LES GRANDS PROJETS URBAINS A LYON

Le Site de référence pour parler des grands projets architecturaux et environnementaux du Grand LYON
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 LE CARRE DE SOIE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Bis
Admin


Nombre de messages : 1243
Age : 35
Localisation : Lyon 8
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: LE CARRE DE SOIE   2/4/2009, 17:56

Le Carré de Soie fait le plein pour son premier jour

Forte affluence, hier, pour l'ouverture du pôle commercial et de loisirs. Les opérations de promotion ont attiré des visiteurs de toute l'agglomération, malgré une offre insuffisante de restauration, et des perturbations de la circulation.




Lever de rideau au Carré de Soie. Hier matin, dès 9 heures, les premiers commerçants du pôle de commerces et loisirs ont actionné leurs portes coulissantes, aiguisé leurs conseils et mis en marche les tiroirs caisse. Le second espace tertiaire de l'agglomération lyonnaise s'est mis calmement en marche. Sur place, les derniers ajustements se font en direct (branchements, affichages de promotions). Le Carré arrondit ses angles, alors que les visiteurs arrivent progressivement. Glissant sur les escalators reliés au parking de trois étages, où suivant tranquillement les panneaux d'indication, le long de la rue de la Poudrette. Sur l'axe principal, ils laissent aller leur regard au fil des enseignes (9 moyennes surfaces, et 32 boutiques). Beaucoup découvrent. Sac à dos sur les épaules, Michel, 69 ans, Villeurbannais habitant le quartier du Tonkin, s'est déplacé par curiosité. « Je suis venu pour faire le tour des boutiques. Je connais le site par cœur. » Du moins, l'ancien site. Lui, a travaillé dans la chaudronnerie Manchon, et logé dans la cité Tase. « Les gens de l'hippodrome venaient faire courir les chevaux ici », raconte-t-il, en montrant un Carré de Soie en pleine ébullition à l'approche de midi. Puis, il se dirige vers le magasin d'électroménagers « Saturn », véritable attraction. Dès l'entrée du pôle, des employés, vissés sur des « Segway » (véhicules électriques à deux-roues) se font les hérauts des offres promotionnelles. Approche gagnante. Chacune des six caisses de « Saturn » compte une dizaine de clients. Beaucoup quittent le commerce avec d'énormes paquets sous le bras. Comme Boudhiat, 17 ans, avec un écran plat. Le Villeurbannais, de Croix-Luizet, est venu pour « acheter une télévision ». Histoire de faire un « coup » pour le premier jour du Carré de Soie.

Les enseignes « Jardiland » et « Castorama » trouvent aussi leur public. « Je suis venu de Décines pour acheter un truc à « Casto ». Je fais un peu de bricolage », précise Robert, 67 ans. « Avant, j'allais à la Porte des Alpes, mais là je vais revenir, c'est plus près. » Pour Patrick et Jacqueline, de Chaponost, « c'est original de voir les boutiques à l'air libre. C'est moins confiné qu'à la Part-Dieu. » Le hic ? D'importantes perturbations de la circulation, notamment sur l'avenue de Böhlen, dans l'après-midi. Autre problème : un décalage entre l'offre de restauration et la demande. A l'heure du déjeuner, les queues s'allongent devant les restaurants. Parfois, plus de 20 personnes. « Il y a trois restaurants manquants, soit 800 m2 », note Jérôme L'Hermitte, responsable de la commercialisation. Sans compter l'Hyppopotamus, aussi fermé.

Maxime Petit - Le Progrès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyon-urbanisme.superforum.fr
Bis
Admin


Nombre de messages : 1243
Age : 35
Localisation : Lyon 8
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: LE CARRE DE SOIE   3/4/2009, 18:52

Carré de Soie : les courses hippiques reprennent demain

Le 30 avril 2006, l'hippodrome à la frontière de Villeurbanne et de Vaulx-en-Velin a fermé pour rénovation. Les chevaux fouleront de nouveau la piste demain à 14 heures

Enfin ! Après trois années de fermeture pour travaux, l'hippodrome du Carré de Soie (1) rouvrira ses portes demain à 14 heures.

Deux jours après l'ouverture du centre commercial, c'est donc un second espace à découvrir ce week-end. « Tout a été remis à neuf, des boxes aux gradins en passant par la piste » explique Béryl Maillard, secrétaire générale de l'hippodrome.

En effet, les travaux ont été colossaux puisque les deux anciens bâtiments ont été rasés pour laisser place à une construction plus vaste et à un complexe de restaurants. La piste en herbe, elle, a été remplacée par une piste en sable-fibre (PSF) qui permettra aux chevaux de courir par tout temps.

« Le seul inconvénient est que nous ne pourrons plus organiser de courses d'obstacles », objecte Béryl Maillard (2).

Sur un des flancs de la piste, cent boxes alignés en rangée attendaient encore fin mars l'arrivée des chevaux.

L'aspect pratique n'a pas été négligé.

En effet, le public de l'hippodrome pourra se rendre au centre commercial ou rejoindre sa voiture en toute sécurité grâce à la passerelle qui relie les deux endroits.

L'activité s'annonce donc bouillonnante les week-ends, avec des turfistes qui pourront profiter des magasins et du cinéma adjacents.

Le nouvel aménagement de l'hippodrome fait la part belle aux jeunes puisque l'UCPA (Union des centres sportifs de plein air) et son poney club sont installés au cœur de la piste.

À côté, un skate park permettra aux amateurs de venir s'entraîner tout en baignant dans la verdure environnante.

Une belle après-midi se présente en perspective pour ce samedi.

À l'occasion de la réouverture du site, l'entrée est offerte à tous.

Au programme, sept courses auront lieu à partir de 14 heures, quatre courses plates et trois de trot.

Aucun autre événement n'est prévu car l'inauguration officielle ne se fera que le mardi 21 avril.

Pour la saison estivale, sept journées de courses sont déjà programmées dont la journée nationale de galop du mardi 7 avril.

Un détail devrait tout de même faire grincer les dents de certains visiteurs.

L'endroit perd son ancien nom d'Hippodrome Villeurbanne-Vaulx-en-Velin pour celui d'Hippodrome de Lyon-Carré de Soie.

Clémence Glon-Villeneuve

> NOTE

(1) Hippodrome de Lyon Carré de Soie, 1 avenue de Böhlen, 69120 Vaulx-en-Velin.

(2) Ces dernières trouveront toujours leur place sur le territoire du Grand Lyon puisqu'elles se dérouleront sur le site de Bron-Parilly.
Tour ce qu'il faut savoir pour en profiter

Les courses de ce samedi sont ouvertes à tous.

L'hippodrome est à cinq minutes à pieds de la station du métro A « Vaulx-en-Velin la Soie » desservie également par le tram T3, les bus 16, 52, 64, 68 et 82. Pour les voitures, le parking du centre commercial se trouve juste en face.

Le stationnement est gratuit toute la journée ces quinze premiers jours. Ensuite, seules les quatre premières heures seront offertes.

L'hippodrome n'est ouvert que les jours de courses, contrairement au poney club et au skate park.
> NOTE Prix de l'entrée : 3 euros Pour toute information sur les courses et les réservations au restaurant : contact téléphonique au 04 72 81 23 70.

Le Progrès du 3/04/09
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyon-urbanisme.superforum.fr
Antho
Admin
avatar

Nombre de messages : 1100
Age : 39
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: LE CARRE DE SOIE   11/5/2009, 11:14

L'avenir de la fabrique à soie se dévoile

Des cafés, restaurants et commerces au rez-de-chaussée. Des bureaux, des ateliers d'artistes et des logements en étage. Voilà à quoi pourraient ressembler d'ici à 2013 les immenses entrepôts de l'usine Textile artificiel Sud-Est (Tase) du Carré de Soie, selon les croquis de l'architecte Bruno Dumetier dévoilés hier au Grand Lyon. Cette étude, qui prévoit la conservation totale de la façade sud, avait été commandée par la communauté urbaine pour mettre un terme au litige qui oppose le promoteur Bouwfonds Marignan, propriétaire des lieux, au collectif La soie rayonne. Pour tenter de sauver l'usine de la démolition, ce dernier avait déposé l'an passé une demande de classement de ces entrepôts à l'abandon depuis trente ans auprès de la Direction régionale des affaires culturelles (lire encadré). Mais l'avenir de l'usine semble d'ores et déjà tranché, le projet de Bruno Dumetier faisant consensus, selon le Grand Lyon, tant auprès du promoteur que de la majorité des associations. « Cette solution permet de restaurer la valeur patrimoniale de l'usine et de l'inscrire dans la vie d'aujourd'hui », s'est réjoui hier le maire de Vaulx-en-Velin, Maurice Charrier (DVG), soucieux de voir préserver la mémoire ouvrière.

Le projet de reconversion présenté hier prévoit la démolition de l'aile Est de la fabrique et la reconstruction à l'identique des bâtiments de façade. « L'idée est de conserver le gabarit initial de l'usine, ces grands volumes, très lumineux, très aérés pour l'adapter à des usages actuels », explique Bruno Dumetier, dont les croquis prévoient la construction d'un parking en sous-sol. Un point jugé inquiétant par la Soie rayonne, qui a toutefois souligné « l'avancée importante » du Grand Lyon sur ce dossier. « C'est un projet à moindre mal, mais nous n'avons aucune garantie que Bouwfonds le respectera, a réagi le président du collectif, José Berenguer. Ni qu'au cours de la réalisation du parking, la façade ne va pas s'effondrer comme cela a déjà été le cas sur des chantiers de ce type ». W
Elisa Frisullo

Source:
http://www.20minutes.fr/article/321071/Lyon-L-avenir-de-la-fabrique-a-soie-se-devoile.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin
avatar

Nombre de messages : 1100
Age : 39
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: LE CARRE DE SOIE   24/11/2009, 13:46

Le projet Interpol au Carré de Soie sur le bureau de Sarkozy

le 24.11.2009 04h00


L'international Police dont le siège mondial est à Lyon, a déposé un projet de construire un centre de formation, entre Villeurbanne et Vaulx-en-Velin. La concurrence internationale est rude


Le départ du quai Charles-de-Gaulle à Lyon (6e) du siège d'Interpol ? « Ça fait neuf ans qu'on nous raconte cette histoire » soupire ce membre des services administratifs de l'International Police. Le sujet est en effet récurrent à Lyon. Comme si les Lyonnais, pas peu fiers d'héberger, en bordure du Parc de la Tête d'Or, une organisation internationale de cette dimension, cherchaient à se faire peur.

Cette fois-ci, c'est un rendez-vous de Gérard Collomb, mi-octobre chez Nicolas Sarkozy à l'Elysée, qui a servi de détonateur à la énième rumeur. Certes le maire de Lyon et le président de la République ont, entre autres, évoqué l'avenir d'Interpol à Lyon. Mais moins celui du siège mondial que son projet d'établir au Carré de Soie, à cheval sur Villeurbanne et Vaulx-en-Velin, un centre de formation de ses policiers appelé GAC (centre global anticrise). Car le risque est effectivement important que celui n'aboutisse jamais. Même si un accord existe entre le Grand Lyon et le comité exécutif d'Interpol, daté de juin 2006. Selon l'hebdomadaire lyonnais Les Potins d'Angèle, Singapour serait aussi sur les rangs, avec des arguments financiers de taille. Tandis qu'en France, l'Etat traîne des pieds depuis 2006. Et Interpol n'a pas d'engagement ferme de la France. « On est effectivement placé face à une concurrence internationale », concède Bernard Prade, le directeur de cabinet de Gérard Collomb au Grand Lyon.

C'est ce qu'est allé expliquer, en octobre, Gérard Collomb à Nicolas Sarkozy, lequel aurait chargé un de ses conseillers d'étudier la question. Mais du côté de l'Elysée, on se refuse à répondre à nos questions. « On n'a pas pour habitude de commenter un entretien privé du chef de l'Etat ».

La semaine dernière, une lettre du président du Grand Lyon a été adressée aux ministres de l'Intérieur et des Affaires étrangères et, déjà le 14 avril, alors qu'il présentait à Lyon le plan de relance du gouvernement, François Fillon avait été saisi du dossier. Bref, avec un président de la République, un Premier ministre et deux ministres au chevet du projet Interpol au Carré de Soie, on peut espérer le projet aboutisse.

Jacques Boucaud

Un projet entre 70 et 100 millions d'euros et 750 emplois à la clef

Le projet Interpol au Carré de Soie est la construction d'un centre opérationnel et de formation, prévu sur une surface de trois hectares pour un investissement de 70 à 100 millions d'euros (public et privé). 750 emplois sont à la clef. Un accord entre la communauté urbaine de Lyon et Interpol a été trouvé en 2006, justifiant un investissement du Grand Lyon de l'ordre de 15 millions pour la viabilisation de la parcelle, sans que quiconque ne trouve à redire sur un aménagement public pour accueillir un investissement privé !

« C'est un projet totalement distinct du siège d'Interpol à Lyon », explique le Grand Lyon. De même source, un siège sur lequel ne pèserait « aucune menace ».

2e organisation internationale après l'Onu
Siège mondial à Lyon depuis 1989 Secrétaire général : Ronald K. Noble depuis 2000

Source:
http://www.leprogres.fr/fr/region/le-rhone/lyon/article/2227390,185/Le-projet-Interpol-au-Carre-de-Soie-sur-le-bureau-de-Sarkozy.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bis
Admin


Nombre de messages : 1243
Age : 35
Localisation : Lyon 8
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: LE CARRE DE SOIE   12/2/2010, 10:30

Carré de soie : la ZAC Tase se dessine, tandis que l'îlot Yoplait se cherche

le 12.02.2010 04h00 - Le Progrès

Après la concertation, les deux villes vont avancer à leur rythme. Vaulx-en-Velin est prête à finaliser. En revanche, Villeurbanne, insatisfaite, prolonge le temps de la réflexion. Elle désire un projet plus ambitieux

La concertation sur le Carré de Soie et l'aménagement des secteurs Tase et Yoplait s'achève. Et mardi soir, une réunion faisait le point sur le travail réalisé par une quarantaine d'habitants de Vaulx-en-Velin et Villeurbanne, dont une vingtaine bien mobilisée. La synthèse a mis en avant les idées fortes : créer un quartier durable, à taille humaine, végétalisé, qui préserve le patrimoine, qui favorise la mixité sociale, la diversité, avec des immeubles bas, des espaces verts… « On retrouve les mêmes éléments que lors de la concertation à Confluence », commente Gérard Claisse, vice-président du Grand Lyon, chargé de la démocratie participative. « La concertation a été difficile, un peu lourde parfois, conflictuelle. Mais c'est aussi dans la difficulté que les projets peuvent avancer », dit-il.



Les deux villes vont maintenant avancer à leur rythme. Vaulx-en-Velin est prête à finaliser la composition urbaine du secteur Tase, pour déposer le dossier de création de ZAC, en milieu d'année prochaine. En revanche, Villeurbanne prolonge le temps de la réflexion. « Nous n'avons pas trouvé les plans de composition urbaine satisfaisants : ils manquaient de créativité. Avec un périmètre pareil et une telle exposition dans l'agglomération, il faut un peu d'ambition ! Mieux vaut perdre un peu de temps et faire venir d'autres regards », affirme Richard Llung, adjoint villeurbannais au Développement urbain. Qui repousse à mi 2011, le choix d'une procédure opérationnelle…

La réunion a également évoqué les projets en cours. Et tout d'abord, le probable renoncement d'Interpol, qui devait installer son centre anti-criminalité au Carré de Soie, mais qui négocie actuellement avec Singapour. Singapour serait prêt à mettre 250 millions d'euros sur la table, pour accueillir cette structure ! Autant dire que, si rien n'est officiel, tout semble bien joué…

La Maison des projets, juste à côté de la station de tram, devrait ouvrir, en avril ou mai : ce sera un espace d'exposition et de concertation sur le Carré de Soie. L'enquête publique sur le Boulevard urbain Est (BUE), débutera mi-juin, avec des travaux en 2011 et une livraison fin 2012. Le chantier du Pôle de coopération et de finance éthique a commencé fin 2009 : le pôle ouvrira ses portes fin 2011.

Les premiers logements vont sortir de terre. Sur l'îlot Touly, Rhône Saône Habitat commencera à construire 92 logements. En revanche, l'association Cercle de la Soie Rayonne, vient de déposer un recours gracieux contre le permis de construire déposé par Bowfonds-Marignan, concernant deux immeubles sur l'avenue Bataillon Carmagnole Liberté, à Vaulx-en-Velin : selon l'association, ils dénatureraient la valeur patrimoniale de l'usine Tase, juste à côté.

Laurence Loison

lloison@leprogres.fr
« Prenons le temps de réussir l'îlot Yoplait »

Présent mercredi soir à Vaulx-en-Velin, l'adjoint à l'Urbanisme l'était également, la veille, au centre social de Cusset où se tenait l'assemblée générale du comité de quartier. Richard Llung a, là aussi, fait le point sur l'avancée de l'îlot Yoplait, empêchée par « l'insatisfaction » de Villeurbanne face au projet présenté par l'urbaniste. Ce dernier « a très bien accompagné la concertation et milité pour le maintien de « l'amande Decomberousse », a fait remarquer l'élu, mais « sa composition urbaine n'a pas su, à nos yeux, marier les aménagements du Carré de Soie et la préservation de l'histoire ». « Il y a certes un décalage entre les dossiers vaudais et villeurbannais, mais ce n'est pas grave. Prenons le temps de réussir ce nouveau quartier », a défendu l'adjoint. Un « décalage » qui ne désole pas tout le monde. Jean Vidal, du comité de quartier, ayant même plaidé pour que les deux îlots soient traités distinctement. Et de conclure, malgré tout : « A Villeurbanne, on veut que ça avance ! »
E. B.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyon-urbanisme.superforum.fr
sergent pepper



Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 04/09/2009

MessageSujet: Re: LE CARRE DE SOIE   12/2/2010, 11:52

mince, c'est une très mauvaise nouvelle concernant Interpol Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
biglower
Actif Reporter 2
Actif Reporter 2


Nombre de messages : 484
Age : 29
Localisation : Lyon 4
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: LE CARRE DE SOIE   12/2/2010, 20:11

Pratique pour les employés d'Interpol quand il faudra aller à ce centre ! Au lieu de 5 minutes de voiture, on aura 8 heures de vol.
A moins qu'ils ne déménagent aussi le siège. Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin
avatar

Nombre de messages : 1100
Age : 39
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: LE CARRE DE SOIE   17/2/2010, 12:44

Interpol au Carré de soie : décision en mars

le 17.02.2010 04h00

« Ce n'est pas la peine de faire un grand emprunt si on ne garde pas en France ce qu'on a ». Gérard Collomb ne semble plus croire à l'implantation du centre anti corruption à Villeurbanne

Malgré un accord daté de juin 2006 entre le Grand Lyon et le comité exécutif d'Interpol, il est peu probable que s'implante au Carré de soie entre Villeurbanne et Vaulx-en-Velin, le centre de formation de policiers appelé GAC (centre global anticrise) de l'International Police dont le siège mondial est situé sur les quais du Rhône à Lyon (6e). Pour accueillir ce centre, Singapour a en effet mis 250 millions sur la table.

L'argument semble suffisamment convaincant pour un organisme en quête de sites livrés clé en main. Alors que la France n'a rien proposé, si ce n'est les terrains fournis par le Grand Lyon. Le comité exécutif de l'International police se prononcera au mois de mars.

La faute à qui ? A l'Etat selon Gérard Collomb qui, lundi soir en séance de Communauté urbaine, s'en est pris au président de la République et au Premier ministre, accusés de n'avoir rien fait pour que ce centre ouvre dans le Grand Lyon. Et ce malgré une rencontre mi octobre entre Sarkozy et Collomb à l'Elysée, puis une lettre du président du Grand Lyon aux ministres de l'Intérieur et des Affaires étrangères, mi-novembre. Avant de présenter le plan de relance du gouvernement, le 14 avril 2009 à Lyon, François Fillon avait été lui saisi du dossier ( Le Progrès du mardi 24 novembre). « Ce n'est pas la peine de faire un grand emprunt destiné à relancer l'économie si on ne garde pas ce qu'on a », a tancé le président du Grand Lyon, lequel ne croit plus guère aux chances d'accueillir le centre global anticrise d'Interpol au Carré de soie. Sur le principe « vaut mieux faire que rien faire du tout », qu'il a exprimé lundi, Gérard Collomb s'est donc mis sur les rangs pour accueillir au Carré de soie un autre projet d'Interpol, une « académie anti-corruption » d'abord envisagée à Vienne (Autriche), mais où aucun accord n'a été trouvé avec Interpol. « Si le gouvernement ne se bouge pas plus pour le centre global anticrise, il partira lui aussi ailleurs », a déploré le président du Grand Lyon, soutenu par le groupe Centristes et démocrates du le Grand Lyon. « Renforcer Lyon à l'international, c'est renforcer la France à l'international », a estimé Marc Augoyard qui, évoquant l'implantation du pôle Sud-Est de France 3 à Marseille, s'est inquiété de constater que des institutions et organismes ne sont plus attirés par Lyon. « Si Lyon reste le siège de grandes ONG ou du Centre international de recherche contre le cancer, que nous restera-t-il si Interpol s'en va et si aucune institution ne veut venir », a demandé l'élu centriste.

Aux sièges d'Interpol et du Grand Lyon, on se veut néanmoins rassurant sur la pérennité du siège lyonnais de l'International Police. Et ce malgré son projet d'ouvrir une antenne parisienne. A condition là aussi, que l'Etat mette la main à la poche.

Jacques Boucaud


Source:
http://www.leprogres.fr/fr/region/le-rhone/rhone/article/2719777,184/Interpol-au-Carre-de-soie-decision-en-mars.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin
avatar

Nombre de messages : 1100
Age : 39
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: LE CARRE DE SOIE   19/3/2010, 12:42

Salon Mipim a cannes
Le Carré de Soie, la dernière roue du carrosse du Grand Lyon

le 19.03.2010 04h00

Si la Part-Dieu a été choyée, à juste titre, par le Grand Lyon, si la seconde phase de Confluence semblait enthousiasmer hier au MIPIM, à Cannes, Gérard Collomb, le président du Grand Lyon, les professionnels de l'immobilier lyonnais se sont étonnés de ne voir aucune trace visible de projets emblématiques. Tels que la Tour Oxygène « bien réelle », la Tour Incity « en réflexion » ou bien l'OL Land « embourbé dans le politique ».

« C'est un peu ligth », déclarait un acteur de l'immobilier d'entreprise lyonnais, surpris par cette étonnante frilosité. Hier, était évoquée la seconde phase de Confluence, mais a-t-on déjà fait état médiatiquement d'une seconde phase pour le Carré de Soie ?

Lorsqu'on les interroge sur le Carré de Soie, les grands acteurs de l'immobilier tertiaire de l'aire urbaine lyonnaise, bottent invariablement en touche. L'un d'entre eux présent au MIPIM n'a pas hésité à déclarer avec humour « qu'il vaut mieux vendre des Esquimaux au Pôle Nord que vendre du tertiaire au Carré de Soie. » Pour justifier le peu de visibilité conférée au Carré de Soie sur le MIPIM et ailleurs, Gérard Collomb, a invoqué « les effets de la crise ». Et n'a pas manqué de souligner « la réussite commerciale de Carré de Soie ». Lui-même s'y rendrait en métro le week-end et s'y promènerait avec ses enfants qui iraient goûter aux joies de l'équitation à l'hippodrome. Un vécu qui n'a pas convaincu tout le monde. En effet, la zone commerciale du Carré de Soie ne connaît pas le succès que lui prête Gérard Collomb, et les commerçants éprouveraient des difficultés à fidéliser leurs salariés sur une zone qui aura besoin d'autres coups de pouce pour espérer décoller.

Franck Bensaid

Source:
http://www.leprogres.fr/fr/region/le-rhone/rhone/article/2866540,184/Le-Carre-de-Soie-la-derniere-roue-du-carrosse-du-Grand-Lyon.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bis
Admin


Nombre de messages : 1243
Age : 35
Localisation : Lyon 8
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: LE CARRE DE SOIE   25/5/2010, 19:43

L'étape éthique du Carré de Soie

Par Élise Anne

Ca bouge à la Soie. Ce jeudi 20 mai, la communauté urbaine de Lyon a inauguré la Maison du Projet Carré de Soie puis la première pierre de l'immeuble WOOPA, pôle de finance éthique, a été posée.

Depuis 2006, à Vaulx-en-Velin, une série de projets tend à développer le quartier de la Soie. Après l'arrivée du métro et du tram, et l'inauguration du centre commercial, une nouvelle étape vient d'être franchie ce jeudi, placée sous le signe de l'écologie et de la solidarité.

Finance éthique et constructions écolo

La construction d'un pôle de coopération et de finance éthique a été officialisée avec la pose de « la première pierre ». Ce bâtiment, nommé WOOPA, de 11 000 m² abritera une surface commerciale, dont une grande surface « bio » sous statut de coopérative (Biocoop) et des bureaux. La Nef, coopérative de finance solidaire, a choisi de s'y implanter : elle accorde des prêts avantageux à des activités professionnelles d'utilité sociale et environnementale.

Côté social, une crèche d'entreprises accueillera les enfants de salariés. Il a été pensé écologiquement afin d'afficher un bilan carbone nul. Pour cela, le toit sera composé de panneaux photovoltaïques, le sol sera fait de « dalles actives inertes pour le chauffage et le rafraîchissement naturel ».

Une Maison pleine de projets

Depuis jeudi, tous ces projets ont un point de ralliement : la Maison du Projet Carré de Soie. C'est un bâtiment dédié au projet urbain, un lieu de travail et d'échanges. De travail puisqu'il accueille désormais la Mission Carré de Soie du Grand Lyon et permettra aux architectes, investisseurs, élus, techniciens et autres intéressés d'apporter des idées aux projets à venir.

La Maison est ouverte à tous et le public aura l'occasion de suivre l'évolution du quartier grâce à des expositions temporaires et permanentes. La première aura lieu du 2 juin au 17 juillet 2010 et présentera notamment l'histoire du « territoire Carré de Soie » de ses débuts à 2030, quand les projets auront abouti.

"Pour les médias qui pensent que je vire à droite "

Plusieurs discours ont suivi les événements du matin. Jacky Blanc, président du Directoire de la Nef, parle d'un rêve devenu réalité le tout avec un peu de fraternité : « avant d'avoir des plans, il a fallu que des gens osent rêver ce projet, que des hommes et des femmes se fassent confiance ». Un des vices-présidents de la Communauté urbaine de Lyon qualifie le pôle de « bâtiment qui témoigne de l'évolution sociale ». Une idée que reprend Gérard Collomb dans son discours de clôture. "Pour les médias qui pensent que je vire à droite, je vais retranscrire l'histoire du socialisme ", a-t-il plaisanté, soulignant le caractère social et solidaire du projet.

Ces inaugurations constituent une étape supplémentaire dans la rénovation du quartier. Tout a commencé par les transports. Un pôle de bus a été mis en place depuis octobre 2007, la ligne du métro A prolongée d'un arrêt et le Tramway T3 créé. En avril 2009, un centre commercial qui abrite cinéma, boutiques et restaurants, a vu le jour dans un parc de loisirs en plein air de 7 hectares.

LYON CAPITALE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyon-urbanisme.superforum.fr
Antho
Admin
avatar

Nombre de messages : 1100
Age : 39
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: LE CARRE DE SOIE   26/5/2010, 21:05

L'étape éthique du Carré de Soie
Par Élise Anne
Posté le 21/05/2010 à 15:09

Ca bouge à la Soie. Ce jeudi 20 mai, la communauté urbaine de Lyon a inauguré la Maison du Projet Carré de Soie puis la première pierre de l'immeuble WOOPA, pôle de finance éthique, a été posée.

Depuis 2006, à Vaulx-en-Velin, une série de projets tend à développer le quartier de la Soie. Après l'arrivée du métro et du tram, et l'inauguration du centre commercial, une nouvelle étape vient d'être franchie ce jeudi, placée sous le signe de l'écologie et de la solidarité.

Finance éthique et constructions écolo


La construction d'un pôle de coopération et de finance éthique a été officialisée avec la pose de « la première pierre ». Ce bâtiment, nommé WOOPA, de 11 000 m² abritera une surface commerciale, dont une grande surface « bio » sous statut de coopérative (Biocoop) et des bureaux. La Nef, coopérative de finance solidaire, a choisi de s'y implanter : elle accorde des prêts avantageux à des activités professionnelles d'utilité sociale et environnementale.

Côté social, une crèche d'entreprises accueillera les enfants de salariés. Il a été pensé écologiquement afin d'afficher un bilan carbone nul. Pour cela, le toit sera composé de panneaux photovoltaïques, le sol sera fait de « dalles actives inertes pour le chauffage et le rafraîchissement naturel ».

Une Maison pleine de projets

Depuis jeudi, tous ces projets ont un point de ralliement : la Maison du Projet Carré de Soie. C'est un bâtiment dédié au projet urbain, un lieu de travail et d'échanges. De travail puisqu'il accueille désormais la Mission Carré de Soie du Grand Lyon et permettra aux architectes, investisseurs, élus, techniciens et autres intéressés d'apporter des idées aux projets à venir.

La Maison est ouverte à tous et le public aura l'occasion de suivre l'évolution du quartier grâce à des expositions temporaires et permanentes. La première aura lieu du 2 juin au 17 juillet 2010 et présentera notamment l'histoire du « territoire Carré de Soie » de ses débuts à 2030, quand les projets auront abouti.

"Pour les médias qui pensent que je vire à droite "


Plusieurs discours ont suivi les événements du matin. Jacky Blanc, président du Directoire de la Nef, parle d'un rêve devenu réalité le tout avec un peu de fraternité : « avant d'avoir des plans, il a fallu que des gens osent rêver ce projet, que des hommes et des femmes se fassent confiance ». Un des vices-présidents de la Communauté urbaine de Lyon qualifie le pôle de « bâtiment qui témoigne de l'évolution sociale ». Une idée que reprend Gérard Collomb dans son discours de clôture. "Pour les médias qui pensent que je vire à droite, je vais retranscrire l'histoire du socialisme ", a-t-il plaisanté, soulignant le caractère social et solidaire du projet.

Ces inaugurations constituent une étape supplémentaire dans la rénovation du quartier. Tout a commencé par les transports. Un pôle de bus a été mis en place depuis octobre 2007, la ligne du métro A prolongée d'un arrêt et le Tramway T3 créé. En avril 2009, un centre commercial qui abrite cinéma, boutiques et restaurants, a vu le jour dans un parc de loisirs en plein air de 7 hectares.

Source:
http://www.lyoncapitale.fr/lyoncapitale/journal/univers/Actualite/Grands-Projets/L-etape-ethique-du-Carre-de-Soie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gege
Actif Reporter 2
Actif Reporter 2


Nombre de messages : 244
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: LE CARRE DE SOIE   18/6/2010, 14:55

Citation :
Le parc relais de la Soie privilégie lumière et ventilation naturelles



Une rame RhônExpress passe au pied du nouveau parc relais dans le quartier de la Soie / Photo Maxime Jegat


Le parking provisoire cédera ce matin sa place à un parc relais de 2 200 m2 au sol, sept étages posés sur pilotis et habillés de verre armé.

C'est désormais l'équipement le plus visible du pôle multimodal de la Soie. Un parc de 470 places conçu par l'architecte Clément Vergely qui allie esthétique, sécurité mais aussi prise en compte de l'environnement.

Hier, lors de son inauguration, en présence notamment de Bernard Genin, maire de Vaulx-en-Velin, le président du Sytral, Bernard Rivalta a insisté sur les économies d'énergie réalisées pour son fonctionnement en comparaison de bâtiments de générations antérieures.

La lumière mais aussi la ventilation naturelle sont privilégiées mais les voitures stationnées restent invisibles de l'extérieur. Le parking est par ailleurs équipé de panneaux photovoltaïques.

Au rez-de-chaussée, il peut accueillir 450 vélos et une station Velo'v doit être aménagée. A la convergence de ligne A du métro, de la ligne T3 du tram, de la future ligne RhônExpress qui reliera l'aéroport ainsi que de plusieurs lignes de bus, il est donc un outil majeur de l'intermodalité prônée par le Sytral et le Grand Lyon.

Ses travaux ont débuté en janvier 2009. L'investissement aura été au total de 10,5 millions d'euros.

Le parc relais, sous vidéosurveillance, est ouvert tous les jours, sauf le dimanche, de 4 h 30 à 1 heure. Pour récupérer leur voiture, les utilisateurs doivent présenter un titre TCL validé en cours de journée.

L'article ---> http://www.leprogres.fr/fr/permalien/article/3337558/Le-parc-relais-de-la-Soie-privilegie-lumiere-et-ventilation-naturelles.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
biglower
Actif Reporter 2
Actif Reporter 2


Nombre de messages : 484
Age : 29
Localisation : Lyon 4
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: LE CARRE DE SOIE   18/6/2010, 20:21

Superbe initiative et belle bête. J'ai eu l'occasion de passer à côté il y a quelques semaines et il se remarque de loin. Il est impressionnant.

Il faudrait faire la même chose à chaque terminus de métro. Si on veut aboutir à quelque chose, il faut s'en donner les moyens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
allezol69003
Actif Reporter 1
Actif Reporter 1
avatar

Nombre de messages : 237
Age : 107
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 14/11/2009

MessageSujet: Re: LE CARRE DE SOIE   19/6/2010, 00:36

ben si on se base sur les 10,5 millions € comme prix et que nos 4 metros en serait equipés et bien alors sa nous ferais 42 millions prix du nouveaux theatres que veut construire la maison de la danse a la confluence (ce que je trouve inutile il vont delaisser l'autre qui servira a rien (60,5 millions je rappelle )
(les fond seront en partis publique Smile)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.empireimmo.com/inscription.php?p=flop
l.lenoir
Admin
avatar

Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Une passelle Vaux en Velin Carré de Soie et autres projets   30/1/2011, 13:41




Le Rhône urbain, en amont de Lyon : visions de futurs ingénieurs, architectes et paysagistes




28/10/2010





  • Le fleuve demain



Pour la 3e année consécutive, de futurs ingénieurs, architectes et
paysagistes travaillent sur la question de nouvelles relations
ville/fleuve dans le cadre de l’Atelier permanent fleuve-paysage.
Cette année, leur lieu d’étude est l’Est lyonnais. Voici dans un
premier temps le fruit du travail mené par les élèves ingénieurs, du 27
septembre au 2 octobre.« Les travaux présentés illustrent les
projets proposés par les élèves de l’Ecole des Ponts, et par là leur
vision des relations ville-fleuve de l’Est Lyonnais. Ces travaux sont présentés chacun en trois volets :

  • une analyse territoriale qui recontextualise leur site d’études et
    fait ressortir les acteurs, les contraintes et les potentialités du
    territoire ;
  • un concept qui traduit l’intention de leur intervention sur ce territoire ;
  • un projet qui matérialise cette intervention en lui donnant une géométrie, des matériaux, une structure, des usages.

Les élèves avaient une liberté totale sur leur projet : certaines
équipes ont proposé des objets aboutis et réalisables à court terme,
d’autres équipes se sont projetées sur une perspective à plus long terme
d’évolution du territoire. L’essentiel, pour ces futurs
ingénieurs et architectes, étant de concevoir et de construire en
cohérence avec le territoire sur lequel ils oeuvrent.Ces travaux me laissent à penser que cet aspect fondamental de l’exercice ne leur a pas échappé. »Thibaut Skrzypek, Responsable pédagogique
Ecole des Ponts Paris-Tech, Direction de l’Enseignement, Département Génie Civil et Construction
C’est à partir des 500 ha concernés par l’opération d’aménagement
Carré de Soie qu’ont été imaginés et conçus des aménagements/structures
susceptibles d’être adaptables à d’autres situations urbaines
(connexions fleuve/ville).

NB : les documents actuellement
téléchargeables n’ont pas été retravaillés, des coquilles et fautes de
frappe peuvent subsister...
4 lieux de travail ont été déterminés. > Barrage de Cusset Ce barrage hydro-électrique est exploité par EDF. Enjeu : Comment concilier production d’énergie et intégration au tissu urbain en pleine expansion ?
L’énergie hydrocréative :
http://www.fleuverhone.com/content/download/2349/20432/file/aubrac.pdf





Barrage sans frontière :


http://www.fleuverhone.com/content/download/2350/20436/file/rouch.pdf







> Sur la digue Le canal de Jonage est en surplomb de la ville, elle-même protégée par une digue. Enjeu : Rétablir le lien entre ville et canal.
Le parc de la Rize, la mémoire de l’eau :
http://www.fleuverhone.com/content/download/2355/20456/file/tirole.pdf









Vaulx en Velin :
http://www.fleuverhone.com/content/download/2356/20460/file/vicat.pdf









> Relier les rives La partie de
Vaulx-en-Velin en rive droite du canal ne bénéficie pas d’un accès
simple et direct à la zone de loisirs proposée par le Carré de Soie
(situé en rive gauche).Enjeu : Relier les deux rives.
Relier les rives :http://www.fleuverhone.com/content/download/2357/20464/file/salencon.pdf









Tisser les rives :
http://www.fleuverhone.com/content/download/2351/20440/file/sejourne.pdf









> Le fleuve en ville Les communes de l’Est lyonnais sont peu tournées vers le canal de Jonage.Enjeu : quels aménagements pour une réappropriation du canal par ses riverains ?
Cadres de ville :
http://www.fleuverhone.com/content/download/2352/20444/file/polonceau.pdf









Top déparc !
http://www.fleuverhone.com/content/download/2353/20448/file/resal.pdf









En fin de séminaire, l’ensemble de ces projets a été soumis à un jury composé de :
Emmanuel Aubourg, chef de la centrale EDF de CussetJean-Paul Dumontier, association Usine sans finLaurence Frachon, ingénieurFranck Prugnaud, architecte et enseignant, ENSA GrenobleOlivier Pillonel, Grand LyonAlain Marguerit, Ecole nationale supérieure du paysageIsabelle Samaranch, directrice adjointe du projet carré de soieProf.
Bernard Vaudeville, ingénieur architecte, Directeur associé de T/E/S/S
atelier d’ingénierie, Président du département Génie Civil &
Construction de l’Ecole des Ponts ParisTechStéphanie Beauchêne, Maison du Fleuve Rhône
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fazer1k



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 23/10/2010

MessageSujet: Lunapark à la soie   24/10/2011, 06:49

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesalleespartdieu.free.fr
Yann569

avatar

Nombre de messages : 265
Age : 46
Localisation : Villefranche-sur-Saône (69)
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: LE CARRE DE SOIE   25/10/2011, 00:11

Voilà une réponse à ceux qui disent que le Carré de Soie est un "petit" projet !!! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lyonenfrance



Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Carré de Soie : un programme de "haute couture urbaine"   26/10/2011, 22:11

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE CARRE DE SOIE   

Revenir en haut Aller en bas
 
LE CARRE DE SOIE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Bas de soie ou de coton
» Exercice carre parfait
» CARRE DE MARS
» [Antheraea pernyi] Ver à soie Tussah
» L'écharpe de soie rouge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES GRANDS PROJETS URBAINS A LYON :: Lyon Est (Villeurbanne, Vaulx en Velin, Bron, Décines, Meyzieu, Saint Priest...)-
Sauter vers: