LES GRANDS PROJETS URBAINS A LYON

Le Site de référence pour parler des grands projets architecturaux et environnementaux du Grand LYON
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Un ENDROIT FESTIF à LYON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bis
Admin


Nombre de messages : 1243
Age : 34
Localisation : Lyon 8
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Un ENDROIT FESTIF à LYON   15/6/2009, 19:39

Bonjour !

A l'heure ou la polémique commence à enfler à Lyon sur les fermetures de plus en plus tôt des établissements nocturnes (discothèques, pubs... restaurants dansants...) ; ne serait t'il pas important de créer dans notre ville, un lieu, un regroupement de ce genre d'établissements afin de ne pas créer des nuisances auprès des riverains... ?

Par ex. à Lisbonne, il existe un enchainement d'établissements nocturnes tous très différents sur les Docks, et ne gênants personnes ! ce qui permet une fermeture beaucoup plus tardive que... Une à Deux heures du matin !!!

Artcile du jour du Progrès :

Les noctambules lyonnais sont tous, un soir ou l'autre, passés chez Camel Boutarfa. Depuis trente ans, cet ingénieur de formation a lancé le Palladium, avant l'Actuel, le Factory et le Space. Avec à chaque fois un coup d'avance qui lui a assuré un statut fort envié dans le petit monde des nuits lyonnaises.

Dernier exploit en date, un club futuriste, baptisé « Le Bloc ». A côté du restaurant le Koodeta, dans l'immeuble qui accueillait autrefois le B52's ou le Fridge, Camel Boutarfa a investi plus d'1,3 million d'euros.

Un décor postindustriel, un équipement de pointe (passerelles, podium vibreur, cage d'ascenseur) et une programmation musicale pointue. De quoi attirer les clubbers au-delà de l'agglomération. « Je crois que le temps des clubs à la papa, avec moquette, velours et lounge de supérette, c'est fini. J'ai conçu Le Bloc comme un club futuriste. Il est très en avance sur son temps, trop pour Lyon peut-être… ».

Trop ? C'est peut-être ce qui a motivé le préfecture, qui vient de refuser à l'établissement une ouverture tardive à cinq heures du matin, enjoignant les clubbers de rentrer chez eux à trois heures. « Dans ces conditions, il est absolument impossible de faire vivre ce club, et d'assurer les 25 emplois de l'entreprise. La plupart des gens arrivent après minuit, ils ne viendront pas pour trois petites heures », assure Camel Boutarfa. Et de lancer avec colère : « Lyon, c'est Maubeuge sur Rhône. Il ne faut surtout pas réveiller les nuits lyonnaises. On a les Nuits Sonores trois jours par an, et le reste, rideau. C'est fini », s'insurge le patron du club.

Quant à savoir ce qui a motivé cette interdiction de fait, mystère. « J'ai eu en ligne un policier chargé des débits de boisson dans le troisième arrondissement, mais il n'est même pas venu voir l'établissement. Tout ce qu'on m'a conseillé, c'est de faire jouer mes relations. On est dans une république bananière ou quoi ? », se demande Camel Boutarfa.

Autre motif de colère pour le créateur du club : on lui demande sur papier officiel de la préfecture de définir « le type de clientèle » qu'il entend recevoir. « Ça sent la discrimination à plein nez ! » s'énerve Camel Boutarfa. « Tout l'intérêt des boîtes de nuit, c'est le mélange des genres. La nuit, c'est comme l'armée, ça fait se rencontrer des gens qui ne se croiseraient jamais », souligne le noctambule.

L'investisseur doit donc fermer le Bloc. « On va peut-être le transformer en club rétro, avec accordéon et canapé en velours. Et on ira se coucher très tôt… », soupire le nightclubber…


Bref, qu'en pensez vous ?? Donnez vos idées d'emplacements, de concepts...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyon-urbanisme.superforum.fr
frederisme



Nombre de messages : 53
Age : 39
Localisation : STE FOY LES LYON
Date d'inscription : 06/06/2009

MessageSujet: Re: Un ENDROIT FESTIF à LYON   16/6/2009, 00:48

c'est navrant l'attitude des autorités à lyon en ce qui concerne la vie nocturne... surtout quand on vient se vanter de porter un festival moderne comme les nuits sonores ! il faut sortir la ville de sa carapace discrète et feutrée ! la nuit a lyon est a la traine !
le quartier qui a gagné dans ce sens c'est bien evidemment les berges du rhone et ses peniches, ouvertes jusqu'a 3h ou 5h selon les lieux. pourtant la aussi les "voisins" se plaignent et l'écologie urbaine a imposé une limitation sonore à tous les bars et clubs de la zone... mais l'ambiance est pourtant là !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max



Nombre de messages : 91
Age : 33
Localisation : Vieux-Lyon
Date d'inscription : 02/06/2009

MessageSujet: Re: Un ENDROIT FESTIF à LYON   16/6/2009, 04:48

Imposé une heure fixe de fermeture obligatoire ne fait qu'entraîner des problèmes. Tout le monde se retrouve saoul dehors en même temps alors qu'ils ont encore plein d'énergie.

Est-ce en Belgique ou en Hollande où les bars ferment tout simplement quand il n'y a plus de clients?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
biglower
Actif Reporter 2
Actif Reporter 2


Nombre de messages : 484
Age : 28
Localisation : Lyon 4
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: Un ENDROIT FESTIF à LYON   16/6/2009, 15:08

Je ne sais pas pour la Belgique ou les Pays-Bas mais par contre, c'est vrai que moi aussi j'aurais pu me plaindre quand il y a eu les nuits sonores où pendant deux nuits un concert à l'air libre (et donc sans protections sonores) à deux pas de chez moi faisait beaucoup de bruit et attirait beaucoup de personnes. Et celui-là était organisé par la municipalité. Et après on interdit aux bars et aux clubs privés, qui sont tellement mieux isolés du bruit et qui attirent bien moins de monde de faire pareil ? C'est n'importe quoi.

Moi ça m'inquiète un peu ces pratiques démagogiques qui sont de plus en plus nombreuses, au nom d'une soit disant tranquillité de riverains. Que ce soit de jour (avec la circulation) ou de nuit (avec les "fêtards"), on n'hésite plus à employer les grands moyens pour satisfaire une seule catégorie de population : ceux communément appelés les riverains au dépends de ceux de passage alors qu'on sait très bien que ceux qui portent plainte par exemple, sont une minorité, mais c'est une minorité qu'on écoute.
C'est comme ceux qui appellent les flics au moindre dîner que leurs voisins organisent chez eux. Ces gens là feraient mieux de vivre à la campagne. On ne peut pas à la fois avoir tous les avantages de la ville sans ses petits inconvénients.

Après, pour un lieu dédié à la nuit, le risque c'est d'en faire un lieu glauque le jour, et il faut aussi qu'il soit près d'un métro et loin d'habitations, bref mission impossible. A moins qu'on ne reconvertisse les prisons de Perrache en boîtes de nuit. Wink


Sinon, j'ai pas compris pourquoi il parlait de Maubeuge dans l'article ? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bis
Admin


Nombre de messages : 1243
Age : 34
Localisation : Lyon 8
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Un ENDROIT FESTIF à LYON   17/6/2009, 20:56

Des boites et restaurants dans les Anciennes Prisons de Perrache (St Paul) pourraient être une bonne idée !!

Par exemple, une belle réussite à Lisbonne... Le regroupement de tels établissements sur les Docks :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyon-urbanisme.superforum.fr
Max



Nombre de messages : 91
Age : 33
Localisation : Vieux-Lyon
Date d'inscription : 02/06/2009

MessageSujet: Re: Un ENDROIT FESTIF à LYON   18/6/2009, 04:05

Selon Le Progrès

Célestins : le débat est lancé entre anti et pro-terrasses
le 17.06.2009 04h00


L'association « Célestins Demain » fait toujours la chasse aux terrasses. Or, une première autorisation d'ouverture vient d'être donnée par la Ville et d'autres commerçants sont intéressés

Le beau temps revenu, le bruit engendré par la vie nocturne de bars des carrefours quai Célestins/rues Gaspard-André et Charles-Dullin, jusqu'à parfois 3 heures du matin, est dénoncé par des riverains dans une pétition lancée par l'association « Célestins demain ».

« La tranquillité de ce quartier composé d'une place très cotée auprès des familles et des personnes âgées », est l'objectif premier de la dite association. Résidants et commerçants se souviennent encore de sa campagne, par banderoles déployées sur les balcons, relative au refus d'un projet de terrasses sur la dite place.

Or, surprise pour la présidente, Solange Pannacci, qui a appris, lundi, que la mairie centrale a autorisé le bar des Célestins à monter sa terrasse. En léger décalé sur le bord de la place, 36 m² lui sont accordés de 8 à 19 heures. D'après Marion, fille de la propriétaire, l'ouverture pourrait se faire la semaine prochaine.

L'association, elle, considère que les terrasses ne sont pas souhaitables pour plusieurs raisons : la présence de nombreuses familles avec enfants dans un espace devenu lieu de détente et d'amusement; le bruit supplémentaire généré par les discussions en plein air des clients et les préconisations contraires de la directive Cadre de vie de la ville de Lyon (un avis réservé de l'architecte Philippe Desvignes avait été émis il y a cinq ans, lors de la première étude d'installation de terrasses).

Chez Francotte, Maryse Quarré espère obtenir la même autorisation car « une terrasse, en harmonie avec le style de la place et sa végétation, contribue à dynamiser la vie d'un quartier. Je souhaite que nos voisins aient plaisir à y venir et je ferai tout pour cela. L'ouverture nocturne ne m'intéresse pas, qu'ils se rassurent ». En face, Roland Masia, des Comédiens, trouve « la décision intéressante car c'est un plus économique ». Lui, aurait aimé un accord jusqu'à 23 heures mais « pas plus tard par respect pour les riverains ». Sa voisine, la crèche Célestine, n'émet pas d'objection si ce n'est la crainte d'une augmentation du bruit, le dortoir des petits donnant sur la place. En mairie d'arrondissement, François Royer, adjoint chargé de la Vie économique, part du principe que vivre ensemble est toujours possible. « Si chacun - association et restaurateurs - prend en compte les besoins et les craintes de ses voisins, les terrasses en journée, sur la place du théâtre, devraient apporter un plus agréable et significatif ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max



Nombre de messages : 91
Age : 33
Localisation : Vieux-Lyon
Date d'inscription : 02/06/2009

MessageSujet: Re: Un ENDROIT FESTIF à LYON   18/6/2009, 04:06

Bis, pas mal Lisbone! Nantes fait aussi la même chose en ce moment sur l'Île de Nantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
solcarlus



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Un ENDROIT FESTIF à LYON   18/6/2009, 12:11

" le bruit supplémentaire généré par les discussions en plein air des clients"... Bon la prochaine fois que je passerai sur cette place, je chuchoterai pour ne pas déranger pépé et mémé...

Autant je peux comprendre, à la rigueur, les gens qui se plaignent du bruit la nuit, mais en journée ! Faut pas pousser quand même. On est en ville, oui, il y a des gens qui osent sortir dans la rue et, plus grave encore, parfois ils s'arrêtent dans des endroits pour discuter entre eux !

Surtout que le public susceptible d'aller boire un verre sur la place des Célestins, c'est vraiment une bande de sauvageons qui hurlent en se tapant dans le dos...

Les associations du riverains peuvent avoir une réelle utilité en tant qu'interlocuteur des pouvoirs publics... Mais parfois ça tourne au n'importe quoi...

Voilà, c'était un message inutile mais cet article était vraiment rageant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
biglower
Actif Reporter 2
Actif Reporter 2


Nombre de messages : 484
Age : 28
Localisation : Lyon 4
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: Un ENDROIT FESTIF à LYON   18/6/2009, 15:43

Ce n'est pas un message inutile et je suis tout à fait d'accord avec toi. Ca tourne au ridicule ces histoires de voisinage et d'assoces qui se créent juste pour protester.

C'est clair que des personnes qui discutent ça fait plus de bruit qu'une mobylette ou un camion qui passe. Déjà qu'ils n'ont quasiment pas de circulation de véhicules, de quoi ils se plaignent, faut pas charrier.
Et si l'animation d'un centre ville ne leur plaît pas, qu'ils dégagent à la campagne (ou même dans d'autres quartiers) et laissent leur logement à des gens à qui ça plaira. C'est aussi simple que ça.

Si ça continue, je vais bientôt moi aussi créer mon assoce : une assoce dédiée à défendre la liberté de vivre en ville. Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max



Nombre de messages : 91
Age : 33
Localisation : Vieux-Lyon
Date d'inscription : 02/06/2009

MessageSujet: Re: Un ENDROIT FESTIF à LYON   19/6/2009, 04:22

Est-ce que ce genre de situation arrive souvent à Lyon? Des gens qui ne comprennent pas qu'en pleine ville on ne peut pas retrouver la tranquilité de la campagne?

À Québec, 16 citoyens ont failli faire arrêter une activité immensément populaire, gratuite et très bon pour la visibilité de la ville, le Red Bull Crashed Iced (une course extrême de gens habillés en hockey dans les rues accidentées de la vieille ville).

Le maire a dû s'en mêler ainsi que plusieurs stations de radio de la capitale. Ces 16 personnes avaient déposé une plainte à Red Bull en justice car l'évènement était trop bruyant et nuisait à la tranquilité du quartier. Alors les 725,000 autres citoyens auraient perdus l'évènement à cause d'eux puisque Red Bull disait vouloir se retirer au lieu de devoir aller en cours, par peur de mauvaise publicité.

Bref, des citoyens entêtés peuvent aller très loin. Il faut faire gaffe!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
biglower
Actif Reporter 2
Actif Reporter 2


Nombre de messages : 484
Age : 28
Localisation : Lyon 4
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: Un ENDROIT FESTIF à LYON   19/6/2009, 13:17

C'est bien ça le problème. Ces gens là sont une très petite minorité mais ça suffit à faire d'immenses dégâts ou en tous cas à instaurer un mauvais climat pour ce genre d'activités.
Je ne pense pas qu'ils soient plus nombreux qu'avant mais avec le développement de l'utilisation de la justice à tout va, ils n'hésitent plus à passer à l'action en portant plainte. Et comme des fois même une plainte suffit comme dans ton exemple, ce n'est plus la démocratie mais la dictature d'une minorité que je qualifierais d'aigris. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agora Line 41 TCL
Actif Reporter 1
Actif Reporter 1


Nombre de messages : 168
Age : 20
Localisation : Caluire-et-Cuire
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: Un ENDROIT FESTIF à LYON   19/6/2009, 13:58

C' est comme les 4 retraités du Chablais qui ne veulent pas de la réouverture d' une ligne SNCF et veulent a la place : Une autoroute Mad , des bus électriques ( hors milieu urbain ? ) et une voie verte a la place de la ligne ( juridiquement impossible )

Quoique ces 4 bouffons ont perdu car la réouverture est sur les rail Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
biglower
Actif Reporter 2
Actif Reporter 2


Nombre de messages : 484
Age : 28
Localisation : Lyon 4
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: Un ENDROIT FESTIF à LYON   19/6/2009, 15:22

C'est quelle ligne ça le Chablais ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frederisme



Nombre de messages : 53
Age : 39
Localisation : STE FOY LES LYON
Date d'inscription : 06/06/2009

MessageSujet: Re: Un ENDROIT FESTIF à LYON   20/6/2009, 00:52

le problème c'est que les gens ne supportent plus rien. ils veulent rentrer chez eux et etre comme dans une bulle. sur les berges aussi les voisins mecontents ne sont qu'une poignée et menacent 5 lieux de fermeture : la marquise, le sirius, la passagere et la plateforme... soit qqs milliers de noctambules chaque semaine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agora Line 41 TCL
Actif Reporter 1
Actif Reporter 1


Nombre de messages : 168
Age : 20
Localisation : Caluire-et-Cuire
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: Un ENDROIT FESTIF à LYON   20/6/2009, 11:03

biglower a écrit:
C'est quelle ligne ça le Chablais ?

Le Chablais c' est une région vers le Lac Léman, Je parlais de la ligne SNCF St-Gingolph-Evian dite " Ligne du Tonkin " ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un ENDROIT FESTIF à LYON   Aujourd'hui à 17:42

Revenir en haut Aller en bas
 
Un ENDROIT FESTIF à LYON
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» moyenne température annuelle à Lyon Bron
» SOS vétérinaire sur lyon 24/24 !!
» Petite balade entre Lyon et le col du Béal
» Des cigales à Lyon ?
» TA Lyon, 3 mars 1998, Mme P. : Journal du droit des jeunes, juin 1998, p. 53

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES GRANDS PROJETS URBAINS A LYON :: BRICS A BRACS & Autres projets !-
Sauter vers: