LES GRANDS PROJETS URBAINS A LYON

Le Site de référence pour parler des grands projets architecturaux et environnementaux du Grand LYON
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Evolution du Plan Lumière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
final morfalix



Nombre de messages : 271
Age : 25
Localisation : venissieux
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: nouveau plan lumière   6/12/2006, 20:21

Citation :
Une vision plurielle
Le nouveau Plan Lumière s’attache à l’homme et aux activités humaines.
Il s’appuie sur la tendance à affranchir la lumière de son support traditionnel, le monument, pour donner à voir une rue ou accompagner des événements du quotidien. Grâce à la lumière, il s’agit de saisir, à partir de points de vue multiples, la réalité de la ville, hétérogène et complexe, d’en restituer les mouvements et les pulsations.
L’ambition n’est pas de renier l’identité lyonnaise mise en valeur par le premier Plan Lumière - fondé sur le patrimoine, l’histoire, la géographie de Lyon et la singularité de sa topographie - mais de mieux approcher la diversité et la richesse de la ville.


Des ambiances différenciées

Le nouveau Plan Lumière s’appuie sur les fleuves, collines, silhouettes, grands axes de circulation qui constituent le socle topographique fondateur de la ville.



Il prolonge leur mise en lumière en ne modifiant que le strict nécessaire. Il cherche à ménager les visions lointaines et multiplier les panoramas sur la ville.
Les fleuves constituent des zones de calme et de respiration. Ils font partie des rares espaces, avec les parcs, dont il convient de respecter l’obscurité. L’éclairage public pourrait donc s’y faire plus discret. On cherchera toutefois à créer des ambiances différenciées pour mieux caractériser les berges du Rhône et celles de la Saône.
Quant aux ponts, ils occupent une place centrale dans l’écriture de l’histoire lyonnaise. En effet, la ville est marquée par la symbolique du franchissement et les Lyonnais ont joué un rôle important dans les grands projets continentaux comme le canal de Suez ou la ligne Paris Lyon Marseille. Certains points de vue qui offrent un panorama exceptionnel de la ville pourraient être accessibles la nuit, favorisant la lecture du Plan Lumière grâce à une vision en surplomb. A l’instar du belvédère Abbé Larue, d’autres lieux pourraient être dédiés à la contemplation nocturne (parc des hauteurs, belvédère de Fourvière, jardin de l’Annonciade, rue des Fantasques...).


Les grandes silhouettes de la ville


Marquant le paysage bâti, la basilique de Fourvière, les tours de la Part-Dieu et de la Duchère feront l’objet de mises en lumière.


Les grands projets à venir, quartier du Confluent, musée des Confluences et la salle 3000 à la Cité internationale seront également pris en compte. Pour autant, une attention particulière sera portée à leur rapport au reste de la ville et l’on cherchera à intégrer, sans surenchère, le musée des Confluences, en avant-plan de la ville patrimoniale.
Les entrées ou sorties de ville constituent également des éléments à mettre en lumière. Ainsi au nord, à l’arrivée du TGV, la salle 3000 mise en valeur deviendra un point majeur



Lumières sur les quartiers

Le nouveau Plan proposera une mise en lumière adaptée, pour souligner les caractères essentiels de la vie urbaine et l’activité des quartiers.

Il enrichira ainsi la politique d’aménagement et de réhabilitation.
Il s’appuiera sur l’écoute des habitants, des acteurs économiques et sociaux pour définir les spécificités locales.
Il mettra en valeur des identités nocturnes, en façonnera de nouvelles. Les projets permettront la découverte d’autres formes du patrimoine bâti, qualifiées parfois de « mineures ».La lumière deviendra ainsi un support et un matériau révélateur de l’identité d’un lieu.




Les Plans lumière territoriaux

Avec le développement de la ville, des identités nouvelles sont créées. Le nouveau Plan Lumière s’appuie donc sur les projets tels que Lyon-Confluence, Vaise industrie, le Grand Projet de Ville Lyon - La Duchère pour concevoir des Plans lumières territoriaux. Ceux-ci préconisent des ambiances, des couleurs et des lieux à mettre en valeur. La lumière confirme ainsi sa place en tant que discipline à part entière.


Les projets Lumière pilotes

A une autre échelle, les projets Lumière pilotes - ou de quartiers - visent des sites particuliers. Ils seront conduits dans un temps court. Le cœur du quartier de Vaise par exemple devrait faire l’objet d’un tel projet.

Quelques exemples de plans Lumière territoriaux

Un plan lumière territorial : Lyon Confluence Au cœur de Vaise, autour des places Valmy et de la Mairie et dans les rues allant jusqu’au quai de Saône, les mises en lumière pourraient être complétées par des créations colorées. Elles témoigneraient du dynamisme de ce quartier et en rythmeraient la vie, n’apparaissant que certains jours de la semaine.

Un travail similaire, s’appuyant sur le Grand Projet de Ville, pourrait être initié en concertation avec les habitants de la Duchère, site en cours de restructuration.

Dans un secteur du 7e arrondissement très dynamique lors de la Fête des Lumières, on pourrait développer des propositions multiples, créatives, intégrant de jeunes concepteurs.

Un processus identique peut être imaginé sur les pentes de la Croix-Rousse en collaboration avec la mission Vivantes les Pentes.

Des projets pourraient aussi construits avec les commerçants, la qualité de leurs vitrines participant aussi à l’ambiance générale de la rue.




dans le "lyon plus" d'aujourd'hui study
Citation :


Lumières sur la ville tout au long de l'année

Les inaugurations des nouvelles « mises en lumière » se succèdent à un rythme accéléré. Après la tour métallique de Fourvière lundi, Saint-Martin d'Ainay aujourd'hui on attend pour bientôt celle du Transbordeur et de ses abords. En effet, ceux qui fréquenteront la salle de concert dans les semaines à venir devraient découvrir une mise en lumière adaptée au lieu. Outre une ligne jaune conduisant à la porte de l'édifice, le pont autoroutier situé à proximité se parera de rouge sur sa partie inférieure les soirs de concert. Par ailleurs les spécialistes travaillent sur l'illumination de la ligne de tramway Lea et de la piste cyclable qui l'accompagne jusqu'à Meyzieu. Autre bâtiment concerné : la Manufacture des tabacs qui, dès l'année prochaine, devrait briller la nuit venue.





http://www.lyon.fr/vdl/sections/fr/urbanisme/plan_lumiere_1/le_nouveau_plan_lumi8409/?aIndex=1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bis
Admin


Nombre de messages : 1243
Age : 34
Localisation : Lyon 8
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Evolution du Plan Lumière   6/12/2006, 20:58

Je ne savais pas qu'un nouveau plan lumière allait se mettre en place ! tongue
Tant mieux !! Razz En tous cas, j'adore la nouvelle mise en lumière de "notre mini tour Eiffel" près de Fourvière ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyon-urbanisme.superforum.fr
final morfalix



Nombre de messages : 271
Age : 25
Localisation : venissieux
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: Evolution du Plan Lumière   6/12/2006, 21:14

Fab6908 a écrit:
Je ne savais pas qu'un nouveau plan lumière allait se mettre en place ! tongue
Tant mieux !! Razz En tous cas, j'adore la nouvelle mise en lumière de "notre mini tour Eiffel" près de Fourvière ! cheers

Oui elle est plus belle que la derniere version, qui était plus sobre, mais qui s'alliait plus avec la basilique, qui créait d'ailleurs un étrange mélange ^^

Je suis pressé de voir qu'elles seront les éclairages des tours de la part dieu, je pense que l'on va avoir droit a quelques chose de grandiose cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renolindo



Nombre de messages : 19
Localisation : Lyon City
Date d'inscription : 08/04/2008

MessageSujet: Evolution du Plan Lumière   11/4/2008, 13:48

Le Plan Lumières mis en place par Michel Noir est sans aucun doute, une des premières étapes de la mise en valeur et affirmation de l'identité culturelle de Lyon. Ces mises en lumières dont Lyon possède aujourd'hui un savoir faire International reconnu et que nous exportons jusqu'à Shangai, a l'avantage d'embéllir la ville et de (re)mettre en valeur notre patrimoine urbanistique.

Les réalisations les + visibles que nous connaissons tous sont:

- l'Hotel dieu,
- l'Université Jean Moulin
- l'Opéra / Hotel de Ville
- Fourvière
- l'ancien Palais de Justice

D'après vous, quels autres monuments mériteraient-ils d'être mis en lumière?

Auriez vous des suggestions de mises en lumières différentes?


En ce qui me concerne, 2 tours, dont l'une est un repère incontournable dans le paysage lyonnais, devraient être mises en lumières, notamment des lumières colorées: le Crayon et la Tour de la Duchère comme 2 phares éclairant l'agglomération.

A vous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bis
Admin


Nombre de messages : 1243
Age : 34
Localisation : Lyon 8
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Evolution du Plan Lumière   11/4/2008, 15:13

Pour moi, les autres monuments emblématiques pourraient être :
- La Halle Tony Garnier
- La maison des Frères lumières (même s'il me semble que des effets "lumières" sont déjà présents)
- Le Palais de Justice aux multiples colonnes (il me semble toujours un peu terne ce Palais de Justice lorsque l'on traverse la passerelle.)

et... mon immeuble... (car c'est la que j'habite !) héhé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyon-urbanisme.superforum.fr
renolindo



Nombre de messages : 19
Localisation : Lyon City
Date d'inscription : 08/04/2008

MessageSujet: Re: Evolution du Plan Lumière   11/4/2008, 16:19

Même si nos amis les poissons n'aimeraient pas forcemment...j'ai aussi souvent pensé que l'illumination des fleuves d'une façon ou d'une autre serait vraiment un truc de fou !

Pour l'illumination de ton immeuble...va falloir négocier dur avec Gégé ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jean-yves
Actif Reporter 1
Actif Reporter 1


Nombre de messages : 141
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: Evolution du Plan Lumière   11/4/2008, 19:50

renolindo a écrit:
Même si nos amis les poissons n'aimeraient pas forcemment...j'ai aussi souvent pensé que l'illumination des fleuves d'une façon ou d'une autre serait vraiment un truc de fou !

P:

cheers 100% d'accord
ainsi que certaines facades donnant sur les quais
et des itineraires de traboules
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bis
Admin


Nombre de messages : 1243
Age : 34
Localisation : Lyon 8
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Evolution du Plan Lumière   11/4/2008, 23:39

Un itinéraire "Traboules" pour le plan lumière pourrait etre effectvement très original (vous savez, en utilisant les petites loupiotes incrustées dans le sol...) ; quelque chose de discret, d'étonnant et de curieux ! Quelle belle idée !
En ce qui concerne les fleuves... Il faudrait qu'ils ne soient pas "marron, boueux" comme aujourd"hui pour un effet visuel des plus intéressants !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyon-urbanisme.superforum.fr
Agora Line 41 TCL
Actif Reporter 1
Actif Reporter 1


Nombre de messages : 168
Age : 20
Localisation : Caluire-et-Cuire
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: Evolution du Plan Lumière   13/4/2008, 12:37

La barre 320 quand elle sera fini Neutral lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bis
Admin


Nombre de messages : 1243
Age : 34
Localisation : Lyon 8
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Evolution du Plan Lumière   16/4/2008, 10:43

Un petit article de ce jour concernant le Plan Lumière :

En mai, Lyon teste un nouvel éclairage urbain

Dans le cadre du deuxième plan Lumière de la Ville, des étudiants de l'INSA participent à un programme de recherche sur l'éclairage public. Cent piétons et autant d'automobilistes sont conviés à expérimenter des lampes différentes.


Rien d'obscur dans le projet de fin d'études mené par quatre futurs ingénieurs du laboratoire Environnement Vie Société de l'INSA (1) sous le tutorat de Jean-Michel Deleuil maître de conférence au Département Génie Civil et Urbanisme.
Au contraire, Deborah Perney, Maxime Ochin, Laura Blaskovic et Isaac Fudili, travaillent dans la lumière en consacrant tout ou partie de leur cinquième et dernière année, à une commande de la Ville portant sur l'évolution de l'éclairage public.

Une démarche de développement durable

« Du concret » apprécie Laura en référence notamment au test grandeur nature que l'équipe met sur pied. « Tout le monde est concerné » retient de son côté Maxime pas mécontent d'échapper à la confidentialité qui caractérise certains projets.
Connaître le ressenti des Lyonnais la nuit et faire évoluer l'existant en fonction des résultats d'une expérimentation menée dans la ville : c'est ce que s'apprête à réaliser le groupe de chercheurs en conviant des piétons et des automobilistes, plusieurs soirs de mai, dans le 6e arrondissement.Seront portées à l'appréciation des « testeurs », deux sources de lumière : celle des lampes au sodium haute pression de plus en plus remplacées, et celle de lampes à iodure métallique dont le développement s'accélère. Ces dernières, notamment utilisées pour mettre en valeur une architecture, éclairer un stade , diffuse une lumière non pas jaune, mais plutôt blanche.
« Il s'agit de confirmer ou non l'hypothèse de Shangaï », explique Frédéric Durand chargé de projet à la Direction de l'éclairage public, hypothèse selon laquelle un type de lampe permet l'usage d'une intensité plus faible pour une visibilité satisfaisante. « On fait appel à la population lyonnaise en tant qu'usagers non avertis car c'est elle qui va bénéficier des évolutions » souligne encore Frédéric Durand.
Une source de lumière différente peut-elle offrir le même confort visuel ? Appréhension des obstacles, rendu des couleurs mais aussi sentiment ou non d'insécurité font partie des enjeux dans une démarche de Développement durable devenue la norme.
Le principal demeurant de savoir si Lyon peut retenir un niveau d'éclairement inférieur, et réaliser des économies d'énergie, sans gêner ni les piétons ni les automobilistes. « Il s'agit de faire évoluer l'éclairage urbain à la fois de façon qualitative et quantitative » résume Antoine Bouchet, directeur du service de l'éclairage public de la Ville de Lyon.
Dominique Menvielle
dmenvielle@leprogres.fr
> Note
(1) Institut
National
des Sciences
Appliquées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyon-urbanisme.superforum.fr
Bis
Admin


Nombre de messages : 1243
Age : 34
Localisation : Lyon 8
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Evolution du Plan Lumière   29/11/2008, 20:22

SAINT-JUST

Eclairé !

On ne pourra plus ignorer le lycée Saint-Just. Une mise en lumière pérenne, prenant effet dès cette édition de la fête des lumières permettra de le distinguer la nuit depuis la place Bellecour. Cet éclairage s'inscrit dans le nouveau plan lumière et son pendant "développement durable et écologique de la lumière". Il est en effet généré par un matériel composé de diodes de 3 W avec une consommation de 24 W par appareil ayant une durée de vie cinq fois plus longue que sa version classique. En outre, la production d'énergie par une centrale solaire, photovoltaïque sur le bâtiment financera cette consommation énergétique.

Page 24 - Lyon Citoyen - http://www.lyon.fr/static/vdl/contenu/vie_democratique/lc/2008/lc1208.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyon-urbanisme.superforum.fr
Bis
Admin


Nombre de messages : 1243
Age : 34
Localisation : Lyon 8
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Evolution du Plan Lumière   15/12/2008, 11:03

Article du dimanche 14 décembre 2008

Cathédrale Saint-Jean : pas de colorisation pérenne en vue


La colorisation de la façade de la primatiale, durant la Fête des Lumières, a remporté un succès tel que se pose la question d’une animation durable en polychromie. « Pas envisageable » pour la Ville, qui a d’autres idées derrière la tête


Ils ont fait des « ah » et des « oh » par milliers en découvrant la façade luxuriante de la cathédrale Saint-Jean, colorisée pendant la Fête des Lumières.

Tympans, bas-reliefs, fresques et voussures surlignés de traits de couleurs vives pour souligner les volumes, et une cinquantaine de statues recréée le temps de la projection : le travail de l’artiste Patrice Warrener rappelle la cathédrale d’Amiens où chaque année, du 1er décembre au 1er janvier, les spectateurs redécouvrent à la nuit tombée, les couleurs qui ornaient ses portails à l’époque médiévale. Un rapprochement qui pose la question d’un éclairage pérenne en polychromie sur la primatiale Saint-Jean. « Rien n’est impossible techniquement et financièrement », répond Gilles Buna, adjoint à l’Urbanisme et au Développement durable de la Ville de Lyon. « Mais nous ne voulons pas ramener encore plus de touristes à Saint-Jean. Notre objectif est, au contraire, de dédensifier pour préserver les habitants. La colorisation de la cathédrale d’Amiens est très belle, je l’ai vu, mais si on l’enlève, il ne reste plus grand-chose à voir. C’est une petite ville. À Lyon, nous ne sommes pas dans la même problématique, d’autant plus qu’on est loin de la base chromatique de la source initiale. »

L’idée de pérenniser des installations créées pour les Illuminations séduit toutefois l’édile : « Nous pouvons faire du semi-pérenne comme avec la fleur du Coréen Jeong Hwa Choi, qui devra quitter l’axe Nord-Sud, puisqu’elle n’est pas conçue pour subir les intempéries. » Et d’avancer des pistes pour intégrer un peu plus l’art dans la ville : « Dans le cadre de la Fête des Lumières, on pourrait demander une conception différente aux artistes pour pouvoir conserver leur travail en ville pendant deux ou trois ans. C’est-à-dire, utiliser des matériaux qui résistent aux intempéries, penser une installation inaccessible de la rue pour éviter le vandalisme ou le vol des projeteurs par exemple. On aurait pu le faire avec la cabine téléphonique aux poissons, installée l’an dernier sur les quais, mais c’était impossible simplement parce qu’elle n’avait pas été conçue pour ça. Sinon, on aurait pu la garder quatre ou cinq ans ! » Et l’adjoint de penser immédiatement aux travaux présentés chaque année pendant les Illuminations par les étudiants des Grands ateliers de l’Isle d’Abeau, comme cette année place du Griffon dans le 1er.

Laurence Bufflier

lbufflier@leprogres.fr

Un Plan pour encadrer la mise en lumière de la ville

La mise en lumière pérenne d’un bâtiment, d’un jardin, passe, à Lyon, par le Plan Lumière 2. Plus écologique que son prédécesseur, ce plan lumière nouvelle génération prévoit d’arriver en 2013 au même niveau de consommation qu’en 1989 avec 66 000 lampes contre 44 000 à l’époque, et 326 sites mis en valeur contre 107. « Depuis trois ans, nous diminuons chaque année la consommation de 4 %, grâce à l’utilisation de leds qui consomment 5 à 10 fois moins, mais aussi en évitant les fuites de lumière. Ça ne sert à rien d’éclairer le ciel ! », explique Gilles Buna, adjoint à l’Urbanisme et au Développement durable. « Toujours dans le même but, l’éclairage est plus dynamique le week-end, les parcs sont éteints quand ils ferment et on réfléchit à ne pas éclairer le lundi. » Quant à la politique de développement de l’éclairage, le Plan Lumière 2 est résolument tourné vers les quartiers avec des projets de mise en valeur prenant en compte l’identité du lieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyon-urbanisme.superforum.fr
biglower
Actif Reporter 2
Actif Reporter 2


Nombre de messages : 484
Age : 28
Localisation : Lyon 4
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: Evolution du Plan Lumière   17/12/2008, 23:06

Ca présage de bonnes choses. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Evolution du Plan Lumière   Aujourd'hui à 09:52

Revenir en haut Aller en bas
 
Evolution du Plan Lumière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (2001) Evolution
» Information pour ceux qui cherchent la lumière (Alexandre Morayason)
» Lumière: confusions à éviter
» Peintre de lumière fabuleux... Mario Duguay....
» Flashes de lumière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES GRANDS PROJETS URBAINS A LYON :: BRICS A BRACS & Autres projets !-
Sauter vers: