LES GRANDS PROJETS URBAINS A LYON

Le Site de référence pour parler des grands projets architecturaux et environnementaux du Grand LYON
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Rehabilitation de l'Antiquaille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Bis
Admin


Nombre de messages : 1243
Age : 34
Localisation : Lyon 8
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Rehabilitation de l'Antiquaille   15/5/2006, 22:24

Un hôtel, un restaurant et des belvédères
La réhabilitation de l’Antiquaille s’achèvera d’ici à 2008 autour de deux grands axes. Le premier, historique, autour du cloître des Visitandines, comprendra un équipement culturel, un espace du christianisme autour du caveau de Saint-Pothin, un hôtel 3- étoiles et des logements.
Le second, plus moderne, regroupera la maison des cultures du monde, des commerces, des bureaux, une résidence étudiante, des logements et un restaurant gastronomique tenu par le chef Christian Têtedoie.
Des belvédères seront également aménagés afin que le grand public puisse profiter de la vue panoramique exceptionnelle du site.



Dernière édition par le 16/2/2007, 13:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyon-urbanisme.superforum.fr
final morfalix



Nombre de messages : 271
Age : 25
Localisation : venissieux
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: Rehabilitation de l'Antiquaille   12/6/2006, 23:09

je ne vois vraiment pas ou ca se trouve, pourriez me situer par rapport a la basilic de fourviere?? en sortant du funiculaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gege
Actif Reporter 2
Actif Reporter 2


Nombre de messages : 244
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Rehabilitation de l'Antiquaille   13/6/2006, 00:22

final morfalix a écrit:
je ne vois vraiment pas ou ca se trouve, pourriez me situer par rapport a la basilic de fourviere?? en sortant du funiculaire

C'est juste en face du théâtre romain de Fourvière... La station de funiculaire la plus proche c'est celle des Minimes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
final morfalix



Nombre de messages : 271
Age : 25
Localisation : venissieux
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: Rehabilitation de l'Antiquaille   13/6/2006, 00:35

a oui ok je vois merci beaucoup gégé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bis
Admin


Nombre de messages : 1243
Age : 34
Localisation : Lyon 8
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Rehabilitation de l'Antiquaille   16/2/2007, 13:47

L'Antiquaille de Lyon, histoire d'un hôpital

L'ouvrage est divisé en trois parties. La première, consacrée au site avant l'installation de l'hôpital, brosse un état de nos connaissances sur les vestiges antiques retrouvés, puis étudie la maison des champs qui s'y est implantée au XVIe siècle, sa reconstruction puis son aménagement en couvent de visitandines au XVIIe siècle. La deuxième partie, élément essentiel de l'ouvrage, présente l'histoire économique et sociale de l'hospice qui s'installe dans les lieux en 1803 jusqu'à son intégration au sein des Hospices civils en 1845, l'évolution architecturale aux XIXe et XXe siècles, enfin l'histoire médicale pour la même période. La dernière partie évoque des éléments annexes à l'hôpital, comme le caveau de saint Pothin, lieu de culte des premiers martyrs de Lyon, et l'esprit particulier de l'établissement.



Implanté sur le haut des pentes de la colline de Fourvière et jouissant d'un panorama d'une vaste étendue, le site de l'Antiquaille était placé au cœur de la ville gallo-romaine, dans un quartier qui devait être déserté au Moyen Age au profit des vignes. C'est dans cette zone que sont bâties au XVIe siècle de riches maisons de campagne, et notamment celle du célèbre humaniste Pierre Sala. Au XVIIe siècle, les visitandines transforment la demeure en couvent en y adjoignant un cloître et une église. La Révolution disperse les religieuses et entraîne la disparition des beaux décors intérieurs qu'elles avaient fait réaliser.

En 1803, s'installe dans les bâtiments libérés un hospice dont deux fonctions s'affirment très vite : l'accueil des aliénés et le traitement des maladies vénériennes. Peu à peu cet hospice devient un hôpital indépendant dont la gestion, faisant plus appel aux fonds publics qu'à la charité, est particulièrement novatrice pour l'époque. Parallèlement, quatre constructions nouvelles développent avec ingéniosité les bâtiments conservés de l'ancien couvent, le corps en hémicycle dit la Rotonde se révélant une belle réussite architecturale. Cette période d'autonomie s'achève en 1845 avec l'intégration de l'hôpital au sein des Hospices civils de Lyon. Par la suite le développement tendra à donner à l'ensemble, par la construction de bâtiments indépendants, une allure d'hôpital pavillonnaire. Après le départ des aliénés en 1876-1877, et à côté de la création d'un hôpital généraliste de quartier, des spécialités se développent, sous la responsabilité de personnalités qui vont assurer le renom de l'Antiquaille. Les innovations médicales s'amplifient : à la vénérologie viennent s'adjoindre la dermatologie et l'urologie ; à partir de la psychiatrie s'identifient la neurologie et l'oto-rhino-laryngologie. Dans le courant du XXe siècle s'y ajouteront l'ophtalmologie chirurgicale, l'endocrinologie, la néphrologie et les transplantations.

En marge des ces institutions, une grotte de jardin de la maison de Pierre Sala devient au XVIIe siècle un lieu de culte à saint Pothin, premier évêque de Lyon, et aux premiers martyrs lyonnais, et prend le nom de " caveau de saint Pothin ". Son apogée, à la fin du XIXe siècle, est marqué par la création d'une chapelle souterraine somptueusement ornée sous la direction de Sainte-Marie Perrin. René Mornex, Bernard Ducouret, Olivier Faure. L'Antiquaille de Lyon, histoire d'un hôpital. Lyon : Lieux Dits, 2003. 176 p. ; 130 ill. Prix : 30,00 euros.

Voilà le plan de l'hopital :



Avec quelques photos aériennes :



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyon-urbanisme.superforum.fr
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Rehabilitation de l'Antiquaille   2/7/2007, 12:50


Reconversion urbaine et architecturale du site patrimonial de l’Antiquaille en un ensemble immobilier à Lyon 5ème (69)

Maîtrise d’ouvrage :
SACVL

> un hôtel 4**** d’une capacité de 84 chambres
Surface SHON :
6 776 m²

> 22 logements locatifs
Surface SHON :
2 276 m²

> un parc de stationnements de 138 places
Surface :
4 663 m²

Réalisation :
2007 - 2009


Le projet de l’îlot central respecte et reproduit les principes de composition de la colline de Fourvière comprenant des fronts bâtis successifs. En arrière, l’organisation des bâtiments se fait autour de cours et de terrasses. Le projet s’appuie sur les qualités et les contraintes du site en :

> renforçant la continuité des balmes boisées. L’extension Est de l’hôtel est orientée parallèlement au belvédère et souligne l’effet de balcon. Cette façade Est de l’hôtel est un élément majeur dans le projet car elle s’inscrit dans la façade urbaine et patrimoniale. Elle offre à l’intérieur de chaque chambre un point de vue sur la ville exceptionnel et confère une valeur ajoutée indéniable à l’hôtel : un cadre sur la ville.

> s’inscrivant dans la morphologie du bâti existant. L’îlot rectangulaire est serti par les extensions de l’hôtel et les logements. Ils dessinent deux L aux angles Nord-Est et Sud-Ouest et leur position relie l’existant et les bâtiments neufs pour constituer un seul et même ensemble autour d’un jardin intérieur.
La création d’une tour, entre les deux extensions de l’hôtel et le bâtiment G, imite l’écriture architecturale caractéristique de l’Antiquaille. De la même façon, le traitement du soubassement en pierre (ici constitué par les deux niveaux de parking) reproduit l’écriture déjà existante sur le site de l’Antiquaille. Les pieds des bâtiments se composent d’un soubassement de pierre eux-même assis sur le socle des balmes.

> tissant un réseau de cheminements et d’espaces publics. Le projet s’est composé dans le souci de connecter les terrasses entre elles et de créer de nouveaux cheminements piétons et traboules. Le travail sur la position des altitudes respectives de chaque bâtiment a joué un rôle prépondérant dans la conception du projet.

On distingue trois niveaux d’aménagement paysager : le jardin central situé au cœur de l’îlot qui constitue une entité propre, les espaces plantés des pieds de façade des bâtiments de logements qui créent une distance visuelle entre l’espace public et privé et enfin la cour Nord-Est qui relie le cœur d’îlot à l’escalier extérieur.








Source:
http://www.bruno-dumetier.com/fiche/fiche.aspx?id=249&idRubrique=1&idTheme=0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bis
Admin


Nombre de messages : 1243
Age : 34
Localisation : Lyon 8
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Rehabilitation de l'Antiquaille   18/9/2007, 23:51

Voilà le site internet (en construction) du futur hotel de l'Antiquaille
http://www.hotelantiquaille.com/
(source skyscraper)
Même s'il est en construction, ce prémice de site internet me parait etre un peu désuet pour un hotel 4 étoiles de grand standing...

On attend de voir la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyon-urbanisme.superforum.fr
Bis
Admin


Nombre de messages : 1243
Age : 34
Localisation : Lyon 8
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Rehabilitation de l'Antiquaille   2/11/2007, 21:34

L’Antiquaille : renouveau d’un quartier historique.

Ce qui fut un hôpital de renom va devenir un quartier de vie à part entière. Avec une particularité due à sa situation très spécifique : sur ce site unique, chargé d’histoire, une part importante de l’espace sera dédié à la culture et au patrimoine chrétien.

Trois ans durant, de 2004 à 2007, la Société anonyme de construction de la Ville de Lyon (SACVL) a mené le nécessaire travail de fourmi préalable à tout aménagement : études urbaines, paysagères et architecturales, démolition des bâtiments n’ayant pas d’intérêt patrimonial, dépôt de permis de construire... «L’ensemble du site représente 26’000 m2 de plancher sur lesquels vont cohabiter 12 éléments de programme différents et complémentaires : logements, bureaux, équipements culturels, ateliers d’artistes...», précise le directeur de la SACVL, Gérard Klein. Depuis quelques mois, le projet est passé à la partie visible de l’iceberg, le chantier d’aménagement. Déjà lancées, deux réhabilitations. Celle d’un bâtiment de 1850 voué à devenir une résidence étudiante de 74 studios, avec en rez-de-chaussée, 350 m2 de locaux commerciaux dont une brasserie. Livraison en septembre 2008. Un autre immeuble en rénovation, construit en 1901, recevra trois niveaux de bureaux dès avril 2008. Débutée en octobre, la construction du restaurant gastronomique. Doté d’une large baie vitrée, il fera bénéficier ses clients d’un panorama rare sur la ville. Fin de chantier en janvier 2009. Vient de débuter, la requalification des espaces extérieurs qui sera terminée en décembre 2009.

Les lots restants vont s’échelonner à partir de janvier 2008. Dès le début de l’année, seront lancés les chantiers de l’hôtel 4 étoiles comprenant 84 chambres, de 22 logements et d’un parc de stationnement de 138 places. Réception en juillet 2009. Entre février 2008 et janvier 2009, un autre parking, de 21 places, sera réalisé. 22 logements pour la location et 36 nouvelles places de stationnement verront le jour entre mars 2008 et avril 2009. En septembre 2008 débuteront les travaux de 8 logements de type maison et de 41 places de stationnement (livraison un an plus tard) ainsi que la réhabilitation de la chaufferie, future Maison des cultures du monde (livraison juillet 2009). La création de l’Espace culturel du Christianisme à Lyon interviendra entre janvier 2009 et janvier 2010. D’autres logements sont encore au programme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyon-urbanisme.superforum.fr
Bis
Admin


Nombre de messages : 1243
Age : 34
Localisation : Lyon 8
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Rehabilitation de l'Antiquaille   21/11/2007, 13:07

L'Hôtel à l'Antiquaille (5e) doit revoir sa copie


Petit raté du côté de la colline de Fourvière, pour le projet de l'hôtel quatre étoiles luxe sur le très beau site de l'Antiquaille. La Commission d'équipement commercial du Rhône (CDEC), qui s'est tenue vendredi dernier, a refusé d'entériner la construction. « Avec les plans présentés, on ne se rendait absolument pas compte de l'aspect esthétique de l'hôtel et de son intégration par rapport à l'environnement », explique Alain Audouard, président de la Chambre des Métiers du Rhône, et membre de la CDEC avec des représentants de la Chambre de commerce, de Lyon, du Grand Lyon, de Villeurbanne, sans oublier l'Etat. Le projet repassera à la CDEC de janvier.

Le Progrès le 21 novembre 2007

Un projet qui va trainer semble t'il...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyon-urbanisme.superforum.fr
LYON 2020



Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: Rehabilitation de l'Antiquaille   14/2/2008, 15:03

Un hopital dans le cinquieme arrondissement , mission impossibe?
Avec la rehabilitation de l'antiquaille et la reconversion de Debrousse, mieux ne pas tomber malade.
pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agora Line 41 TCL
Actif Reporter 1
Actif Reporter 1


Nombre de messages : 168
Age : 20
Localisation : Caluire-et-Cuire
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: Rehabilitation de l'Antiquaille   14/2/2008, 15:37

Restera Charcot lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bis
Admin


Nombre de messages : 1243
Age : 34
Localisation : Lyon 8
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Rehabilitation de l'Antiquaille   15/2/2008, 00:53

LYON 2020 a écrit:
Un hopital dans le cinquieme arrondissement , mission impossibe?
Avec la rehabilitation de l'antiquaille et la reconversion de Debrousse, mieux ne pas tomber malade.
pale

Ou il faudra faire une grande expéditon à l'autre bout de Lyon dans le 8°arrdt ou tout le pôle médicale de la ville va être regroupé... (enfin, une grande partie !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyon-urbanisme.superforum.fr
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Rehabilitation de l'Antiquaille   15/2/2008, 12:33

Antiquaille : l'hôpital devient un hôtel de luxe

Fin 2010, l'établissement situé sur la colline de Fourvière, accueillera ses premiers clients dans un environnement exceptionnel

Exceptionnel. Le futur hôtel de l'Antiquaille, un quatre étoiles luxe, prévu pour ouvrir fin 2010, a d'ores et déjà bien des qualités. D'abord l'emplacement. Situé sur la colline de Fourvière, dans une partie de l'ancien hôpital éponyme, l'hôtel offrira une vue époustouflante sur la ville. L'environnement, ensuite, avec les théâtres romains tout proche, les beaux jardins publics à proximité et la basilique, qui feront sans aucun doute de cet établissement, un « must ». L'accès, aisé par funiculaire, ou à pied depuis le Vieux-Lyon, lui conférera également un avantage certain. Les 6 500 m2 du bâtiment, enfin, classé monument historique, et ses belles pièces en enfilade accolées à un cloître et une chapelle, côté colline, constitueront un bel écrin. Une aile moderne sera ajoutée au bâtiment ancien (voir image de synthèse), visible depuis la presqu'île.
Après le feu vert donné par la commission départementale d'urbanisme commercial, le 25 janvier dernier, à l'aménagement de l'hôtel comprenant 85 chambres dont vingt suites, le permis de construire pourra être examiné. Les travaux, programmés pour durer dix-huit mois, nécessiteront un budget de l'ordre de 13 millions d'euros.
Carlos Antonanzas et Pascal Souriau, les heureux hôteliers, titulaires d'un bail commercial concédé par la Sacvl, propriétaire du site, envisagent, pour débuter, des prix moyens pour les chambres allant de « 200 à 500 euros ». Ils avaient à l'origine, projeté de construire une piscine sur le toit-terrasse du bâtiment moderne, mais « l'architecte de la ville et celui des bâtiments de France ont crié au scandale ». On ne montre pas des corps dénudés sur la colline qui prie. Dommage pour les Lyonnais qui auraient pu bénéficier d'un accès gratuit à l'onde pure à condition de consommer une collation sur place. En contrepartie, un « spa » a été imaginé au sous-sol. Pour la restauration, il suffira de faire quelques pas pour accéder au restaurant Têtedoie.
Les deux hôteliers tablent, la première année, sur un taux d'occupation de 50 %, ce qui nécessitera l'embauche de 33 personnes (barmans, bagagistes, réceptionnistes, femmes de chambre, cuisinier, etc.).
Sophie Majou

Source: Le Progrés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LYON 2020



Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: Rehabilitation de l'Antiquaille   15/2/2008, 13:04

Ago Line Jeu 14 Fév - 13:37

--------------------------------------------------------------------------------

Restera Charcot


Charcot est une clinique Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bis
Admin


Nombre de messages : 1243
Age : 34
Localisation : Lyon 8
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Rehabilitation de l'Antiquaille   16/3/2008, 20:36

Voilà quelques photos de l'actuel chantier de Kriss69 de SSC :











Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyon-urbanisme.superforum.fr
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Rehabilitation de l'Antiquaille   11/4/2008, 14:54

En 2010, un musée du christianisme à l'Antiquaille

Site majeur de la naissance du christianisme en Gaule, l'espace consacré traditionnellement aux martyrs de Lyon va être réhabilité. Les travaux devraient débuter à l'automne et s'achever en 2010, pour un coût de 2,5 millions d'euros

C'est sur le domaine de l'ancien hôpital de l'Antiquaille que les bâtiments occupés autrefois par le couvent des Visitandines vont accueillir un nouvel ensemble culturel dédié au christianisme.
Acheté par la Sacvl - la société de construction de la Ville - en 2003, le site, où les martyrs de Lyon payèrent au 1er siècle le fait d'être chrétiens, a été cédé pour un euro symbolique à l'association Espace Culturel du Christianisme, (Eccly). C'est à cet endroit que la tradition situe le cachot de Saint-Pothin, premier évêque de Lyon. Aménagé en oratoire, puis transformé en chapelle, il recevait la foule des pèlerins. Un lieu vénéré par la piété des Chrétiens depuis trois siècles.
La mise en oeuvre de la restauration est maintenant en route. Le temps qui passe et l'humidité ont notamment eu raison de l'ensemble, cachot et chapelle, qui sont dans un triste état. Une oeuvre réparatrice de longue haleine a débuté.
Avec pour objectif de « réaménager le site pour mettre en valeur un lieu majeur de la naissance du christianisme en Gaule et le destiner à un large public, explique le père Emmanuel Payen, il complète un ensemble déjà riche par la présence des musées, de la basilique, de la maison de Pauline Jaricot ». Faisant appel aux technologies nouvelles, il sera un lieu de mémoire lisible grâce au parcours muséographique conçu par un groupe d'enseignants et de chercheurs, à la demande de la Fondation de Fourvière. Et ce, aussi bien pour les adultes que pour les scolaires.
Les mosaïques représentant les martyrs, réalisées par les mêmes artistes que ceux de la basilique de Fourvière, ont bien souffert. Elles ont été déposées et, actuellement, sont entre les mains des restaurateurs de Saint-Romain-en-Gal qui leur redonnent vie. Les travaux sur le site de l'Antiquaille devraient commencer à l'automne 2008 et s'achever en 2010, pour un coût de 2,5 millions d'euros financés par les collectivités, le mécénat et les donateurs.
In fine, un espace qui offrira aux visiteurs un parcours historique sur le christianisme tout à la fois lieu de mémoire et d'une meilleure compréhension du fait chrétien. Un espace qui a toute sa place à Lyon, tant l'histoire de la Ville est marquée par le christianisme.

Source: Le Progrés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moster



Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Rehabilitation de l'Antiquaille   8/10/2008, 15:22

Bis a écrit:
Voilà le site internet (en construction) du futur hotel de l'Antiquaille
http://www.hotelantiquaille.com/
(source skyscraper)
Même s'il est en construction, ce prémice de site internet me parait etre un peu désuet pour un hotel 4 étoiles de grand standing...

On attend de voir la suite !

Je suis amplement d'accord avec toi en ce qui conserne l'hôtel 4* Luxe, celarisque d'être comme l'hôtel concorde de la cité dit 4* luxe, dans une grande ville intertnationale il n'en vaudrait que un 3* supérieur.

Moster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Rehabilitation de l'Antiquaille   6/1/2009, 14:55

A l’Antiquaille, un 4 étoiles luxe pour la fin 2010

Exceptionnel. Le futur hôtel de l’Antiquaille, un quatre étoiles luxe, prévu pour ouvrir fin 2010, a d’ores et déjà bien des qualités. D’abord l’emplacement. Situé sur la colline de Fourvière, dans une partie de l’ancien hôpital éponyme, l’hôtel offrira une vue époustouflante sur la ville. L’environnement, ensuite, avec les théâtres romains tout proches, les beaux jardins publics à proximité et la basilique, qui feront sans aucun doute de cet établissement, un « must ». Les 6500 m2 du bâtiment, enfin, classé monument historique, et ses belles pièces en enfilade accolées à un cloître et une chapelle, côté colline, constitueront un bel écrin. Une aile moderne sera ajoutée au bâtiment ancien visible depuis la Presqu’île.
Est prévu sur ce site, un hôtel comprenant 85 chambres dont vingt suites. Les travaux, programmés pour durer dix-huit mois, nécessiteront un budget de l’ordre de 13 millions d’euros.
Prix moyens pour les chambres : de 200 à 500 euros. Un « spa » a été imaginé au sous-sol. Pour la restauration, il suffira de faire quelques pas pour accéder au restaurant Têtedoie.
Les deux hôteliers tablent, la première année, sur un taux d’occupation de 50 %, ce qui nécessitera l’embauche de trente-trois personnes (barmen, bagagistes, réceptionnistes, femmes de chambre, cuisinier, etc.).
L’hôtel ne devrait pas comporter de piscine, initialement prévue sur le toit de l’établissement, elle a été refusée par l’architecte des bâtiments de France.

G. M.

Source: Le Progrés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Rehabilitation de l'Antiquaille   2/4/2009, 12:30


Résidences avec vue sur l'Antiquaille


Les fenêtres sont petites, mais la vue est grande. Au dernier étage de la nouvelle résidence étudiante de l'Antiquaille (5e), livrée hier, les studios avec poutres apparentes dominent l'Est de Lyon, de la Croix-Rousse au Pilat. Cet ensemble de 74 logements équipés d'accès Internet a des allures de mini-cité U de prestige. Mais il ne s'agit pas d'une résidence privée. Les studios sont gérés par le Centre régional des oeuvres universitaires et scolaires.

« C'est une résidence de luxe, mais à tarif social, tient à préciser Denis Lambert, directeur du Crous Lyon-Saint-Etienne. Le prix des chambres sera d'environ 350 euros, auquel il faudra déduire les aides au logement. » Le Crous y logera cependant surtout des étudiants internationaux, doctorants ou en masters. L'Antiquaille, ancien couvent du XVIIe siècle qui a accueilli un hôpital jusqu'en 2003, va devenir le nouveau quartier haut de gamme de Lyon. Réhabilité par la SACVL, bailleur contrôlé de Lyon, ce belvédère qui domine la ville sera également doté d'un hôtel cinq étoiles. Il y aura aussi un restaurant, surmonté d'une vertigineuse terrasse, dirigé par le chef étoilé Christian Tête d'Oie. Et qui ne devrait pas pratiquer les tarifs du resto U...

Frédéric Crouzet

Source:
http://www.20minutes.fr/article/317295/Lyon-Residences-avec-vue-sur-l-Antiquaille.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Rehabilitation de l'Antiquaille   2/4/2009, 12:34

L'Antiquaille : un nouveau modèle de reconversion des sites lyonnais

Gérard Collomb a inauguré, hier, une partie des nouveaux bâtiments du site de l'Antiquaille. Une réussite urbanistique qui permet de largement conserver l'ancien tout en offrant les prestations les plus modernes


« Ma prochaine photo de campagne, je la fais là ! » Gérard Collomb contemple l'admirable panorama sur Lyon qui s'offre à lui, dans une petite chambre de la nouvelle résidence universitaire de l'Antiquaille. Des chambres impeccables. 74 studios équipés dans un immeuble réhabilité inauguré hier.

Ce n'est là qu'un des bâtiments de l'ancien hôpital qui s'étire sur près de 35 000 m2. Car outre ces studios, l'ensemble accueille également des bureaux et des logements. Du locatif, proposé par la SACVL, de l'accession à la propriété et du logement libre. Mais là, attention ! Compter entre 5 000 et 6 000 euros le m2 pour bénéficier d'un point de vue sur Lyon extraordinaire et de prestations très haut standing. Le prix ne vous fait pas peur ? Trop tard. Tous les logements ont été vendus.

L'ensemble disposera également d'un hôtel cinq étoiles de 64 chambres et 18 suites.

Enfin, un restaurant, d'architecture moderne, avec le chef Christian Têtedoie aux manettes, qui, là encore, offrira à ses clients une majestueuse terrasse de 200 m2 à ses clients.

L'Antiquaille « nouvelle formule » proposera enfin un volet culturel en hébergeant l'Espace culturel du christianisme à Lyon avec la création d'un espace muséographique et la mise en valeur du caveau de Saint-Potin, le premier évêque de Lyon.

Au final, il faut le dire, un magnifique projet qui a mis près de huit années à sortir de terre. Contraintes techniques, archéologiques, réglementaires, il aura fallu le temps mais le résultat est là. Avec, pour la Sacvl, qui a conduit le projet, la volonté de créer un nouveau morceau de ville sans densification, « un vrai parcours du combattant », soulignera Michel Le Faou, président de l'aménageur.

« Une ville, ce n'est pas fait pour devenir un immense musée dont les habitants seraient vidés », a commenté Gérard Collomb. Un maire satisfait du résultat d'une reconversion qu'il n'a pas hésité à mettre en lien avec le futur de l'Hôtel-Dieu. Imaginant déjà les petits cafés de la cour intérieure, les traboules, une nouvelle vie en plein centre de Lyon… L'Hôtel-Dieu, très bien aussi pour sa prochaine photo de campagne…

Geoffrey Mercier


Un site historique unique, un morceau de ville à (re)découvrir

Le site de l'Antiquaille était placé au cœur de la ville gallo-romaine. Maison de Pierre Sala, un humaniste, au XVIe siècle, l'Antiquaille devient un couvent de visitandines au siècle suivant. Les révolutionnaires feront fuir les religieuses. Le bâtiment devient un hôpital en 1803. Il fermera deux cents ans plus tard.

Aujourd'hui, l'ambition est de rendre aux Lyonnais ce nouvel espace pas encore complètement achevé. Des cheminements permettront aux promeneurs d'arpenter les flancs de la colline et la terrasse qui est en train de sortir de terre promet déjà une belle fréquentation, tant l'emplacement est hors norme.

les chiffres
> 34 000 m2 de terrain
> Acheté 7,1 millions d'euros par la Sacvl
> Fin des travaux : 1er trimestre 2010

Source: http://www.leprogres.fr/fr/region/le-rhone/lyon/article/405377,185/L-Antiquaille-un-nouveau-modele-de-reconversion-des-sites-lyonnais.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bis
Admin


Nombre de messages : 1243
Age : 34
Localisation : Lyon 8
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Rehabilitation de l'Antiquaille   2/4/2009, 17:45





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyon-urbanisme.superforum.fr
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Rehabilitation de l'Antiquaille   4/3/2010, 21:48

Christian Têtedoie ouvre un nouveau gastronomique à Lyon
mardi 2 mars 2010 17:33


Lyon (69) Conçu dans un style minimaliste et contemporain, le restaurant de Christian Têtedoie devrait ouvrir, fin mars, sur le site réaménagé de l’Antiquaille à Lyon. Le début d’une belle et coûteuse aventure.


Le nouveau projet de Christian Têtedoie à
l'Antiquaille prend forme et devrait ouvrir en mars.

Depuis le début, Christian Têtedoie a pris part au projet de réaménagement de l’Antiquaille (ancien ensemble hospitalier), dont le dossier privilégiait la mixité entre logements, résidence étudiante, hôtel et restaurant et a été préféré à celui de groupes proposant l’installation d’un complexe hôtelier seul. Le chef, une étoile Michelin, s’est alors lancé le défi de déplacer son restaurant gastronomique Le Têtedoie - actuellement quai Pierre Size, en bord de Saône -, sur le site en hauteur de l’Antiquaille, dans un nouvel édifice surplombant la ville.

Le futur établissement, signé Soulier, d’aspect ultra contemporain, de 940 m², 140 places assises, et terrasse panoramique de 233 m², verra le jour courant mars et réunira le restaurant gastronomique, un bar lounge, le T Bar, et une cave à vins en sous-sol. Fabrice Bolenor, architecte d’intérieur, orchestre la décoration du Têtedoie qui promet de rivaliser avec les lieux les plus design.

Les investissements, notamment pour la décoration, ont été importants : 4
millions d’euros au total, de quoi avoir quelques insomnies. Cest énorme et il y aura intérêt à amortir”, confie Christian Têtedoie, qui annonce aussi la création prochaine d’un restaurant italien haut de gamme, juste en face du futur Têtedoie. Quid de l’ancien ? Il deviendra bientôt le premier restaurant ryad de la ville doublé d’un spa, promet Christian Têtedoie.

Sonia Delzongle

Source:
http://www.lhotellerie-restauration.fr/journal/restauration/2010-02/Christian-Tetedoie-ouvre-un-nouveau-gastronomique-a-Lyon.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gege
Actif Reporter 2
Actif Reporter 2


Nombre de messages : 244
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Rehabilitation de l'Antiquaille   4/3/2010, 22:44

Une petite vidéo en complément du post d'Antho...
Branchez le son......


http://tv.lepost.fr/2010/02/25/1960286_gastronomie-christian-tetedoie-s-offre-l-antiquaille.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Rehabilitation de l'Antiquaille   17/9/2010, 11:10

Nouvelle tranche de ville à l'Antiquaille

17/09/2010

URBANISME - Le site de l’ancien hôpital de l’Antiquaille, face aux théâtres romains de Fourvière (Lyon 5e) est en voie d’achever sa transformation. Tout l’été, les clients du nouveau restaurant de Christian Têtedoie, installé à l’aplomb de la colline, ont pu découvrir la vue imprenable sur la ville. Un nouvel ensemble de logements, et une résidence universitaire de 76 studios viennent d’être livrés. Une entreprise de BTP lyonnaise (Maïa) devrait y installer son siège social et construire un hôtel 4 étoiles. Avant Debrousse et l’Hôtel-Dieu, l’Antiquaille est le premier site hospitalier lyonnais à retrouver les diverses fonctions d’un « morceau de ville ».

Depuis l’Antiquaille s’offre une des plus belles vues sur Lyon. Dos aux théâtres romains, le passant peut y contempler 2000 d’histoire de la ville… Longtemps, ce site exceptionnel est resté ceint de murs, préservant la tranquillité d’un vaste hôpital. Aujourd’hui, le site recommence doucement à battre au rythme de la ville, en accueillant une mixité de programmes portés et financés par la SACVL : logements, restaurant, bureaux, et demain hôtel de luxe et équipements culturels.

Hier, le maire de Lyon Gérard Collomb visitait avec fierté un immeuble fraîchement livré à l’Antiquaille. Conçu par l’architecte Clément Vergely, ce monolithe est composé de 22 logements proposés à la vente (de 3500 à 5000€ le m2), avec vue imprenable sur Lyon… ou sur « la Chaufferie », usine conçue par l’architecte lyonnais Pierre Bourdeix dont les Bâtiments historiques ont imposé la conservation. Mais il en fallait plus pour entamer l’enthousiasme du maire.

« Petit à petit, on rouvre aux Lyonnais un certain nombre d’anciens sites hospitaliers qui se transforment. Aujourd’hui l’Antiquaille, demain Debrousse et l’Hôtel-Dieu. Il y a toujours une prévention sur le thème « ils vont tout nous saccager ! », mais regardez : ces quartiers sont d’une superbe beauté ! » lançait Gérard Collomb en embrassant la colline d’un large geste.

« On essaie de faire de tous ces sites des lieux multifonctionnels qui vivent en journée comme le soir, et s’ouvrent à des publics très différents » poursuivait le maire. Des logements un peu haut de gamme côtoient donc une résidence étudiante de 76 studios et un restaurant gastronomique, des immeubles de bureau. L’entreprise lyonnaise de BTP Maïa devrait s’installer sur une large emprise de terrain au cœur du site, et assurer la construction de l’hôtel 4 étoiles (de 50 chambres, à l’enseigne encore inconnue) imposé au cahier des charges. Le site devrait accueillir également un musée du christianisme « pour s’inspirer de l’âme des lieux » car il s’agit de « s’appuyer sur le passé pour mieux construire l’avenir ».

Les représentants de la SACVL, Société Anonyme de Construction de la Ville de Lyon, qui sort d’une période de grosse tourmente (1), n’étaient pas moins fiers d’annoncer qu’ils voyaient enfin le bout d’une opération que beaucoup jugeaient risquée. « C’est une très belle réalisation, équilibrée financièrement » assurait Michel Le Faou, président de la SACVL, qui précisait qu’à terme, l’Antiquaille aura mobilisé 50 à 60 millions d’euros d’investissements de la part de tous les acteurs.

Antiquaille est le premier des sites hospitaliers lyonnais à prendre le virage de la reconversion. Suivra ensuite Debrousse, l’ancien hôpital pédiatrique, qui offre 25 400 m2 à la construction. Le site est libéré depuis 2008, mais la signature du protocole de vente avec Vinci n’est intervenue que cet été, après le règlement d’un litige avec AP (Assistance publique) Paris. Le permis de construire est désormais déposé et l’architecte, Bruno Dumetier, choisi. Sur cet autre versant de la colline de Fourvière seront construits 180 logements, dont 38 à vocation sociale, et un hôtel de 150 chambres dont, là aussi, on ne connaît pas encore l’enseigne.

Enfin, c’est le 1er octobre, lors du prochain comité de pilotage des HCL, Hospices Civils de Lyon, que sera choisi le projet de réaménagement de l’Hôtel-Dieu. « En l’espace d’une décennie, on aura réussi à reconquérir nos grands sites hospitaliers » se félicitait, un peu hâtivement, le maire de Lyon. Subsistent en effet plusieurs inconnues (dont les fameux hôtels…), de nombreux aléas et quelques crispations, liés notamment à la situation exceptionnelle de ces lieux et leur beauté patrimoniale. Antiquaille jouxte en effet les théâtres romains et abrite sans doute dans son sol quelques surprises archéologiques. Quant à l’Hôtel-Dieu, c’est un vaste joyau du patrimoine lyonnais (35 000 m2) dont l’avenir est un enjeu fort pour de nombreux lyonnais.

Anne-Caroline JAMBAUD

(1) La SACVL avait contracté des prêts toxiques qui ont alourdi sa dette, conduisant l’organisme à céder hâtivement de nombreux logements pour l'alléger. Un accord avec le Crédit Agricole – dont les termes restent confidentiels – est intervenu récemment, permettant de réduire l’impact de ces produits financiers.

Source:
http://www.libelyon.fr/info/2010/09/nouvelle-tranche-de-ville-%C3%A0-lantiquaille.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Rehabilitation de l'Antiquaille   17/9/2010, 11:11

L'Antiquaille, quartier ouvertement haut de gamme

Créé le 17.09.10 à 04h23 -- Mis à jour le 17.09.10 à 04h23

Sur les hauteurs de Lyon, l'Antiquaille prend enfin vie. Après la livraison d'une résidence étudiante, de logements anciens rénovés et de bureaux, le site de l'ancien hôpital de Fourvière (5e) accueille depuis cet été trois restaurants du chef étoilé Christian Tête d'Oie. Et la SACVL, société de construction de la ville de Lyon chargé de l'aménagement du lieu, vient d'entamer la commercialisation de 22 appartements neufs. Plutôt chers (3 500 à 5 000 € du m2), « mais avec vue panoramique sur la ville », justifiait hier, lors d'une visite de chantier, Michel Le Faou, président de la SACVL Même si le maire de Lyon Gérard Collomb (PS) affirme que l'Antiquaille accueillera des « publics différents », l'opération de réhabilitation, entamée en 2003, se veut ouvertement haut de gamme. La construction d'un hôtel quatre étoiles devrait d'ailleurs débuter l'an prochain sur l'îlot central, après six mois de fouilles archéologiques. Il fera partie d'un ensemble immobilier de 9 000 m2 comprenant un jardin et des bureaux. Selon nos informations, le groupe de BTP lyonnais Maia-Sonnier pourrait acquérir cet ensemble et installer à l'antiquaille son siège social. L'exploitant du futur hôtel, qui aura une capacité de 50 chambres, n'est cependant pas encore connu. L'ouverture de cet établissement est prévue pour 2013 et marquera la fin de l'opération de réhabilitation.
F. C.

Source:
http://www.20minutes.fr/article/598046/lyon-l-antiquaille-quartier-ouvertement-haut-de-gamme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rehabilitation de l'Antiquaille   Aujourd'hui à 17:40

Revenir en haut Aller en bas
 
Rehabilitation de l'Antiquaille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» centre de rehabilitation Taverny Camille
» Marechal Petain: desinformation, et demandons-nous pourquoi ??
» Pas d'argent pour une rehabilitation, mais suffisamment pour une construction ??
» comment avoir ses habilitation electrique et ou les passer
» 2011 Marseille - congrès Réhabilitation Psychosociale l rétablissement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES GRANDS PROJETS URBAINS A LYON :: Lyon 5ème (Vieux Lyon, Saint Just, Saint Irénée, Fourvière, Point du Jour...)-
Sauter vers: