LES GRANDS PROJETS URBAINS A LYON

Le Site de référence pour parler des grands projets architecturaux et environnementaux du Grand LYON
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Rénovation de la place des Terreaux et Fontaine Bartholdi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Rénovation de la place des Terreaux et Fontaine Bartholdi   17/3/2010, 11:08

La fontaine Bartholdi : 21tonnes qui menacent de s'écrouler

Classé depuis 1995, le monument qui, dans sa conception, constitue une prouesse technique, est aujourd'hui très dégradé. Sa rénovation d'ici 2014, prévue avec celle de la place, ne dit rien du calendrier de son démontage...

Source:
http://www.leprogres.fr/fr/region/le-rhone/lyon/article/2855400,185/La-fontaine-Bartholdi-21tonnes-qui-menacent-de-s-ecrouler.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Rénovation de la place des Terreaux et Fontaine Bartholdi   17/3/2010, 11:12


Terreaux : Une place qui va engloutir des millions

26/02/2010

Un rapport encore confidentiel pointe les nombreux dysfonctionnements de cette place conçue par le plasticien Daniel Buren. Sa rénovation pourrait même coûter 10 millions d’euros. Alors que ce projet, présenté comme exemplaire, a déjà coûté près de 6 millions.

C’est en 1992 que Michel Noir, alors maire de Lyon, décide de rénover la place des Terreaux qui est à l’époque envahie par la circulation automobile. L’objectif de ce jeune élu de droite qui passe alors pour un présidentiable, c’est de réaliser une opération de prestige comme pour l’Opéra de Lyon rénové par le célèbre architecte Jean Nouvel. En mettant en valeur les bâtiments situés tout autour de cette place. Son adjoint à l’urbanisme Henry Chabert, chargé du dossier, cherche donc une célébrité. Et c’est finalement Daniel Buren, connu pour ses fameuses rayures noir et blanc, qui est retenu. Un plasticien qui avait provoqué une sacrée polémique quelques années plus tôt avec ses fameuses colonnes devant le Louvre à Paris. Associé à l’architecte lyonnais Christian Drevet, il propose d’installer 69 petits jets d’eau et de déplacer la fontaine de Bartholdi au nord. Une idée toute simple qui permet de dégager la perspective sur le musée Saint-Pierre. Mais Michel Noir veut absolument que cette nouvelle place soit terminée avant les élections municipales de 1995 et même qu’elle soit inaugurée pour la dernière fête des Lumières de son mandat, le 8 décembre 1994. Un délai tenu. Mais très vite, les dysfonctionnements s’accumulent.

L’eau des fontaines inonde la place et la chaussée rouverte au bus s’affaisse. Finalement, Noir va être obligé de se retirer de la vie politique à la suite de sa condamnation dans l’affaire Botton. Henry Chabert tente de prendre la relève, mais il est distancé aux municipales de 95 par Raymond Barre qui le maintient cependant dans ses fonctions d’adjoint à l’urbanisme. Mais rapidement, la nouvelle place des Terreaux est très contestée car les dysfonctionnements sont nombreux : fontaines en panne, dalles fendues... Buren et Drevet font figure de grands accusés d’autant plus qu’au nom des droits d’auteur, il faut leur autorisation pour engager tous travaux importants. Mais ils rejettent la responsabilité sur les entreprises qui ont travaillé sur ce chantier. Certaines seront d’ailleurs condamnées en justice pour malfaçon. De plus, Buren reproche à la mairie de ne pas interdire aux camions de livraison l’accès à la partie piétonne de la place...Pendant le mandat de Barre, la ville de Lyon va dépenser plus de 100 000 euros par an en travaux d’urgence pour éviter la catastrophe. Mais la municipalité ne prend aucune mesure de fond. Et ça va continuer pendant le premier mandat de Gérard Collomb qui est élu en 2001.

Mais Gilles Buna, son adjoint à l’urbanisme, semble aujourd’hui décidé à régler ce problème. Voilà pourquoi cet élu écologiste a demandé aux services du Grand Lyon un rapport complet qui vient d’être bouclé et qui, en une cinquantaine de pages, fait une synthèse des dysfonctionnements, tout en proposant des solutions, chiffres à l’appui. Pour ces experts, le principal problème est la “grande intensité d’usage” de cette place de 8 hectares. En soulignant que le projet de Buren n’était donc pas adapté à la place des Terreaux qui est la plus fréquentée de Lyon, même s’ils n’accusent pas directement le célèbre plasticien. Car c’était aux élus d’imposer dès l’origine le respect d’un certain nombre de contraintes pour s’assurer de la compatibilité de leurs projets avec les caractéristiques de cette place. Résultat, ce ratage risque de coûter cher aux contribuables lyonnais car cette place a déjà exigé un investissement de 4,1 millions d’euros auxquels il faut ajouter le 1,5 million d’euros de travaux réalisés depuis 15 ans. Et selon ce rapport, il faudrait encore 4 millions d’euros de travaux pour permettre à l’œuvre de Buren d’être vraiment à son environnement urbain. Et c’est un minimum. D’ailleurs, la ville de Lyon et la Communauté urbaine ont, par précaution, provisionné 10 millions d’euros pour ces travaux.


Une fontaine dangereuse
2,5 millions d’euros

Cette œuvre du sculpteur Bartholdi, qui date de la fin du XIXe siècle, est aujourd’hui en tellement mauvais état qu’elle risque de tomber sur les passants ! Tous les experts le confirment : il faut intervenir d’urgence. Car cela pose un grave problème de sécurité. Les chevaux qui jaillissent en porte-à-faux devant le char de Neptune, pourraient en effet faire basculer la fontaine sur la place. Inquiétant quand on sait que ce char, réalisé en feuilles de plomb posées sur une armature en fer, pèse 21 tonnes ! Cette fontaine avait déjà fait l’objet d’un rapport spécifique dès février 1994. L’architecte en chef des monuments historiques évalue alors sa rénovation à 500 000 euros. Mais ces travaux sont remis à plus tard alors qu’ils auraient dû être réalisés avant même de la déplacer. Quatre ans plus tard, sous Raymond Barre, un bureau d’étude estime ces travaux à 1,34 million d’euros. Mais la mairie de Lyon limite son intervention à quelques travaux de consolidation et de colmatage des fissures pour environ 75 000 euros. Indispensable mais pas suffisant. Du coup, en septembre 2002, l’architecte en chef, est encore plus alarmiste. “Certaines zones peuvent s’affaisser sans prévenir”. En avril 2007, un nouvel expert estime que cette statue est “en péril”. Le dernier rapport remis à Gilles Buna confirme que la fontaine Bartholdi “souffre d’un degré avancé de fragilisation”.
Cette statue devra donc être démontée pour être transportée dans un atelier spécialisé. Ce qui va coûter 2,5 millions d’euros. Cinq fois plus que la somme nécessaire il y a 15 ans !

Un revêtement fragile
600 000 euros
Dès août 1994, quand une partie de la place a été rouverte aux bus, le revêtement choisi était inadapté à la circulation. Depuis, il a fallu en permanence colmater les fissures. A l’origine du problème : le bitume a été mal appliqué par l’entreprise qui a réalisé ce travail. D’où les trous et les bosses comme sur une départementale après le dégel ! “Cela offre une vision peu qualitative de la place” souligne ce rapport. La solution paraît simple : il faut ajouter de 11 cm de bitume et de 7 cm de “béton bitumeux” assez solide pour éviter la formation d’ornières. Mais il y a un autre problème. Buren a tenu à imposer ses rayures sur les voies de la circulation en conservant le granit blanc utilisé sur la partie piétonne de la place. Pourtant, ce granit n’est pas non plus capable de supporter les 1 600 bus qui passent chaque jour. Ce rapport propose donc de remplacer cette pierre par une résine plus solide qui aurait le même aspect. C’est la “solution la plus durable” mais cela exigerait un mois de travaux.

Des dalles qui bougent
420 000 euros
Les dalles en granit au centre de la place des Terreaux qui ont été mal posées n’adhèrent plus au mortier censé les fixer. Du coup, elles bougent. Les joints posés pour absorber les mouvements naturels de dilatation de la pierre, pourraient limiter les dégâts. Mais eux-mêmes ne jouent pas leur rôle car ils sont trop rigides. Du coup, ils bougent avec les dalles. Ces mouvements empêchent l’eau de pluie d’être évacuée. Ce qui entraîne régulièrement une inondation de la place, rendant la surface glissante pour les piétons. Les agents de la ville doivent nettoyer à la main ces évacuations d’eau. Ce qui bloque les 69 fontaines de Buren qui fonctionnent une dizaine de jours par an ! Le rapport préconise donc d’installer, tous les 6m², un joint à 16 cm de profondeur. Soit six semaines de travaux pour 140 000 euros. Mais il faudrait aussi dépenser 280 000 euros pour installer des caniveaux en fonte et refaire les dalles supportant ces fontaines.

Un éclairage noyé
75 000 euros
L’éclairage confié au lyonnais Laurent Fléchard joue un grand rôle dans l’animation de la place. Mais suite aux problèmes d’inondation de la place, les générateurs de fibres optiques sont noyés. Or, ce système est prévu pour résister à de simples éclaboussures. Du coup, il faut régulièrement les remplacer. Le rapport préconise une première remise en état chiffrée à 50 000 euros, ainsi que 25 000 euros pour les fosses d’éclairage avec notamment le changement de 25 des 50 projecteurs. Mais ces travaux d’urgence ne seront pas suffisants : il faudra créer un réseau d’assainissement sous la place. Ce qui nécessiterait d’enlever toutes les dalles ! Des travaux importants qui n’ont pas encore été estimés pour l’instant. Mais cela pourrait se chiffrer en millions d’euros.

Des livraisons anarchiques
206 000 euros
A l’origine, l’espace central de la place avec ces 69 fontaines devait être réservé aux piétons. Mais il a fallu maintenir une voie de livraison pour les bars et un accès au perron de l’Hôtel de Ville pour les visites officielles, tous deux fermés par une borne amovible. En revanche, une fois franchie cette borne, plus aucun obstacle n’empêche les voitures de pénétrer directement sur la place. Du coup, les camions et voitures écrasent les fontaines. Il faut dire que les terrasses des bars dépassent largement les 2,50 m autorisés, ce qui gêne les manœuvres. Même le service propreté de la Communauté urbaine de Lyon intervient avec des engins trop lourds pour être supportés par ces dalles en granit. Du coup, le rapport préconise l’installation de 12 bancs en pierre entre les colonnes de Buren, ainsi qu’une quarantaine de bornes fixes ou amovibles pour éviter l’invasion de la place. Soit 50 000 euros. Ils proposent aussi de remplacer les “potelets” de 45 cm qui limitent l’accès à la place, par des modèles de 1,10 m. Un investissement de 65 000 euros. Sans oublier 41 000 euros pour refaire toute la signalisation. Mais aussi 50 000 euros pour remplacer 28 des blocs de Buren qui se sont fissurés sous les chocs.

Reste à savoir si Buren et Drève accepteront qu’on touche à leur «chef d’œuvre». Mais aussi quel sera le montant des honoraires qu’ils vont exiger pour valider ces nouveaux travaux. Alors que le duo aurait déjà touché 300 000 euros pour concevoir ce projet. Gilles Buna qui semble optimiste pense pouvoir parvenir à un accord. Ce qui pour cet élu est la seule solution pour sauver cette place des Terreaux. Reste à savoir aussi si un tel gaspillage n’exigerait pas que la municipalité fasse payer leurs erreurs aux responsables de ce projet qui, au cœur des années Noir, se présentait comme un projet exemplaire. Car cette place des Terreaux dont la rénovation aura au final coûté plus de 200 euros le m², est en passe de devenir exemplaire pour le gaspillage d’argent public.

Lionel Favrot


La réaction de Gilles Buna, adjoint à l'urbanisme, sur ce rapport.

Ce qui vous a poussé à commander un rapport sur la place des Terreaux ?
Gilles Buna : L’état de dégradation de cette place a atteint un stade qui nécessite d’intervenir rapidement. La voirie s’enfonce devant le Palais Saint-Pierre, les dalles au centre sont disjointes, les fontaines fonctionnent mal...
Pourquoi ces travaux n’ont pas été réalisés plus tôt ?
Peut-être parce que les équipes municipales précédentes avaient peur que cela coûte trop cher. Ce que je peux comprendre. Mais on ne peut plus attendre. Il est temps d’agir ! Les travaux réalisés depuis son inauguration en 1994 ont déjà coûté 1,3 million d’euros et il faut arrêter cette spirale infernale.
Il ne faudrait pas tout reprendre à zéro ?
Non. Cette place mérite d’être rénovée. D’ailleurs, personnellement, j’aime cette place, en particulier de nuit quand elle est illuminée et que ses fontaines marchent. Ce qui est de plus en plus rare.
Mais vous trouvez normal de devoir demander son avis à Daniel Buren ?
C’est la loi ! Les concepteurs d’un espace public ont leur mot à dire. Ce n’est pas spécifique à Buren. Je dois suivre la même démarche pour tous les parcs de la ville.
Tous ces dysfonctionnements, c’est quand même de sa faute !
Non. Moi, je considère que c’est surtout une question de méthode politique car on aurait dû tenir compte, dès l’origine du projet, du fait que cette place est très fréquentée. Il fallait l’inscrire dans le cahier des charges à respecter. De plus, l’usage de cette place n’a pas été aussi bien encadré que prévu après son inauguration.
Buren ne risque pas de bloquer vos travaux ?
Je ne crois pas. Je l’ai rencontré en décembre et on doit se revoir dans trois mois. Tout se passe dans un esprit constructif. Même si on ne va pas refaire cette place exactement à l’identique, on va essayer de ne pas trop s’éloigner de son aspect actuel.
Dans quel délai vous allez lancer cette rénovation ?
Ce rapport est une première base. Certains points exigent une réaction rapide, notamment les fontaines. D’autres méritent d’être précisés. Mais mon objectif, c’est que les Lyonnais retrouvent une place des Terreaux agréable à vivre avant la fin de ce mandat en 2014.


Source:
http://www.mag2lyon.com/article/10833/--Terreaux--Une-place-qui-va-engloutir-des-millions
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Rénovation de la place des Terreaux et Fontaine Bartholdi   9/2/2011, 15:35

Un article sur la place des Terreaux dans Lyon citoyen de Fevrier 2011:

“L’état de la place des Terreaux me désole ; cette réalisation de Buren était belle et ludique… Y a-t-il un projet de restauration qui me semble indispensable quand on pense aux nombreux touristes qui passent par là ?” Alain Charlet, Lyon 1er

Oui, il existe un projet et il est en cours. Mais disons tout de suite, cher Alain, qu’il va nous falloir être patients. Compliquée, de longue haleine et coûteuse, l’opération va s’effectuer en 2 temps. Il faut d’abord s’occuper de la fontaine Bartholdi qui doit être impérativement restaurée… en atelier. Le monument central va donc être démonté (les 2 bassins restant en place) puis évacué à destination de son lieu de restauration où les travaux seront effectués de début 2013 à fin 2014 dans le cadre de la convention Patrimoine Ville de Lyon - Etat. Les études sont en cours en vue de la consultation de maîtrise d’oeuvre dans le courant de cette année. Une fois la fontaine restaurée, on pourra passer à la phase 2, celle de la restauration de la place proprement dite.
Nous y reviendrons dans Lyon Citoyen.

Source:
http://www.lyon.fr/static/vdl/contenu/vie_democratique/lc/2011/lyon-citoyen-fevrier-2011.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dolu



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 09/06/2011

MessageSujet: Infos complémentaires   9/6/2011, 18:41

Il y a une réalité qui n'est pas évoqué précédemment.
Lors de ce projet en 94, la fontaine a été déplacée. En dehors de tout jugement sur le sens de ce déplacement, cela a eu pour conséquence de placer la fontaine dans un courant d'air...
Auparavant, l'eau jaillissait des naseaux, à présent, l'eau dégouline et s'infiltre sous le plomb avec les conséquences que l'on sait sur la structure. C'est la raison de l'évolution rapide des désordres.
Donc, il n'est pas dit que les problèmes soient pour autant résolus.
Dommage que la ville de Lyon n'ait pas pris des mesures avant. Le projet de sauvetage de la fontaine a failli être mené dans les années 2000 mais l'étanchéité de la toiture de la patinoire Charlemagne est passée avant... On ne peut que regretter cet arbitrage. Il s'agit quand même d'une œuvre de Bartholdi !
Je reste aussi assez dubitatif sur les solutions évoquées pour les revêtements. Je crains que ce projet ne soit un gouffre à dépense permanent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yann569



Nombre de messages : 265
Age : 45
Localisation : Villefranche-sur-Saône (69)
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Rénovation de la place des Terreaux et Fontaine Bartholdi   21/7/2011, 02:53

Le projet est dans le plan de mandat 2008 - 2014, avec la place Comédie, entre l'Opéra et l'Hôtel de Ville ... il faut dire aussi avec le stationnement, pourtant interdit, tous les soirs de week-ends !!! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume Benoliel



Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 26/10/2011

MessageSujet: Re: Rénovation de la place des Terreaux et Fontaine Bartholdi   12/2/2012, 13:47

La restauration de la fontaine sera prise en charge par l'Etat dans le cadre de la nouvelle charte Patrimoine 2012-2016 qui s'élève à 7 millions d'euros.
Le Lyon citoyen de mars a promis dans son édition de février de s'en faire l'écho plus précisément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yann569



Nombre de messages : 265
Age : 45
Localisation : Villefranche-sur-Saône (69)
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Rénovation de la place des Terreaux et Fontaine Bartholdi   13/2/2012, 00:12

Quand on parle de gouffre financier, de quoi parle-t-on exactement ?

L'investissement, s'il est plus important, est amortis sur une durée plus longue, certes, mais bien moins longue que la durée de vie de l'investissement lui-même, et donc on gagne, de toute façon, de l'argent dessus ... Alors que le budget de l'Etat pour ce type de "Rénovation" est un océan à comparer à cette fontaine, autant dire qu'ici, c'est une goutte d'eau !!! Et la simple allusion du fait que l'argent ait été mis dedans, en '94, au lieu d'un autre projet, on parle tout de suite de choix politique ...

Aujourd'hui, ne s'agissant que d'un réaménagement de l'existant, les financement se font dans les plus simples et habituelles procédures (Etat bien sûr, mais aussi Région et collectivités locales pour le reste) ! 7 millions par l'Etat, c'est bien, ça laisse de la marge pour le réaménagement de la place ... !!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume Benoliel



Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 26/10/2011

MessageSujet: Re: Rénovation de la place des Terreaux et Fontaine Bartholdi   22/2/2012, 18:12



Un article de la tribune de Lyon sur les travaux programmés sur la place:

http://www.tribunedelyon.fr/index.php?la-ville-bouge/societe/31826-urbanisme.-gilles-buna-:--la-fontaine-des-terreaux-sera-renovee-pour-la-premiere-fois-depuis-1810-


L'achat de la statue daterait de 1810..., je propose plutôt 1890, Bartholdi étant né en 1834 cela poserait des problèmes le cas contraire...
20/02/2012 -
La fontaine Bartholdi sera déplacée ou démontée pour des travaux de rénovation en 2013. L'adjoint à l'urbanisme, Gilles Buna assure que les travaux, financés par la Ville de Lyon et la DRAC à hauteur de 2,5 millions d'euros, seront suivis d'une réhabilitation complète de la place des Terreaux...


©OC



« Dans un premier temps, nous allons rénover la fontaine Bartholdi. Nous ne pouvons pas faire des travaux sur la place tant que la fontaine n’est pas rénovée. Elle est particulière car elle est assemblée par blocs, qui sont eux même soutenus grâce à de la résine. Son architecture laissait supposer dès le début, qu’elle allait se détériorer au fil du temps. C’est une évidence, il n’y a rien de surprenant et le gel n’a pas contribué à sa détérioration. Même si des travaux ont déjà été entrepris en 1999, c’est bien la première fois depuis son achat en 1810, qu’il y a une réflexion totale sur la fontaine. Car sa détérioration représente aussi une menace pour la sécurité, avec des risques d’affaissement, une structure interne fortement corrodée, des statues altérées… Devant la multiplication des lettres de plainte, nous avons décidés d’entreprendre les travaux qui étaient par ailleurs prévus depuis le début du premier mandat de Gérard Collomb. Nous allons d’abord établir un diagnostic le plus précis possible, qui nous permettra de savoir si nous devons la démonter sur place ou la déplacer. Puis, les travaux commenceront fin 2013 et se termineront en 2014. Le budget prévu est financé par la ville de Lyon et la DRAC (direction régionale des affaires culturelles) et s’élève à 2,5 millions d’euros, auquel s’ajoute 350 000 euros pour les études au préalable. Nous commencerons les travaux de la place des Terreaux dans la foulée. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JadeShen



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 07/08/2013

MessageSujet: Bonjour   15/8/2013, 06:01

Bonjour,
C'est la premiere fois que je vais ici.

Contente de vous rencontrer!

Bonne journee! Merci!
-----------------------------------------------
http://www.viveoeurope.com/marques/elixir-du-suedois.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yann569



Nombre de messages : 265
Age : 45
Localisation : Villefranche-sur-Saône (69)
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Rénovation de la place des Terreaux et Fontaine Bartholdi   20/8/2013, 23:18

bienvenue parmis nous ! Very Happy

tu connais le principe ? On participe à la discution sur les projets, quartier par quartier, arrondissement par arrondissement, en déposant des photos (quand on sait faire ! ... Laughing ) dans les "contributions" que nous apportons et, le cas échéant, on crée des sujets ! ... Very Happy 

Tu verras, au fil du temps, c'est super cool !!! Very Happy Very Happy Very Happy 

A très bientôt !!! Cool 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rénovation de la place des Terreaux et Fontaine Bartholdi   Aujourd'hui à 09:51

Revenir en haut Aller en bas
 
Rénovation de la place des Terreaux et Fontaine Bartholdi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mise en place réseau VDI dans maison en rénovation
» La première place
» Faites place nette !
» elle parle à sa place
» Nous prendrons la place d'un ange déchu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES GRANDS PROJETS URBAINS A LYON :: Lyon 1er (Terreaux, Pentes de la Croix-Rousse...)-
Sauter vers: