LES GRANDS PROJETS URBAINS A LYON

Le Site de référence pour parler des grands projets architecturaux et environnementaux du Grand LYON
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 AEROPORT DE LYON - ST EXUPERY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
biglower
Actif Reporter 2
Actif Reporter 2


Nombre de messages : 484
Age : 28
Localisation : Lyon 4
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: AEROPORT DE LYON - ST EXUPERY   5/9/2008, 20:38

Et surtout l'euro fort ça aide, mais ça ne va peut-être pas durer... Espérons quand même que cette ligne soit maintenue au moins jusqu'à ce que j'ai l'occasion de l'utiliser. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: AEROPORT DE LYON - ST EXUPERY   21/10/2008, 16:02

Delta Airlines pérennise sa ligne Lyon-New-York

Trois mois après son lancement par Delta Airlines et Air France, la ligne aérienne directe Lyon-New-York vient d'être pérennisée après deux échecs consécutifs, ont annoncé vendredi les deux compagnies.

En 2001, Delta Airlines, confronté à des difficultés financières, avait fermé la ligne ouverte en avril 2000 après une première tentative avortée en 1989 du fait de la concurrence entre American Airlines et Air France.

Cette fois, les choses semblent sur la bonne voie.

"Nous sommes extrêmement satisfaits des résultats de la ligne Lyon-New-York qui affiche un taux de remplissage moyen de plus de 70% totalisant plus de 12.000 passagers depuis le vol inaugural en juillet dernier", a annoncé à la presse Béatrice de Rotalier, directrice commerciale France de Delta.

La ligne est utilisée en majorité par des Français, parmi lesquels beaucoup d'habitants de Rhône-Alpes.

"Les Américains ne représentaient au lancement que 10% des passagers. Ils sont aujourd'hui entre 15% et 20% et notre objectif est d'arriver à une proportion de 25%", notamment grâce à la proximité des stations de sports d'hiver françaises, a indiqué Béatrice de Rotalier.

La récente crise financière internationale ne semble pas entamer le succès de cette nouvelle ligne transatlantique.

"En octobre, nous sommes à 72% de taux de remplissage et pour les trois mois qui viennent, les engagements sont très bons, nos réservations progressent encore", a précisé Béatrice de Rotalier.

L'aéroport de Lyon-Saint Exupéry a connu une hausse de trafic de 9,1% sur les neuf premiers mois de l'année pour un total à 6,1 millions de passagers.

Alors que de nombreux aéroports français et européens affichent une baisse en septembre, Lyon tire son épingle du jeu avec une progression de 3,3% par rapport à septembre 2007.

Catherine Lagrange, édité par Yves Clarisse

Source:
http://www.lepoint.fr/actualites/delta-airlines-perennise-sa-ligne-lyon-new-york/1037/0/283695
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: AEROPORT DE LYON - ST EXUPERY   22/10/2008, 12:42

Transport aérien: ça baisse partout, sauf à Lyon

Stimulé par l’atterrissage d’easyJet et le lancement de la liaison Lyon-New York, l’aéroport affiche de très bons résultats depuis le début de l’année


Passer par Paris a longtemps été une obligation pour nombre de voyageurs.Et si ce n’était pas un départ depuis Roissy ou Orly, c’était Londres, Genève ou Francfort qui servait de base de départ pour les longs courriers. Aujourd’hui, l’aéroport Lyon Saint-Exupéry cherche à limiter ces contraintes en proposant une carte de vols plus étoffée et surtout mieux adaptée à une clientèle variée. Cette stratégie commerciale auréolée notamment par l’atterrissage d’easyJet (lire ci-dessous) et le lancement de la ligne Lyon-New York il y a trois mois semble aller dans le bon sens. Les chiffres le montrent : l’aéroport régional vient en effet de réaliser une forte augmentation de son trafic passagers sur les neuf premiers mois de 2008 : +9,1%. «Un résultat étonnant » selon Guy Mathiolon, président de la CCI de Lyon. Il compare ce bon résultat avec la fréquentation des autres aéroports français et européens. Et là, force est de constater qu’il s’agit bel et bien d’une performance car le trafic des autres plateformes françaises est en baisse : Roissy-Charles de Gaulle et Orly ont subi un repli de 3,4% entre septembre 2007 et septembre 2008 tandis qu’en septembre 2008, Marseille a vu le nombre de ses passagers chuter de 5,2%, Nice de 3% et Toulouse de 1%. Au même moment, le hub lyonnais augmentait son trafic passagers de 3%. Plus éloquent, les grands aéroports européens comme London Heathrow, Francfort, Madrid ou encore Barcelone ont également subi des revers importants. Point de triomphalisme du côté de la société Aéroports de Lyon qui gère Saint-Exupéry, mais une satisfaction de voir un travail de terrain récompensé après des années de croissance plus ou moins molle. « En principe, nous devrions franchir la barre des 8 millions de voyageurs à la fin de cette année » espère Guy Mathiolon.A titre de comparaison, Orly et Roissy ont enregistré 7,4 millions de passagers pour le seul mois de septembre. Toutefois, selon le directeur régional d’Air France, Saint-Exupéry draine de plus en plus une clientèle hors Rhône-Alpes qui privilégie Lyon. Un constat d’autant plus évident que des villes comme Biarritz ou Limoges ne sont plus reliées à la capitale par voie aérienne. Reste que les perspectives de développement demeurent à ce jour encore limitées. Car si les entrepreneurs ou les touristes rhônalpins sont encore obligés de passer par Paris ou Genève pour se rendre à Shanghai ou à Tokyo, les compagnies regardent avec attention les coûts d’une ouverture de ligne. Et même si le prix du kérosène diminue actuellement, il n’est pas certain que cela dure.

Vincent Rocken vrocken@leprogres.fr


easyJet fait mieux que son plan de vol à Saint-Exupéry

Six mois après l’ouverture de sa base à l’aéroport Lyon Saint-Exupéry, la compagnie low-cost britannique easyJet affiche sa satisfaction. Pour son directeur général France, François Bacchetta, les résultats sont même supérieurs aux objectifs fixés initialement : « nous visions pour la première année, un taux de remplissage de nos avions de 70 à 75%, nous sommes en moyenne à 80% ».

easyJet était déjà présente dans le ciel local avec des liaisons entre Lyon et Londres-Stansted, puis Madrid, Barcelone, Rome, Berlin, mais la création d’une base à Saint-Exupéry où sont gérés deux avions, ce qui s’est traduit par la création de 80 emplois directs et autant d’indirects, dévoilait d’autres ambitions. Ambitions partagées par l’aéroport lyonnais qui, après de longues négociations avec easyJet, a construit un terminal à services réduits réservés aux low-cost sous-représentées à Saint-Exupéry.

Le décollage s’est donc bien passé puisqu’easyJet propose d’ores et déjà douze liaisons et qu’une treizième sera lancée le 12 décembre : Lyon-Bastia avec un vol le lundi et le vendredi. La ligne Lyon-Venise voit dans le même temps sa fréquence réduite. Depuis quelques semaines la compagnie low-cost relie aussi un second aéroport londonien, Gatwick, sa base principale, ce qui devrait renforcer son image de « premier téléski britannique en Rhône-Alpes ».

D’avril à fin septembre, la compagnie low-cost a transporté 509000 passagers à Saint-Exupéry. Sa part dans le trafic général de l’aéroport est passée de 2 à 10% et son développement explique en grande partie ses bons chiffres dans une période morose pour le transport aérien.

« Nous sommes toujours à Lyon dans une phase de stimulation du marché low-cost auquel la clientèle de Saint-Exupéry avait peu accès. Nous entrons dans la vie des Lyonnais, cela prend du temps » confie François Bacchetta. Et si easyJet semble mieux résister à la crise économique que certains de ses concurrents, notamment low-cost, son directeur général France admet que la baisse du pétrole récente est la seule bonne nouvelle du contexte économique actuel. Habituée à une croissance annuelle à deux chiffres, la compagnie n’en prévoit pas cette année. Mais elle ne diminuera pas ses capacités, variant parfois ses offres pour mieux optimiser le remplissage de ses avions. Saint-Exupéry devra donc patienter pour accueillir des avions supplémentaires sur sa base et donc de nouvelles lignes. En attendant les vols, dans l’ordre, vers Bordeaux, Toulouse et Barcelone forment son podium lyonnais. Les loisirs assurent localement environ 75% des voyages à son bord et les déplacements affaires donc 25%, soit plus que sa moyenne générale.

François Samard fsamard@leprogres.fr


La compagnie Aigle Azur renforce sa présence à Lyon

Créée en 1946, la compagnie française Aigle Azur a connu ses heures de gloire dans les années cinquante avant d’avoir une activité beaucoup plus confidentielle après la décolonisation.

Reprise au début des années 2000 par le groupe Gofast, elle connaît depuis un nouvel essor acquis dans un premier temps dans le secteur du charter puis, à partir de 2003, sur celui des lignes régulières entre la France, l’Algérie, le Maroc, le Portugal, la Tunisie et le Mali.

La compagnie, qui a complètement renouvelé sa flotte, dispose désormais de onze Airbus de la série A 320 explique son directeur général, Meziane Idjerouidene. Deux d’entre eux sont basés à Lyon, l’une de ses trois bases qui desservira dès le 28 octobre une cinquième destination vers l’Algérie : Bejaïa. Prix d’appel de lancement pour ce vol hebdomadaire du mardi : 139 euros TTC l’aller-retour.

Aigle Azur compte transporter, en 2008, 140000 passagers depuis Saint-Exupéry, toutes activités confondues, soit une croissance de 11% par rapport à 2007.

F. S.

Source: Le Progrés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gege
Actif Reporter 2
Actif Reporter 2


Nombre de messages : 244
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: AEROPORT DE LYON - ST EXUPERY   22/10/2008, 15:57

Citation :
skygod1 a écrit:
Pour la 1ère quinzaine d'octobre, LYS serait à + 11,9%, avec + 17,7% à l'inter (cumul +9,2%, à ce rythme on est juste en dessous des 8M pour l'année...)

Source Capareo.fr

Ce qui confirme les bons résultats de Lys...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: AEROPORT DE LYON - ST EXUPERY   23/10/2008, 11:35

Le trafic à Saint-Exupéry décolle grâce à EasyJet

EasyJet a visiblement réussi son atterrissage à Lyon. La compagnie aérienne britannique low-cost a annoncé, hier, avoir transporté 509 000 passagers depuis l'ouverture de sa base sur le tarmac de l'aéroport Saint-Exupéry en avril dernier. « C'est clairement un grand succès », estime François Bacchetta, directeur général d'EasyJet en France, qui avait fixé un objectif de 800 000 voyageurs par an.

Selon la compagnie, les deux Airbus basés à Lyon affichent un taux de remplissage de 80 % en moyenne, un chiffre supérieur aux prévisions. Ce sont les vols domestiques à destination de Toulouse et Bordeaux, ouverts au printemps, qui ont assuré le gros du trafic. « Bordeaux se classe au premier rang des destinations les plus populaires au départ de Saint-Exupéry », indique la compagnie, qui va lancer, en décembre, trois vols hebdomadaires vers Bastia. Avec cette base ouverte dans le nouveau terminal « à service simplifié », EasyJet assure désormais 10 % du trafic de l'aéroport, contre 2 % auparavant. Et contribue à la forte croissance du nombre de passagers à Saint-Exupéry, qui a progressé de 9 % en un an.

Frédéric Crouzet - ©2008 20 minutes

Source:
http://www.20minutes.fr/article/265770/Lyon-Le-trafic-a-Saint-Exupery-decolle-grace-a-EasyJet.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: AEROPORT DE LYON - ST EXUPERY   3/11/2008, 15:06

La ligne Lyon-Dakar supprimée
Décision de la compagnie Air Sénégal en raison du faible taux de remplissage.

Source:
http://www.mlyon.fr/36296-la-ligne-lyon-dakar-supprimee.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: AEROPORT DE LYON - ST EXUPERY   20/11/2008, 12:33

Offre en hausse de 6% pour le programme hiver de Saint-Exupéry

Le programme hiver 2008-2009 de Saint-Exupéry se caractérise par une augmentation de sièges offerts au départ de Lyon en hausse de 6 %.

Un chiffre qui englobe des ouvertures de lignes, des fréquences en hausse mais aussi la mise en services sur certaines liaisons d’appareils de plus grande capacité. L’essentiel des ouvertures est le fait d’easyJet depuis l’installation de sa base lyonnaise en avril dernier.

A noter aussi le vol hebdomadaire de Corsair Fly vers Fort de France et vers Pointe à Pitre. Certaines liaisons ont toutefois été réduites et les vols directs vers Berlin, Budapest et Varsovie abandonnés.

Source: Le Progrés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: AEROPORT DE LYON - ST EXUPERY   22/12/2008, 15:36

Corsairfly : premier vol de Lyon vers les Antilles

Depuis le 21 décembre, la compagnie dessert la Martinique et la Guadeloupe chaque semaine au départ de Lyon.

C'est à raison d'un vol hebdomadaire en Airbus A330 bi classe entièrement reconfiguré à 323 sièges que Corsairfly vole depuis Lyon vers la Martinique et la Guadeloupe. Chaque dimanche, l'appareil quittera le tarmac de l'aéroport de Lyon Saint Exupéry à 14h40 vers Pointe-à-Pitre et Fort de France. Avec cette nouvelle liaison la compagnie renforce sa présence sur la région Rhône Alpes en complément de ses vols vers la Réunion et L'ile Maurice et fait de Lyon son deuxième hub en France hexagonale.

Source:
http://www.lechotouristique.com/corsairfly-premier-vol-de-lyon-vers-les-antilles.154582
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: AEROPORT DE LYON - ST EXUPERY   9/1/2009, 21:28

Lufthansa: Swiss ouvre une liaison Lyon-Zurich.

(CercleFinance.com) - Swiss, la filiale helvétique de la Lufthansa, annonce une nouvelle liaison directe entre Zurich et Lyon avec l'entrée en vigueur de l'horaire d'été le 29 mars prochain.

La capitale des Gaules sera desservie quatre fois par jour en Avro RJ100. Swiss inaugure ainsi sa troisième escale française après Paris et Nice.

La nouvelle liaison permettra aux passagers en provenance de France d'accéder via Zurich aux vols de correspondance du réseau européen et intercontinental de Swiss.

L'ajout de Lyon à l'horaire d'été porte le nombre total de destinations Swiss à 77, dont 47 en Europe.

Source:
http://www.radiobfm.com/edito/info/17811/lufthansa-swiss-ouvre-une-liaison-lyon-zurich-/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: AEROPORT DE LYON - ST EXUPERY   14/1/2009, 12:56

easyJet ouvre des lignes estivales vers Ibiza et Olbia (Sardaigne)

La compagnie low-cost easyJet continue d’étoffer son offre au départ et à destination de l’aéroport Saint-Exupéry.


Easyjet ouvre, pour la période estivale uniquement, deux nouvelles destinations : Olbia en Sardaigne du 13 juillet au 29 août et Ibiza aux Baléares du 12 juillet au 30 août.

Les vols entre Lyon et Olbia auront lieu le lundi et le vendredi, ceux avec Ibiza les mardis, jeudis et dimanches.

Dans les deux cas, la compagnie britannique met en avant des prix d’attaque à partir de 29,50 euros l’aller simple toutes taxes comprises. Les réservations sont d’ores et déjà possibles sur le site Internet d’easyJet.

La compagnie réactive aussi la ligne Lyon-Biarritz pendant la même période, du 12 juillet au 30 août.

Le prix le plus attractif pour cette liaison est de 23,50 euros TTC. easyJet annonce par ailleurs qu’elle propose actuellement une promotion de -25 % sur des milliers de sièges au départ de Lyon.

F. S.

Source: Le Progrés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: AEROPORT DE LYON - ST EXUPERY   21/1/2009, 11:56

Saint-Exupéry réalise la plus forte croissance nationale en 2008

Alors que le transport aérien traverse une période de turbulences, l’aéroport de Lyon-Saint Exupéry s’est distingué en 2008.

Non seulement, il enregistre le nombre de passagers le plus important de son histoire (7 924 063) mais avec une croissance de 8,2% par rapport à 2007, et plus de 17 % en deux ans, il réalise la meilleure performance nationale, devançant au passage celle de l’aéroport de Genève (5,7%) qui peut être considéré comme un rival régional.

Aéroports de Paris (87,10 millions de passagers) affichent une hausse de 0,8 %, tandis que celle de Toulouse et Bordeaux est de l’ordre de 3%, Marseille stagne, et Nice accuse une légère baisse. Toutefois avec 10 382 559 passagers, ce dernier demeure nettement le plus fréquenté de province.

La ligne Lyon-New York a pris un bon départ (voir par ailleurs). Une analyse un peu plus fine des résultats de Saint-Exupéry fait apparaître que c’est avant tout le trafic international avec un envol de 11,3 % qui fait grimper son compteur. Le trafic national de voyageurs croit tout de même de 3,9 %.

Yves Guyon, président du directoire d’Aéroports de Lyon, explique que la création d’une base easyJet sur la plateforme de Saint-Exupéry qui s’est accompagnée de l’ouverture d’une douzaine de nouvelles lignes internationales mais aussi nationales de la compagnie low-cost britannique au départ de Lyon, est en grande partie à la base du caractère spectaculaire de cette croissance, puisqu’elle en réalise 75 %.

Le nombre de passagers «lyonnais» d’easyJet est passé de 450 000 en 2007 à 846 000 en 2008. Mais parallèlement, Air France a réalisé une progression de ses voyageurs à Saint-Exupéry de 2,6 %. Pour Yves Guyon, c’est la démonstration que la croissance des low-cost ne se fait pas au détriment des compagnies classiques.

Il fait par ailleurs remarquer que les progressions de trafic enregistrées par les aéroports de Toulouse et Bordeaux sont en très large partie la conséquence de la création des lignes easyJet Lyon-Toulouse et Lyon-Bordeaux et la réponse commerciale qu’Air France a apporté à cette nouvelle concurrence.

François Samard


Lyon-New-York s’envole


La ligne Lyon-New-York, événement marquant de 2008, a pris un bon envol en totalisant, depuis le 18 juillet, 26 675 passagers.

Décembre a été son meilleur mois d’exploitation avec un taux de remplissage de 75 %. La moitié de ses passagers vient du sud de la France, ou d’autres pays européens.

Rentabilité oblige toutefois, la fréquence des vols a été ramenée à trois hebdomadaires pendant la période traditionnellement creuse du 15 janvier au 15 février.

Mais Yves Guyon ne doute pas que la compagnie Delta, qui exploite la ligne en partenariat avec Air France, repassera ensuite à quatre, voire à cinq vols par semaine.

Source: Le Progrés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: AEROPORT DE LYON - ST EXUPERY   12/2/2009, 11:23

Air France remet les gaz sur Orly pour concurrencer le TGV


Retour en force des vols Lyon-Paris. A partir du 30 mars, Air France met en place trois vols quotidiens en semaine, et deux les samedi et dimanche, à destination de l'aéroport d'Orly. Jusqu'ici, un seul vol était assuré chaque jour par la compagnie nationale. « On s'adapte à la demande, qui provient notamment des habitants de l'Ain et de l'est lyonnais qui souhaitent se rendre au sud de Paris », indique la direction régionale d'Air France. Grâce à des prix devenus compétitifs avec la baisse du pétrole, la compagnie entend concurrencer le TGV. Elle propose l'aller-retour dans la journée pour les voyages d'affaire à partir de 177 euros et l'aller simple à 68 euros par achat anticipé. La compagnie espère trouver un équilibre pour cette ligne grâce à des appareils plus petits, d'une capacité de 70 sièges. Air France assure également six vols quotidiens pour Roissy-Charles-de-Gaulle au départ de Saint-Exupéry. Des vols principalement utilisés par les Lyonnais pour des correspondances vers des vols long courrier.

Source:
http://www.20minutes.fr/article/300078/Lyon-Air-France-remet-les-gaz-sur-Orly-pour-concurrencer-le-TGV.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
F@bien
Actif Reporter 1
Actif Reporter 1


Nombre de messages : 30
Age : 25
Localisation : venissieux
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: AEROPORT DE LYON - ST EXUPERY   19/2/2009, 17:59

Passagers Janvier 2009
527 311
% 2009/2008
- 6,6 %

Petite perte en ce début d'année, soit la crise arrive a Lyon, soit il y a un rééquilibrage par rapport aux bonnes performances de l'année dernière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: AEROPORT DE LYON - ST EXUPERY   25/2/2009, 11:19

Saint-Exupéry tente de maîtriser les turbulences économiques

Changement d’image pour la société Aéroports de Lyon rebaptisée Lyonairports pour mieux communiquer à l’international avec un nom facilement mémorisable. Mais les deux aéroports qu’elle gère, Lyon-Saint-Exupéry et Lyon Bron conservent leur patronyme respectif. Les dirigeants de Lyonairports ont toutefois bien compris que ce coup de marketing ne suffirait pas pour développer Saint-Exupéry alors que la crise économique frappe avec force le secteur aérien. Après une année 2008 exceptionnelle, et bien supérieure à la celle de ses concurrents, 2009 s’annonce beaucoup plus difficile. L’an dernier le chiffre record de près de 8 millions de passagers (+8,2%) a été atteint et l’aéroport international de Lyon a reçu plusieurs distinctions pour la qualité de ses services ou encore ses efforts en matière de développement durable. Mais le mois de janvier 2009 accuse une baisse de 6,6 %. Guy Mathiolon, président du conseil de surveillance, relativise en précisant que la chute moyenne des autres aéroports est de 10 % et livre une fourchette d’estimations assez large pour la totalité de l’année 2009 : « le scénario le plus pessimiste envisage une baisse de voyageurs de 5,7 %, le plus optimiste une hausse de 1,7 % ». Le fret connaît un effondrement beaucoup plus marqué, au delà de 10 %.

Dans ces conditions, il s’agit d’abord de consolider la centaine de lignes existantes, les seules ouvertures connues à ce jour pour 2009 étant le passage à trois vols quotidiens Air France/Airlinair vers Orly et la desserte à raison de quatre vols par jour par Swiss de Zurich. Saint-Exupéry continue cependant à rêver d’Orient, et plus précisément de Dubaï. La part des low-cost qui avec l’installation de la base easyJet atteint désormais 13 % est encore loin de l’ambition de 25 à 30 %.

Guy Mathiolon manifeste l’intention de Lyonairports de ne pas baisser les bras face à la crise : « nous ne remettons pas en cause notre plan d’investissements de 210 millions d’euros pour la période 2008-2012 mais le rythme d’exécution sera différent ». Philippe Bernand, directeur général, évoque ainsi les 13,5 millions consacrés à la rénovation du terminal 1 qui sera achevée en mai prochain. L’arrivée du tramway Leslys en 2010 est vécue par ailleurs comme un atout majeur pour Saint-Exupéry qui attend également beaucoup des grandes infrastructures ferroviaires et routières pour élargir à l’avenir sa zone d’attraction.

Autre point essentiel : le développement de la zone d’activités de la plate-forme avec une offre immobilière élargie. Yves Guyon, président du directoire estime que les revenus extra-aéronautiques doivent représenter 50 % du chiffre d’affaires en 2012 contre 42 % actuellement.

François Samard

Source: Le Progrés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: AEROPORT DE LYON - ST EXUPERY   25/2/2009, 17:22

« Lyon Airports » prend son envol


Fiers de leur nouveau nom Lyon Airports, de leur nouveau logo et de leurs nouveaux projets, les Aéroports de Lyon ont présenté à la presse leur bilan 2008 ainsi que leurs aspirations pour l’avenir.



L’avenir de Lyon-Saint-Exupéry et Lyon-Bron se joue à l’international. L’ouverture de nouvelles lignes au moyen de long-courriers, de même que l’implantation d’entreprises internationales sur les deux plates-formes aéroportuaires constituent les principaux relais de croissance. Augmenter leur visibilité est devenue nécessaire, à l’image de nombreux aéroports européens comme Bruxelles et Francfort. Or cela passe notamment par un changement de look, l’image véhiculée par « Aéroports de Lyon » ne correspondant plus à la réalité. « International, mémorisable, efficace, le nom de Lyon Airports inscrit l’entreprise dans une nouvelle dynamique, tournée vers l’avenir » explique Guy Mathiolon, président du Conseil de Surveillance. Le logo de l’entreprise a aussi subi un petit lifting. Le sigle s’est transformé en étoile, un symbole dans lequel on peut comprendre l’envol et l’avenir. Le « carrefour » de l’ancien logo est rassemblé pour marquer la réunion dans ce lieu de vie, la fluidité des mouvements, et affiné dans un souci d’élégance et de dynamisme en le rendant plus aérien.

D'excellents résultats
Malgré une fin 2008 morose, Lyon-Saint-Exupéry a battu ses records en frôlant les 8 millions de passagers. L’implantation de la base EasyJet avec ses 12 nouvelles lignes et ses 850 000 passagers supplémentaires a stimulé l’ensemble du trafic. L’ouverture de la ligne Lyon-New York et la croissance à deux chiffres régulièrement enregistrées à l’international, représentant 62 % de son trafic global, inscrivent l’aéroport dans une dimension de plus en plus internationale. Lyon Airports aspire en effet à devenir une plateforme nationale, européenne et internationale, par le biais de connexions avec Nantes, Turin, Budapest ou encore Lisbonne.

Plusieurs projets immobiliers sont en cours de développement. Le programme « Hub Business », composé de 25 000 m2 de bâtiments dont 10 000 m2 de bureaux et un hôtel 4 étoiles face aux terminaux, sera livrable en octobre 2009. Autre projet : Lyon Airports lance « Triangle Sud », situé à l’entrée sud de Lyon-Saint-Exupéry, sur une parcelle totale d’environ 80 000 m2. Il s’agit d’un ensemble d’immeubles et de bureaux destinés à des entreprises, ayant une activité internationale, qui ne souhaitent pas s’installer en centre-ville, et pour lesquelles la facilité et la rapidité d’acheminement sont essentielles. Enfin, parmi les projets à court terme, la rénovation complète du Terminal 1 totalisera 13,5 millions d’euros. La fin des travaux est programmée pour le premier semestre 2009.

25/02/09 par : Romain ROUSSEAU

Source: http://www.lyon-webzine.com/business/event-4323--lyon-airports-prend-son-envol.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
biglower
Actif Reporter 2
Actif Reporter 2


Nombre de messages : 484
Age : 28
Localisation : Lyon 4
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: AEROPORT DE LYON - ST EXUPERY   25/2/2009, 21:53

Je trouve que ça craint de renommer Aéroports de Lyon en Lyon Airports ! Pourquoi changer un nom déjà tout à fait compréhensible des anglo saxons. On est encore en France ou bien ? Et puis, plus d'écho à ADP (aéroports de Paris).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: AEROPORT DE LYON - ST EXUPERY   26/2/2009, 11:01

J'aimais bien "Aéroports de Lyon" également...
Mais je pense qu'il y a certainement de bonnes raisons pour opter pour un nom en anglais. Si cela peut aider à développer l'aéroport à l'international, je ne suis pas contre. De nombreux aéroports étrangers portent un nom en anglais.

Voila un article au sujet du changement de nom:
http://www.pmdm.fr/wp/2009/02/25/les-aeroports-de-lyon-deviennent-lyon-airports/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: AEROPORT DE LYON - ST EXUPERY   28/2/2009, 22:14

Aéroport Saint-Exupéry: trois nouvelles destinations pour easyJet

Après Ibiza et Olbia qui ont déjà été annoncées, easyJet lancera en juillet une nouvelle destination -Pise (Italie)- depuis Lyon Saint-Éxupéry.

Après Pise le 11 juillet à partir de 48,48 euros TTC A/R (deux vols par semaine), Ibiza le 12 juillet et Olbia (Sardaigne) le 13 juillet, complèteront l'offre d'easyJet au départ de l'aéroport de Saint-Exupéry pour 2009.
Pour mémoire, la compagnie aérienne proposait déjà, jusqu'à aujourd'hui, quatre lignes internes (Bordeaux, Toulouse, Biarritz et Bastia) et dix destinations internationales.

http://www.aufildelyon.fr/archive/2009/02/27/aeroport-saint-exupery-trois-nouvelles-destinations-pour-eas.html#more
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gege
Actif Reporter 2
Actif Reporter 2


Nombre de messages : 244
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: AEROPORT DE LYON - ST EXUPERY   6/3/2009, 13:33

Les chiffres et les projets pour une nouvelle dimension de LYONAIRPORTS
http://www.lyon.aeroport.fr/index.php?module=cms_portlet_communiques_presse&desc=default&action=getDoc&id_doc=903
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: AEROPORT DE LYON - ST EXUPERY   26/3/2009, 12:53

Le préfet veut le retrait de l’appellation LyonAirports

Jacques Gérault s’oppose au nouveau nom, à consonance anglo-saxonne, donné à la société «Aéroports de Lyon». Il se montre particulièrement critique à l’égard de ses responsables

Jacques Gérault, le préfet de Région, n’apprécie pas du tout la nouvelle appellation de la société « Aéroports de Lyon » devenue début février « Lyon Airports ». Dans un courrier adressé, sans doute très symboliquement le 20 mars dernier, journée de la Francophonie, au président du directoire d’Aéroports de Lyon, il s’élève contre ce nouveau nom et demande son retrait purement et simplement. Une exigence appuyée par le rappel de la présence de l’Etat à hauteur de 60 % dans le capital de la société qui gère les aéroports de Lyon-Saint Exupéry et Lyon-Bron.
Le ton employé par le préfet dans le communiqué rendant publique sa réaction est aussi vif que la charge est lourde à l’égard des responsables des aéroports lyonnais.
Il écrit notamment : « Il est aujourd’hui plus essentiel d’ouvrir davantage Aéroports de Lyon à l’international par une politique commerciale dynamique, que de n’engager qu’un simple changement de nom. Le choix de cette nouvelle signature, calquée sur les codes anglo-saxons, ne peut évidemment pas constituer une stratégie de communication adaptée aux enjeux d’un territoire dont l’économie représente 10 % du produit intérieur brut français ». Jacques Gérault va encore plus loin dans cette condamnation en règle en jugeant « inadmissible que certaines institutions sous-estiment à ce point le poids économique et culturel de la langue française et les valeurs qu’elle véhicule ». Et il prédit que « cette démarche conduira inéluctablement à terme à effacer l’appellation et le logo Aéroport Lyon-Saint Exupéry et à se priver du coup de l’ensemble des symboles véhiculés par ce nom ». Ultime argument : « l’interrogation sur le coût probablement élevé de ce changement de nom et l’opportunité d’une telle dépense en cette période de crise économique ».
Sur ce dernier point, LyonAirports confiait que l’opération liée au changement de nom s’était élevée à 200000 euros et que tout avait été fait pour en limiter le coût en anticipant, par exemple, le changement de nom sur les supports papiers. En dehors de cette précision, les dirigeants d’Aéroports de Lyon ne souhaitaient faire aucun commentaire hier. Guy Mathiolon et Yves Guyon, respectivement président du Conseil de surveillance et du directoire de LyonAirports, mais aussi président et directeur de la CCI de Lyon, pourraient cependant s’exprimer ultérieurement. Le prochain conseil de surveillance de la société, qui se réunit jeudi, promet en tout cas d’être animé.
François Samard

Première société aéroportuaire régionale


Créée le 9 mars 2007, la société Aéroports de Lyon est la première société aéroportuaire régionale à avoir vu le jour, succédant aux concessions accordées par l’Etat aux CCI.
Son capital est détenu à 60 % par l’Etat qui peut se désengager dès 2009 mais doit permettre à la société de rester majoritairement publique jusqu’en 2013, la CCI de Lyon à 25 % et enfin le Grand Lyon, le Conseil général du Rhône et la Région Rhône-Alpes qui détiennent les 15 % restant.
L’aéroport Lyon Saint-Exupéry s’est illustré en 2008 avec une progression record de sa fréquentation de 8,2 %. Récemment, Guy Mathiolon justifiait le choix de LyonAirports par le souci de mieux se développer à l’international, précisant qu’avoir un aéroport français fort était une façon efficace de défendre la francophonie.
Les responsables d’Aéroports de Lyon soulignaient aussi que LyonAirports avait le mérite d’être facilement mémorisable.
F. S.

Source: http://www.leprogres.fr/fr/article/386770,177/Le-prefet-veut-le-retrait-de-l-appellation-LyonAirports.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bis
Admin


Nombre de messages : 1243
Age : 34
Localisation : Lyon 8
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: AEROPORT DE LYON - ST EXUPERY   27/3/2009, 10:57

« LyonAirports » redevient « Aéroports de Lyon »

Le conseil de surveillance de la société aéroportuaire a acté hier la demande virulente du préfet de Région. Guy Mathiolon, son président, s'explique

À peine née, l'appellation « LyonAirports » est morte et la société aéroportuaire gestionnaire des aéroports de Saint-Exupéry et de Bron répond de nouveau au nom d'Aéroports de Lyon. La violente polémique déclenchée par Jacques Gérault, le préfet de Région, sur ce changement d'appellation, aura été courte mais efficace (lire ci-dessous). Le conseil de surveillance de la société, qui se réunissait hier matin, a acté, selon les souhaits du préfet, le retrait du nom de LyonAirports.

Pouvait-il en être autrement dès lors que l'Etat, actionnaire à 60 % de la société, critiquait ouvertement ce choix de patronyme à caractère anglo-saxon au nom de la défense de la langue française et déplorait, plus discrètement, d'avoir été mis devant le fait accompli ? Sans doute pas.

Président du conseil de surveillance d'Aéroports de Lyon, mais aussi de la Chambre de commerce et d'industrie, Guy Mathiolon confiait hier « qu'une entreprise appartient à ses actionnaires et notamment à son actionnaire majoritaire. A partir du moment où celui-ci considère que ce n'est pas une bonne idée de changer le nom de la marque permettant de communiquer, il faut en revenir aux fondamentaux ».

L'Etat n'avait-il pas été associé au choix de « LyonAirports ? » « On peut dire formellement que la réponse est oui, reconnaît Guy Mathiolon, les équipes de l'aéroport, le directoire, ont lancé un appel d'offres parce que le contrat de l'agence de communication était arrivé à terme. Les propositions qui leur ont été faites par différentes agences, qui d'ailleurs allaient toutes vers cette dénomination, les ont conduits à faire ce choix. Pour des raisons liées à la confidentialité ou à l'effet d'impact, ils n'en ont pas informé officiellement le conseil de surveillance au cours d'une séance. Effectivement, c'est une démarche qui n'est pas opportune. »

Guy Mathiolon, qui défendait l'appellation de LyonAirports, exemples européens à l'appui, ne veut pas aujourd'hui alimenter une polémique qui n'a désormais plus lieu d'être. Il affirme comprendre la réaction du préfet et pense « qu'à terme la bonne solution est de communiquer en français où c'est utile et dans la langue la plus judicieuse lorsque cela contribue au développement de l'aéroport. »

Pour le président du Conseil de surveillance, qui tient à mettre en avant, au-delà de cette affaire, les bons résultats d'Aéroports de Lyon, le retour à la précédente dénomination ne devrait avoir qu'un coût anecdotique par rapport au budget de l'aéroport. La rénovation du logo, qui avait 35 ans, comme la typographie récente, sont conservées.

François Samard
Au nom de la langue française

Le préfet de Région, Jacques Gérault, a choisi le 20 mars, journée de la Francophonie, pour demander, par courrier, au président du directoire de la société « Aéroports de Lyon » le retrait de la nouvelle appellation, « LyonAirports ». Il a rendu public la teneur de cette lettre dans un communiqué mardi dernier, soit deux jours avant la réunion programmée du conseil de surveillance de la société.

Le préfet déplorait notamment « que certaines institutions sous-estiment à ce point le poids économique et culturel de la langue française et les valeurs qu'elle véhicule ». Il s'interrogeait aussi sur l'opportunité de l'investissement lié à ce changement de nom, en période de crise économique. Le coût global s'élève à 200 000 euros.

Le directoire de l'aéroport avait décidé d'adopter ce nouveau nom pour rendre la communication plus efficace dans une perspective de développement à l'international, qui représente aujourd'hui 62 % de son activité.

F. S. - Le Progrès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyon-urbanisme.superforum.fr
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: AEROPORT DE LYON - ST EXUPERY   1/7/2009, 13:03

Le trafic se stabilise à l’aéroport Saint-Exupéry

Après avoir enregistré une baisse de 3,8% sur les 5 premiers mois de l’année, le trafic se stabilise au mois d’avril.

Il a même tendance à augmenter de 0,1% au mois de mai, et de 2,2% si l’on ne prend en compte que l’international. A noter que les compagnies low-cost soutiennent le trafic de la plate-forme lyonnaise, avec 52,7% de passagers en plus par rapport à 2008.

Source: mlyon (25/06/2009) : http://www.mlyon.fr/40333-le-trafic-se-stabilise-a-l-aeroport-saint-exupery.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cpsykoargentina



Nombre de messages : 64
Age : 33
Localisation : Est lyonnais
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: Re: AEROPORT DE LYON - ST EXUPERY   26/7/2009, 15:29

Citation :

09.07.2009 | Rayonnement international

1er anniversaire de la ligne Lyon/New York

Des résultats remarquable pour les un an de la liaison Lyon/ New York
50 000 passagers ont voyagé sur cette ligne opérée par Delta en Joint venture avec Air France. Si ce résultat est tout à fait remarquable, le soutien des entreprises est nécessaire pour consolider l'assise de cette desserte.
En offrant plus de 120 destinations directes en Europe et dans le monde, l'aéroport Lyon-Saint Exupéry est un atout majeur pour la région et ses entreprises. La ligne Lyon/New York a trouvé sa place auprès des touristes rhône-alpins. De même qu'elle s'appuie à hauteur de 15% sur le trafic de correspondance généré par le hub d'Air France, permettant aux 40 autres régions et villes d'Europe reliées de passer par Lyon-Saint Exupéry plutôt que par d'autres méga plates-formes aéroportuaires. Côté USA, le rapprochement Northwest et Delta offre à New York JFK autant de correspondances possibles. Le taux de remplissage est en moyenne de 75%, culminant à 90% en avril et mai.

Liaison aérienne stratégique pour la métropole lyonnaise
Un héritage historique
Pour les partenaires ONLYLYON, principaux acteurs du développement économique et touristique international de la métropole lyonnaise, la ligne Lyon/NYC s'appuie sur un potentiel de développement qui existe entre Lyon et la côte Est des Etats-Unis. En effet, les échanges économiques entre ces deux territoires sont historiquement très intenses, que ce soit avec New-York, première métropole américaine et capitale mondiale des services et de la finance, mais aussi Boston ou Philadelphie, avec laquelle Lyon est jumelée et qui accueille de nombreuses sociétés partenaires.
L'heure du bilan
Cette liaison aérienne reste donc un enjeu stratégique pour la métropole lyonnaise et un outil pour intensifier ses échanges avec ce marché clé. Après un an d'exploitation, et après un lancement festif en juillet dernier à Lyon mais aussi à New-York avec la soirée de promotion organisée par ONLYLYON, une dynamique touristique et commerciale s'est installée. La liaison s'est imposée comme un facilitateur de business reconnu, apprécié et utilisé par les acteurs économiques, notamment la CCI de Lyon, qui accompagne de nombreuses sociétés lyonnaises sur le marché américain, ou encore l'ADERLY, dont la prospection aux Etats-Unis s'est vue intensifiée depuis l'été dernier. Car au-delà de l'aspect logistique, le développement de cette ligne directe entre JFK et Aéroports de Lyon par Delta, première compagnie aérienne au monde, est un facteur de notoriété internationale et d'attractivité, auxquels les investisseurs américains, déjà nombreux à Lyon, ne sont pas insensibles.
Orientations futur
C'est bien toutes ces dimensions que les acteurs de la métropole souhaitent continuer à valoriser afin d'amplifier le succès de cette ligne et les opportunités qu'elle permet. Pour cela, les partenaires ONLYLYON savent déjà pouvoir compter sur la mobilisation de nombreux acteurs des deux côtés de la ligne, qu'il s'agisse du Consulat américain à Lyon et de l'AmCham comme de l'association des lyonnais de New-York ou du bureau de l'AFII à New-York, sans oublier les ambassadeurs ONLYLYON.

L'Aéroport Lyon-Saint Exupéry reste dynamique malgrès la crise
Sur les 6 premiers mois de l'année, le trafic de Lyon-Saint Exupéry enregistre une baisse parmi les plus faibles de France et même d'Europe avec -3.7% avec 3 756 664 passagers. Le trafic national reste relativement stable (-2.9%), alors que l'international, avec -4.6%, a été fortement impacté sur le 1 trimestre 2009. On note une stabilisation du nombre de voyageurs par rapport à 2008 sur les 2 mois d'avril (-0.9%) et de mai (+0.1%). Le mois de juin affiche -3,4%. Ces résultats sont d'autant plus remarquables qu'ils sont comparés à des périodes en 2008 de très fortes croissances. En 2009, malgré un contexte économique très différent, Aéroports de Lyon montre toujours un grand dynamisme, avec peu de suppression de sièges sur les vols opérés au départ de Lyon et des ouvertures de lignes. Le 29 juin dernier, le Terminal 1 a été inauguré. Repensé et relooké, sa rénovation a permis une forte amélioration de service à la fois à l'attention des clients passagers mais aussi des compagnies aériennes.

http://www.lyon-business.org/ccm/fr/outils/actualites/consultation.jsp/1er-anniversaire-de-la-ligne-lyonnew-york_itemId=51824700/

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jean-yves
Actif Reporter 1
Actif Reporter 1


Nombre de messages : 141
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: AEROPORT DE LYON - ST EXUPERY   31/8/2009, 19:57

le porgres.fr

TRANSPORTS

La ligne Lyon/New-York suspendue en novembrele 31.08.2009 04h00



Depuis vendredi, Delta Airlines a stoppé les réservations du Lyon-New-York. La mesure prendra effet à compter du 4 novembre. Une information que confirme l'aéroport Lyon Saint-Exupéry, mais il suffit de vouloir réserver en ligne à cette période pour s'apercevoir du passage obligé par l'aéroport d'Heathrow (Londres), sur British Airways par exemple.

Selon nos informations, la décision s'inscrit dans le cadre d'un réajustement du réseau de Delta Airlines retirant la totalité de ses Boeing 757 des liaisons transatlantiques cet hiver. Or jusqu'à la semaine dernière, la compagnie prévoyait encore d'en maintenir deux : Manchester et Lyon. Reste que partout la tendance est à la réduction des capacités, qui augmenteront sans doute à nouveau à la faveur d'une embellie. Sale coup pour Lyon et sa région, son aéroport, son développement économique. Rhône-Alpes représente pourtant un potentiel de 300 000 passagers par an vers les Etats-Unis, communiquait l'aéroport Saint-Exupéry à l'occasion de l'ouverture de la ligne. Celle-ci, dûment fêtée, se proposait de répondre à « un réel besoin de facilitation des échanges aussi bien professionnels que de loisirs » entre Rhône-Alpes et la côte Est des USA.

Le bilan de la première année est d'ailleurs positif avec un taux de remplissage moyen de 75 %. Selon un habitué de la ligne, « les avions sont même actuellement pleins ». Air France et Delta ont ainsi transporté plus de 50 000 clients depuis le 17 juillet 2008. Après un an d'exploitation, une dynamique touristique mais aussi commerciale s'était donc installée. Le Lyon-New-York facilite le business et est très apprécié des acteurs économiques, notamment de la CCI de Lyon qui accompagne des entreprises de la région sur le marché américain, ou encore de l'ADERLY qui a intensifié ses missions aux Etats-Unis depuis l'été dernier. Déjà ouverte le 15 avril 2000, la liaison directe vers Big Apple n'avait pas tenu un an et demi. Reprendra-t-elle au printemps ?

Dominique Menvielle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max



Nombre de messages : 91
Age : 33
Localisation : Vieux-Lyon
Date d'inscription : 02/06/2009

MessageSujet: Re: AEROPORT DE LYON - ST EXUPERY   1/9/2009, 08:09

Comment se fait-il que Montréal-Lyon ça fonctionne et pas NYC-Lyon?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: AEROPORT DE LYON - ST EXUPERY   Aujourd'hui à 13:29

Revenir en haut Aller en bas
 
AEROPORT DE LYON - ST EXUPERY
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» 2013: le 28/06 à entre 22 h 30 et 23 h (pas certaine) - Ovni triangulaire volant - Lyon - Rhône (dép.69)
» moyenne température annuelle à Lyon Bron
» SOS vétérinaire sur lyon 24/24 !!
» Petite balade entre Lyon et le col du Béal
» Des cigales à Lyon ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES GRANDS PROJETS URBAINS A LYON :: Transports: Evolution des axes routiers, transports en commun, aeroport, gares...-
Sauter vers: