LES GRANDS PROJETS URBAINS A LYON

Le Site de référence pour parler des grands projets architecturaux et environnementaux du Grand LYON
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Projet Rives de Saône

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bis
Admin


Nombre de messages : 1243
Age : 35
Localisation : Lyon 8
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Projet Rives de Saône   25/9/2007, 17:42

Tous les journeaux quotidien (LyonPlus, 20minutes, Metro) ont placés un article ce jour sur la "ballade" de Collomb sur la Saône, présentant le furur réaménagement des berges...

Exemple article sur 20 minutes :

Collomb veut mettre la Saône en scène

Des espaces verts, des haltes fluviales, des pistes cyclables, une fête estivale... Le maire (PS) de Lyon et président de la communauté urbaine, Gérard Collomb, a présenté hier, à bord d'un bateau, les projets du Grand Lyon pour la requalification des 24 km de berges de la Saône entre Genay et Lyon. Les anciens chemins de halage et les bas ports du Val de Saône, actuellement peu entretenus et peu fréquentés, seront progressivement réaménagés en lieux de promenade.

L'ensemble des quais seront équipés de pistes cyclables. « L'objectif est de pouvoir se balader du Confluent (2e) à Genay sans discontinuité », a précisé Gérard Collomb. Sur la partie lyonnaise, les projets actuellement à l'étude reprennent les recettes du succès des berges du Rhône. « On va supprimer les places de stationnement en surface et les reverdir », assure Collomb, qui veut faire de la reconquête de la Saône, rebaptisée le « fleuve des arts » en raison de la présence de nombreux équipements culturels, un des thèmes de sa campagne électorale. Et déjà de promettre une « grande fête estivale, avec des bateaux et des guinguettes », sur la partie située entre Bellecour et Perrache.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyon-urbanisme.superforum.fr
Bis
Admin


Nombre de messages : 1243
Age : 35
Localisation : Lyon 8
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Projet Rives de Saône   3/3/2009, 11:56


Les « rives de Saône » sortent de l'eau


Dans le centre historique de Lyon, les quais de Saône vont changer de visage. Un an après sa réélection à la tête de la ville de Lyon, Gérard Collomb (PS), a présenté hier son projet phare des « Rives de Saône », requalification de 25 km de berges du Confluent (2e) à Genay, au nord de l'agglomération. L'aménagement doit permettre la création d'un cheminement cyclable, de nouvelles promenades, l'élargissement de certains bas ports, la construction de haltes fluviales et la réalisation de nouveaux espaces. Avec pour objectif que « les habitants renouent avec leur rivière ».

Parmi les gros travaux en perspective figure le réaménagement du quai Saint-Antoine (2e), entre les ponts Bonaparte et de la Feuillée, avec la construction d'un nouveau parking souterrain sous la chaussée. « On a choisi la solution radicale », admet Gérard Collomb. Il y a quelques mois, le président du Grand Lyon imaginait créer une esplanade gazonnée sur la dalle de l'actuel parking de 815 places, construit en 1971 au ras de la rivière. « Mais les études techniques ont montré que le parking ne pouvait pas supporter une couche de terre ni une foule nombreuse. On a donc choisi de construire un nouveau parc de stationnement sous les voies de circulation puis de démolir l'ancien ». Ces travaux d'envergure, qui nécessiteront un déplacement du marché et provoqueront des tracas de circulation, ne devraient pas débuter avant 2012. En attendant des études plus approfondies et le lancement d'un appel à projet, l'étroite promenade qui borde le parking sera prochainement élargie. En face, le parking Saint-Jean, ouvert en 1973, connaîtra exactement le même sort. Il sera démoli après la construction d'un nouveau parc souterrain. « Mais ce sera dans un prochain mandat », a indiqué Gérard Collomb. Le président du Grand Lyon n'a pas précisé le coût des réaménagements des quais de Saône du centre-ville.

Frédéric Crouzet - 20 minutes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyon-urbanisme.superforum.fr
Antho
Admin
avatar

Nombre de messages : 1100
Age : 39
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Projet Rives de Saône   5/3/2009, 00:51

Aménagement des berges de Saône : la carte du projet

Gérard Collomb a présenté hier son projet d'aménagement des berges de Saône, de la Confluence à Genay. Le président du Grand Lyon voit loin, ce chantier d'envergure devant s'achever dans le courant du prochain mandat


D'abord lever une ambiguïté. Que l'on ne s'y trompe pas, les futures berges de Saône ne reproduiront pas ce qui a été déjà fait le long du Rhône. Outre le fait que la rivière est plus étroite et surtout plus capricieuse - côté crues - que le fleuve, il serait difficile et très coûteux de doter d'un luxe d'équipements un parcours de vingt-cinq kilomètres s'étendant de la Confluence à Genay, tantôt rive droite, tantôt rive gauche, traversant cinq arrondissements et quatorze communes. Et si Gérard Collomb est bien décidé, comme il l'a fait avec le Rhône, à réconcilier les Lyonnais et la ville avec la Saône, cela sera fait en respectant le caractère plus intime de la rivière, la douceur de ses paysages, les ambiances différentes qu'elle offre au promeneur, du cœur de la ville-centre jusqu'aux coquettes cités du Val de Saône.

Autre particularité, si l'aménagement des berges du Rhône (un parcours de cinq kilomètres) a pu être réalisé au cours du premier mandat de l'équipe Collomb, la réalisation concernant la Saône prendra beaucoup plus de temps, puisque Gérard Collomb prévoit son achèvement dans le courant du prochain mandat, voire au delà. L'ampleur des travaux et le coût de l'opération, pour le moment évalué à trente-cinq millions d'euros (au minimum), explique ce délai. Mais quoi, ce sera là le prix à payer pour embellir un peu plus encore la ville et son environnement immédiat, et avoir la possibilité de flâner à l'écart de la circulation, que ce soit à pied où à bicyclette. Même si cette dernière devra parfois être refoulée sur le quai en raison de l'étroitesse du passage ou de la nature du terrain, puisqu'il est prévu qu'à des secteurs pavés succèdent des secteurs herbeux, voire de la grève. Ainsi, souvenons-nous que sous l'actuel parking du quai Saint-Antoine - désormais promis à la démolition comme d'ailleurs son vis-à-vis de Saint-Jean- existait jadis une petite plage fort appréciée des boulistes.

Pas d'impatience toutefois. D'abord cela vaut le coup d'attendre si les berges de Saône sont aussi réussies, dans un genre différent, que celles du Rhône. Ensuite, dès 2012-2013, parole de sénateur-maire, certains sites seront déjà aménagés. Et même avant, puisqu'à la Confluence, les rives seront offertes au public pas plus tard que l'été prochain.

En effet, si la continuité sera assurée d'un bout à l'autre du parcours, quitte parfois à devoir changer de rive, ce projet s'articule (voir ci-dessous) autour de différents pôles faisant l'objet d'une véritable requalification comme, par exemple, les alentours du pont Kitchener-Marchand, ou l'ancienne écluse de Caluire. « Nous imaginons que rares seront les promeneurs à parcourir l'ensemble du parcours, c'est pourquoi nous désirons donner la possibilité de circuits plus restreints, sortes de promenades de quartiers » explique Gérard Collomb.

R.R.

Au fil de la rivière, les grandes étapes du futur chantier

Maintenant que le cadre général est fixé, un appel à projets va être lancé afin que les hommes de l'art, architectes et paysagistes, fournissent des propositions d'aménagements. Lesquelles seront soumises à l'avis des élus et de la population par le biais d'une procédure de concertation. Toutefois on connaît déjà les secteurs qui feront l'objet d'une attention toute particulière :

- Quai Jean-Jacques Rousseau : mise en valeur de la balme de Fontanière, et aménagement d'une promenade paysagée.

- Pont Kitchener-Marchand : amélioration de ce secteur offrant une large surface et ouverture sur le quartier d'Ainay. Ce qui permettra de faire une transition entre la Confluence et le cœur historique de Lyon. Plus loin en direction du nord, des estacades permettant d'élargir les bas-ports ou de les relier en entre eux seront construites.

- Quai Saint-Antoine, quai Romain-Rolland et quai de Bondy : côté Saône les quais seront retraités afin de les inscrire dans les circuits touristiques du Vieux Lyon. Les abords du palais de justice seront particulièrement soignés. Côté Rhône, le quai est appelé à devenir « un espace public majeur ». Pour y parvenir, il est prévu d'aménager un nouveau parking souterrain aux alentours de la place d'Albon, appelé à remplacer le parking Saint-Antoine qui sera détruit. Ce chantier interviendra avant la fin du mandat. Ensuite, le même sort, selon les mêmes modalités, sera réservé au parking Saint-Jean.

- Subsistances et fort Saint-Jean : afin de mieux profiter de ce patrimoine de qualité, une promenade en quai haut sera aménagée qui viendra compléter celle située sur le bas-port.

- Quai Gillet : dans le présent mandat sera aménagée une promenade longue de près de deux kilomètres du pont Koenig au futur pont Schuman.

- Écluse de Caluire : ce site un peu négligé sera requalifié en lien avec les activités nautiques de ce secteur (aviron, etc.)

- Quai de l'Industrie, quai du commerce et au-delà : côté Vaise, une longue et large promenade sera aménagée sur le quai haut. la circulation automobile sera déviée et empruntera une future voie située en bordure de la ligne SNCF. Le quai sera réservé aux promeneurs et aux transports « doux ».

- Île Roy et secteur de Rochetaillée : ces secteurs seront également valorisés.

- Neuville-sur-Saône : le port sera réaménagé, l'espace dévolu aux voitures réduit, une meilleure liaison instaurée avec le centre-ville et le parc. Le marché sera maintenu.


L'infographie du projet d'aménagement:



Source: http://www.leprogres.fr/fr/article/343165,177/Amenagement-des-berges-de-Saone-la-carte-du-projet.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin
avatar

Nombre de messages : 1100
Age : 39
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Projet Rives de Saône   5/3/2009, 01:09

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derje Boven



Nombre de messages : 53
Age : 37
Localisation : France
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Projet Rives de Saône   26/6/2009, 11:26

Saône, soul and sun !

Emblématique, le projet Rives de Saône poursuit la reconquête des fleuves lyonnais. Berges, quais et chemins de promenade du Val de Saône à la Confluence, en rive droite comme en rive gauche, sont concernés.

Encore à préciser mais affiché par Gérard Collomb comme l’un des projets phare du mandat, le réaménagement des rives de la Saône entend redonner à la rivière son caractère accueillant et convivial. Il s’agit de prendre en compte les spécificités architecturales et historiques de chaque quartier et village implanté le long de la Saône pour créer de nouveaux lieux de vie propices à la détente, aux modes doux, aux loisirs, à la culture, aux retrouvailles entre les Grands Lyonnais et leur rivière. Entre le Val de Saône et Vaise, un réaménagement et un embellissement globaux des quais et des espaces publics est programmé d’ici à 2014, vraisemblablement au-delà.
Les grandes lignes du projet s’articulent autour de trois regards portés sur la rivière et ses usages : la Saône « cheminements », mettant l’accent sur les modes doux, la Saône « proximité », favorisant la création d’espaces au bord de l’eau et de bas-ports aménagés comme autant de petits parcs, quais ou plages et enfin la Saône « centralité », permettant de développer de nouveaux espaces publics majeurs.
Parmi les idées déjà avancées : valoriser la balme de la Fontanière et le quai Rousseau en une promenade paysagée et démolir l’actuel parking Saint-Antoine au profit d’un parking sous le quai permettant de retrouver le bas-port historique et de créer un espace public au coeur du site Unesco. Entre les ponts Bonaparte et de La Feuillée, il reliera la Saône à la Presqu’île et offrira un nouveau point de vue sur le Vieux Lyon et la colline de Fourvière.
Situé face à l’île du Rontand, le front de Saône d’Albigny-sur-Saône et de Couzon-au-Mont-d’Or est quant à lui occupé par des activités diverses : zone industrielle au sud, ports de plaisance privés, accrobranche, restaurants, marina, halte fluviale, squares… Il a été identifié comme pôle potentiel dédié aux activités nautiques.




http://www.grandlyon.com/Numero-28.4046.0.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://derje.blogspot.com/
Bis
Admin


Nombre de messages : 1243
Age : 35
Localisation : Lyon 8
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Projet Rives de Saône   3/10/2009, 09:43

Les futures rives de Saône dévoilées

Les études sont lancées et les premiers aménagements permettront une promenade en continu du Confluent à l'Île Barbe et l'amélioration des cheminements existants jusqu'à Albigny-sur-Saône

Le président du Grand Lyon l'a assuré, hier, à l'issue du comité de pilotage portant sur les rives de Saône. Même après travaux, ces paysages resteront un lieu de flânerie idéal pour les amoureux. On lui en sait gré.

Là pas question de se retrouver face à une armada de vélos. La grosse différence avec la reconquête des berges du Rhône, belle réussite du premier mandat du sénateur maire de Lyon Gérard Collomb, sera cette ambiance plutôt bucolique préservée, mais aussi le fait que la requalification à engager, pour un coût total de 40 millions d'euros sur ce mandat, n'est pas très importante rapportée à la totalité de la promenade. Quatorze sites vont ainsi être travaillés pour finaliser 10 kilomètres au fil de l'eau, du Confluent à l'Île Barbe. L'objectif est la création d'1,7 km d'estacades sur la rive gauche pour permettre ce cheminement continu.

Ainsi, le premier « verrou » à faire sauter, et non des moindres, sera le parking Saint-Antoine. Or le temps de construire son remplaçant au Nord du pont Maréchal-Juin (la durée dépendra des fouilles à engager - le Grand Lyon table sur un calendrier allant de deux ans et demi à quatre ans et demi), une première estacade, sorte de jetée à claire-voie (visuel ci-contre) sera aménagée de façon à permettre la liaison entre les bas-ports.

Le cas existe déjà à hauteur du pont Bonaparte qu'il est possible de contourner.

Reste qu'une fois que la démolition du parking Saint-Antoine sera possible, les retrouvailles se feront avec l'espace naturel de la Saône, soit 25 mètres de largeur que le projet prévoit d'aménager.

Le même traitement sera réalisé côté Vieux-Lyon sur le parc Saint-Jean, sur le mandat suivant. « On retrouvera ainsi les quais de Saône d'avant parkings, soit l'un des sites les plus prestigieux », soulignait hier Gérard Collomb.

En attendant, côté 5e arrondissement, le Grand Lyon va profiter de la réfection du palais de Justice pour lancer l'aménagement de l'esplanade qui correspond à la place Paul-Duquaire. Prévue également la sécurisation des cheminements piétons et la mise en valeur de la liaison entre les 24 colonnes et la passerelle du palais. De quoi créer un seuil d'accès plus digne au Vieux-Lyon.

Dominique Menvielle
Quai Saint-Antoine, le marché ne souffrira pas des travaux

Une pétition circulait déjà l'an dernier après la présentation du projet. Commerçants et forains tremblaient à la perspective des travaux. Or, le choix du positionnement du parking, au Nord du pont Maréchal-Juin, permet d'épargner le marché alimentaire. Le commerce sédentaire serait lui aussi majoritairement épargné puisque les locaux les plus concernés sont situés sous les arcades où le passage piéton sera maintenu. Enfin, trois voies de circulation seront conservées sur le quai. Ce qui ne sera pas du luxe. L'obligation de maintenir ce nombre est motivée par la fermeture du tunnel de la Croix-Rousse dans le cadre de la réalisation d'un tube modes doux. Circulation intense en prévision…

D. M.
Dans le mandat

- Budget global : 40 millions d'euros

- 14 sites de projet

- 10 km de cheminement continu au fil de l'eau

- 4 concours

- 8 appels d'offre

Point par point

Un cheminement continu du Confluent à l’Île Barbe
Pour en finir avec la discontinuité des promenades basses le long de la Saône, des estacades comme l’on en trouve le long de la piscine du Rhône par exemple, vont être installées à chaque point de rupture. Au total, 1,7 kilomètre d’estacades va être créé sur la rive gauche pour permettre un cheminement continu de 10 kilomètres au fil de la rivière du nouveau quartier de la Confluence à l’Île Barbe, dans le 9e arrondissement.
A noter que le secteur du pont Kitchener, très… routier, sera complètement repris début 2011.

Le bas-port du quai Gillet (Lyon 1er et 4e)
Concerné par un projet d’envergure qui inclut la création du pont Schuman, la réhabilitation du tunnel de la Croix-Rousse, le percement en parallèle d’un second tube dédié aux modes doux et la végétalisation de l’avenue de Birmingham, le bas-port Gillet sera, comme on peut le voir sur le visuel, très simplement repris (tracé du chemin, engazonnement, installation de mobilier urbain) au cours de ce mandat pour en souligner les qualités paysagères et patrimoniales. L’appel d'offres sera ouvert ce mois-ci.

Le chemin nature à Caluire
Pas de grande révolution pour les bas ports du quai Clémenceau à Caluire. Le traitement des rives, programmé début 2011, sera sommaire pour ne pas gâcher ce site très naturel malgré un cadre urbain, et ne pas faire fuir les nombreux pêcheurs qui viennent ici plonger leur ligne dans la Saône.

Les quais de l’Industrie (Lyon 9e)
Le quartier de l’Industrie, de Vaise à Saint-Rambert l’Île Barbe, achève sa mutation. La rue Joannès-Masset, le long des voies de chemin de fer, partiellement refaite, devrait d’ici la fin du mandat absorber la circulation des quais du Commerce et Sédaillan pour libérer la voirie des voitures et dédier les bords de Saône aux modes doux. Au-delà du réaménagement de cet espace en promenade piétonne et cyclable, les quais devraient accueillir des voies pour la desserte des bus qui se retrouveraient ainsi en site propre. Début des travaux au cours du mandat.

Le site de l’Île Barbe, des rives de Saint-Rambert et de Caluire
Si le projet Rives de Saône ne prévoit, bien évidemment pas, de toucher à l’Île Barbe, joyaux de verdure entre Saint-Rambert dans le 9e arrondissement et Caluire, il programme l’aménagement de l’ancienne écluse de Caluire, site emblématique de la Saône aux enjeux tant patrimoniaux que touristiques. Pas possible d’en dire plus pour le moment, l’étude étant en cours mais le programme devrait être dévoilé en mars prochain pour un lancement des travaux à la mi-2011.
Seul point sûr : les usages nautiques existants, à savoir le chantier nautique et le Cercle d’aviron, seront conservés et complétés par de nouveaux équipements.

La promenade de Fontaine-sur-Saône
Le projet vise ici à mettre en valeur la promenade existante en revoyant les végétaux, en créant les maillons de continuité manquants et les liaisons aux quartiers environnants. Il permettra également de relier la berge à la halte fluviale et au centre de Fontaines, notamment au secteur de l’église et à la très commerçante rue Pierre-Carbon. L’ensemble sera relié, via la piste cyclable existante, à la promenade des Guinguettes de Rochetaillée. Les travaux débuteront début 2011 et seront achevés avant la fin du mandat. À noter qu’un plan de gestion de l’Île Roy, au titre de l’agenda 21, est en cours de réalisation et sera validé l’année prochaine.

Les marches de Neuville-sur-Saône
Considérée comme l’entrée nord de l’agglomération, Neuville est aujourd’hui saturée par le stationnement et la circulation de transit. Le projet va permettre la refonte des espaces publics. L’objectif est de permettre à la ville de renouer avec sa rivière : les promenades au fil de l’eau seront reprises et reliés au parc qui domine la Saône, les activités nautiques développées. Le cahier des charges de l’étude est en cours, le programme sera validé en septembre prochain pour une ouverture des appels et concours début 2011. Les travaux démarreront en toute fin de mandat.

La promenade des Guinguettes
Plus on remonte vers le Nord, plus les rives de Saône sont sauvages comme au niveau de Rochetaillée où le projet préservera l’esprit nature des lieux. La promenade inclura donc tant les qualités paysagères du site que les éléments existants comme les guinguettes, la halte nautique, l’écluse de Rochetaillée, le barrage de Couzon et la péniche des Voies Navigables de France. Le cheminement permettra également de remonter en direction du village de Rochetaillée, des sentiers des Monts-d’Or et du Franc Lyonnais. Les travaux débuteront début 2011 pour s’achever avant la fin du mandat.

La « loupe » d’Albigny-sur-Saône
Le front de Saône d’Albigny et Couzon est une des rares « loupes » en contact direct avec la Saône sur la rive droite. Situé face à l’île du Rontand et l’île sans nom, le site est aujourd’hui occupé par une zone industrielle au Sud, des ports de plaisance privés, un accrobranche, des restaurants, une marina privée, une halte fluviale et un square qui ne permettent pas d’envisager une transformation de grande échelle à moyen terme. Mais de faire de ce site, un pôle dédié aux activités nautiques. Une étude est en cours et sera rendue en septembre prochain. À noter que le Grand-Lyon a d’ores et déjà racheté le Moulin Rouge et prévoit des aménagements provisoires sur ce site.

Les rives de l’art
Gérard Collomb souhaite associer à cette promenade au fil de la Saône des œuvres d’art. Le Grand-Lyon recrute actuellement un coordinateur artistique qui travaillera avec des artistes plasticiens pour jalonner la promenade de créations contemporaines. L’idée : des sculptures en milieu urbain et du land’s art dans les parties plus sauvages

Laurence Bufflier - Le Progrès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyon-urbanisme.superforum.fr
Derje Boven



Nombre de messages : 53
Age : 37
Localisation : France
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Projet Rives de Saône   9/12/2009, 18:17

Les Rives de Saône incarnent le grand projet du mandat. Comment vivez-vous ce nouveau défi ?
Dans la continuité du succès des Berges du Rhône, que les Grand Lyonnais se sont magnifiquement appropriés, nous poursuivons la reconquête des fleuves avec les Rives de Saône. Rivière plus étroite, au courant calme, elle bénéficiera d’un traitement adapté à ses spécificités, intimiste et profondément lié à la nature. Nous allons révéler le caractère bucolique de ces rives, leur rendre leur beauté et leur douceur.
La structure même des rives et des quais, peu larges, nous pousse dans cette voie : il ne s’agit pas de tout reconstruire mais de s’intégrer à l’environnement particulier de cette rivière aux potentialités énormes.
Le projet de cheminement continu du Confluent jusqu’aux confins de notre agglomération, à Neuville-sur-Saône et Genay, en passant par l’Ile Barbe, en rive gauche, illustre bien cette volonté de reconquête douce. Les estacades que nous réaliserons favoriseront le continuum au fil de l’eau et au cœur de la Presqu’île.
Quant aux travaux annoncés du quai Saint-Antoine, dans l’objectif de construire un nouveau parking de 800 places au nord du pont Maréchal Juin, ils sont soumis à plusieurs impératifs : conserver les trois voies de circulation sur le quai, mais aussi le parc actuel et le marché alimentaire. Nous serons très vigilants, également, au maintien de l’activité commerciale riveraine durant le chantier.
S’étalant sur plusieurs mandats, ce projet des Rives de Saône est porteur d’une autre dimension pour notre métropole.

Rives de Saône : un rêve de flânerie bientôt réalité
Les études du très attendu projet Rives de Saône sont lancées. Bientôt, une promenade continue reliera le Confluent à l’Ile Barbe et des aménagements permettront une nouvelle appropriation des rives du Val de Saône.
Rivière emblématique de Lyon, la Saône retrouvera bientôt cette ambiance bucolique et onirique qui n’appartient qu’à elle. Le grand projet initié par le Grand Lyon entre Genay et la pointe de la Presqu’île, en rive droite comme en rive gauche, prévoit l’aménagement de vingt-cinq kilomètres de promenade bordant quatorze communes et cinq arrondissements lyonnais. Découpé en plusieurs opérations distinctes, le projet concerne toute la Saône Grand-lyonnaise, du Confluent au nord de l’Ile Barbe. À la clé : un budget de 40 millions d’euros engagé sur ce mandat.
Chaque spécificité architecturale et historique des quartiers et des villages longés sera prise en compte pour créer de nouveaux lieux de vie propices à la flânerie, la détente, aux loisirs et à la culture.
Objectif phare d’ici à 2013 : construire 1,7 kilomètre d’estacades réparties sur différents sites de la rive gauche, permettant ainsi la création de 10 km de promenade au fil de l’eau. Ces travaux impacteront plus particulièrement la physionomie de la pointe sud de Lyon jusqu’à l’Ile Barbe.
Dès le printemps 2010, l’existant sera toiletté et une signalétique spécifique mise en place. Ainsi, dans les prochains mois et une fois les appels d’offres attribués, le chantier du quai Saint-Antoine démarrera par la réalisation d’une première jetée de 450 mètres le long de la Saône et par la construction, dès 2012, de son nouveau parking de 800 places au nord du pont Maréchal Juin, sous la place d’Albon. La mise en service de ce nouveau parc de stationnement permettra la démolition de l’actuel parking Saint Antoine. Une fois cette démolition effective, les Grand Lyonnais retrouveront les rives, sur ce secteur transformé en un espace public de 25 mètres de largeur. À aucun moment, le marché quotidien et les commerces ne seront impactés par le chantier.
Profitant de la réfection du Palais de justice par l’État, le Grand Lyon lance également dans les prochains mois l’aménagement de la place Paul Duquaire. Sont annoncées : la sécurisation des cheminements piétons et la mise en valeur de la liaison entre les 24 colonnes et la passerelle du palais. Il s’agit de travaux transitoires jusqu’à la réalisation du nouveau parking Saint-Jean, en rive droite, lui aussi appelé à être supprimé pour laisser place à une zone de quais piétonne.

7 chantiers capitaux :
  • Le bas-port Rambaud et l’espace Kitchener-Marchand (Lyon 2e)
    Programmés en 2012, les travaux sur les bas-ports permettront de relier le nouveau quartier de la Confluence au cœur historique de Lyon.
  • Le bas-port du quai Gillet (Lyon 1er et 4e)
    Programmé en 2012, l’aménagement des bas-ports du quai Gillet, en adéquation avec le traitement des quais hauts, la construction du pont Schuman et du second tube du tunnel de la Croix-Rousse, permettra de prolonger le cheminement et d’offrir des espaces de détente.
  • Les quais de l’Industrie (Lyon 9e)
    Ils seront réaménagés en promenade piétonne et cyclable et accueilleront des voies pour la desserte des bus.
  • L’île Barbe, les rives de Saint-Rambert et de Caluire-et-Cuire
    Ce site est emblématique d’une Saône aux enjeux touristiques et patrimoniaux importants. Objectif dès 2012 : aménager l’ancienne écluse de Caluire pour conforter les usages nautiques et la vocation sportive et touristique du site.
  • Le chemin nature à Caluire-et-Cuire
    Programmés en 2012, les travaux sur les bas- ports du quai Clémenceau permettront de poursuivre le cheminement continu entre la Confluence et l’Ile Barbe en un corridor naturel.
  • La promenade de Fontaines-sur-Saône
    Dès 2012, l’existant sera valorisé grâce à des ponctuations végétales. Les berges seront reliées à la halte fluviale et au centre de Fontaines.
  • La promenade des Guinguettes à Rochetaillée
    Dès 2012, la grande promenade sera revue en s’appuyant sur les qualités paysagères du site et les éléments déjà présents : les guinguettes, la halte nautique et l’écluse de Rochetaillée-sur Saône.





Source : Grand Lyon Magazine n°31.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://derje.blogspot.com/
allezol69003
Actif Reporter 1
Actif Reporter 1
avatar

Nombre de messages : 237
Age : 107
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 14/11/2009

MessageSujet: Rives de saône   3/3/2010, 17:57

Mr le maire vient de dire dans son t'chat que il devoilerait le projet publique demain 4 mars 2010

Petit rappel avec des infos du site du grand lyon:
Citation :

Rives de Saône

Le projet "Rives de Saône"… un rêve qui va devenir réalité !



Le grand projet qui est en train de se dessiner pour les rives de Saône, avec les aménagements qui l’accompagnent, constitue une nouvelle ambition pour la qualité de vie des Grands Lyonnais.

Encore à préciser, il affiche dans l’esprit la même volonté de poursuivre la reconquête des fleuves, englobant berges, quais, chemins de promenade et espaces avoisinants, du Val de Saône à la Confluence, en rive droite comme en rive gauche.



Le projet consiste à prendre en compte les spécificités architecturales et historiques de chaque quartier et village pour créer de nouveaux lieux de vie propices à la détente, aux modes doux, aux loisirs, à la culture, aux retrouvailles entre les Grands Lyonnais et leur rivière.

Il comprend, entre le Val de Saône et Vaise, le réaménagement et l’embellissement des quais et des espaces publics.

Objectifs : créer des parcours de balade et de détente, favoriser des usages festifs et culturels, tout en valorisant les potentialités touristiques et patrimoniales du site.

Bref, continuer de développer des espaces de nature et de convivialité au coeur de l’agglomération lyonnaise.

http://www.grandlyon.com/Rives-de-Saone.3531.0.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.empireimmo.com/inscription.php?p=flop
allezol69003
Actif Reporter 1
Actif Reporter 1
avatar

Nombre de messages : 237
Age : 107
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 14/11/2009

MessageSujet: Re: Projet Rives de Saône   5/3/2010, 20:04

Un article est publie sur le site du progres
mais pour les abonnés quelqu'un est il abonner

voici le lien
http://www.leprogres.fr/fr/permalien/article/2795256/Rives-de-Saone-un-cheminement-au-plus-pres-de-l-eau-des-mi-2013.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.empireimmo.com/inscription.php?p=flop
lyonenfrance



Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Gérard Collomb dévoile le projet des Rives de Saône   8/3/2010, 12:02

Rives de saône : le comité de pilotage dévoile son projet: bit.ly bK085L
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin
avatar

Nombre de messages : 1100
Age : 39
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Projet Rives de Saône   8/3/2010, 12:28

Voilà l'article de Lyon En France:

Rives de saône : le comité de pilotage dévoile son projet


Dans quelques années, les rives de la Saône n'auront plus rien à envier à celles du Rhône. Le grand projet dévoilé par le Président du Grand Lyon Gérard Collomb le 4 mars 2010, propose en effet de les "redessiner, dans l’esprit de poursuivre la reconquête des fleuves, en englobant les quais, chemins de promenade et espaces avoisinants".

Du Val de Saône à la Confluence, en rive droite comme en rive gauche, le projet propose de favoriser une alternance d'usages nature et de moment récréatifs, avec des lieux de pique nique et des parcours sportifs. La pratique d'activités spécifiques (pêche, aviron, barques...) sera encouragée et, comme pour les berges du Rhône, des cheminements piétonniers, des zones de jeux pour les enfants et des "accès à l'eau" seront créés.

Le comité de pilotage, qui a souhaité prendre en compte les spécificités architecturales et historiques de chaque quartier et village traversé, s'est donné pour objectif de créer des parcours de balade et de détente, en cheminant d'un côté à l'autre de la rivière. Entouré d'une équipe de conseillers artistiques, il a décidé d'y ajouter une partie "art public" qui pourra faire le lien entre les différentes séquences d'aménagement.

La Saône, une rivière paisible... en apparence !
Car du Nord au sud de Lyon, la saône n'a pas du tout la même "allure". Rivière réputée calme et paisible, au contraire du fleuve Rhône, plus tumultueux, qu'elle rejoint dans le quartier de la Confluence, la Saône a été la première a subir les aménagements de l'homme. Les fouilles archéologiques continuent régulièrement de mettre à jour des aménagements, en amont comme en aval de Lyon. Des aménagements qui ne se sont pas fait sans mal puisque la "belle endormie" est souvent sortie de son lit, provoquant crues et inondations dans l'ensemble de la presqu'île lyonnaise !

C'est donc forts de cette géographie particulière et de cette histoire mouvementée que les urbanistes ont eu à travailler : il s'agit de proposer des aménagements cohérents tout en gardant les points de sécurité indispensables, en particulier en centre ville, pour prévoir les débordements inévitables de la rivière.

Concrètement, le projet présenté à la presse le 4 mars 2010 prévoit la suppression du stationnement sur les berges, la mise en place de mobilier d'assises et d'une signalétique particulière (et pédagogique) et des éclairages spécifiques.
Le maximum sera fait quant à l'accessibilité du site aux personnes handicapées, mais il faut aussi, selon le Président du Grand Lyon, Gérard Collomb "tenir compte des impératifs de préservation du patrimoine"; Pas question donc de mettre des ascenseurs ou des rampes d'accès de partout, mais des circuits seront aménagés en concertation avec les associations.

Sur les différentes "séquences" du parcours, le cheminement se fera sur la rive droite ou gauche de la rivière, avec la mise en valeur de sites naturels existants (île Barbe, promenade "des Castors" à Collonges au Mont d'Or ou encore "voie verte" à Fontaines.

Dans la mesure du possible, le projet devrait assurer la continuité de l'accès en modes de transports "doux". Mais là encore, certains points comme le passage du Pont Clémenceau, sont qualifiés de "durs" par les aménageurs, soit par le coût de l'aménagement nécessaire, soit par les difficultés liées à la topographie.

Au final, dans une dizaine d'année (le temps que devrait prendre la réalisation de l'ensemble du projet), l'opération Rives de Saône devrait permettre aux grands lyonnais de redécouvrir, entre la Mulatière et Neuville, en passant par Lyon, Caluire et Rochetaillée, une rivière aux multiples usages (transport, tourisme, loisirs, sports etc...).

Coût évalué du projet : 6M€

Source:
http://lyonenfrance-environnement.blogspot.com/2010/03/rives-de-saone-le-comite-de-pilotage.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin
avatar

Nombre de messages : 1100
Age : 39
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Projet Rives de Saône   8/3/2010, 12:42

Rives de Saône : chronique d’une pagaille annoncée
Par Frédérique • Jeudi 15 octobre 2009

Projet-phare du plan de mandat de Gérard Collomb, le réaménagement des berges de la Saône va entrer en phase opérationnelle. Le bonheur des uns faisant le malheur des autres, heureux soient les piétons et les cyclistes et maudits soient les automobilistes.

Ce projet a pour objectif de « créer des parcours de balade et de détente, favoriser des usages festifs et culturels, tout en valorisant les potentialités touristiques et patrimoniales du site »1. Ambiance bucolique assurée, vous trouverez là un lieu de flânerie idéal, long, quand même, de 10 km entre le confluent et l’Île Barbe.

Ce projet va s’étaler dans le temps, eh oui, malheureusement, Rome ne s’est pas construite en un jour, les berges de la Saône non plus. La galère au bord de notre rivière va bientôt commencer…

Petite promenade bucolique, donc, à travers ce vaste chantier qui va durer, durer…

De l’Île Barbe au pont Kitchener…

C’est là que, rive gauche, nous aurons nos 10 km de promenade. Exit le parking St-Antoine, qui sera remplacé par un petit frère situé au nord du pont Maréchal Juin2. Avec un aléa important de 2,5 ans à 4,5 ans pour cette gestation qui dépendra des fouilles archéologiques… mais, nous sommes sauvés, le parking existant ne sera détruit que lorsque le nouveau sera livré. Durant ces travaux, les trois voies de circulation seront conservées, tout comme les accès à la presqu’île. Le clou étant la pose d’une estacade3 au-dessus de l’eau sur toute la longueur du parking actuel, pour raccorder les bas-ports existants de part et d’autre. Côté St-Jean, l’espace sera simplement dégagé pour être simplifié avant la destruction du parking St-Jean… lors d’un autre mandat.

Théoriquement, au milieu de l’année 2011, débuteront les travaux pour assurer la continuité du cheminement entre Caluire et Lyon 4e. Et, en septembre 2010, le bas-port Gillet ne sera que légèrement repris en attendant les travaux de plus grande envergure visant à la construction du pont Schuman, la réhabilitation du tunnel de la Croix-Rousse4 et la transformation de la passerelle Masaryk5.

De Vaise à St-Rambert, la rue Joannès-Masset,6 va devoir définitivement absorber la circulation des quais du Commerce et Sédaillan qui deviendront alors le domaine réservé des piétons, cyclistes et autobus.

Côté rive gauche, quai Clémenceau, le traitement des rives, programmé pour début 2011, sera léger léger afin de fiche une paix relative aux pêcheurs.

Au niveau de l’Île Barbe, l’objectif sera d’aménager l’ancienne écluse de Caluire, à partir du milieu de l’année 2011. L’étude est encore en cours. Toutefois, on ne touchera pas au chantier nautique et au club d’aviron qui seront conservés, voire complétés par de nouveaux équipements.

A Fontaines-sur-Saône, le projet devrait valoriser la promenade actuelle : quelques plantations devraient suffire à cela.7. Ce secteur sera également relié à Rochetaillée par la voie cyclable.

Côté Rochetaillée, Gérard Collomb tient à conserver « le caractère naturel » de la promenade le long des guinguettes, donc pas de travaux excessifs : une mise en valeur de la promenade par quelques aménagements paysagers.

Rive droite, côté Couzon et Albigny, l’étude ne sera rendue qu’en septembre 2010. Il faut composer ici avec un site occupé par une zone industrielle, des ports de plaisance privés, un accrobranche, des restaurants, une marina privée, une halte fluviale… Mais le Grand Lyon, propriétaire du Moulin Rouge, prévoit des aménagements provisoires sur ce site.

Et notre balade s’achève par Neuville. Qui reste encore un grand mystère. Enfin pas totalement puisque ce projet devrait permettre à Neuville « de renouer avec sa rivière ». On ne connaîtra le projet que début 2011, un peu de patience donc pour les Neuvillois.

Et le pont de Couzon, c’est avant le pont Schuman ou bien ?

-------- notes :

1. Grand Lyon, le projet Rives de Saône [↩]
2. 800 places de parking prévues sur 5 niveaux créés sous le quai routier actuel entre le pont Maréchal Juin et la place d’Albon qui, – une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule – sera elle aussi réaménagée et débarrassée de ses places de stationnement [↩]
3. cheminement en lattes de bois : on retrouve les mêmes le long de la piscine du Rhône [↩]
4. avec notamment le percement d’un second tube dédié aux modes doux [↩]
5. qui passera en « mode doux » aussi [↩]
6. le long des voies de chemin de fer [↩]
7. Notons : il faut revoir le végétal, pour « créer les maillons de continuité manquants et les liaisons, paliers d’accroche aux quartiers environnants », impossible de résister à cette phrase qui est reprise telle quelle dans tous les articles…! [↩]



Source:
http://saonor.fr/mag/actu/actualite/rives-de-saone-chronique-dune-pagaille-annoncee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
allezol69003
Actif Reporter 1
Actif Reporter 1
avatar

Nombre de messages : 237
Age : 107
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 14/11/2009

MessageSujet: Re: Projet Rives de Saône   7/4/2010, 12:52

Début des campagnes de communication pour les Rives de Saône


Une nouvelle phase démarre pour le projet Rives de Saône avec la mise en place des campagnes de communication. Certains auront peut-être déjà remarqué les affiches « Demain les Rives de Saône » qui ornent depuis quelques jours les panneaux publicitaires de la ville. A cette occasion, le Grand Lyon organisait une réunion d’information le jeudi 25 mars au cours de laquelle nombre d’informations ont été révélées quand à la nature du projet final.


Pour rappel, Rives de Saône c’est 14 communes dont 5 arrondissements, 50 km de rives qui constituent un trait d’union entre l’urbanité Lyonnaise et le naturel du Val de Saône.

Les principaux objectifs du projet Rives de Saône sont les suivants :

- Aménager des espaces urbains ouverts sur la Saône, et ouverts à tous.
- Valoriser des espaces naturels et préserver l’environnement.
- Conforter et mailler les espaces publics et réseaux de promenades


Les Grands Principes d’Aménagement :

Comme pour les berges du Rhône, le Grand Lyon souhaite instaurer sur les rives de Saône une continuité physique du cheminement. Cela passe donc inévitablement par l’aménagement d’itinéraires piétons continus ainsi que la mise en place d’une signalétique et d’un mobilier spécifiques aux Rives de Saône.

La protection du caractère naturel des sites et la mise en valeur du patrimoine seront également indispensables et entraineront la suppression du stationnement à certains endroits. Autre élément intéressant, la mise en lumière devrait également être privilégiée, pour les éléments patrimoniaux et les sites à fortes densités d’usages. Mise en lumière qui se veut raisonnée…

La mise en place d’un itinéraire cyclable cohérent sur les hauts quais est une des priorités. Ce dernier se base sur le réseau existant, et devrait proposer à terme 11 km sur la rive droite, et 14,5 km sur la rive gauche

Stratégie Opérationnelle du Projet Rives de Saône :

Projet échelonné jusqu’en 2016 et divisé en deux grandes séquences, la séquence Lyon-Caluire / Mulatière et la séquence Val de Saône

Stratégie Opérationnelle, Séquence Lyon-Caluire / Mulatière


Stratégie Opérationnelle, Séquence Val de Saône
Nous aurons l’occasion de revenir en détail sur ces deux séquences dans une série d’articles à paraitre la semaine prochaine. Pour vous faire patienter, rien de tel qu’une vidéo de promotion du projet Rives de Saône publiée à l’occasion du démarrage de la campagne d’information.

http://www.urbanews.fr/debut-des-campagnes-de-communication-pour-les-rives-de-saone.html


Dernière édition par allezol69003 le 10/4/2010, 01:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.empireimmo.com/inscription.php?p=flop
Roots



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Projet Rives de Saône   9/4/2010, 19:47

Une exposition sur le projet d'aménagement des rives de Saône s'ouvre samedi 10 avril sur la Péniche Varka du Grand Lyon, face au 2 quai Augagneur (3e). L'occasion de découvrir l'équivalent des berges du Rhône, version rives de Saône, projet "impératif" pour Gérard Collomb.

Source: http://www.lyoncapitale.fr/lyoncapitale/journal/Autre-contenu/Breves/Exposition-sur-l-amenagement-des-rives-de-Saone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agora Line 41 TCL
Actif Reporter 1
Actif Reporter 1
avatar

Nombre de messages : 168
Age : 21
Localisation : Caluire-et-Cuire
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: Projet Rives de Saône   9/4/2010, 22:39

Dites, pouvez réduire les images ? Pensez a ceux qui ont de petits écrans No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
allezol69003
Actif Reporter 1
Actif Reporter 1
avatar

Nombre de messages : 237
Age : 107
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 14/11/2009

MessageSujet: Re: Projet Rives de Saône   10/4/2010, 01:10

Agora Line 41 TCL a écrit:
Dites, pouvez réduire les images ? Pensez a ceux qui ont de petits écrans No

Et voila tout pret tout frais Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.empireimmo.com/inscription.php?p=flop
allezol69003
Actif Reporter 1
Actif Reporter 1
avatar

Nombre de messages : 237
Age : 107
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 14/11/2009

MessageSujet: Re: Projet Rives de Saône   14/4/2010, 13:06

Citation :
Une exposition pour les Rives de Saône

Dans le cadre de la concertation sur le projet Rives de Saône, une exposition se tiendra à partir du 10 avril (Aujourd’hui) et jusqu’au 8 août 2010.

Grâce à cette exposition, qui fait bien entendu partie intégrale de la campagne de communication dont nous vous parlions récemment, le grand public aura la possibilité de découvrir le concept dans sa globalité ainsi que les principes d’aménagement de ce projet d’envergure, qui devrait métamorphoser les rives de Saône. Ce sera également l’occasion pour les visiteurs de s’exprimer sur le projet, cette exposition étant aussi un lieu d’expression. Le Grand Lyon étudiera avec attention les remarques formulées. (Système déjà mis en place pour la Confluence)

Ouverture du mercredi au dimanche, de 10h à 19h, sur la Péniche Varka du Grand Lyon
Adresse : La Péniche du Grand Lyon (Varka), face au 2 quai Victor Augagneur (69003 Lyon)
Accès : Tram T1 : Liberté C3 : Molière
Stations Velo’v :
> 3016 – Liberté / Mazenod – Cours de la Liberté Angle rue de la Part-Dieu
> 3031 – Saxe / Servient – Rue Corneille Angle Corneille / Servient
> 3044 – Quai Augagneur – Quai Augagneur Entre rue de Bonnel et rue Rabelais
Source : GrandLyon

http://www.urbanews.fr/une-exposition-pour-les-rives-de-saone.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.empireimmo.com/inscription.php?p=flop
Antho
Admin
avatar

Nombre de messages : 1100
Age : 39
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Projet Rives de Saône   11/6/2010, 10:30

Les berges de Saône, future promenade artistique

Créé le 11.06.10 à 04h11 -- Mis à jour le 11.06.10 à 04h11

Les futures rives de Saône devraient prendre l'allure d'un musée à ciel ouvert en 2013. Hier, Nadine Gelas, vice-présidente PS en charge de l'économie, l'attractivité et le rayonnement au Grand Lyon, a annoncé que l'art contemporain ferait partie intégrante de l'aménagement des 50 km de berges (25 km pour chaque rive). « Avant, on aurait posé quelques sculptures ici et là. Aujourd'hui, nous voulons que l'art public s'intègre dans le mobilier urbain », a précisé Nadine Gelas. La particularité de ce projet fait que les architectes et les artistes devront travailler main dans la main pour « embellir » les jeux pour enfants, la signalétique, les luminaires ou encore le sol.

L'art public déjà à Nice et à Nantes
Au total, une dizaine d'œuvres devraient voir le jour. A l'image de Nice, qui a imaginé un parcours artistique pour son tramway, ou Nantes, qui a lancé une biennale d'art contemporain parcourant l'estuaire de la Loire jusqu'à Saint-Nazaire. « On ne voulait pas rester en rade sur l'art public », précise la vice-­présidente. Cinq équipes ont déjà été présélectionnées et devront rendre leur projet à la mi-juin. « L'idée est de donner une unité territoriale à ces rives, qui longent 14 communes, allant du Confluent très urbain, au Val de Saône, beaucoup plus bucolique », précise Céline Migliore, chef de projet.

Source:
http://www.20minutes.fr/article/577325/Lyon-Les-berges-de-Saone-future-promenade-artistique.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin
avatar

Nombre de messages : 1100
Age : 39
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Projet Rives de Saône   1/9/2010, 10:33

Projet Rives de Saône : les aménagements commencent à Lyon

publié le 01.09.2010 04h00


Pour susciter la curiosité des promeneurs, des agents du Grand-Lyon ont enlevé durant l'été les tags sur trois sites des berges de Saône et ont apposé à la place, sur les pierres des digues, des inscriptions qui prêtent à sourire : « Dis papa, c'est loin la mer ? », « Les canards vous surveillent ».

Et d'autres plus informatives comme « Demain les bords de Saône ». A voir sur le quai Gillet, sur le chemin nature du 4e arrondissement et de Caluire et sur la promenade de Fontaine-sur-Saône où de nouveaux bancs en bois et des poubelles ont été installés.

Cette première phase achevée, le Conseil communautaire désignera le 6 septembre l'équipe artistique qui se chargera de décorer et d'aménager les rives de Saône dans le cadre du projet Art Public.

Source:
http://www.leprogres.fr/fr/region/le-rhone/rhone/article/3704098/Projet-Rives-de-Saone-les-amenagements-commencent-a-Lyon.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin
avatar

Nombre de messages : 1100
Age : 39
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Projet Rives de Saône   6/9/2010, 11:38

Des slogans «décalés» pour redécouvrir les berges de Saône

Créé le 06.09.10 à 07h10 -- Mis à jour le 06.09.10 à 07h10

L'art fait son entrée sur les berges de Saône. Les élus du Grand Lyon doivent voter ce soir une enveloppe de 5 millions d'euros pour l'insertion d'œuvres contemporaines dans le cadre de la réhabilitation des 50 kilomètres de rives, un des projet phare du second mandat de Gérard Collomb (PS). Cette tâche sera confiée au groupement de concepteurs Art Public Contemporain / AIA Productions, qui a déjà travaillé sur le volet artistique du métro et du tramway de Lyon. En attendant ces œuvres d'art, ce sont des slogans géants qui sont apparus fin août sur le quai Gillet, sur le Chemin nature (Lyon 4e) ou les bas ports de Fontaine-sur-Saône. « Dis papa c'est loin la mer », « Les canards vous surveillent » ou « Rien ne sert de courir, sauf pour se faire du bien », peut-on lire sur les murs. « Il s'agit d'une communication décalée pour éveiller la curiosité et inciter le public à redécouvrir certains lieux qui étaient auparavant inaccessibles », indique le Grand Lyon, à l'initiative de ces graffitis. Durant l'été, plusieurs espaces en friches des bords de Saône ont été nettoyés et réaménagés, avec l'installation de bancs et de poubelles.

F. C.

Source:
http://www.20minutes.fr/article/593338/lyon-des-slogans-decales-pour-redecouvrir-les-berges-de-saone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin
avatar

Nombre de messages : 1100
Age : 39
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Projet Rives de Saône   7/9/2010, 13:57

LYON : LES BERGES DE SAÔNE ENVAHIES PAR L'ART CONTEMPORAIN
Adeline Grosjean | 07/09/2010 | 0 | |



L'art contemporain va envahir les rives de Saône. Le Grand Lyon vient de choisir le directeur artistique qui devra superviser la mise en place d'un véritable parcours artistiques sur les berges. ...

© Olivier Chassignole

Avez-vous remarqué ces étranges inscriptions peintes sur les murs qui bordent les rives de Saône ? Ces slogans poétiques et intrigants, "Dis Papa, c'est loin la mer ?" ou "Travel Share", annoncent les futurs travaux qui imposeront l'art contemporain sur les berges. "L'objectif est d'accompagner le promeneur, de dessiner un voyage imaginaire et de porter un nouveau regard sur le site", explique-t-on au Grand Lyon. C'est le groupement Art Public Contemporain et son représentant Jérôme Sans qui ont été choisis pour mettre en place ce projet. Du très lourd en somme puisque Jérôme Sans n'est autre que l'actuel directeur du centre d'art contemporain de Pékin et le co-fondateur du Palais de Tokyo (Paris). Le choix des artistes qui participeront se fera en décembre. En 2014, une dizaine d'oeuvres d'art devraient déjà décorer les 50 kilomètres de rives de Saône. "Elles seront très diverses, assurent le Grand Lyon. Il y aura des sculptures, des interventions sur les murs, du mobilier urbain, du travail végétal et de lumière".

Source:
http://www.tribunedelyon.fr/index.php?actus/culture/22682-lyon-:-les-berges-de-saone-envahies-par-l-art-contemporain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin
avatar

Nombre de messages : 1100
Age : 39
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Projet Rives de Saône   8/9/2010, 11:38

2 nouveaux rendus des aménagements des rives de Saône:

http://www.asylum.fr/#/galerie/images/GLCOM_RIVESSAONE_1002_1495/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin
avatar

Nombre de messages : 1100
Age : 39
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Projet Rives de Saône   4/2/2011, 14:03

Les berges de Saône redessinées du Confluent à Rochetaillée

publié le 04.02.2011 02h01


Au printemps 2012 débutera le réaménagement des rives de Saône. Un parcours, jalonné d’œuvres d’art, à découvrir au fil de la rivière dans une succession de séquences bucoliques

Evoqué de longue date, le grand projet de réaménagement des rives de Saône se précise. Hier, à l’issue du Comité de pilotage, le président du Grand-Lyon a présenté les aménagements qui débuteront au printemps 2012 pour s’achever en 2014.

La balade débute au sud de Lyon par la promenade du défilé de la Saône qui se raccrochera au nouveau quartier du Confluent et courra jusqu’aux Subsistances, quai Saint-Vincent. Sol pavé de galets en tête-de-chat et estacades pour contourner les obstacles. Au niveau de l’ancien pont d’Ainay, sera aménagé un belvédère en balcon pensé par l’artiste Kawamata, également auteur des doubles pentes qui permettront de descendre en douceur vers la Saône le long du parking Saint-Antoine. Au même niveau, le débouché de la passerelle du Palais de justice sera repensé : l’emprise du parking Saint-Jean sera réduite pour réaliser une esplanade. Quai Saint-Vincent, la promenade sera végétalisée et équipée d’une plage flottante. Un peu plus haut, le bas port du quai Gillet sera végétalisé, longé par des jardins aquatiques. et équipé de marelles.

Arrivé à Caluire, le « Chemin nature » se voudra plus sauvage. Le promeneur longera l’estacade en bois du club d’aviron, une halte fluviale et les terrasses de la Rochette, qui descendront depuis la place éponyme jusqu’en bord de Saône. A découvrir : des gargouilles accrochées au mur, des lucioles amphibiens et des girouettes à crue, mobiles en pierre que fera tourner le courant. Au niveau de l’Ile Barbe, l’ancienne écluse sera requalifiée en espace public. Le club d’aviron sera équipé d’un ponton flottant et les façades de son local customisées. Le cheminement se poursuivra par la promenade de Fontaines-sur-Saône : les pentes vers la rivière seront adoucies, le chemin élargi grâce à la suppression du giratoire et la place Carnot reliée aux berges. Là aussi de nombreuses œuvres jalonneront le parcours, notamment un arbre à poissons éolien. A Rochetaillée, la promenade des guinguettes sera équipée de ponton et le chemin de la plage requalifié pour limiter l’impact de la circulation. Une vaste plage verte centrale descendra vers l’eau et sera connectée au secteur de la mairie. Enfin, le ruisseau des Echets sera mis en valeur, le chemin de halage réaménagé et une aire de jeux créée.

Suivra dans un deuxième temps une nouvelle série d'aménagements : espace Kitchener-Marchand, dans Lyon, au niveau de Perrache, déplacement du parking Saint-Antoine, terrasses de la Presqu’ile, quais de l’Industrie, marches de Neuville, Loupe d’Albigny, Ile Roy.

Pour permettre à chacun de découvrir le projet dans le détail, deux maisons seront créées prochainement : l’une, fixe, sur le parking Saint-Antoine, la seconde, itinérante, dans le Val de Saône.
Laurence Bufflier

Source:
http://www.leprogres.fr/fr/region/le-rhone/rhone/article/4567051/Les-berges-de-Saone-redessinees-du-Confluent-a-Rochetaillee.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lyonenfrance



Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Gérard Collomb et les "Rives de Saône" |    13/6/2011, 17:35

Photos de LYonenFrance | http://t.co/VEjJvZ1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Projet Rives de Saône   

Revenir en haut Aller en bas
 
Projet Rives de Saône
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» projet de fin d'etude economie
» projet en latin
» Projet armoire elec entreprise
» Projet interdisciplinaire autour de la Mine: Help aux chtis (et aux autres)!
» Le projet Magnet au Canada(1950-1954)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES GRANDS PROJETS URBAINS A LYON :: Lyon 4ème (Croix-Rousse, Serin...)-
Sauter vers: