LES GRANDS PROJETS URBAINS A LYON

Le Site de référence pour parler des grands projets architecturaux et environnementaux du Grand LYON
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Liens et articles sur Lyon - Années 2006 / 2007 / 2008

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Grumpy
Actif Reporter 1
Actif Reporter 1


Nombre de messages : 50
Age : 57
Localisation : Oostende
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Liens et articles sur Lyon - Années 2006 / 2007 / 2008   21/11/2006, 23:47

Veuillez utiliser ce fil pour mettre des liens et articles sur Lyon
merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.webshots.com/user/stefvdd
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Liens et articles sur Lyon - Années 2006 / 2007 / 2008   14/4/2007, 11:11

Voila un PDF trés intéressant: il s'agit du support de la conférence de presse du 9 mars 2006 "Lyon Métropole: Des projets urbains majeurs et un marché immobilier mature". Il résume tous les projets de construction en cours.


http://www.entreprendre.grandlyon.com/fileadmin/user_upload/pdf/fr/Immobilier/MIPIM_2006/Conference_Presse_MIPIM06.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Liens et articles sur Lyon - Années 2006 / 2007 / 2008   17/4/2007, 10:11

Articles du Progrés:

« Le tourisme à Lyon décolle ! »


Surtout le tourisme d'affaires, +36 % selon une étude du cabinet KPMG. Au total, 5,5 millions de touristes en 2006


Cette année, l'Office du tourisme et des congrès du Grand Lyon présidé par Denis Trouxe et dirigé par François Gaillard, a demandé au cabinet KPMG de réaliser une analyse des grandes tendances de ce secteur économique sur l'agglomération. En se basant sur ces données, il ressort que « le tourisme à Lyon décolle ! », avec au total 5,5 millions de visiteurs en 2006.
Des touristes avant tout européens, britanniques notamment, qui sont restés en moyenne 1,6 jour, mais avec un retour notable des Américains et une arrivée remarquée des Chinois, « marché d'avenir ». Pour l'offre culturelle et de loisirs, les indicateurs en qualité, en renommée et en fréquentation sont au vert : musées, théâtres, opéra, biennales, grandes expositions, fête des lumières Hormis le Musée d'Art Contemporain qui a connu une baisse de 54,5 % en 2006.
Le tourisme d'affaires surtout draine des « flux importants et économiquement lourds ». Ainsi en 2006, avec le lancement de l'Amphithéâtre de 3 000 places et du Hall 66 à Eurexpo, Lyon aura accueilli 2,7 millions de touristes d'affaires générant 260 millions d'euros, soit 36, 27 % de hausse par rapport à 2005. Pour cette clientèle-là toutefois, le Grand Lyon a besoin de plus d'hôtels haut de gamme, « des gros porteurs », et notamment de vraies enseignes internationales comme Shératon. « Actuellement, il faut gérer la pénurie des chambres et des tarifs raisonnables ». Il n'y a que 1 400 chambres en 4 étoiles, et des excès de prix se révèlent lors de grands salons internationaux.
La poche de réserve de développement est donc constituée par le tourisme d'agré- ment.
Avant les autocaristes faisaient une halte à Lyon. Désormais, les gens voyagent davantage en individuels, se renseignent et réservent directement sur Internet : % de fréquentation sur le site de l'office en 6 langues, et 60 % des week-ends et courts séjours à Lyon sont vendus par Internet. L'offre d'avions low-cost sur Lyon pourrait être développée. Pareillement, les tours opérateurs mondiaux vont être sollicités pour qu'ils programment Lyon sur leurs catalogues.
Cette politique de développement va s'appuyer financièrement sur la taxe de séjour versée par les visiteurs qui a rapporté 1,326 million d'euros en 2006.
C'est donc un satisfecit que se sont adressés les responsables de l'Office aux côtés de Jean-Michel Daclin, adjoint au maire de Lyon, chargé du rayonnement international (qui parle de « logique vertueuse ») et de Roland Bernard, président de la commission Tourisme à la Chambre de Commerce et d'Industrie. Surtout après la crise forte de l'Office fin 2004 qui a conduit à « une restructuration impopulaire, mais stratégiquement juste ». Avec le sentiment « d'avoir réussi, Lyon est dans la compétition internationale », ces décideurs ont mis en avant leur « esprit de travail partenarial », leur « démarche de marketing globale », s'appuyant depuis peu sur cette très belle idée que constitue le nouveau logo « ONLY LYON ».

Josiane Garin-Michaud




« Nous avons changé de division en terme de tourisme d'affaires »


Jean-Michel Daclin, vice-président du Grand Lyon et adjoint chargé du rayonnement international annonce la construction, après des années de suspense, d'un Marriott de 180 chambres à Confluence


>> Quel rang occupe Lyon en termes de tourisme d'affaires ?
Si l'on prend en compte le nombre de manifestations, Lyon est passé de 2004 à 2005 de la 77e à la 51e place mondiale et du 29e au 26e rang européen. En France, Lyon est toujours été troisième, derrière Paris et Strasbourg.
>> À combien évalue-t-on les dépenses quotidiennes d'un homme d'affaires à Lyon ?
Durant un grand congrès national, il dépense entre 200 et 250 euros par jour. En 2006, on a comptabilisé 5,27 millions de journées passées en ce qui concerne les manifestations et 1,744 million pour les congrès.
Des chiffres en forte hausse mais c'est surtout la durée de séjours qui s'est consi-dérablement allongée. Ainsi au lieu de séjourner en moyenne 2,9 jours, les touristes restent 3,66 jours en moyenne aujourd'hui, selon une étude que vient de réaliser KPMG.
>> Et ça rapporte combien à Lyon ?
Dans la même période, on est passé de 190,7 à 259,9 millions d'euros. Soit une progression de 36 %. Et 2007 s'annonce bien Nous avons changé de division en terme de tourisme d'affaires.
>> Et le réceptif suit ?
Nous connaissons au-jourd'hui des problèmes de logistique notamment en ce qui concerne les trans-ports en commun mais aussi les taxis.
Nous venons de passer un accord avec Kéolis afin que les congressistes disposent d'un pass spécial. Nous notons aussi un déficit d'accueil à l'aéroport et au sein des gares. Et puis il est parfois difficile d'arriver à faire déjeuner ou dîner 5000 personnes à la fois.
>> Quel bilan tirez-vous de l'ouverture de la salle 3000 ?
Elle nous a beaucoup apporté de part son activité propre mais elle contribue aussi à améliorer l'image de la ville.
Elle joue aussi un rôle de vitrine. La personne en charge du développement de Lyon à Londres affirme que Lyon a le bon profil pour séduire.
C'est une ville moins show off que ses concurrentes de la Côte d'Azur.
>> Les hôtels haut de gamme ne sont-ils pas trop peu nombreux ? Avez-vous des solutions ?
En 2006, la demande a augmenté de 7 %, en volume, pour les quatre étoiles. Nous allons vivre une période transitoire mais c'est fait, Marriott, va construire un hôtel 3 « étoiles plus » à Confluence composé de 180 chambres.
Il existe aussi deux autres projets à l'Antiquaille et à Confluence.
>> Continuez-vous aujourd'hui
à prospecter ?
Oui bien sûr. Au Mipim, des rencontres intéressantes ont eu lieu avec des hôteliers et je m'apprête à partir à Dubaï pour rencontrer des in-vestisseurs.
Le monde politique a enfin pris conscience de l'im-portance du tourisme d'affaires pour cette ville.

Propos recueillis
par Caroline Auclair
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Liens et articles sur Lyon - Années 2006 / 2007 / 2008   19/4/2007, 15:50

Un PDF intéressant sur l'immobilier d'entreprise à Lyon en 2006:

http://www.businessimmo.info/_documents/wbg_lettre_article/LYonEtudeMarche06.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Liens et articles sur Lyon - Années 2006 / 2007 / 2008   13/6/2007, 12:30



Le MICE prend ses quartiers à Lyon 13/06/2007


Le tourisme d’affaires poursuit sa progression dans la capitale des Gaules, qui se hisse au 51e place du classement mondial.

L’agglomération lyonnaise a accueilli près de 5 millions de touristes l’an dernier, dont 2,7 millions pour affaires, en hausse de 13 % par rapport à 2005, selon l’office de tourisme et des congrès du Grand Lyon. Le chiffre d’affaires généré par ces voyageurs d’affaires s’est élevé à près de 260 millions d’euros, en augmentation de 36,3 %. Ces bons résultats s’expliquent notamment par la hausse de 10,9 % du nombre de manifestations organisées l’an dernier dans l’agglomération lyonnaise (26 406 foires, salons, congrès et réunions). Cette dernière s’est donc hissée à la 51e place du classement mondial (contre 77e auparavant) et se maintient au 3e rang du classement des villes de congrès, publié par l’Union des associations internationales.

Par ailleurs, le tourisme culturel lyonnais séduit de plus en plus de visiteurs, avec une fréquentation en hausse des musées et le succès des grands événements comme la Biennale de la Danse (+17 %), les Nuits de Fourvière (+12 %) ou encore les Nuits Sonores (+33 %).

Source:
http://www.lechotouristique.com/article/page_article.cfm?nrub=237&idoc=101323&navartrech=1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Liens et articles sur Lyon - Années 2006 / 2007 / 2008   16/8/2007, 15:47

Immobilier de Bureaux : une ère nouvelle


>>> La construction immobilière change d’ère. Les problèmes de circulation urbaine, de pollution et de développement durable, voire de ressources humaines font désormais partie intégrante des réflexions engagées par les promoteurs, investisseurs et autres acteurs de l’immobilier d’entreprises. Un esprit nouveau souffle sur ce petit monde qui était davantage habitué à compter les mètres carrés qu’à en étudier l’impact à long terme.


Jeudi 29 mars, quartier de la Part-Dieu à Lyon : c’est la pose très officielle de la première pierre de la Tour Oxygène, qui viendra tenir compagnie au fameux “crayon” du Crédit Lyonnais, sans pour autant l’égaler : plus élégante, légère et moderne que son aînée, elle ne mesurera “que” 115 mètres de hauteur contre 160 pour sa prestigieuse voisine. Le gratin local, emmené par Gérard Collomb, maire de Lyon, a répondu présent pour un événement de la plus haute importance… symbolique : la troisième tour de la Part-Dieu (la Tour Suisse, elle, culmine à 80 mètres), que l’on avait fini par considérer comme une chimère, donnera d’ici deux ans à ce quartier d’affaires une dimension nouvelle, et à Lyon l’impression de conforter sa position dans le groupe des villes européennes qui comptent. Elle sera occupée, pour plus de la moitié de ses surfaces de bureaux (16 des 28 000 m2), par la SNCF.

Deux autres événements sont attendus cette année sur le quartier : la livraison, dans le courant de l’été, du Triangle, un immeuble de 11 500 m2 en forme de paquebot, acheté par le fonds allemand Siréo et développé par Bâti Conseil/l’Art de Construire ; puis celle, en septembre, du 6è Sens (7 900 m2), acquis par Suravenir et développé par Bouygues. Ensuite, il faudra attendre 2009 pour voir surgir d’autres immeubles neufs : l’important programme de La Buire (20 200 m2) développé par Cogedim, de même que deux autres bâtiments de bureaux sur la Zac Thiers (5 730 m2 développés par UTEI et 12 500 m2 développés par Icade et achetés par Generali). Faute de terrains, on arrivera alors au terme d’une vaste opération d’urbanisme qui se sera développée sur plus de trente ans.

La Part-Dieu n’est plus un passage obligé
Mais Lyon n’aura pas attendu la maturité de la Part-Dieu pour permettre à de nouveaux sites tertiaires de se positionner sur l’échiquier urbain. “En 2000, la Part-Dieu représentait 40 % des bureaux placés sur l’ensemble de l’agglomération lyonnaise ; aujourd’hui, cette part n’est plus que de 23 %”, analyse Laurent Vallas, directeur de l’agence lyonnaise de Jones Lang LaSalle. La Cité Internationale, achevée depuis quelques mois, après quinze ans de travaux, constitue l’autre adresse haut de gamme de l’agglomération : architecture d’exception signée Renzo Piano, environnement unique entre le Parc de la Tête d’Or et le Rhône, présence du Palais des Congrès et de l’Amphithéâtre… Mais il faudra aussi compter avec d’autres quartiers en devenir.
À Vaise, les sièges d’Infogrames/Atari et de Cegid sont les premiers occupants d’un quartier de l’Industrie qui propose encore plus de dix hectares à aménager. Sogelym y réalisera prochainement son Docksite (14 000 m2). Et à quelques encablures, la Coface s’installera l’an prochain dans un bâtiment neuf de 6 800 m2 (Le Murano).
Au sud cette fois, Gerland se reconstruit une image : quartier universitaire, de recherche et de bureaux, doté d’un boulevard totalement réaménagé, il accueillera cet été le Quatuor (développement Nexity/Capri ; investisseur : Bail Investissement). Et, sur le parc Techsud (19 ha), le laboratoire américain Genzyme avoisinera, d’ici dix-huit mois, le fabricant de principes actifs pour la cosmétique Coletica. Sans compter la Zac du Bon Lait qui proposera 20 000 m2 de surfaces tertiaires.
“Cette multipolarité est un atout pour la ville. À Marseille, tout s’est concentré sur Euromed. À Lille, sur Euralille. En revanche, à Lyon, plusieurs pôles ont émergé. Nous pouvons ainsi proposer une offre diversifiée, aux utilisateurs comme aux investisseurs”, poursuit Laurent Vallas.

La future Part-Dieu, c’est Confluence !
“Le quartier le mieux placé pour succéder à la Part Dieu, d’ici 2012, c’est incontestablement la Confluence”, analyse Pascal Hamelin, directeur d’Atisreal Lyon. De l’avis général, la Confluence est un futur QCA, Quartier Central des Affaires. Alors que de lourds travaux d’infrastructure sont en cours et que s’annonce le nouveau siège du Conseil Régional (40 000 m2), les grues tournoient le long de la Saône : le futur siège du Progrès est en construction et sera rejoint par le groupe Communiquez, DDB Nouveau Monde, Elyo, Babylone Avenue, Eiffage, etc. Dans cette zone qui accueillera également des activités de loisirs (cinémas notamment), sont déjà programmés plusieurs immeubles de bureaux (Le Monolithe ; Le Time Square au pied de la gare de Perrache).

Les transports en commun… moteur de l’immobilier
La Confluence bénéficie bien sûr d’un potentiel foncier énorme : l’ancien Port Rambaud en friche, le marché d’intérêt national sur le départ et plusieurs gros tènements auront libéré, en quelques années plusieurs dizaines d’hectares en plein centre-ville. “Mais ce qui en fait aussi un site de première importance, c’est, tout comme la Part-Dieu, sa proximité d’une gare SNCF (Perrache) et sa desserte par le tramway, tout autant que son embranchement sur l’autoroute A7”, fait remarquer Thomas Durand, directeur du département bureaux chez DTZ Jean Thouard. “On peut tenir le même raisonnement pour le Parc Technologique de Saint-Priest : son succès est largement dû à sa desserte par le tramway et à son embranchement sur l’autoroute”.
À l’évidence, le déploiement du réseau de transports en commun est un accélérateur du développement urbain des programmes immobiliers d’entreprises. Laurent Vallas insiste : “Il y encore un an, j’étais très sceptique sur l’attractivité économique des zones périphériques, en particulier en matière de bureaux. Mais dans une ville où la circulation est souvent perturbée par les bouchons, la qualité des transports devient primordiale pour les salariés. Dans ce contexte, l’ouverture des lignes de tramway entre Part-Dieu et Saint Exupéry (Lea et Leslys) est une aubaine pour des projets immobiliers comme le Carré de Soie, à Vaulx-en-Velin. Même chose pour Oullins qui va profiter, d’ici quelques années, de la prolongation du métro”.
Pascal Hamelin confirme : “Vaulx-en-Velin, Décines, Vénissieux… : dès que ces villes seront desservies, elles constitueront des implantations intéressantes, même s’il ne faut pas s’attendre à ce qu’elles deviennent de grands centres d’affaires”.

Nous sommes entrés dans l’ère de la HQE
Autre tendance lourde dont l’impact ira crescendo : la construction en Haute Qualité Environnementale (HQE). Certes, le mouvement, très médiatisé, est encore marginal. “Nous sommes dans une période charnière. La HQE est bien perçue par les utilisateurs car l’environnement devient une vraie préoccupation. Mais généralement, cela ne va pas plus loin. Le civisme a ses limites. Compte tenu des surcoûts générés lors de la construction, nous ne pouvons pas encore en faire un véritable argument commercial”, explique Pascal Hamelin. Mais ça viendra. Le Monolithe (13 000 m2), sur la Confluence, apparaîtra dès 2009 comme une référence en matière de respect environnemental.

Acteurs de la ville

Concepteur-constructeur, le groupe lyonnais EM2C aimerait, quant à lui, accélérer le mouvement. “Nous devons donner du sens à nos réalisations. L’immobilier doit être respectueux de l’environnement ; quand nous concevons un bâtiment, nous devons aussi faire en sorte que ses futurs occupants s’y sentent bien dans leur travail quotidien ; et imaginer ce qu’il pourrait être dans quinze ans : l’entreprise de demain ne sera pas organisée comme celle d’aujourd’hui. Bref, la construction n’est pas un but en soi ; c’est un acte qui doit donner naissance à des lieux de vie et de travail participant à l’équilibre de la ville”.
Un discours citoyen qui se traduit dans certains quartiers de périphérie. Ainsi, Brice Robert inaugurait fin mars, avec CMC Construction, un nouveau parc d’activités dans la zone franche urbaine des Minguettes, à Vénissieux. Le Parc Bourdarias, cofinancé par le secteur public, accueille déjà 17 entreprises sur ses 5 000 m2. Il succède à plusieurs autres programmes de revitalisation urbaine à Villeurbanne, Vaulx-en-Velin ou Rillieux-la-Pape. Là où l’immobilier sert aussi, désormais, de socle à des “emplois durables”.

Didier Durand

Source:
http://www.brefonline.com/numeroERA_affichearticle.asp?idA=3088&idP=3853
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Liens et articles sur Lyon - Années 2006 / 2007 / 2008   9/10/2007, 09:30

Lyon : la ville la plus attractive de France pour les entreprises
Date d'édition : le 08/10/2007

Lyon a remporté pour la troisième fois consécutive le titre de la ville la plus attractive de France pour les entreprises dans la catégorie des grandes villes, selon le journal l’Entreprise paru en octobre 2007.

Ceci confirme le dynamisme de l’agglomération lyonnaise qui a vu entre 2001 et 2006 sur son territoire, le nombre de créations d’entreprises augmenter de 20% (contre 15,6% au niveau national).
L’attractivité lyonnaise est en grande partie le résultat d’une gouvernance économique unique en France associant l’ensemble des acteurs économiques (Grand Lyon l’Esprit d’Entreprise), d’une offre immobilière compétitive répondant à tous types de besoins, d’un environnement favorable à l’innovation avec la présence de 5 pôles de compétitivité et d’un pôle universitaire puissant.


source:
http://www.grandlyon.com/Info.1164+M57816654d7e.0.htmlhttp://www.grandlyon.com/Info.1164+M57816654d7e.0.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Liens et articles sur Lyon - Années 2006 / 2007 / 2008   10/10/2007, 11:28

Lyon intègre le top 20 des villes européennes

Jean-Michel Daclin, vice président du Grand Lyon et adjoint au rayonnement international souhaite concentrer ses efforts sur le développement du tourisme d'agrément. Et trouve enfin des solutions au problème d'hébergement



>> Comment se place Lyon aujourd'hui au sein
du classement des villes touristiques ?
Selon le dernier rapport de l'UAI, Union des associations internationales, Lyon est désormais deuxième, derrière Paris, passant devant Strasbourg, le leader historique. Elle intègre le top 20 européen, rejoignant Munich et Barcelone et passant devant Oslo et Turin. En deux ans, au plan mondial, elle est passée de la 77e à la 30e place, devant Hong Kong, Chicago et Shanghai.

>> Comment la ville
a-t-elle réalisé un tel bond ?
Depuis 2001, l'objectif était de pousser à fond le tourisme d'affaires, via les congrès, salons et séminaires. Tout simplement parce que ce secteur peut se développer très vite. Et en plus, les retombées concernent les infrastuctures dont l'aéroport, mais aussi les hôtels, les restaurants, les commerces.

>> C'est le levier congrès
qui a payé ?
Oui, ça a explosé. On est à 56 % en terme de journées congressistes en 2006. De 1,1 million, on est passé à plus de 1,7 million. Durant l'année 2007, 12 congrès de plus d'un millier de participants auront été organisés.

>> Le tourisme d'agrément est-il toujours à la traîne ?
Non, il progresse. En juillet et août dernier, l'office de tourisme a accueilli 20 % de visiteurs de plus, la Lyon city card a doublé ses ventes et l'hôtellerie a affiché un taux de remplissage de %.

>> Quelle est la stratégie
pour 2008 ?
Il faut nous repositionner sur le tourisme d'agrément. Et deux événements vont jouer le rôle de levier. En mars, nous accueillerons Rendez-vous France qui réunit des tours opérateurs du monde entier, dont beaucoup d'Européens. Puis en avril, ASTA-IDE, le congrès annuel des agents de voyage américains. Ces professionnels seront « captifs » pendant une semaine, ce sera le moment ou jamais de leur vendre Lyon comme destination. En plus, nous allons continuer à promouvoir l'événementiel, comme la Fête des Lumières, les Nuits de Fourvière ou les Nuits sonores.

>> Qu'avez vous prévu pour pallier le manque d'hôtels,
si les touristes affluent ?
C'est un vrai problème car nous sommes déjà à 70 % de taux d'occupation. Certes les hôteliers sont contents mais nous notons déjà des difficultés pour réserver des chambres à certaines périodes. Heureusement des projets doivent bientôt voir le jour. Je me réjouis de l'arrivée de Columbus à Confluence et d'un autre projet à Vaise. Mon vrai souci, c'est le temps. Je pars dans quelques jours à Dubaï avec des dossiers concrets comprenant des emplacements, le montant de l'investissement ainsi que le taux de rentabilité. Mon objectif vise à séduire un investisseur afin de faire venir un gros-porteur.

>> Avez-vous
d'autres alternatives ?
Oui, plus modestement, nous constatons que les chambres d'hôtes de qualité sont de plus en plus nombreuses. Nous envisageons aujourd'hui d'en tirer partie.

Caroline Auclair

Source: Le Progrés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Liens et articles sur Lyon - Années 2006 / 2007 / 2008   10/10/2007, 11:30

La cote de Lyon à la hausse

L’attractivité économique de Lyon se confirme. Le classement de l’institut Cushman & Wakefield place Lyon au 17e rang des 33 villes européennes les plus attirantes pour les entreprises, soit un gain de sept places par rapport à 2006.

Ce classement annuel, dévoilé hier, établit la perception de 500 cadres supérieurs européens sur des critères généraux et des points précis : main d’œuvre qualifiée, transports, immobilier…

“C’est encourageant, un an après le lancement d’Only Lyon”, se réjouit Jacques de Chilly, directeur exécutif de l’agence de développement économique de la région lyonnaise. Only Lyon, démarche de promotion des acteurs économiques lyonnais, vise à placer la ville dans le top 15.

Un bon cadre de vie

Lyon devance Manchester ou Hambourg mais est encore loin derrière Paris, Barcelone, Milan ou Genève. La ville est bien placée pour le cadre de vie (11e) et le faible coût de l’immobilier de bureaux (9e) mais n’est que 20e pour l’enseignement supérieur. “Il y a encore de gros efforts à faire si l’on veut grignoter des places”, reconnaît Jacques de Chilly.


Source:
http://www.metrofrance.com/fr/article/2007/10/10/09/4639-48/index.xml
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Liens et articles sur Lyon - Années 2006 / 2007 / 2008   11/10/2007, 09:32

Un autre article a ce sujet

Lyon : 17ème ville européenne la plus attractive pour les entreprises


Cette année, Lyon fait un bon spectaculaire à la 17ème place du classement European Cities Monitor 2007 (+7 places par rapport à 2006). Cette étude de perception, réalisée par Taylor Nelson Sofres et commandée par le cabinet Cushman & Wakefield, a été menée auprès des 500 plus importantes entreprises européennes.
Si Londres et Paris confortent leur pôle position des villes européennes les mieux perçues pour développer leur activité en Europe, Lyon marque l'une des plus fortes progressions à l'instar de Genève (de la 20ème à la 12ème place), devançant même certaines capitales ! En un an, Lyon est passée devant Manchester, Varsovie, Hambourg, Birmingham, Stockholm, Budapest et Vienne.

* Les 4 principaux critères de l'étude

Facilité à recruter une main d'oeuvre qualifiée
Accès aux marchés, aux clients et aux consommateurs
Qualité des réseaux de télécommunications
Qualité des infrastructures de transports



* Les points forts de l'agglomération lyonnaise

l'accès aux marchés (14ème),
la qualité des infrastructures de transports (16ème),
le rapport qualité/prix de l'immobilier (9ème),
l'accueil des expatriés (7ème),
sa qualité de vie (11ème),
l'environnement

A noter : c'est la première fois que Lyon entre dans le Top 10 des villes qui offrent le meilleur rapport "qualité de l'offre/coût immobilier".
Cette hausse de la côte lyonnaise dans le classement européen est largement relayée dans la presse nationale et internationale. La stratégie marketing internationale et les actions de communication lancées sous la bannière ONLYLYON semblent commencer à porter leurs fruits.


* Site Internet : http://www.cushmanwakefield.com/

source:
http://www.lyon-business.org/ccm/fr/outils/actualites/consultation.jsp/lyon--17eme-ville-europeenne-la-plus-attractive-pour-les-entreprises_itemId=32564294/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Liens et articles sur Lyon - Années 2006 / 2007 / 2008   12/10/2007, 10:30

Lyon devient la seconde ville d'accueil de congrès en France

Pour la première fois, la ville de Lyon devance Strasbourg et se place derrière Paris.


Selon le dernier rapport de l’UAI (Union des Associations Internationales), Lyon est désormais au deuxième rang national, devançant pour la première fois Strasbourg, sa rivale historique en tourisme d’affaires. L’agglomération lyonnaise intègre par la même occasion le top 20 européen en se plaçant au 19e rang, devançant Edimbourg, Oslo et Turin. Sur le plan mondial, elle gagne 21 places en deux ans, passant de la 77e position en 2004 à la 30e en 2006, devant notamment Hong-Kong, Sydney, Chicago ou Shanghai, avec 42 événements internationaux majeurs organisés en un an. L’ouverture en 2006 de l’Amphithéâtre (3.220 places), tête de proue du Centre de Congrès de Lyon réalisée par Renzo Piano a positionné Lyon parmi les métropoles internationales les mieux équipées en terme d’accueil de congrès. Cette année, la ville aura accueilli 12 congrès de 1.000 à 9.000 participants, ce qui fera de 2007 une année record. En 2008, une quinzaine de grandes manifestations ont déjà été confirmées par l’office du tourisme et des congrès du grand Lyon.

Source:
http://www.quotidiendutourisme.com/site/tourisme-d-affaires-lyon-devient-la-seconde-ville-d-accueil-de-congres-en-france-26165.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Liens et articles sur Lyon - Années 2006 / 2007 / 2008   25/10/2007, 11:25

Lyon en tête d'un classement santé des villes





Lyon arrive en tête du 2e palmarès santé des villes de France, réalisé par l'hebdomadaire Impact médecine. Un palmarès établi sur la base de 100 indicateurs : état de santé (données sociales et démographiques, comportements à risques ), offre de soins (taux d'équipement en lits et places, matériel d'imagerie médicale ), facteurs environnementaux (climat, pollution, sites industriels, espaces verts ).
Lyon décroche le Grand prix grâce notamment à un « modeste taux de patients en ALD » (affections de longue durée), des décès par alcoolisme et par suicide « deux fois moins importants que dans le reste du pays » et une « très bonne offre de soins ».
Paris arrive en 2e place de ce palmarès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Liens et articles sur Lyon - Années 2006 / 2007 / 2008   8/11/2007, 14:04

Un lien vers le site de la fete des lumieres 2007:

http://www.lumieres.lyon.fr/lumieres/sections/fr


On peut voir dessus que, en plus des annimations liées a la fete, certaines mises en lumiere seront perennes.

MANUFACTURE DES TABACS (6, rue cours Albert Thomas 8ème)
La caractéristique principale de la mise en valeur de ce bâtiment centenaire réside par la mise en place de réglettes à diodes (Leds) trichromiques sur le rebord de chaque fenêtre des façades Nord et Ouest. Chaque réglette est commandée individuellement par un ordinateur, permettant ainsi de créer une multitude d’effets. Ceux-ci pourront être liés à l’activité de l’université du quartier ou de la ville et provenir, pourquoi pas, de concepteurs en herbe issus de l’université qui abrite la licence professionnelle en conception d’éclairage.





MÉDIATHÈQUE MARGUERITE DURAS AU BACHUT (2 place du 11 novembre 1918 8ème)

La mise en valeur du site a pour objectif de compléter l’ambiance lumière de ce grand carrefour compris entre la Maison de la Danse, la fontaine et la Médiathèque. C’est également un signal d’entrée dans le quartier du Bachut.
Compte-tenu de l’architecture du bâtiment (façade entièrement réalisée en baies vitrées), la mise en lumière consiste, d’une part à surligner la structure horizontale à l’aide de barreaux de diodes émettant une lumière blanche. D’autre part, à l’intérieur du hall central, une face sera équipée d’un caisson lumineux pour assurer de jour, la signalétique de l’établissement et de nuit, un signal lumineux coloré et dynamique piloté par ordinateur. Cette lumière peut être programmée pour évoluer en fonction des événements organisés par la médiathèque.

FORT MONTLUC (45 quai Charles de Gaulle 6ème)
Nouvel hôtel de Police, le Fort Montluc a bénéficié d’une réhabilitation complète accompagnée d’une mise en lumière. Les grands murs d’enceinte du fort en pierre de taille bénéficieront d’un traitement d’accentuation dans des teintes de couleurs blanches chaudes. Les cavités (intérieur des tourelles et des meurtrières) seront traitées en couleur ambre.
La nouvelle construction, composée de matériaux plus moderne et de composition plus légère avec ses grands vitrages, sera révélée de manière plus discrète par de doux effets graphiques et un jeu de transparence.

Usine de Cusset
Le samedi 1er décembre, chacun pourra découvrir la mise en lumière de l’usine hydro-électrique de Cusset sur le Rhône, aménagement industriel centenaire à l’origine du développement économique de l’industrie lyonnaise.
Ce site, toujours en exploitation, est un élément exceptionnel du patrimoine architectural de l’agglomération lyonnaise.
La mise en oeuvre et le financement de la mise enlumière de l’usine de Cusset ont été assurés par EDF, la Région Rhône-Alpes, le Syndicat Intercommunal d’Aménagement du Canal de Jonage et les villes de Villeurbanne et Vaulx en Velin sur lesquelles elle est située. La conception-lumière du projet a été confiée à l’Atelier Roland Jéol (Caluire).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Liens et articles sur Lyon - Années 2006 / 2007 / 2008   26/11/2007, 20:37

Lyon Fort dynamisme de l'immobilier tertiaire

(Lavieimmo.com) - Le marché lyonnais de l’immobilier d’entreprise attire un nombre croissant d’investisseurs et connaîtra en 2007 une nouvelle année record, selon la dernière étude de Jones Lang LaSalle, spécialiste de l’immobilier commercial.

Au 30 septembre 2007, 808.3 Million d’euros avaient déjà été investis dans l’immobilier tertiaire lyonnais, contre 505.6 Millions un an plus tôt. Le montant record de 749 Millions d’euros de l’année dernière et d’ores et déjà dépassé.


Source:
http://www.lavieimmo.com/actualite-immobilier-Fort_dynamisme_de_l_immobilier_tertiaire-00000739_28533.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Liens et articles sur Lyon - Années 2006 / 2007 / 2008   4/2/2008, 13:39

Tout est beau dans le marché du bureau


Le paysage lyonnais change avec de nouvelles tours grâce au boom de l'immobilier d'entreprise. Dans ce domaine, les investissements sont passés de 150 millions d'euros en 2001 à 1,1 milliard en 2007 dans l'agglomération, selon le centre d'étude de la conjoncture immobilière (Cecim). L'an dernier, 286 000 m2 de bureaux ont été placés (+43 % en un an), principalement dans le quartier de la Part-Dieu et au Confluent, avec le lancement de la tour Oxygène et du nouveau siège de la région Rhône-Alpes.

Pour les investisseurs, dont 58 % sont français et 37 % européens, Lyon garde la réputation d'une ville abordable et qui dispose de terrains à bâtir dans le cadre de grandes opérations publiques (Confluent, Carré de Soie...). Selon le Cecim, Lyon est au second rang français pour les investissements en immobilier d'entreprise, derrière Paris-La Défense, et au cinquième rang européen.



F. C. - ©2008 20 minutes

Source:
http://www.20minutes.fr/article/209026/Lyon-Tout-est-beau-dans-le-marche-du-bureau.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Liens et articles sur Lyon - Années 2006 / 2007 / 2008   4/2/2008, 13:46

Voila un PDF intéressant à ce sujet:

http://www.businessimmo.info/_documents/wbg_lettre/_volumes_share_ih_ih202_202marche_conference_fnaim.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Liens et articles sur Lyon - Années 2006 / 2007 / 2008   15/2/2008, 13:03

Lyon premier marché de l’immobilier neuf de France

A l’heure où le contexte international sous tension, marqué par la crise des « subprimes » aux USA et tandis que la morosité gagne en nombre les ménages français, l’observatoire du CECIM a dévoilé les résultats de son étude sur l’état du marché immobilier neuf de l’agglomération lyonnaise. En dépit du dynamisme du secteur, l’offre ne répond pas toujours à la demande, en particulier autour de l’acquisition de logements collectifs.


C’est un fait indéniable, la capitale des Gaules se distingue par une attractivité remarquable. D’ici deux décennies, plus de 150 000 habitants sur Lyon et plus de 500 000 sur le Grand Lyon vont s’y installer. Une croissance qui pose en toile de fond la question de l’accession à la propriété. L’étude dévoilée, par l’observatoire du CECIM se montre résolument optimiste : avec 5053 réservations en 2007, soit une hausse de 6% par rapport à 2006, de telles ventes place Lyon en tant que premier marché immobilier neuf de France. Un dynamisme qui s’inscrit dans une région Rhône-Alpes, elle-même en progression : +19% de mise en chantier. Par ailleurs, depuis 2000, le prix moyen du mètre carré connait une progression à un chiffre, +6%, pour s’établir autour de 3 480 €, situant Lyon derrière Paris et Marseille. Pas de quoi se réjouir, quand on songe qu’en 2000 le m² s’élevait à 1821€… Un parc immobilier neuf qui cache quelques disparités : quatre arrondissements lyonnais tirent leurs épingles du jeu : le 3éme, 7éme, 8éme et le 9éme, de même que la ville de Villeurbanne et l’Est Lyonnais : de Vaulx en Velin à Vénissieux. Une zone géographique qui représente «le plus grand potentiel pour absorber les flux à venir » aux yeux d’Eric Verrax, président de la Fédération des Promoteurs Constructeurs de la Région lyonnaise.

Une accession à la propriété de logement collectif en suspens
En dépit de résultats satisfaisants, les acteurs lyonnais du marché immobilier appellent à la vigilance. Car, dans le domaine des logements collectifs, l’étude pointe une absence totale de stock disponible, seulement 1% des chantiers sont achevés et mis en vente, contre 16% en 1997. Or, poursuit Mr Verrax, « le désir d’acquérir des logements n’a jamais été aussi fort, surtout chez les jeunes ménages ». Avec une enveloppe moyenne de 223 000 € pour acquérir un bien immobilier, le marché ne répond pas à la demande. Ainsi, pour les logements collectifs inférieurs à 3000 € le m², seulement 33% sont disponibles pour 41% de réservations.

Pour Dominique de Sauza, Président de l’Union des Constructeurs Immobiliers Rhône-Alpes-Auvergne, « il est nécessaire de trouver des solutions viables pour produire une offre abordable et pérenne ». Pour diminuer le coût du foncier, il préconise l’extension des zones géographiques à TVA réduite ou encore l’exonération des taxes foncières sur les produits bâtis. Des mesures pour bâtir les acquisitions de demain.


source:
http://www.lyon-webzine.com/business/event-2993-lyon-premier-marche-de-limmobilier-neuf-de-france.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Liens et articles sur Lyon - Années 2006 / 2007 / 2008   25/2/2008, 11:18

L'effet Unesco booste le tourisme à Lyon

Inscrite en 1998 au patrimoine de l'Unesco, Lyon a bénéficié de bonnes retombées touristiques. Profils des visiteurs curieux de notre ville

L'effet patrimoine n'a pas tardé à se faire sentir. Un an après l'inscription, la ville avait enregistré 25 % de visiteurs en plus. Le label Unesco a été un atout incontestable pour le tourisme et le rayonnement de Lyon à l'international, même si son impact direct est difficile à évaluer.
« Depuis l'inscription, on n'a plus vraiment de saison touristique, il y a du monde toute l'année », explique Rachel Mallet, conseillère à l'Office du tourisme. Lyon attire de plus en plus d'étrangers. Ils représentent 44 % des visiteurs du pavillon. Les Britanniques forment le plus gros contingent avec les Américains, les Espagnols, les Allemands et les Italiens mais les professionnels du tourisme font état d'une nouvelle tendance. « On reçoit de plus en plus d'étrangers non européens, il a fallu qu'on s'adapte avec des visites et des fascicules en langues étrangères », confie Delphine Faure, coordinatrice culturelle à la Fondation Fourvière.
Autre évolution de ces dernières années : le tourisme d'affaires. « Le label Unesco est un atout pour accueillir des congrès. Nous bénéficions des installations adaptées comme l'Amphithéâtre 3000, construit en 2006 », argumente Brigitte Laferrere, directrice de la communication à l'Office du tourisme. Lyon est la 2e destination pour le tourisme d'affaires au niveau national et la 30e sur le plan international. L'astuce pour permettre aux hommes d'affaires de jouer les touristes et se faire rejoindre par leurs familles le week-end, c'est d'organiser les congrès en fin ou en début de semaine.
Les hôtels de l'hypercentre ont bénéficié de cet équilibre entre tourisme de loisirs et tourisme d'affaires. « Les taux d'occupation le week-end sont similaires à ceux de la semaine avec presque 80 % d'occupation », explique Rolland Bernard, président de la Chambre de l'Industrie hôtelière. En plus des constructions prévues pour accueillir les congrès, le Grand-Lyon a vu grandir son parc hôtelier avec près de 16 % d'hôtels en plus entre 1996 et 2006.
L'inscription bénéficie de manière inégale aux différents quartiers de la ville. Saint-Jean rafle la mise en récupérant la plupart des touristes. « Le Vieux Lyon subit les effets négatifs du tourisme. L'activité commerciale n'est pas forcément à la hauteur du patrimoine de l'Unesco avec cet étalage de terrasses, l'espace est mal occupé », regrette Bruno Delas, chargé de mission « site historique de Lyon ». « Le label Unesco, c'est avant tout une responsabilité. Il y a peut-être plus à dépenser qu'à empocher. Il faut gérer les flux de touristes et éviter que Lyon ne se transforme en ville musée », rappelle-t-il.

Nolwenn Hervé


Le bilan dix ans après

En décembre 1998, 478 hectares de Lyon ont obtenu le label patrimoine historique de l'UNESCO. Une décennie après, l'organisation dresse un bilan en demi-teinte de la valorisation du site qui s'étend du boulevard de la Croix-Rousse aux remparts d'Ainay et de Fourvière au Vieux-Lyon. Les doléances de l'Union des Comités d'Intérêt Locaux du Grand-Lyon seront remises aux principaux candidats aux élections municipales.
« Des millions de touristes affluent chaque année pour admirer le site, constate Denis Eyraud, le président de l'UCIL. Mais ce qui devrait être l'emblème de la ville n'a pas été exploité au mieux par la Ville ».
L'absence de places de parking pour les cars et d'infrastructures hôtelières en nombre suffisant, notamment aux abords de la basilique de Fourvière est pointée du doigt. Autre cause de courroux : l'insuffisance et le manque d'entretien des cent plaques bilingues qui présentent les lieux incontournables du site historique.

Des églises aux toits percés
« C'est un manque de respect pour les touristes », se plaint Denis Eyraud. Et de citer en exemple Bordeaux, qui vient d'être reconnu cette année par l'UNESCO, « La ville a fait l'effort de s'embellir en profondeur, alors que Lyon ne s'est investi que dans les monuments les plus visibles ».
« La galerie marchande des Terreaux n'a toujours pas été réhabilitée et le niveau d'entretien de la place est un peu honteux », regrette ainsi Jean Bailly, le secrétaire général de l'association Lyon-Terreaux.

Des parkings pour les riverains
La rive droite de la Saône préoccupe également l'UCIL. Toits percés pour les églises Saint-Just et Sainte-Irénée, restauration du Calvaire, la litanie de Monique Mordant, présidente du CIL de Fourvière, est longue. En descendant la colline, ce sont les pavés défoncés de la rue Saint-Jean, la restauration de la maison Renaissance du Chamarier et l'aménagement des quais de Saône pour les piétons qui inquiètent le plus.
Parallèlement à la restauration des bâtiments historiques, les membres de l'association d'habitants et de commerçants réclament la construction de parkings souterrains pour les riverains. Selon Michel Marec, du CIL Presqu'île, 44 % des places de stationnement ont disparu sur les pentes de la Croix-Rousse.
« Contrairement à ce qui avait été promis par l'équipe du maire, chaque place de stationnement supprimée sur la voirie n'a pas été remplacée par son équivalent en sous-sol », affirme Denis Eyraud.
M.G.

Source: Le Progrés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Liens et articles sur Lyon - Années 2006 / 2007 / 2008   29/2/2008, 13:07

Les Lyonnais heureux de vivre dans leur ville

Selon un sondage CSA/Psychologies Magazine, ils apprécient l'offre culturelle, la facilité de déplacement, les lieux de convivialité mais ils souffrent aussi du bruit et de la pollution et trouvent que Lyon manque de solidarité

Les Français sont heureux dans leur ville si l'on en croit le sondage CSA/Psychologies Magazine (1) sur le « bonheur dans les dix plus grandes villes françaises » qui démontre que la grande majorité des Nantais, Lillois, Lyonnais, Toulousains, Bordelais, Strasbourgeois, Montpelliérains, Niçois, Parisiens et Marseillais ne souhaiteraient pas vivre ailleurs.
Lyon est la troisième ville française la plus appréciée par ses habitants. Les Lyonnais apprécient la beauté de leur ville à 94 %, l'offre culturelle proposée à 91 %, la facilité de « se déplacer d'un quartier à l'autre » à 88 %, de connaître « des lieux calmes » où se ressourcer à 80 % ou encore de « trouver près chez eux des cafés, restaurants, lieux de convivialité où ils ont plaisir à aller » (73 %). Ils s'y sentent aussi plutôt en sécurité : seuls 37 % avouent « avoir peur » la nuit tombée contre 54 % des Marseillais et 49 % des Montpelliérains. S'ils sont 76 % à « passer avec plaisir (leur) week-end sans sortir » de la ville, les Lyonnais trouvent également qu'ils ont « facilement accès à la nature » (86 %).
77 % des 407 Lyonnais interrogés pour ce sondage pensent que leur ville « permet des rencontres amicales ou amoureuses » mais la capitale des Gaules n'est pas forcément la cité la plus propice aux rencontres car elle n'arrive qu'en cinquième position derrière Toulouse, Lille, Nantes et Strasbourg. De même, ce n'est pas à Lyon que l'on trouve les voisins les plus sympathiques puisque seulement 68 % des habitants interrogés estiment pouvoir « compter sur (ses) voisins d'immeuble ou de quartier pour (leur) rendre service ». Là aussi, c'est à Toulouse et Lille que l'on trouve les voisins les plus chaleureux (73 %) et à Bordeaux (65 %) et Paris (61 %) que l'on se sent le moins aidé.
Lyon n'arrive aussi qu'en sixième position comme « ville solidaire avec les personnes âgées, les personnes handicapées, les plus démunis » et qu'en septième position comme ville où « il fait bon être un enfant ».
Contrairement aux Nantais, Montpelliérains ou Bordelais, les Lyonnais souffrent du « bruit, du stress, de la pollution » (à 63 %), moins cependant que les Marseillais (70 %) et Parisiens (72 %).
En dépit de ces désagréments, les Lyonnais sont attachés à leur ville. Seuls 27 % préféreraient habiter ailleurs.
> NOTE
(1) Sondage réalisé par téléphone au domicile des personnes interrogées du 6 au 31 décembre 2007.
Échantillon de 4 082 personnes âgées de 18 ans et plus interrogées dans les dix plus grandes villes françaises. Dans chaque ville, l'échantillon a été constitué d'après la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de ménage).

Source: Le Progrés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Liens et articles sur Lyon - Années 2006 / 2007 / 2008   17/3/2008, 12:24

Top des villes européennes les plus attractives

Une étude dévoilée à l’occasion du Marché international des professionnels de l’immobilier (Mipim) montre que Moscou et Istanbul ont détrôné Londres et Paris au classement des villes européennes les plus attractives pour les investisseurs immobiliers. Quelles sont les tendances révélées par cette nouvelle étude ? Découvrez le classement.


Moscou est en tête des villes d’Europe les plus prisées par les investisseurs immobiliers, selon l’étude «Emerging trends in real estate 2008» publiée par Urban Land Institute et PrivewaterhouseCoopers LLP, à l’occasion du Mipim qui se déroule cette semaine à Cannes. Le classement place Istanbul en deuxième position, suivie de deux villes allemandes, Hambourg et Munich. L’Allemagne compte d’ailleurs deux autres villes parmi les dix premières, Berlin et Francfort. Paris, qui était deuxième l’an dernier, arrive cette fois en cinquième position.

Le rapport, qui couvre 27 pays à travers l’Europe, montre «comment les marchés européens sont devenus de plus en plus connectés, ce qui les a rendus plus vulnérables aux changements économiques qui surviennent dans d’autres parties du monde», explique Richard Rosan, président d’Urban Land Institute.
Parmi les surprises de ce rapport, Londres, première ville en termes d’attractivité pour les investissements immobiliers en 2007, chute au 15e rang cette année. «Cette ville, plus que n’importe quel autre marché, observe un déclin des conditions économiques similaire à celui des Etats-Unis : chute des dépenses des ménages, prix de l’immobilier résidentiel en baisse, augmentation des dettes personnelles, inquiétude quant aux saisies immobilières et tourmente dans le secteur financier».

L’immobilier, dépendant de l’élargissement de l’Europe ?
Selon le rapport, la place nouvelle prise par des villes comme Moscou et Istanbul au détriment de Paris et Londres démontre le désir des professionnels de l’industrie de s’étendre au-delà des villes de la «vieille Europe» pour «investir les nouveaux marchés et ainsi diversifier les titres». Les conditions de crédits plus fermes, les prix de l’énergie plus hauts, une baisse des exports des produits en euros et un marché résidentiel plus calme sont des conditions qui auront un impact dans les mois à venir, selon l’Urban Land Institute. Et un facteur pourrait affecter les futurs investissements et développements, précise le rapport : l’expansion de l’Europe à des pays du Moyen Orient et d’Afrique. En effet, de nombreux industriels interrogés pour ce classement ont mentionné leur intérêt pour faire des affaires à Dubai et Abu Dhabi.



Classement des villes européennes les plus attractives pour les investisseurs immobiliers en 2008*


1 - Moscou
2 - Istanbul
3 - Hambourg
4 – Munich
5 – Paris
6 – Lyon
7 – Francfort
8 – Stockholm
9 - Berlin
10 - Helsinki
11 - Milan
12 - Prague
13 - Rome
14 - Bruxelles
15 - Londres
16 - Varsovie
17 - Zurich
18 - Vienne
19 - Madrid
20 - Barcelone
21 - Copenhague
22 - Amsterdam
23 - Lisbonne
24 - Edimbourg
25 - Athènes
26 - Budapest
27 - Dublin

*Etude «Emerging trends in real estate 2008» publiée par Urban Land Institute et PrivewaterhouseCoopers LLP

Source:
http://www.batiactu.com/data/12032008/12032008-180132.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bis
Admin


Nombre de messages : 1243
Age : 34
Localisation : Lyon 8
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Liens et articles sur Lyon - Années 2006 / 2007 / 2008   26/3/2008, 20:35

Grands projets : ce que Collomb a promis aux Lyonnais

De nouvelles piscines, un parc, les berges de Saône réaménagées, la transformation du quartier de la Part-Dieu, un centre-ville qui double de superficie Les promesses du candidat Collomb sont ambitieuses. Et maintenant, passage à l'acte !


Fil conducteur de son action lors de ce second mandat, le programme électoral du maire de Lyon a détaillé de manière précise les intentions du nouvel exécutif. Et compte-tenu de l'ampleur des travaux prévus, nul doute que ce seul mandat permette aux Lyonnais de profiter de toutes ces nouveautés. Si Confluence est lancé, les prochaines années vont voir son aboutissement. D'autres projets débuteront pendant ce mandat, « Rives de Saône », Hôtel-Dieu, Garibaldi, Sergent-Blandan, Part-Dieu, Duchère, les grands travaux ne devraient pas manquer.
Un programme dense et séduisant donc, mais que la Ville va devoir aussi financer. Pour cela, plusieurs hypothèses de travail sont déjà prévues. En premier lieu, et Collomb l'a dit durant toute sa campagne, le taux des impôts locaux devrait augmenter de 4 %. Une augmentation en réalité supérieure dans la mesure où les bases fiscales fixées par l'Etat sur lesquelles vont s'appuyer ces taux devraient elles aussi augmenter. Ensuite, Gérard Collomb devrait bénéficier du soutien d'autres collectivités et notamment du Grand-Lyon. Dans une moindre mesure du Conseil général et de la Région. Enfin, l'Etat devra lui aussi contribuer. Notamment dans le cadre du grand projet de ville qui concerne la Duchère mais également - mais dans quelles proportions ? - dans les projets les plus structurants pour la Ville.
Enfin, le maire PS devra s'appuyer sur des partenariats avec le secteur privé. Ainsi, quand Collomb promet des tours à la Part-Dieu, il faut comprendre qu'il sera là pour faciliter les initiatives de promoteurs qui voudront construire ces tours.
Le catalogue du candidat Collomb est donc particulièrement dense et d'ailleurs pas seulement pour la partie urbanisme. On attend maintenant la mise en musique d'une partition qui a semblé douce aux oreilles des électeurs lyonnais.

Geoffrey Mercier
gmercier@leprogres.fr
Le Progrès du 26/03/2008

Les grandes places rénovées

Le premier projet concerne la place de la Comédie de manière à requalifier l'espace situé entre l'Hôtel de Ville et l'Opéra. Pour ce dossier, l'élaboration du programme est en cours et fera l'objet d'un concours d'architecte en 2008. Place des Terreaux, la rénovation de la Fontaine Bartholdi ainsi que la remise en état des oeuvres de Buren est programmée. La place des Jacobins sera elle aussi entièrement rénovée. Un projet d'ailleurs déjà acté.
Concernant Bellecour, le projet a vocation à renforcer et poursuivre l'axe de promenade d'un bout à l'autre de la place avec la création d'une promenade minérale qui articulera d'un côté les lieux d'animation avec les cafés en intégrant la Maison de Lyon et l'Office du Tourisme et de l'autre côté les jeux d'enfants et les bassins relocalisés dans l'espace de la clairière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyon-urbanisme.superforum.fr
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Liens et articles sur Lyon - Années 2006 / 2007 / 2008   14/5/2008, 13:08

Un PDF intéressant sur la construction de nouvelles tours dans les métropoles régionales:

http://www.tour-oxygene.com/revue_images/LaTribune_23avril2008.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Liens et articles sur Lyon - Années 2006 / 2007 / 2008   17/6/2008, 12:46

Voila un article de Grand Lyon magazine de ce mois ci faisant une synthèse des principaux projets de l'agglomération:

http://www.grandlyon.com/fileadmin/user_upload/Pdf/actualites/GLM/numero_24/GLM24_11_15.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Liens et articles sur Lyon - Années 2006 / 2007 / 2008   17/6/2008, 12:58

Lyon, première ville entrepreneuriale française vise le top 5 européen !



Lyon, seule ville hexagonale à figurer dans le top 10 des métropoles entrepreneuriales européennes, passe à la vitesse supérieure, avec pour objectif d'atteindre le top 5 européen d'ici six ans.
Une ambition affichée qui sera plus que jamais d'actualité en juin.
Remise des prix du concours du Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche
Lyon accueillera le 19 juin, parallèlement au Salon des Entrepreneurs, la remise des prix du concours du Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche d'aide à la création d'entreprises de technologies innovantes, qui sera décerné par Valérie Pécresse.
Lyon met l'innovation au service du développement économique
La métropole confirmera alors son statut de centre névralgique de l'entrepreneuriat, et fera connaître encore un peu mieux les raisons de son succès, en l'occurrence son art de mettre l'innovation au service du développement économique.
Juin 2008 : coup de projecteur sur la montée en puissance de l'attractivité économique de Lyon
16 juin : remise des prix d'ECER - Banque Populaire (European Cities Entrepreneurship Ranking), classement européen des villes entrepreneuriales
18 juin : ouverture du Salon des Entrepreneurs
18 juin au soir : soirée Novad'Or, élection de la jeune entreprise la plus performante en 2008
19 juin : concours national d'aide à la création d'entreprises de technologies innovantes du Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.


Source:
http://www.lyon-business.org/ccm/fr/outils/actualites/consultation.jsp/lyon-premiere-ville-entrepreneuriale-francaise-vise-le-top-5-europeen-_itemId=40210058/

Le dossier de presse complet:
http://www.entreprendre.grandlyon.com/fileadmin/user_upload/pdf/fr/Agenda/Juin/20080612_onlylyon_cp.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Liens et articles sur Lyon - Années 2006 / 2007 / 2008   19/8/2008, 15:27


Lyon séduit toujours les touristes

L'office du tourisme a enregistré une hausse de fréquentation de 36 % par rapport à juillet 2007.
La moitié des touristes sont des étrangers, notamment des Espagnols et des Allemands. C'est grâce à l'ouverture de plusieurs lignes low cost à l'aéroport Saint-Exupéry que la clientèle étrangère se rend plus facilement à Lyon. A noter également, la présence des Américains au mois de juin.
Rédigé le 05/08/2008

Source:
http://www.mlyon.fr/35070-lyon-seduit-toujours-les-touristes.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Liens et articles sur Lyon - Années 2006 / 2007 / 2008   Aujourd'hui à 09:51

Revenir en haut Aller en bas
 
Liens et articles sur Lyon - Années 2006 / 2007 / 2008
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Réunion bilan de l'année 2007-2008
» Réinscription année académique 2006-2007 par internet
» Suite arithmétique
» exo probabilité !! pour les 1ere année bac 2007/2008
» Amélioration de la prévision des crues à l'amont de Villeres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES GRANDS PROJETS URBAINS A LYON :: BRICS A BRACS & Autres projets !-
Sauter vers: