LES GRANDS PROJETS URBAINS A LYON

Le Site de référence pour parler des grands projets architecturaux et environnementaux du Grand LYON
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Nouveau technicentre destiné à l'entretien des TGV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
final morfalix

avatar

Nombre de messages : 271
Age : 26
Localisation : venissieux
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Nouveau technicentre destiné à l'entretien des TGV   26/1/2007, 22:24

Dans le progrès du 26 janvier :

vendredi 26 janvier 2007

Citation :
Les bons chiffres de la SNCF

Pour la troisième année consécutive, la direction régionale de la SNCF annonce une croissance importante de son chiffre d'affaires pour les TER. Un seul bémol : le fret touché par la concurrence.

«L'année 2006 a été une année riche », affirme Alain Sermet, directeur régional de la SNCF. A l'heure du bilan, ce dernier s'avère franchement positif en terme de fréquentation. Et la hausse du chiffre d'affaires en est la preuve : il est passé de 403 millions à 421 millions d'euros, soit une progression de 4,5 %. Une augmentation qui profite en grande partie au TER, avec une hausse de 10 % et, dans une moindre mesure, au trafic Grandes lignes, à 1,3 %. Depuis trois ans, Rhône-Alpes cumule les bons résultats avec une progression de 30 %. « C'est la plus forte hausse enregistrée sur le territoire national », se félicite le directeur régional. Et ce malgré quelques difficultés liées au trafic. Ainsi, entre septembre et décembre, la direction de la SNCF a été obligée de programmer 70 trains supplémentaires.

Un technicentre pour l'entretien des TGV
Du côté du fret, le chiffre d'affaires n'augmente pas dans les mêmes proportions. Et pour cause, la concurrence fait rage, et l'entreprise a décidé de se concentrer sur les grands axes. Pourtant le chiffre d'affaires a atteint 97,8 millions d'euros, en hausse de 4,6 % par rapport à 2005. Pour maintenir ses parts de marché, la direction de la SNCF ne voit qu'une alternative. « Devant la multiplication des appels d'offre, il faut améliorer la productivité et la qualité ». Enfin, une activité moins visible, liée au patrimoine ferroviaire, génère un chiffre d'affaires considérable : 280 millions d'euros contre 247 millions en 2005. Un chiffre qui devrait poursuivre sa progression dans les années à venir.

Avec à la clef, une multiplication des investissements. Parmi eux, la construction d'un technicentre destiné à l'entretien des TGV, prévu pour début 2009 à Lyon. Il nécessitera un investissement de 246 millions d'euros, cofinancé par le conseil général du Rhône, le conseil régional, le Grand Lyon et l'Etat. A terme, 500 emplois seront créés sur le site.

Déménagements

Un autre projet verra le jour dès cette année : l'ouverture d'un atelier TER le mois prochain.
La direction doit construire aussi un poste unique d'aiguillage à la Guillotière et envisage de créer une gare à Jean-Macé.
A la Part-Dieu aussi, un réaménagement est prévu afin d'anticiper l'augmentation des passagers. De 80 000 aujourd'hui, leur nombre devrait atteindre 200 000 dans les années à venir. Un projet est à l'étude avec le Grand Lyon et le Sytral.

D'autres projets immobiliers concernent la direction régionale qui devrait quitter le cours de Verdun pour s'installer à l'horizon 2010, au quartier de Confluence.

De leur côté, les services achats et informatiques quitteront le quartier des Brotteaux pour la Tour Oxygène, la future tour du quartier de la Part Dieu.

CAROLINE AUCLAIR



SÛRETÉ : BILAN CONTRASTÉ

En 2006, par rapport à 2005, une baisse de 43 % des vols aux clients a été constatée sur les emprises ferroviaires de la région Rhône-Alpes. Même tendance en ce qui concerne les atteintes aux agents, en chute aussi de 24 %. En revanche, le nombre de vols avec violence est passé de 8 à 22. Autre progression, celle des actes de malveillance et d'atteintes au patrimoine avec une hausse de 6 %.
Une autre forme de vol inquiète la direction régionale de la SNCF : le pillage de métaux.
« Ce ne sont pas des kilos mais des tonnes de matériaux qui sont parfois hissés puis transportés à bord de semi-remorques », précise Guillaume Ancel, directeur de cabinet. Des actes de plus en plus fréquents qui nécessitent une véritable prise de risques de la part de leurs auteurs.

voila là question est dans le titre du sujet : OU??

moi je pense qu'il sera dériere mon lycée, il ont vendu le terrain et monté un mur, le terrain touche les voies SNCF regardé, il est là entouré en rouge



alors a votre avis?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
final morfalix

avatar

Nombre de messages : 271
Age : 26
Localisation : venissieux
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: Nouveau technicentre destiné à l'entretien des TGV   26/1/2007, 22:47

hop désolé rectification, le technicentre sera construit a la guillotière Very Happy

mais alors ou quest-ce qu'il vont construire sur ce terrain?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin
avatar

Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Nouveau technicentre destiné à l'entretien des TGV   13/4/2007, 18:40

Je ne connais pas l'emplacement exact à la Guillotiere, par contre voila quelques rendus:





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin
avatar

Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Nouveau technicentre destiné à l'entretien des TGV   9/7/2007, 08:56


Un centre pour maintenir les TGV en forme



Chantier de grande envergure pour accueillir les trains à grande vitesse.
La SNCF a officiellement lancé vendredi la construction d'un centre de
maintenance de TGV de 21 000 m2, situé à cheval sur les quartiers de la
Guillotière et de Gerland (7e). Dès janvier 2009, ce premier Technicentre
implanté en dehors de l'Ile-de-France devrait assurer les réparations de 30
rames et employer 300 personnes. Avec la mise en service en 2011 du TGV
Rhin-Rhône, 200 techniciens de plus seront embauchés. Le coût du projet est
estimé à 247 millions d'euros.

http://www.20minutes.fr/article/169353/Lyon-Un-centre-pour-maintenir-les-TGV-en-forme.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grumpy
Actif Reporter 1
Actif Reporter 1


Nombre de messages : 50
Age : 57
Localisation : Oostende
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: Nouveau technicentre destiné à l'entretien des TGV   3/8/2007, 11:59

un grand merci pour ces jolies rendus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.webshots.com/user/stefvdd
Vador



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Nouveau technicentre destiné à l'entretien des TGV   6/6/2008, 23:13

Bonjour ! je vous informe que le centre de maintenance TGV de Lyon avance bien et qu'il est prévu pour fin 2008.

Pour ce qui ne connais pas l'endroit ou il se trouve dans le 7eme arrondissements. Voici une vue satellite donc la couleur rouge est le périmètre du centre de maintenance TGV quand il atteindra les 60 rames !





Pour les curieux il y a une journée porte ouvert demain ( le samedi 06 juin 2008 ) le parking et la petite marche a pied se trouve en bleu...
le chantier est ouvert de 10h a 17h.


PS : Pour votre information ce chantier est le plus vaste dans Lyon en ce moment, 1km de long sur 150m de large.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin
avatar

Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Nouveau technicentre destiné à l'entretien des TGV   10/6/2008, 10:54

Le technicentre TGV de Lyon opérationnel en janvier prochain


Le 6 juillet 2007, la première pierre du Technicentre TGV de Lyon, sur le site ferroviaire de Gerland, était officiellement posée. Les travaux avaient en fait commencé depuis plusieurs semaines, mais il n’y avait encore qu’une grande fosse et quelques structures de béton sortant du sol. Onze mois plus tard, le premier centre de maintenance des TGV construit en dehors de l’Île de France, dont le bâtiment principal mesure 505 mètres de long et 70 mètres de large, se dessine très précisément.
Le plus gros chantier de génie civil en cours dans la région Rhône-Alpes, d’un montant de 247 millions d’euros, entre aujourd’hui dans sa dernière ligne droite, et le groupement d’entreprises emmené par Chantiers modernes, entend bien tenir son pari et livrer le technicentre pour qu’il soit opérationnel en janvier prochain. Les élus, les responsables de la SNCF et le représentant de l’Etat qui l’ont visité vendredi dernier, à la veille d’une journée portes ouvertes au grand public, ont pu être rassurés sur le respect du planning annoncé.
Plus de 200 personnes ont travaillé sur ce chantier qui s’étend sur 19 hectares et le futur centre de maintenance des TGV emploiera, à terme, 500 agents. Alain Sermet, directeur régional de la SNCF, a rappelé que ce technicentre construit dans un respect de l’environnement poussé, était créateur d’emplois : 100 jeunes sont actuellement en cours de formation dans les centres parisiens.
Gérard Collomb pour le Grand Lyon, Jean-Jack Queyranne pour la Région, et Georges Barriol pour le département du Rhône, ont mis en avant le rôle important que jouait la SNCF dans la région lyonnaise, mais aussi leurs propres investissements à ses côtés pour favoriser le dynamisme économique et social de la Région.
Si la SNCF règle 145 millions d’euros de la facture du technicentre et l’Etat 6 millions, les collectivités locales payent au total 96 millions de la note.
Le seul Grand Lyon verse 54 millions : «à titre de comparaison, le réaménagement des berges a coûté 40 millions d’euros» a précisé Gérard Collomb pour donner toute sa dimension à cet engagement. Un engagement des collectivités nécessaire car Lyon n’était pas seule en course pour prétendre à l’accueil de ce technicentre rendu indispensable par l’accroissement incessant de la flotte de TGV.
Dans un premier temps, le technicentre lyonnais effectuera la maintenance des rames assurant la navette entre Lyon et Paris, puis en 2011 de trente rames supplémentaires qui circuleront sur la branche Est du TGV Rhin-Rhône. Lyon est au cœur d’une étoile de grande vitesse en Europe a ajouté René Bidal, secrétaire général de la préfecture du Rhône.

François Samard

Source: Le Progrés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouveau technicentre destiné à l'entretien des TGV   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouveau technicentre destiné à l'entretien des TGV
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demain nouveau travail...
» Un nouveau blog "L'express" consacré à l'éducation
» Message qui ne m'est pas destiné
» Poisson nouveau : loche de mer ?
» Un nouveau dinosaure "broyeur’’ à bec de canard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES GRANDS PROJETS URBAINS A LYON :: Transports: Evolution des axes routiers, transports en commun, aeroport, gares...-
Sauter vers: