LES GRANDS PROJETS URBAINS A LYON

Le Site de référence pour parler des grands projets architecturaux et environnementaux du Grand LYON
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Liens et Articles sur Lyon - Année 2009 - 2010

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Bis
Admin


Nombre de messages : 1243
Age : 34
Localisation : Lyon 8
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Liens et Articles sur Lyon - Année 2009 - 2010   29/12/2008, 18:01

Bonne Année 2009 à tous !! Venez placer ici les liens et articles sur Lyon pour l'année 2009 ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyon-urbanisme.superforum.fr
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Liens et Articles sur Lyon - Année 2009 - 2010   6/1/2009, 14:25

Les chantiers du Grand Lyon se bousculent


Aménagement, transports, culture, loisirs, universités : zoom sur les dossiers à suivre cette année.


Après deux ans de chantier, la nouvelle prison de Corbas doit accueillir ses premiers détenus en avril. Cet établissement dont le coût s'élève à 55 millions d'euros, a une capacité d'accueil de 690 places. Soit 300 de plus que dans les prisons lyonnaises actuelles, à Perrache (2e), vétustes et constamment surpeuplées. Le nouveau centre pénitentiaire de Bourg-en-Bresse doit également être livré en juin. Près de 700 places seront regroupées dans deux maisons d'arrêt, deux centres de détention, un quartier d'accueil, un quartier d'isolement et un quartier disciplinaire.

Le pôle de loisirs du Carré de Soie, construit à cheval sur Villeurbanne et Vaulx-en-Velin, sera inauguré en mars prochain. Parmi les enseignes déjà connues, King Jouet, Starbucks, Castorama, Planète Saturn, Jardiland, Go Sport et la Maison de la Déco doivent ouvrir leurs portes sur ce site de 40 000 m2. Le pôle de loisirs, dont la construction est évaluée à 140 millions d'euros, abritera également un troisième multiplexe Pathé, des restaurants et un parking de 1 600 places.

En octobre prochain, un festival de cinéma sera pour la première fois organisé à Lyon. Durant l'événement, placé sous la houlette du directeur de l'Institut Lumière, Thierry Frémaux (photo), un grand nom du 7e Art se verra décerner un « prix lumière » et aura carte blanche pour sélectionner cent films, qui seront projetés pendant six jours.

En construction dans le quartier de la Part-Dieu (3e), la tour Oxygène (115 m) s'imposera dès la fin d'année comme le second bâtiment le plus haut de Lyon. Sur seize de ses vingt-huit étages, ce gratte-ciel, voisin de la tour du Crédit Lyonnais (142 m), sera occupé par la SNCF et sera doté d'un centre commercial et d'un parking de 480 places. Cette construction, qui sera inaugurée en 2010, est évaluée à 150 millions d'euros.

Le nouveau visage du quartier de la Confluence (2e) commencera à se dessiner, avec l'achèvement d'immeubles de logements et de la darse, et l'ouverture prévue en mars du nouvel établissement du restaurateur doublement étoilé, Nicolas Le Bec. Pour la première tranche de ce chantier, 400 000 m2 de constructions sont prévues pour un investissement de près de 1,1 milliard d'euros.

Le chantier du pôle audiovisuel de Lyon-Villeurbanne touche à sa fin. Comprenant deux plateaux de 800 et 350 m2, des bureaux, des locaux d'activités, des lieux de détente et de restauration, il doit ouvrir en février sur la friche industrielle des Grands Moulins de Strasbourg, mitoyenne du Studio 24. Le coût de construction du pôle Pixel, exploité par la société de coproduction Rhône-Alpes cinéma, est de 30 millions d'euros.

Le nouveau tram T4, dont les premiers essais ont débuté en décembre, doit entrer en service le 20 avril. Longue de 10 kilomètres, cette ligne reliera le quartier du Jet-d'eau-Mendès-France, dans le 8e arrondissement, aux Minguettes à Vénissieux. D'ici à 2012, le T4 sera prolongé jusqu'à la Part-Dieu (3e).

Cette année sera également marquée par le début des travaux de prolongement de la ligne B du métro de Gerland à Oullins. La mise en service est normalement prévue pour la fin 2013. Ce projet est évalué à 222 millions d'euros.

En septembre, Lyon ne comptera plus que deux facs de médecine contre quatre aujourd'hui. Lyon-Nord et Grange-Blanche, qui depuis 1970 cohabitent dans le même bâtiment, à deux pas de la faculté Laënnec (8e) formeront le Pôle Est. Et la quatrième fac, située à Oullins, le pôle Sud.
Elisa Frisullo

Source:
http://www.20minutes.fr/article/286133/Les-chantiers-du-Grand-Lyon-se-bousculent.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Liens et Articles sur Lyon - Année 2009 - 2010   6/1/2009, 14:53

Les hôpitaux lyonnais se transforment en hôtels de luxe

De l’Antiquaille à Debrousse en passant par l’Hôtel-Dieu, ces lieux chargés d’histoire, à l’emplacement unique, constituent des sites recherchés. Une tendance qui s’inscrit dans un marché plutôt en forme, malgré la crise


Debrousse, Antiquaille, Hôtel-Dieu… Les sites destinés à accueillir les patients lyonnais, accueilleront bientôt des touristes fortunés. Finies les salles d’opération, bonjour spa, piscines et restaurants gastronomiques. Et c’est une spécificité lyonnaise.
Les projets d’établissements haut de gamme fleurissent dans la capitale des Gaules. Une tendance unique en France qui ,malgré la crise, ouvre des perspectives intéressantes. Afin d’analyser « finement » l’évolution de l’activité touristique du Grand Lyon, le Bureau des Congrès pilote un « Observatoire du tourisme d’affaires ». Son dernier rapport met en avant « l’internationalisation et la forte croissance de l’industrie des réunions et des rencontres professionnelles », ainsi que « le développement des événements culturels (Fête des Lumières, Biennale de la Danse, Biennale d’art contemporain, etc.) » .
Cette nouvelle activité économique se traduit, selon le bureau des congrès, par une demande d’ouverture de nouveaux établissements hôteliers, notamment dans le haut de gamme et capables d’accueillir de grosses délégations de congressistes. Aujourd’hui, un dossier sur deux perdus l’est en raison de ce facteur. Il n’existe pas d’hôtels assez grands pour accueillir plusieurs centaines de congressistes.
D’autres ouvertures d’hôtels sont également prévues dans les quartiers de la Confluence, de la Part-Dieu et même du Carré de Soie. Là, un hôtel trois étoiles est prévu pour 2011. À la Confluence, un hôtel cinq étoiles de 110 chambres sera prochainement construit sur les bords de Saône, « ainsi qu’un hôtel quatre ou trois étoiles ». À la Part-Dieu, à côté de la deuxième tour en construction presque exclusivement destinée à la SNCF (la tour Oxygène), le groupe Accor ouvrira prochainement un hôtel deux étoiles de 314 chambres.
En comptant l’hôtel quatre étoiles de 245 chambres en cours d’achèvement à l’Aéroport Lyon-Saint-Exupéry, le total « d’hôtels en construction et projets identifiés portera la capacité d’accueil de 11600 à 12700 chambres à horizon 2009-2010 puis à 13200 en 2012, auxquelles s’ajoutent 2900 chambres en résidence hôtelière ». Pour 2009, la tendance est à la progression, au pire à la stabilité. Chez Accord, on prévoit une tendance négative au niveau national. Sauf à Lyon.



Pour le directeur de l’office du tourisme : « Pas assez d’hôtels à grosse capacité »
>> La construction de ces hôtels haut de gamme, est-ce bon pour le tourisme lyonnais?
François Gaillard : C’est évidemment très bon, les grandes villes, comme Barcelone par exemple, se sont développées sur une politique de l’offre. C’est donc très important.

>> Ces offres répondent-elles aux demandes des clients?
Pas tout à fait. Nous avons besoin de « gros porteurs », c’est-à-dire d’établissements d’au moins 300 chambres.
C’est indispensable pour attirer des Congrès. C’est une demande forte des organisateurs.

>> Quelle est la tendance pour 2009?
Contrairement aux autres villes françaises, elle est bonne!

LES PROJETS
- Antiquaille : 85 chambres
- Debrousse : 150
- Part-Dieu : 314
- Saint-Exupéry : 245
- Confluence : 110

Source: Le Progrés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Liens et Articles sur Lyon - Année 2009 - 2010   12/1/2009, 11:53

Ce que le Grand Lyon fera de votre argent en 2009

La communauté urbaine de Lyon vote aujourd’hui son budget primitif. Il s’élève à 1 626 millions d’euros, en baisse de 1,5 % par rapport à 2008


Le montant du budget primitif de la Communauté urbaine de Lyon, tel qu’il sera présenté aux élus ce lundi en fin d’après-midi, s’élève à 1 626,88 millions d’euros. Soit une baisse de 1,49 % en un an. « Un budget par temps de crise », ainsi baptisé par le vice-président aux Finances Jacky Darne, qui met en avant deux principes réclamés par Gérard Collomb : le maintien des dépenses de fonctionnement et un investissement « très fort » destiné à « favoriser la compétition économique du Grand Lyon et sa capacité à construire des logements sociaux ». « Pour un euro public dépensé par le Grand Lyon, 25,80 euros sont investis par le secteur privé » aime rappeler le vice-président du Grand Lyon (chiffre 2007) qui parle d’un « effet de levier » sur l’économie (toujours en 2007 la Communauté urbaine a investi 6123 millions dans le BTP).

Cette philosophie a également prévalu dans la construction du budget de la Ville de Lyon.

Les recettes de fonctionnement du budget primitif du Grand Lyon s’élèvent à 1097 millions d’euros (environ 970 euros par habitants) soit une augmentation de 2, 37 % et proviennent de la taxe professionnelle unique (531 millions d’euros, sans augmentation des taux), la taxe d’enlèvement des ordures ménagères (103 millions), les dotations de l’Etat (341,5 millions contre 342,32 en 2008 y compris la baisse estimée à 4 millions de la subvention de l’Agence de l’eau), les produits des services dont la redevance du périphérique Nord (75,8 millions) et la redevance d’assainissement (57,7 millions).

Les dépenses sont de l’ordre de 1098 millions (+ 2,37 %) soit 800 euros par habitants + 204 millions d’autofinancement. En investissement, la section s’équilibre à 529 millions dont 204 millions autofinancés.

Ce budget sera âprement discuté par les élus de la Communauté urbaine. Une des inquiétudes partagée par plusieurs groupes est la diminution du budget lié au nettoiement de la Communauté urbaine (lire ci-dessous). Ce que l’exécutif justifie encore une fois dans un souci de privilégier l’investissement. Hier soir, on apprenait que le groupe « Centristes et démocrates » allait se diviser, des élus le voteront et d’autres s’abstiendront, notamment des conseillers du Modem élus au conseil municipal de Lyon où ils se situent dans l’opposition à Gérard Collomb.

Jacques Boucaud

> Conseil du Grand Lyon ce lundi 12 janvier à 18 heures à l’Hôtel de la Communauté urbaine, rue du lac à Lyon - 3e.


Les principaux investissements en 2009

Le budget primitif est en partie mangé par une petite dizaine d’investissements, le principal concernant la sécurité dans la réfection des tunnels (10 %), essentiellement celui de la Croix-Rousse où sera ouvert un deuxième tube qui sera dédié aux déplacements doux.

On note également parmi les projets réalisés en 2009 la station d’épuration de la Feyssine à Villeurbanne, la mise aux normes de celle de Saint-Fons, le soutien apporté au logement social, des travaux liés à la mise en service au printemps de la ligne de tramway T4 vers les Minguettes à Vénissieux, le chantier de la halte ferroviaire Jean-Macé située le long de l’avenue Berthelot dans le 7e arrondissement à Lyon, l’échangeur Le Tronchon/Limonest, enfin les ZAC de Vénissy/Vénissieux et Le Triangle à Saint-Priest.

A noter que pour la plupart de ces projets, des autorisations de programme sont d’ores et déjà votées.

Source: Le Progrés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bis
Admin


Nombre de messages : 1243
Age : 34
Localisation : Lyon 8
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Liens et Articles sur Lyon - Année 2009 - 2010   16/1/2009, 11:30

Les nouveautés urbaines en 2009

Par la rédaction : Laurence Jacquin

Avec la rénovation des berges du Rhône ou la mise en place du Vélo'v, Lyon a entamé une politique de mise en valeur et de mutation urbaine loin d'être terminée. Cityvox vous propose de découvrir les projets qui aboutiront, continueront ou commenceront à voir le jour au cours de l'année 2009.

Côté paysage urbain, c'est bien sûr dans les quartiers de la Confluence et de Part-Dieu que tout se joue. A la Confluence, derrière Perrache, les travaux suivent leur cours : le nouveau musée devrait ouvrir ses portes en 2010, dans un nouveau quartier totalement réaménagé, rendu plus accessible et attractif.

A la Part-Dieu, la Tour Oxygène continue de grimper pour atteindre les 115 mètres prévus. A ses pieds, le cours Oxygène accueillera un nouveau centre commercial. Livraison prévue : 2010. Viendra ensuite la construction de la tour Incity, qui culminera à 200 mètres, pour dessiner un véritable skyline lyonnais à l'horizon 2012.
D'autres travaux devraient également commencer dans l'année pour réaménager les quartiers de Vaise et de la Duchère.

Les transports ne sont pas en reste : la nouvelle ligne de tramway T4 entre Jets d'eau et Feyzin doit être mise en circulation à compter du printemps 2009. Les TCL et le Sytral prévoient aussi la prolongation de la ligne de métro B jusqu'à Oullins, et l'on parle également de prolonger la ligne T1 vers la Confluence puis Debourg, ainsi que les lignes de Cristallis.

Du côté des gares, les travaux d'extension de Part-Dieu sont devenus indispensable au vu du nombre de voyageurs qu'elle accueille chaque jour. Avec pour commencer, fin 2009, une intervention sur la fluidification des traversées et une augmentation de la capacité d'accueil de voyageurs dans le hall et sur les quais.
La halte TER de Jean Macé devrait quant à elle ouvrir dès la fin de l'année, avec une centaine de trains prévus par jour.

Enfin côté culture, la réouverture du Musée Gadagne, le musée d'histoire de la ville et musée des marionnettes, devrait marquer le mois de mai, après une rénovation complète.


Par la rédaction : Laurence Jacquin

lundi 12 janvier 2009
© Cityvox
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyon-urbanisme.superforum.fr
gege
Actif Reporter 2
Actif Reporter 2


Nombre de messages : 244
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Liens et Articles sur Lyon - Année 2009 - 2010   16/1/2009, 12:58

Heu en ce qui concerne "le nouveau musée devrait ouvrir ses portes en 2010", je suppose que l'on parle du musée des Confluences et dans ce cas là il vaut parler de fin 2013.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Liens et Articles sur Lyon - Année 2009 - 2010   17/1/2009, 14:07

575 millions d'euros pour le projet "Lyon Cité Campus"


En visite à Lyon, aujourd'hui vendredi, Valérie Pécresse a annoncé l'attribution d'une dotation de 575 millions d'euros au projet "Lyon Cité Campus". Ce budget doit "répondre à l'urgence de la vétusté des locaux universitaires" et "changer le visage de l'université française" selon la ministre de l'Enseignement supérieur.


A l'échelon national, douze sites ont été retenus dans l'opération Campus voulue par Nicolas Sarkozy afin de créer "12 grands campus français de niveau mondial" et "fédérer les grands campus universitaires de demain". Lyon fait, naturellement, partie des sites sélectionnés.

Ce matin, la ministre de l'Enseignement supérieur, Valérie Pécresse, a annoncé qu'une somme de 575 millions d'euros serait allouée au pan lyonnais du projet. Concrètement, il s'agit d'une "dotation en capital placée au taux de 4,25%, totalement sûr", qui "rapportera 25 millions d'euros par an pour financer les loyers des partenariats publics-privés pour la construction, la rénovation mais aussi la maintenance des bâtiments", a expliqué Valérie Pécresse lors d'une conférence de presse.

Il s'agit d'une dotation "non consomptible", c'est-à-dire que, durant les 25 années du contrat, seuls les intérêts du capital seront disponibles, a expliqué la ministre ajoutant qu'"à terme, elle sera attribuée au pôle de recherches et d'enseignement supérieur de Lyon pour financer ses investissements tout au long de sa vie".

Outre "l'urgence de la vétusté des locaux universitaires", cette dotation en capital "répond à l'urgence en matière de qualité de vie étudiante", a fait valoir la ministre, notant que Lyon faisait "partie des points noirs du logement étudiant en France" et que 1 600 logements universitaires seraient construits.

"C'est une révolution car c'est la première fois qu'on conçoit les bâtiments universitaires comme des lieux de vie", a-t-elle dit. Le démarrage des travaux est prévu avant fin 2011 et la livraison vers 2013, a précisé la ministre. Partenaires actifs du projet, la Région Rhône-Alpes et le Grand Lyon y ont contribué respectivement à hauteur de 85 M EUR et 32 M EUR.

En début de matinée, une centaine de chercheurs, enseignants-chercheurs et personnels administratifs ont manifesté aux abords de l'ENS à l'appel d'une intersyndicale CGT/FSU contre le plan Campus, qui, estiment-ils, "créé un mécanisme d'exclusion en ne choisissant que 12 sites en France".

Source:
http://www.aufildelyon.fr/archive/2009/01/16/575-millions-d-euros-pour-le-projet-lyon-cite-campus.html#more
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bis
Admin


Nombre de messages : 1243
Age : 34
Localisation : Lyon 8
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Liens et Articles sur Lyon - Année 2009 - 2010   18/1/2009, 14:58

Dans le dernier LYON CITOYEN...

APRÈS LES BERGES DU RHÔNE, LA RECONQUÊTE DES RIVES DE SAÔNE, DU CONFLUENT À NEUVILLE, EST TRÈSATTENDUE. “COUVRANT” 5 ARRONDISSEMENTS, ELLE VA RENFORCER LE RETOUR DE la nature en ville, permettre la mise en valeur du patrimoine et des paysages.

Un projet sensiblement différent des berges du Rhône puisqu’il souligne, par étapes, les spécificités architecturales de chaque quartier traversé, donnant du recul au promeneur pour les contempler; mais avec un réel cousinage dans la multiplication des lieux de détente et des espaces apaisés pour piétons et cyclistes. Durant le mandat, une première série d’aménagements à Lyon même va être réalisée sur trois secteurs.

La suite sur : http://www.lyon.fr/static/vdl/contenu/vie_democratique/lc/2009/lc012009.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyon-urbanisme.superforum.fr
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Liens et Articles sur Lyon - Année 2009 - 2010   21/1/2009, 12:19

Un PDF sur les projets de la municipalité:

http://www.lyon.fr/static/vdl/contenu/evenements/projet_lyon/projet_lyon_dec08.pdf?&view_zoom=1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Liens et Articles sur Lyon - Année 2009 - 2010   22/1/2009, 14:58

Un bilan du marché de bureaux en 2008

Les professionnels de l’immobilier d’entreprise de l’agglomération lyonnaise ont dressé, hier, via la FNAIM entreprises, le bilan d’une année 2008 conclue dans l’expectative.

Une fois encore, l’activité de bureaux a été très soutenue puisque sur les 832 millions investis en immobilier d’entreprise sur l’agglomération lyonnaise en 2008, 53 % concerneraient, selon la FNAIM entreprises, l’investissement bureaux. Soit 443 millions d’euros investis sur ce seul segment. Un pourcentage qui témoigne, en dépit des turbulences de notre économie, que l’agglomération lyonnaise préserve son attractivité. « Nous sommes sur un marché bien organisé, mature, pas spéculatif ; il est peu probable qu’il y ait une crise de l’immobilier d’entreprise en 2009 », a déclaré Didier Terrier, président de la FNAIM entreprises, volontairement optimiste pour 2009 malgré les crispations d’un marché frappé par la crise financière.

Pour conjurer le mauvais sort, et minorer aussi la baisse de -17 % de demandes placées entre 2007 et 2008, les professionnels se sont appuyés aussi sur les potentialités de l’agglomération lyonnaise qui affiche des loyers m2/an en prime (sur le haut de gamme) très compétitifs (260 euros à la Part-Dieu contre 300 euros à Barcelone, 550 euros à Milan et 830 euros à Paris).

Concernant les demandes de bureaux (10 % des transactions seraient supérieures à 1 000 m2), 60 % d’entre elles se porteraient sur le neuf et 58 % seraient focalisées sur Lyon intra-muros (La Part-Dieu pour 22 %, Vaise Fourvière pour 16 %, Grand Lyon Est pour 15 %). Pour ce qui est de l’offre de bureaux immédiate (- de 6 mois), ils l’évaluent à 300 000 m2 (dont 122 000 m2 de stock de seconde main sur Lyon intra-muros). Soit seulement 29 % dans le neuf, un stock qui représenterait un peu plus d’un an de commercialisation. Lequel serait composé de 86 000 m2 (dont 51 000 m2 dans Lyon intra-muros).

Ce qui paraît pléthorique pour le commun des mortels mais qui est jugé insuffisant pour la majeure partie des professionnels qui déclarent unanimement « qu’il manquera certaines surfaces dans le neuf en 2010 et 2011 ». S’appuyant aussi, dans leur argumentaire, sur un taux de vacance locative qu’ils estiment à moins de 5 % (loyer moyen dans le neuf 195 euros/m2, 140 euros/m2 dans l’ancien). Pascal Hamelin, directeur de l’agence lyonnaise d’Atisreal, va encore plus loin encore en estimant « qu’il n’y a pas assez de neuf et que les grandes demandes risquent d’aller voir ailleurs s’ils n’obtiennent pas satisfaction sur Lyon intra-muros, à la Part Dieu en particulier ».

Franck Bensaid

Source: Le Progrés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Liens et Articles sur Lyon - Année 2009 - 2010   10/2/2009, 14:07

Le Grand Lyon comptera 58 communes en 2011

Les élus ont accepté la demande de la commune de Lissieu de se rattacher à la communauté urbaine.
Le conseil municipal de cette commune de plus 3 000 habitants a entériné il y a quelques mois déjà cette décision après avoir hésité entre adhérer à une communauté de communes du Beaujolais ou au Grand Lyon. En contrepartie de cette adhésion, le maire de Lissieu a obtenu l’assurance que les taxes d’habitation et foncière n’augmenteraient pas.

Source: http://www.mlyon.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Liens et Articles sur Lyon - Année 2009 - 2010   16/2/2009, 10:37

Un projet de station de ski couverte à Lyon

Jean-Michel Provini, président du comité de ski du Lyonnais, a déposé un projet de création d’un snowdome ou centre couvert de neige artificielle


Le dossier est entre les mains de Jean-Jack Queyranne, le président de la région Rhône-Alpes. Jean-Michel Provini, président du comité de ski du Lyonnais, a déposé un projet de création d’un snowdome ou centre couvert de neige artificielle. Une station de ski en miniature et en milieu fermé en quelque sorte. Il n’existe aujourd’hui qu’une seule structure de ce genre en France, à Amneville (Moselle), sur des terrils reconvertis.
Ce genre de réalisation n’est pas une vue de l’esprit. La preuve : les compétiteurs peuvent s’y entraîner en dehors de la période hivernale, quelle que soit la météo, et des championnats de France indoor ont déjà eu lieu. L’autre intérêt qui motive Jean-Michel Provini est de pouvoir offrir à une population qui n’a pas les moyens de partir aux sports d’hiver la possibilité de faire du ski.
« Ce genre d’équipement peut profiter à tout le monde. Les équipes de France n’auront plus à changer d’hémisphère pour aller s’entraîner ce qui réduira d’autant les coûts; on met le ski à portée d’une clientèle qui n’aura jamais accès aux stations et on offre la possibilité à des citadins d’aller skier entre midi et deux comme ils peuvent aller à la gym ou à la piscine ».
Dernier aspect positif, selon Jean-Michel Provini, celui de donner aussi envie aux gens d’aller ensuite à la montagne. « Ce genre de structure n’a pas vocation à concurrencer les stations mais à leur servir d’outil de promotion ».
Impossible en effet de remplacer le « vrai » ski. Dans un snowdome, seuls le slalom et le géant sont praticables. La Face de Bellevarde peut encore dormir tranquille. En revanche, on peut y trouver snowpark, halfpipe, piste pour les débutants et piste plus difficile.
Contrairement à Amneville « un véritable frigo » la société qui fabriquerait la neige artificielle pour le projet lyonnais, utilise un procédé (sans produit chimique et économisant l’eau), permettant de garantir une température positive sous le dôme.
Pour le moment, on n’en est encore qu’au stade du projet. Une association a déjà été créée. Le comité départemental de ski du Rhône porte le dossier.
L’objectif, aujourd’hui, est de chercher des partenaires confie Jean-Michel qui a eu vent d’un projet similaire à Calais, mais qui aimerait bien que Rhône-Alpes ait l’avantage sur ce sujet.
Reste à trouver un terrain suffisamment grand dans l’agglomération lyonnaise et un budget pour financer le coût d’une telle structure : 20 millions d’euros.
Eric Veauvy

Source: Le Progrés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Liens et Articles sur Lyon - Année 2009 - 2010   17/2/2009, 11:50

La crise, un moteur pour les transports

Le Conseil économique et social Rhône-Alpes réfléchissait, hier, sur l’avenir des grands projets routiers, ferroviaires et fluviaux, à la lumière de la crise économique et du plan de relance


Tout doit être désormais revu à la lumière de la crise économique. Ainsi, nous imposera-t-elle une pause dans le développement de nos infrastructures ou, au contraire, sera-t-elle une formidable occasion d’accélérer les changements? Pour tenter de répondre à cette interrogation, le Conseil économique et social Rhône-Alpes (CESR) organisait, hier, à Lyon un colloque centré sur la question des transports, lequel comptait trois invités de poids tout à fait à même d’éclairer le public, à savoir : le préfet de région Jacques Gérault, le président du conseil régional Jean-Jack Queyranne et le sénateur maire de Lyon, Gérard Collomb.

Lesquels, d’emblée, ont été confrontés à l’impressionnante liste des grands projets jugés, sinon vitaux, du moins prioritaires par le CESR, après les travaux de sa commission « territoires », en charge du domaine des transports. Pour faire bref, nous n’en rappellerons que quelques-uns, mais pas des moindres, à savoir l’inévitable - mais toujours évitée à ce jour - liaison ferroviaire Lyon-Turin; la ligne à grande vitesse Rhin-Rhône; le doublement de la ligne à grande vitesse Lyon-Paris et le contournement ferroviaire de Lyon. Côté route, nous nous bornerons à citer le périphérique ouest de Lyon (TOP) et, toujours à l’ouest, le contournement autoroutier de Lyon ainsi que l’amélioration des liaisons autoroutières en direction du sud ou de l’ouest. Et enfin, pour faire bonne mesure, la mise au gabarit des liaisons fluviales. Soit autant de plans depuis longtemps, il est vrai, dans les cartons. Ce qui fait d’ailleurs dire à Bruno Lacroix, président du CESR : « Dans ce pays, les projets sont de plus en plus longs à mettre en œuvre. Alors que nous avons besoin de décisions rapides comment ne pas nous interroger sur nos pratiques? »

Résolument optimiste, le préfet Gérault a répondu voir dans la crise - et surtout le plan de relance - « une chance, car elle nous contraint à faire face ». Rencontrant en ce moment les représentants des collectivités locales, il s’est ainsi attelé à définir une liste de travaux à réaliser à marche forcée. Autre bonne nouvelle, une éclaircie poindrait du côté du Lyon-Turin, grâce à une avancée réalisée par les autorités italiennes. Plus pragmatique, Jean-Jacques Queyranne a admis que s’il fallait effectivement accélérer les grands projets, se posait néanmoins la question du financement. D’autant que les moyens d’une collectivité très sollicitée comme la Région ont leurs limites. Même réalisme chez Gérard Collomb : « Il y a des projets dont on parle depuis trente ans et qui alimentent le scepticisme de nos concitoyens vis-à-vis de l’action publique. » Et le maire d’ajouter que s’il était d’accord avec l’idée de remettre au gabarit le Rhône, quitte au passage à détruire et reconstruire la bagatelle de 22 ponts, il était peut-être plus réaliste de s’engager dans des projets, peut-être moins ambitieux mais tout aussi urgents, comme la rénovation et l’agrandissement de la gare de la Part-Dieu.

Source: Le Progrés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Liens et Articles sur Lyon - Année 2009 - 2010   25/2/2009, 20:39

Les enjeux de la réforme territoriale pour Lyon (selon la conception de Gérard Collomb):
http://lionelklebinder.free.fr/docs/Enjeux_Reforme_Territoires.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Liens et Articles sur Lyon - Année 2009 - 2010   26/2/2009, 12:40

MIPIM 2009 : J-13 !


La Société d’Equipement du Rhône et de Lyon sera présente à Cannes du 10 au 13 mars 2009 au Marché International des Professionnels de l’Immobilier.



Le MIPIM* ?
Le MIPIM est le premier forum mondial des professionnels de l’immobilier. C’est une place de marché internationalement reconnue (89 pays représentés) permettant aux participants de découvrir les derniers enjeux et tendances du secteur.

* Marché International des Professionnels de l’IMmobilier.

La SERL au MIPIM
Fédérés sous la bannière ONLYLYON, Le Grand Lyon et ses partenaires viendront présenter leurs projets auprès des investisseurs internationaux.

Partenaire engagé dans l’aménagement du territoire lyonnais, la SERL s’associe à cet événement. Une équipe de spécialistes se rend chaque année à Cannes pour présenter les projets d’aménagement à vocation économique contribuant au développement de la métropole lyonnaise.

Ainsi, notre présence au MIPIM permet :
- de rechercher des investisseurs, des entreprises utilisatrices,
- de valoriser l’avancement des projets,
- d’annoncer les perspectives du marché à moyen terme,
- et de renforcer les synergies entre les acteurs de l’immobilier lyonnais.

Découvrez, nos projets présentés au MIPIM 2009

- Le Parc Technologique de Lyon à Saint-Priest : « Un site tout naturellement … performant ».
Installé il y a 10 ans à l’est de l’agglomération, sur près de 140 hectares, LE Parc Technologique de Lyon à Saint-Priest a reçu le trophée des Entreprises Publiques Locales 2008 pour son concept d’aménagement innovant et durable croisant économie, écologie et dimension sociale. Il accueille des entreprises à haute valeur ajoutée, dans des filières aussi pointues que la biotechnologie, les sciences de l’environnement ou l’informatique. Le concept verdoyant du parc garantit aux salariés un cadre de travail agréable. Il a déjà incité nombre d’entreprises internationales à s’y implanter.
www.parctechnologique.com

- BIOPARC Lyon : naissance d’un « cluster » leader
BIOPARC Lyon a réussi le pari de développer un parc de haute technologie d’envergure internationale, dédié aux sciences de la vie, au cœur d’une grande ville européenne.
Destiné à renforcer la Recherche et le Développement de produits de santé, il accueille des entreprises et unités Recherche & Développement du secteur avec 40 000 m² de bureaux et de laboratoires sur 4 hectares.
www.bioparclyon.com

- Le Pôle Numérique de Lyon Vaise : « 20 hectares pour un nouveau quartier à vivre ».
Il est destiné à l’accueil des entreprises spécialisées dans les nouvelles technologies de l’information, de la communication et dans le domaine des loisirs numériques.
2007-2012 : cette 2ème phase d’aménagement offrira 62 500 m² SHON de bureaux, d’activités et de commerces de proximité, 52 000 m² SHON de logements (soit environ 500 logements) et des équipements publics.


- Le Parc Industriel des Gaulnes : « 109 hectares de projet Haute Qualité Environnementale dans l’Est lyonnais ».

Le Parc Industriel des Gaulnes, (extension de la Zone Industrielle actuelle de Meyzieu-Jonage), prévoit l’aménagement de 109 hectares de terrains sur le tracé du tramway T3 et Leslys, à proximité de l’Aéroport Lyon-Saint Exupéry.

Destiné à accueillir des activités économiques diversifiées : industrielles, scientifiques et tertiaires, il répond aux besoins de développement de sociétés déjà implantées et représente une offre foncière majeure pour de nouvelles activités.


- Le Parc d’affaires Lyon TechSud : « une offre foncière et immobilière complète »
Lyon Techsud a été aménagé dans le prolongement du Biopôle de Lyon-Gerland. Ce parc d’affaires couvre une superficie d’environ 19 hectares dont 14 cessibles à la vente.
Destiné à accueillir des entreprises de pointe spécialisées dans les biotechnologies et les technologies avancées, le parc d’affaires Lyon-Techsud est la seule emprise foncière d’envergure sur ce secteur.

Source:
http://www.serl.fr/site/page_main.asp?ActualiteID=393&VersionID=1&ContentID=17
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Liens et Articles sur Lyon - Année 2009 - 2010   28/2/2009, 22:32

La carte du bruit du Grand Lyon:

http://bruit.grandlyon.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Liens et Articles sur Lyon - Année 2009 - 2010   9/3/2009, 10:49

Immobilier : Cannes, rendez-vous obligé pour le Grand Lyon

Comme chaque année à la même époque, Gérard Collomb prend la direction de Cannes pour « vendre » au Mipim les grands projets urbains lyonnais aux investisseurs du monde

C'est désormais un rituel bien ancré. Chaque année, à la même époque, le maire et président du Grand Lyon s'empare de sa valise et, flanqué des adjoints les plus concernés, s'envole pour Cannes avec dans le cœur la détermination d'un commis voyageur. Car pas question, à cette occasion, de faire rimer Croisette avec paillettes.

On est plutôt là dans le béton pur et dur, le Mipim, but de ce déplacement, étant l'un des plus prestigieux salons immobiliers que chaque grand maire se doit de visiter s'il désire attirer chez lui emplois et investisseurs.

Lors de ses précédentes visites, Gérard Collomb a, tour à tour, « vendu » la Confluence, le Carré de Soie, la tour Oxygène, en rencontrant notamment les représentants des entreprises les plus importantes du secteur de l'investissement immobilier, lors de réunions soigneusement organisées. D'autant que sur le terrain cannois, la concurrence est rude, le Grand Lyon devant se frotter avec de nombreuses villes capitales du monde entier, comme avec ses habituelles rivales que sont, entre autres, Manchester ou Barcelone. Jusqu'à présent, le maire et les promoteurs engagés à ses côtés dans ces grandes opérations ne manquaient pas d'arguments. Géographiquement bien située, dotée d'infrastructures de qualité, Lyon bénéficiait de surcroît d'une réputation de ville « peu chère », susceptible de séduire le client. A titre d'exemple, en 2008 encore, un mètre carré de bureau à la Part-Dieu se négociait à hauteur de 260 euros par an, contre 300 à Barcelone. Reste à savoir, toutefois, si la crise économique ne va pas rebattre les cartes. La morosité pouvant agir sur les prix des villes concurrentes, au risque de priver Lyon de son atout majeur. En permettant de juger de l'état d'esprit des investisseurs, d'apprécier l'offre comme la demande, le Mipim offrira dans ce contexte une photographie bienvenue, susceptible d'éclairer les élus comme les professionnels lyonnais dans leurs choix du moment, et dans la préparation de la sortie de crise.

Dans sa besace, Gérard Collomb emmène à nouveau les dossiers de la Confluence et du Carré de Soie. Même si, cette année, il a été décidé de porter un effort particulier sur la Part-Dieu, autour du projet de la tour Incity et de la rénovation de l'ex-tour de Crédit Lyonnais. Autre objectif : trouver un investisseur susceptible de s'intéresser à divers projets hôteliers. « Certes Lyon n'est pas étanche à la crise, et nous serons certainement touchés », constate David Kimelfeld, vice-président du Grand Lyon en charge du développement économique, qui poursuit : « Mais nous ne sommes pas dépourvus d'arguments, à commencer par la qualité de vie que nous pouvons offrir ».

R.R

source:
http://www.leprogres.fr/fr/article/357296,177/Immobilier-Cannes-rendez-vous-oblige-pour-le-Grand-Lyon.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Liens et Articles sur Lyon - Année 2009 - 2010   9/3/2009, 10:54

Shopping et tourisme urbain, un véritable atout pour la ville

La synergie entre shopping et tourisme est devenue une réalité à Lyon. La ville accueille 44 % d'étrangers et attire un tourisme d'affaires à hauteur de 65 %. Les commerces en sont plus ou moins bénéficiaires

L'attractivité de Lyon s'est renforcée au cours de ces dernières années. Son riche patrimoine, mais aussi la diversité de ses commerces, en Presqu'île notamment, pèsent dans la balance. La ville draine un tourisme d'affaires à 65 % et un tourisme d'agrément à 35 %. On note 44 % d'étrangers : Royaume-Uni, Allemagne, Espagne, USA, Italie, Canada, Japon, Russie, Asie, Chine…

Faire du shopping se situe dans le top 5 des demandes, après la visite de Fourvière et du Vieux Lyon, de la Croix-Rousse (thématique soie), des musées et la gastronomie (bouchons et Halles de Lyon).

Selon les touristes, le shopping représente 25 à 80 % des dépenses. « Pour certains, c'est une motivation forte, voire un impératif catégorique, par exemple rapporter des cadeaux pour les Chinois. D'après un sondage de Tax Free World Association, ils sont devenus les plus grands voyageurs-magasineurs de la planète avec une dépense shopping supérieure à celle de l'hôtellerie et de la restauration », affirme François Gaillard, directeur général de l'Office de tourisme et des congrès du Grand Lyon. Le panier moyen journalier d'un touriste d'affaires varie de 250 à 600 euros (hôtels, restaurants et shopping compris). Celui du touriste venant pour l'agrément s'élève à environ 150 euros. Quant aux produits achetés, ils évoluent, à l'instar de la consommation mondiale. « Aujourd'hui, un touriste tient à acheter dans le pays d'origine avec une sorte d'estampille d'authenticité », indique François Gaillard. Côté qualité de l'accueil, la ville œuvre en ce domaine et souhaite d'ailleurs devenir une référence en Europe, rappelle Anne-Marie Baezner, directrice d'Eurexpo. « L'accueil, c'est l'affaire de tous et notamment des commerces », commente-t-elle.

« Se montrer souriant, disponible, fonctionner entre midi et 14 heures et même l'été, c'est primordial. Il faut apporter un bon service afin que cette façon de travailler rejaillisse sur notre marque et sur la cote de la ville », confie la directrice d'une boutique de luxe. Et une autre de poursuivre : « Les touristes identifient de moins en moins nos magasins à des boutiques de province. Mais Lyon n'arrive pas encore à rivaliser avec de grandes capitales. » Il est malgré tout indéniable que selon leur implantation et la nature des produits vendus, les commerces bénéficient plus ou moins de l'apport touristique.

C.R.

Source:
http://www.leprogres.fr/fr/region/le-rhone/lyon/article/357488,185/Shopping-et-tourisme-urbain-un-veritable-atout-pour-la-ville.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Liens et Articles sur Lyon - Année 2009 - 2010   19/3/2009, 11:26

Lyon fait enfin son cinéma

Le projet était dans les cartons depuis 2001. Le futur festival de cinéma de Lyon aura finalement lieu du 13 au 18 octobre prochain, a annoncé hier l'Institut Lumière, organisateur de l'événement. A l'occasion du 114e anniversaire du tournage du premier film, réalisé par les frères Lumière le 19 mars 1895 à la sortie de leur usine de Monplaisir (8e), l'Institut ouvre aujourd'hui le site web du festival. On y apprend entre autres qu'il sera dédié à l'histoire du cinéma, avec 150 projections de films en copies neuves ou restaurées dans l'ensemble des salles des 57 communes de l'agglomération, en présence de cinéastes, comédiens ou scénaristes. Un « prix Lumière » sera aussi décerné à un cinéaste pour « son oeuvre et sa contribution à l'histoire du cinéma » lors d'une cérémonie à l'Amphithéâtre du palais des congrès. L'objectif de la manifestation est de « confirmer la place de Lyon comme ville natale du cinéma et comme lieu de référence de la cinéphilie ». Le nom officiel du festival de Lyon ainsi que sa programmation, seront dévoilés le 20 juin.

Source:
http://www.20minutes.fr/article/312485/Lyon-Lyon-fait-enfin-son-cinema.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Liens et Articles sur Lyon - Année 2009 - 2010   11/5/2009, 11:11

Lyon résiste à la crise (étude CECIM)

L'observatoire du CECIM (Centre d’étude de la conjoncture immobilière) vient de publier les chiffres clefs de l’immobilier d’entreprises dans le Grand Lyon pour le premier trimestre 2009. Selon le CECIM, l'agglomération lyonnaise fait mieux que résister dans un contexte de crise internationale.


D'après le CECIM, le marché de l'immobilier d'entreprise sur le Grand Lyon reste dans une dynamique positive.

Le CECIM constate que du 1er avril 2008 au 31 mars 2009, 185 953m² de bureaux ont été placés ce qui est quasi équivalent à la période avril 2007 à mars 2008 avec 187 204m².

Deux tiers des transactions sur l'immobilier d'entreprises ont été réalisées dans la première couronne de l’Est Lyonnais. C'est un véritable rééquilibrage du territoire du Grand Lyon entre l'Est et l'Ouest lyonnais qui est entrain de se réaliser, estime le CECIM.

Le CECIM constate un net basculement des transactions vers le locatif. Faute d’accès aux financements bancaires et de visibilité sur leur avenir, il semblerait que les entreprises se tournent vers les produits locatifs. Le CECIM estime donc que le Grand Lyon et les professionnels de l’immobilier ont su répondre à cette demande et apporter des solutions aux entreprises avec des projets immobiliers de qualité répondant à leurs besoins.

Source:
http://editorial.bureauxlocaux.com/e_blo/lyon-resiste-a-la-crise--etude-cecim--22964.php
(21/04/2009)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Liens et Articles sur Lyon - Année 2009 - 2010   5/6/2009, 13:19

Lyon ou Marseille, quelle ville préfèrent les investisseurs?

Perception des milieux d'affaires, investissements étrangers... En matière d'attractivité, la capitale des Gaules l'emporte largement sur la cité phocéenne.

On s'empresse de le dire: L'Express adore Marseille et plus encore les Marseillais. Seulement voilà, il est des circonstances où certaines vérités déplaisantes doivent être révélées. Dans la lutte éternelle que se livrent la cité phocéenne et la capitale des Gaules pour décrocher le titre envié de dauphine de Paris, Lyon écrabouille Marseille. En tout cas pour ce qui concerne le nerf de la guerre, l'économie.

Qu'on en juge, par exemple, avec la dernière livraison du "baromètre attractivité du site France", élaboré par le peu fantaisiste cabinet Ernst & Young (1). L'étude, présentée au Forum de La Baule les 4 et 5 juin, le mini-Davos français, équivaut à un véritable feu d'artifice à la gloire de Lyon. Qu'il s'agisse de la perception des milieux d'affaires ou de leurs décisions concrètes.

L'avis des dirigeants d'entreprise interrogés est en effet sans appel. Les trois meilleures métropoles françaises pour implanter une entreprise? Lyon recueille 44% des suffrages, Marseille seulement 19%. Les villes les plus prometteuses pour les cinq années qui viennent ? Lyon, 32%, l'emporte, loin devant Marseille (14%), qui se fait même devancer sur ce critère par Toulouse (16%). La cité qui verra émerger le Google ou le Microsoft de demain? Lyon fait jeu égal avec Paris (18%), Marseille végétant à 4%, distancée par Toulouse et Grenoble...

Et s'il n'y avait que la perception des patrons... Le problème pour la cité phocéenne est que sa piètre image a aussi des conséquences sonnantes et trébuchantes. Après Paris, c'est à Lyon que les étrangers ont investi le plus de 2003 à 2008 (118 projets). Dans le même temps, Marseille n'en a recueilli que... 33, loin derrière Toulouse (88), Bordeaux, Nice, Lille, Strasbourg et Nantes/Saint-Nazaire.

Lyon a compris depuis longtemps ce qu'était une ville moderne

Au fond, il n'y a qu'un domaine où la hiérarchie s'inverse (en dehors, c'est entendu, de la Ligue 1 de foot): la commune de Lyon intra-muros, avec 472 000 âmes, est moins peuplée que celle de Marseille (839 000). Mais cette notion, qui date de la Révolution, ne permet plus de mesurer l'influence des villes modernes, qui sont depuis longtemps sorties de leurs remparts. Quand on observe l'aire urbaine (en gros, le bassin d'emploi), les deux cités font à peu près jeu égal (environ 1,6 million d'habitants). Pour le reste, quel que soit le critère, la capitale des Gaules l'emporte par KO: nombre d'emplois, sièges sociaux de grandes entreprises, capacité hôtelière, emplois hautement qualifiés, notoriété internationale...

Au vu de cette accumulation, ni le gigantesque investissement Euroméditerranée ni le titre de capitale européenne de la culture pour 2013 ne devraient suffire à inverser la tendance. C'est que, depuis longtemps, Lyon a compris ce qui faisait l'alchimie des métropoles modernes: pari sur la matière grise, capacité des politiques à travailler ensemble, vision prospective, qualité de vie, alliance recherche-entreprises... Tandis que Marseille, engoncée dans ses corporatismes, ses escarmouches incessantes entre élus, son port entravé par des syndicats irresponsables ou son incapacité à travailler avec Nice, gâche ses chances plus souvent qu'à son tour...

(1) 206 décideurs internationaux interrogés du 2 au 20 février 2009, dans 22 pays et en 7 langues.

Source:
http://www.lexpress.fr/region/lyon-ou-marseille-quelle-ville-preferent-les-investisseurs_765061.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Liens et Articles sur Lyon - Année 2009 - 2010   1/7/2009, 13:29

Un peu plus de détails sur le festival de Cinéma qui aura lieu en octobre:

http://gerardcollomb.blogspot.com/2009/06/lumiere2009.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Liens et Articles sur Lyon - Année 2009 - 2010   1/7/2009, 19:49

Clint débarque à Lyon

Cinéma. L’acteur-réalisateur sera en octobre la vedette du premier festival Lumière, dont le programme est dévoilé ce matin.


La ville natale des frères Lumière rêvait depuis longtemps d’un grand festival de cinéma. Thierry Frémaux s’y est collé et Lyon accueillera en octobre la première édition, baptisée Lumière 2009. Sans abandonner la Croisette, ni se mettre en concurrence avec lui-même, le délégué général du Festival de Cannes a imaginé un festival lyonnais consacré au patrimoine du cinéma, son histoire. Avec un principe de transmission : des réalisateurs, acteurs, scénaristes, etc., présentant les séances. Clint Eastwood devrait être l’invité d’honneur d’une première édition, dont Frémaux présente les grandes lignes ce matin.

Sélection rigolote. L’idée de se tourner vers le patrimoine n’allait pas de soi : le Grand Lyon, principal financeur, craignait qu’elle paraisse poussiéreuse, réactionnaire. Thierry Frémaux, directeur de l’Institut Lumière, qui organisera le festival, l’a imposé avec l’argument qu’il faut prendre à revers une époque boulimique dans laquelle la durée de vie des œuvres rétrécit, films et livres fanant dès qu’ils ne sont plus nouveaux. «Dans un monde de l’éphémère, dit autrement Maelle Arnaud, responsable de la programmation et de la coordination, il nous paraissait important de redire que le cinéma a une histoire.» La majorité des œuvres seront présentées en copies neuves ou restaurées, et une partie en numérique.

Plusieurs rétrospectives sont prévues, dont une consacrée à Sergio Leone avec des versions inédites restaurées de films qu’il a tournés, et des raretés comme Contessa Sara, film muet tourné par son père, Vincenzo, alias Roberto Roberti, en 1919. Chacune des séances sera donc présentée par un professionnel, certains des invités se livrant par ailleurs à un «Plaisir coupable», nom donné à une sélection rigolote dans laquelle ils défendront un film inavouable qu’ils adorent.

«Dispersion». Seule récompense décernée dans ce festival non compétitif : le prix Louis-Lumière, remis à l’invité d’honneur, pour l’ensemble de son œuvre. L’occasion cette année de revoir de nombreux films de Clint Eastwood, et de l’entendre longuement, le samedi 17 octobre, sur son rapport au cinéma. Le lendemain, il clôturera le festival en présentant à son tour un film qu’il aime.

Le festival investira toute l’agglomération lyonnaise, avec 38 cinémas mobilisés et des lieux inattendus comme la nouvelle maison d’arrêt de Corbas. Pareille atomisation semble périlleuse pour installer un festival international (budget officiel de 1,3 million d’euro). «Une centralité aurait été plus confortable, concède Maelle Arnaud, mais cette dispersion doit permettre d’enraciner le festival, d’associer les plus petites salles de quartiers, qui deviendront des relais.»

Pour ne pas se tirer de balle dans le pied, Lumière 2009 devrait mettre en place un système de séances jumelles. Chaque film sera projeté dans l’une des salles permanentes installées en centre-ville, et dans une autre de l’agglomération. Ainsi Monica Bellucci, qui a donné son accord, viendra présenter un film dans le centre, mais les habitants de Vénissieux par exemple pourront la voir dans la salle art et essai de leur ville. Toutes les séances seront à 5 euros, pour un festival international qui se veut accessible.


Source:
http://www.liberation.fr/cinema/0101576123-clint-debarque-a-lyon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin


Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Liens et Articles sur Lyon - Année 2009 - 2010   7/10/2009, 11:22

Classement des villes européennes : Lyon toujours dans le top 20

le 07.10.2009 04h00

Classée au 19e rang de l'étude annuelle European Cities Monitor, réalisée par le cabinet Cushman &Wakefield, la métropole lyonnaise se maintient dans le Top 20 des villes européennes les plus attractives. Paris est seconde et Lyon est toujours la seule ville de province à figurer dans ce baromètre, présenté hier par Antoine Rudigoz, directeur de Cushman &Wakefield Lyon (conseil en immobilier d'entreprise) et Jacques de Chilly, directeur exécutif de l'Aderly. En 2008, Lyon occupait la 18e place mais cette année, Birmingham est passée de la 21e à la 14e place. C'est d'ailleurs l'une des surprises de ce classement : le bon rang des cités britanniques pourtant touchées par la crise économique. Dans les points positifs, Lyon est en bonne place pour son offre d'immobilier tertiaire parmi les plus attractives et est considérée aussi comme métropole dynamique et reconnue en tant que place économique influente. En revanche, elle chute dans le classement pour la maîtrise des langues étrangères et la disponibilité de personnel qualifié.

VR

Source:
http://www.leprogres.fr/fr/region/le-rhone/rhone/article/2056417,184/Classement-des-villes-europeennes-Lyon-toujours-dans-le-top-20.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bis
Admin


Nombre de messages : 1243
Age : 34
Localisation : Lyon 8
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Liens et Articles sur Lyon - Année 2009 - 2010   7/10/2009, 12:29

Vie de Quartier de Télé Lyon Métropole s'est penché sur tous les grands chantiers de LYON :

A VOIR :

http://tlm.kewego.fr/channel/iLyROoaftyHF.html#a_playlist

Le prochain numéro sera consacré à l'hotel-dieu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyon-urbanisme.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Liens et Articles sur Lyon - Année 2009 - 2010   Aujourd'hui à 17:37

Revenir en haut Aller en bas
 
Liens et Articles sur Lyon - Année 2009 - 2010
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un saint ou une sainte pour l'année 2009
» 1ere EMD 1ere année 2009 \ 2010
» Calendrier académique 2009-2010
» promo 2009/2010 angoisse!!!
» aide ( ensa khouribga 2009-2010)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES GRANDS PROJETS URBAINS A LYON :: BRICS A BRACS & Autres projets !-
Sauter vers: