenne par le développement d'activités commerciales et tertiaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
allezol69003
Actif Reporter 1
Actif Reporter 1
avatar

Nombre de messages : 237
Age : 107
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 14/11/2009

MessageSujet: Re: UN NOUVEAU STADE POUR L'OL   21/6/2010, 18:06

Est lyonnais
Grand stade : 8 pour 3 contre

Satisfécit au Grand Lyon : 8 des 11 communes sollicitées ont voté en faveur du Grand stade à Décines. Depuis la modification de la loi sur le tourisme, adoptée en juin dernier, les communes concernées par la construction d’une enceinte sportive, doivent être consultées au préalable. Leur avis n’est néanmoins que consultatif.

C’est sans surprise que Décines-Charpieu, Vaulx-en-Velin, Villeurbanne, Lyon, Jonage, Pusignan, Bron et Saint Priest se sont déclarés favorable au projet, tandis que Meyzieu, Chassieu et Genas ont voté contre. Dans certaines communes la bataille fut cependant âpre. Ainsi, à Villeurbanne, hormis le groupe PS et un centriste, tous les conseillers ont voté contre.

Il appartient désormais au préfet de transmettre l’ensemble des éléments au Ministre des Sports qui pourra prendre l’arrêté permettant de déclarer l’enceinte d’intérêt général. Le Grand Lyon veut y voir la confirmation « que le futur stade [est] un véritable levier économique pour l’Est du territoire et qu’il contribue [...] au rayonnement national et international de l’agglomération ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.empireimmo.com/inscription.php?p=flop
biglower
Actif Reporter 2
Actif Reporter 2


Nombre de messages : 484
Age : 29
Localisation : Lyon 4
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: UN NOUVEAU STADE POUR L'OL   21/6/2010, 21:21

jean-yves a écrit:
Bis a écrit:
15-06-2010
Après les Anti, les Pro-Grand Stade de l’OL vont manifester


Un collectif de militants en faveur de la construction de l’enceinte va organiser vendredi une opération escargots sur la rocade Est entre Genas et Décines.

Le cortège, qui partira à 9h, devrait être composé d’à peu près 200 véhicules, tracteurs, camions ou voitures. Cette manifestation a également pour but de demander des infrastructures et une agriculture équitable de proximité pour l’Est lyonnais.

lu sur le progres.fr



La « manifestation des Pour », favorables au Grand Stade à Décines, s'est déroulée vendredi matin. Une opération escargot sur la Rocade censée promouvoir le « consommer juste », organisée par André Roibet, industriel et partisan d'un grand stade de Rugby à Pusignan, qui a suivi la manifestation en ... hélicoptère !


En tout, plus d'une cinquantaine de camions et voitures ont bloqué la rocade pendant plus d'une demi-heure dès 9 h 30, occasionnant plusieurs kilomètres de bouchons dans le sens sud-nord.

Partis en deux cortèges de Pusignan et Genas vers 9 h 30, les manifestants se sont tous retrouvés sur le site du Montout à Décines sur les coups de 10 heures. Officiellement, la manifestation avait pour but de demander « une métropole lyonnaise lumineuse, des infrastructures adaptées, une agriculture équitable de proximité, des élus et des fonctionnaires au service de la France ».

Mais elle semblait n'avoir en fait qu'un seul objectif : la promotion d'André Roibet lui-même, au cours d'un rassemblement aux allures de meeting politique. Plusieurs manifestants, employés du BTP ou ouvriers paysagistes, avouaient d'ailleurs ne pas savoir pourquoi on leur avait demandé de manifester avec les véhicules de leur entreprise…

J'étais sur la Rocade à ce moment là et je les ai vu. Heureusement que j'étais dans l'autre sens, car très gros bouchon en face derrière le convoi.
J'avoue que le convoi était assez hétéroclite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: UN NOUVEAU STADE POUR L'OL   

Revenir en haut Aller en bas
 
UN NOUVEAU STADE POUR L'OL
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» "Irtidad" : un nouveau site pour la conversion des musulmans !
» NOUVEAU TEST POUR DEFINIR FIBRO
» Un nouveau Syllabus pour le XXIe siècle ? (pour corriger les fausses interprétation de VaticanII)
» Un nouveau traitement pour les TOC
» Chariot pour supermarchés invention

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES GRANDS PROJETS URBAINS A LYON :: Lyon Est (Villeurbanne, Vaulx en Velin, Bron, Décines, Meyzieu, Saint Priest...)-
Sauter vers: