LES GRANDS PROJETS URBAINS A LYON

Le Site de référence pour parler des grands projets architecturaux et environnementaux du Grand LYON
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Deuxieme tunel sous la Croix Rousse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Bis
Admin


Nombre de messages : 1243
Age : 35
Localisation : Lyon 8
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: TUNNEL DE LA CROIX ROUSSE   10/2/2007, 20:45

Article du Progrès du 10/02/07

Croix-Rousse : quelles options pour le tunnel ?

La lourde rénovation du tunnel de la Croix-Rousse s'affine sans qu'on connaisse encore sa silhouette définitive. Seule évidence : la circulation doit se poursuivre, malgré les travaux, vraisemblablement en 2009

Alors qu'une enquête de circulation a photographié hier le trafic du tunnel de la Croix-Rousse côté Rhône (lire par ailleurs), un postulat s'impose comme une évidence à l'évocation de la lourde rénovation de l'ouvrage : elle n'entraînera pas sa fermeture, quelle que soit l'option choisie.
Une certitude, dans un dossier qui par ailleurs, reste encore largement en chantier au sein du Grand Lyon et ne doit pas se concrétiser avant la prochaine mandature.
Dès lors, quelle urgence à interroger les automobilistes sur leur point de départ, leur destination et le pourquoi de leur déplacement ? « Fournir au Grand Lyon des informations qualitatives indispensables. Au moins, nous disposerons de documents chiffrés fiables lors de la prochaine concertation avec les habitants », justifiait hier Claude Pillonel, vice-président du Grand Lyon.

Des hypothèses...

Rendez-vous est donc pris entre avril et juin prochains avec les riverains des 4e, 6e et 9e arrondissements de Lyon. Leur seront présentées les hypothèses pour améliorer la sécurité du tunnel existant. Elles ont évolué depuis leur publication lors d'une commission déplacement du Grand Lyon il y a quatre mois.
Ainsi, l'une, prévoyant la création de chaussées superposées, est purement et simplement écartée à ce jour. Elle nécessitait la fermeture totale du tunnel, et c'est pour la même raison qu'une deuxième hypothèse, proposant la création d'une galerie de sécurité souterraine, pourrait connaître le même sort.
Quelles solutions restent en lice ? La « simple » création d'une galerie de sécurité, parallèle au tube existant ; la création, plus complexe et plus chère, d'un deuxième tube de circulation (un pour transport en commun, l'autre pour les voitures particulières, ou chaque tube étant unidirectionnel). Se pose toujours la question de son implantation : s'il reste parallèle au tunnel existant, cela suppose une modification importante de la place Louis-Chazette dans le 1er arrondissement. Reste l'hypothèse, la plus onéreuse, d'un second tube dans le prolongement du futur pont Schuman, au droit de l'ancienne gare d'eau de Vaise. Auquel cas, il faut tout de même envisager une galerie de sécurité sur l'ancien ouvrage. Soit trois tubes

Préparer le terrain...

« Tout cela est en cours d'études, dans le respect du Plan des déplacements urbains. Il faut aussi déterminer les coûts : selon l'option on peut aller jusqu'à 180 millions d'euros », confirme Claude Pillonel.
Compte tenu du calendrier électoral et du renouvellement du Grand Lyon à l'issue des municipales de 2008, le dossier ne sera pas voté d'ici là. Seules des études sur la circulation ou la qualité de l'air viendront préparer le terrain.

Le quartier ne sera pas pourtant au repos : les travaux du pont Schuman, c'est début 2008, et pour deux ans. « Je vois mal comment on pourrait mener conjointement les deux opérations. On pourra toutefois commencer la mise en conformité du tunnel en 2009, en fonction de l'hypothèse arrêtée », précise l'élu. « Avec la mise en sécurité de tous les réseaux d'arrivée d'eau, éclairage, flux d'air, la fin de la circulation des poids lourds sous la Croix-Rousse, on a déjà bien travaillé. Mais c'est encore absolument insuffisant ».

Bénédicte Georges
bgeorges@leprogres.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyon-urbanisme.superforum.fr
amaury



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 20/10/2006

MessageSujet: Re: Deuxieme tunel sous la Croix Rousse   8/4/2007, 18:21

Salut,

Je suppose que vous aurez remarqué un truc marrant dans l'article. C'est qu'on répète plusieurs fois que la circulation doit absolument être maintenue... sans jamais expliquer pourquoi ! Si le Grand Lyon a fait des comptages, il pourrait être utile d'en connaitre les résultats...

Mais revenons-en au fond du problème. Je pense que tout le monde s'accordera pour dire que la vocation du tunnel de la Croix-Rousse n'est pas de faire passer le trafic de transit. C'est aujourd'hui la vocation de la Rocade Est et, malheureusement, du tunnel sous Fourvière. L'objectif n'est pas non plus de faire transiter le trafic d'agglomération. Pour ça, on a construit TEO. La vocation du tunnel de la Croix-Rousse est donc le trafic local. Or, il se trouve qu'on est dans la zone dense.

Vu le prix évoqué plus haut (180 millions d'€), on pourrait fermer le tunnel à la circulation automobile pour offrir à la place un mode de transport collectif très performant : des véhicules comme ceux de LEA capables de circuler à 70 Km/h (alors que je vous rappelle que les voitures y sont limitées à 50...). Evidemment, je préfèrerais une voie voitures dans chaque sens et une voie tram mais les normes pour faire circuler des véhicules de transport en commun ne sont pas les mêmes que pour les voitures. On s'en sortirait avec des travaux moins chers et un mode de transport très efficace et performant (prolongement du tram T4).

A +

Amaury
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bis
Admin


Nombre de messages : 1243
Age : 35
Localisation : Lyon 8
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Deuxieme tunel sous la Croix Rousse   9/4/2007, 00:17

Excellente idée Amaury ! mais est ce que ces Trams (a grande vitesse, comme LEA) trouveraient leur rentabilité ?? Un projet tel que tu le définis concernerait combien de personnes ??

Quelques Infos sur ce Tunnel :




Entrée du Tunnel Sens Rhône/Saône


Entrée Sens Saône/Rhône

Tunnel routier situé sous les 1er et 4ème arrondisements de Lyon ouvert à la circulation le 19 avril 1952, il suit un tronc commun sur les N6 et N7 en reliant ainsi les quais des bords du Rhône à ceux des bords de la Saône. La chaussée est aménagée en 2 x 2 voies sans véritable séparation de chaussées jusqu'à la construction d'un muret central en 1999 et son usage est interdit aux véhicules dont le poids total en charge excède 3,5 tonnes. Le tunnel est long de 1782 mètres.

Il est doublé depuis 1971 par le tunnel de Fourvière, qui relie directement les autoroutes A6 et A7.

Récupérée de « http://fr.wikipedia.org/wiki/Tunnel_de_la_Croix-Rousse »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyon-urbanisme.superforum.fr
Antho
Admin
avatar

Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Deuxieme tunel sous la Croix Rousse   24/4/2007, 16:49

Le raccord du tunnel de la Croix Rousse à l'avenue de Birmingham









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin
avatar

Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Deuxieme tunel sous la Croix Rousse   24/4/2007, 17:15

Et voila un condensé du PDF sur la rénovation du tunel de la Croix Rousse:

Les 3 solutions retenues:









Les aménagements communs aux 3 solutions:





Le calendrier:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin
avatar

Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Deuxieme tunel sous la Croix Rousse   4/5/2007, 10:48

Tunnel de la Croix-Rousse : « Le deuxième tube est nécessaire »

Quelque 200 riverains sont venus découvrir les hypothèses de rénovation du tunnel et de construction du pont Schuman. Mais le choix du Grand-Lyon semble d'ores et déjà arrêté


Gérard Collomb n'aurait pu trouver meilleure aubaine pour le lancement de la concertation pour la rénovation du tunnel de la Croix-Rousse, la construction du pont Schuman et le réaménagement des berges de Saône. Hier, à 18 h 30, soit à l'heure exacte du début de cette première réunion publique sous le chapiteau installé place Serin, dans le 4e, une panne de véhicule sous le tunnel ralentissait le trafic, à tel point que la file de véhicules remontait jusqu'à Hôtel de Ville.
L'occasion inespérée d'expliquer aux 200 présents que oui, il est nécessaire de rénover ce tunnel pour le mettre aux normes de sécurité. « S'il y avait un incendie aujourd'hui, la voûte mettrait 10 minutes à fondre. » Et non, on ne peut réduire la circulation de 2X2 voies à 2X1 voie pour créer dans le tunnel existant une galerie de sécurité. « Il y a, chaque année, 200 accidents sous le tunnel. » Si on n'y circulait que sur 2 voies, une dans chaque sens, la circulation sous le tunnel serait complètement bloquée, et plus largement la ville. Quant aux véhicules de secours, ils ne pourraient pas accéder.
Bref, « si nous n'avions pas besoin d'un second tube, nous arrêterions tout pour économiser les 100 à 140 millions d'euros que vont coûter les travaux. »

Maintenir la circulation pendant les travaux

De quoi recadrer le débat avant que Bruno Couturier, directeur du projet urbain « Serin Quais de Saône », présente les trois solutions de rénovation envisagées - le tunnel actuel comprenant 2 voies unidirectionnelles et une voie de bus, et une galerie parallèle avec deux voies de circulation en sens inverse, ou le tunnel actuel en 2X2 voies avec en parallèle une galerie de sécurité dans laquelle circuleraient les vélos ou une galerie parallèle plus large qui accueillerait également une voie de bus en site propre. Et c'est cette hypothèse qui risque de remporter la mise puisqu'elle permettrait de maintenir la circulation pendant les quatre ans que dureront les travaux et répondrait aux attentes du Plan de déplacement urbain (PDU) qui prévoit le développement des modes doux.

« Décidé à l'avance »
Même chose pour le pont Schuman qui reliera à l'horizon 2013 les quartiers de Vaise (9e) et Serin (4e) : parmi les deux projets avancés, l'un envisageant le pont dans le prolongement de la rue de la Gare d'Eau (9e) ou l'autre quelques dizaines de mètres plus au nord soit au milieu du stade Boucaud pour déboucher sur le quai Gillet, le premier apparaît comme le plus logique et moins contraignant à réaliser.
Ces deux grands projets seront bien évidemment accompagnés d'un réaménagement paysagé complet des quais de Saône mais aussi de la place Chazette située dans le 1er, de l'autre côté du tunnel.

Lapsus
« Nous avons vraiment l'impression que tout est décidé à l'avance », lançait le public. « Pourquoi, dans ce cas, une concertation ? » « Aujourd'hui, tout peut être étudié, sauf les solutions qui ne correspondent pas à celle que nous souhaitons pardon, à nos impératifs », répondait Gérard Collomb devant une salle amusée par son dérapage. Prochaine étape de la concertation, la tenue d'ateliers de concertation spécifique au pont et au tunnel auxquels les riverains sont invités à participer.

Laurence Bufflier


> NOTE
Les ateliers de concertation se tiendront de 18 h 30 à 20 heures les 10, 24 et 30 mai pour le tunnel, les 15, 22 mai et 5 juin. Renseignements et inscriptions à la Mission Serin Quais de Saône, 3 chemin de Serin (4e) le lundi de 13 à 19 heures et le jeudi de 9 à 14 heures. Tél. 04 78 28 35 47.



Les riverains craignent plus de trafic, plus de pollution


« Notre quartier va se transformer en autoroute urbaine », s'inquiétaient les riverains. « Il y aura peut-être une plus forte densité de circulation mais elle se fera dans de meilleures conditions », se défendaient les représentants du Grand-Lyon. Et Gérard Collomb de revenir sur le Plan de déplacement urbain, en oeuvre sur la ville pour développer les transports en commun et les modes doux et faire reculer la voiture. « Si les transports en commun vont plus vite que la voiture, les gens prennent les transports en commun », argumentait le président du Sytral Bernard Rivalta. Et de donner l'exemple du pont Lafayette, réduit de trois à deux voies de circulation pour laisser la place aux bus.
Quant à l'hypothèse avancée par les associations participant au Comité de suivi de réduire l'actuel tunnel en 2X1 pour y créer une galerie de sécurité et de réaliser un second tunnel sous la Croix-Rousse complètement indépendant dans le prolongement du pont Schuman pour évacuer, côté Rhône, les véhicules qui se dirigeant vers la Part-Dieu et l'est, Gérard Collomb a répondu : « Je vous prête le chapiteau pour que vous puissiez expliquer le projet aux riverains de la montée des Soldats qu'un tunnel sortira sous leur fenêtre dans quelques années. »
L. B.


Source: Le Progrés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin
avatar

Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Deuxieme tunel sous la Croix Rousse   28/9/2007, 09:04

Un tunnel peut en casser un autre



Sale temps pour le tunnel de la Croix-Rousse, fermé depuis un mois à cause d'un problème de ventilation. Alors qu'il doit rouvrir lundi, l'ouvrage pourrait prochainement subir un nouveau revers. Le projet de percement d'un second tube, décidé cet été par le Grand Lyon, est sur le point d'être remis en question par... des amateurs de souterrains. Des cataphiles envisagent de déposer un dossier auprès de l'Unesco pour que les nombreux réseaux souterrains de Lyon, dont certains remontent à l'époque romaine, soient classés au Patrimoine mondial de l'humanité et donc protégés comme le reste du centre-ville. Parmi eux, les célèbres « arêtes de poisson », un réseau de galeries construites au XVIIe siècle pour drainer l'eau entre la rue des Fantasques (1er) et le Rhône, directement menacé par le second tube. Le forage d'étude, qui doit débuter le mois prochain depuis la place Chazette, à l'entrée du tunnel, passera ainsi dans deux galeries de ce réseau.

La démarche auprès de l'organisme onusien a été initiée par le guide Jean-Luc Chavent, présentateur de « Vie de quartier » sur TLM et amoureux du Lyon souterrain. « Le dossier sera présenté à l'Unesco avant la fin de l'année, » précise-t-il. Farouche défenseur de ce patrimoine peu connu, il avait déjà proposé en 1994 un projet pour ouvrir au public les « arêtes de poisson ». Ces souterrains sont aujourd'hui quasi inaccessibles. Des portes blindées bloquent les entrées et les bouches d'égouts ont été soudées par les services du Grand Lyon pour des raisons de sécurité. La démarche de Jean-Luc Chavent est soutenue par d'autres passionnés d'exploration urbaine. « Si on ne dit rien, il y a un risque que tout soit bétonné et ces galeries seront définitivement perdues. L'objectif de ce dossier n'est pas d'empêcher le percement du tunnel. Nous souhaitons seulement qu'il soit réalisé de manière à protéger ce patrimoine souterrain », explique Emmanuel Burry, vice-président de l'Organisation pour la connaissance et la restauration d'Au-dessous-terre (Ocra).



Pierre Silvain - ©2007 20 minutes

Source:
http://www.20minutes.fr/article/183670/Lyon-Un-tunnel-peut-en-casser-un-autre.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin
avatar

Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Deuxieme tunel sous la Croix Rousse   29/10/2007, 10:43

Gérard Collomb sensible aux Arêtes de poisson


« L'ouverture de ces galeries souterraines me semble être une bonne idée en soi. » Interrogé par 20 Minutes, le maire de Lyon et président du Grand Lyon Gérard Collomb (PS) a déclaré que « tout serait mis en oeuvre pour valoriser » les Arêtes de poisson. Selon des cataphyles, ce réseau de galeries construit sous la colline de la Croix-Rousse au XVIIe siècle pour drainer l'eau entre la rue des Fantasques (1er) et le Rhône, serait menacé par le percement du deuxième tunnel de la Croix-Rousse, voté cet été par la communauté urbaine. Gérard Collomb affirme ainsi vouloir « engager des discussions » avec l'Organisation pour la connaissance et la restauration d'au-dessous terre (Ocra) et Jean-Luc Chavent, présentateur de « Vie de quartier » sur TLM et amoureux du Lyon souterrain, qui rédigent actuellement un dossier pour obtenir le classement de ce réseau au Patrimoine mondial de l'Unesco (lire notre édition du 26/9).

« Nous allons échanger pour faire en sorte que la rénovation du tunnel de la Croix-Rousse soit associée à la préservation du patrimoine », souligne-t-il. Face à cette proposition, Emmanuel Burry, vice-président de l'Ocra, affirme être satisfait, mais souhaite rester prudent. « Nous sommes prêts à travailler avec le Grand Lyon mais il reste du chemin pour sauver les Arêtes », a-t-il réagi. Une fois la faisabilité du projet d'ouverture confirmée, de multiples modalités resteraient à établir. « L'ouverture doit-elle concerner le grand public où être réservée à un public ciblé ? Doit-elle être permanente ou occasionnelle ? », s'interroge Gérard Collomb.

Source:
http://www.20minutes.fr/article/191062/Lyon-Gerard-Collomb-sensible-aux-Aretes-de-poisson.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin
avatar

Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Deuxieme tunel sous la Croix Rousse   14/11/2007, 11:51

Tunnel sous la Croix-Rousse : la rénovation prend forme

UMP et Verts s'abstiennent lors du vote par le conseil de Communauté urbaine des points clés du programme Chiffrés à 140 millions d'euros cet été, les travaux vont en réalité s'élever à 172 millions d'euros



La rénovation du tunnel de la Croix-Rousse qui prévoit l'ouverture d'un tunnel parallèle, vraisemblablement en 2013, a franchi une étape supplémentaire lundi, avec le vote par le conseil de Communauté urbaine des points clés du programme, du lancement de la procédure d'attribution du marché et du lancement de la consultation. La solution retenue, votée le 9 juillet, prévoit une circulation à 2x2 voies de circulation dans le tunnel existant, le tube créé étant réservé aux transports en commun et aux modes doux.
Les travaux sont prévus pour durer quatre ans, Gérard Collomb exigeant que soit indiquée dans l'appel d'offre l'impossibilité de fermer le tunnel durant les travaux. Chien échaudé craint l'eau froide.
Il n'empêche, lorsque le chantier s'attaquera dans sa deuxième phase à la voûte, il sera nécessaire d'interrompre la circulation. « Par tranches successives » rassure-t-on au Grand Lyon, et « pour une durée qui ne devrait pas excéder quatre mois au total ».
« Pourtant cette solution avait été approuvée parce qu'elle permettait de réaliser les travaux en maintenant la circulation » s'est indignée Claudine Frieh qui a trouvé ici l'occasion de rappeler au président du Grand Lyon « la paralysie complète de notre agglomération », en septembre. L'UMP appuie là où, électoralement, ça fait mal. Et Gérard Collomb de rétorquer : « Si les travaux avaient été réalisés quinze ou vingt ans auparavant, nous n'aurions pas eu ces problèmes. Le matériel d'origine est obsolète ».
Depuis juillet, des modifications ont été apportées au projet. Le coût d'abord : chiffrés à 140 millions d'euros cet été, les travaux vont en réalité s'élever à 172 millions d'euros. Une augmentation de plus de 20 % qui fait tousser UMP et Verts, justifiée au Grand Lyon par des aménagements aux extrémités de l'ouvrage, la création de garages et locaux techniques, le foncier, la communication. Autre modification, le trafic TCL sera effectué dans le nouveau tube dans le sens Rhône/Saône, et maintenu sous le grand tunnel dans l'autre sens, afin de ne pas « cisailler la circulation aux entrées du tunnel » a annoncé Gérard Collomb. D'où les regrets de l'UMP que les bus restent « englués dans la circulation » dans le sens Saône/Rhône. Pour y remédier, Il faudra attendre que le projet du Sytral d'ouvrir une ligne de tramway entre Vaise et La Part-Dieu soit réalisé. « Mais pas avant 2015-2020 » estime le Grand Lyon.
La rénovation du tunnel de la Croix-Rousse a été adoptée, UMP et Verts se sont abstenus.
Jacques Boucaud

Source: Le Progrés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin
avatar

Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Deuxieme tunel sous la Croix Rousse   4/2/2008, 13:54

Les Arêtes préservées

Le second tunnel de la Croix-Rousse épargnera ces galeries souterraines.



Le futur tunnel de la Croix-Rousse pour les bus et les piétons, qui ouvrira en 2013, n’endommagera que partiellement les Arêtes de poisson, galeries souterraines datant du XVIIe siècle. C’est le message que la mairie du IVe arrondissement a voulu faire passer hier, en permettant à la presse de découvrir ces passages labyrinthiques.

La polémique a été lancée par le conteur Jean-Luc Chavent qui s’est inquiété, lorsque le projet d’un second tunnel a été envisagé, du sort de ces galeries, composées d’un couloir de 350 mètres de long, raccordé à 34 colonnes, créées sous Vauban au XVIIe siècle.

Interdites au publiques
“Seuls trois petits bouts d’antennes de ces Arêtes de poisson et une partie de la colonne inférieure seront touchés”, assure Marc Coggio, responsable des galeries pour le Grand Lyon.
Quant aux visites, le maire du IVe est formel. “Si nous devions ouvrir ces lieux, il faudrait remplir des conditions draconiennes”, explique Dominique Bollier. Entre autres, une hauteur de plafond de deux mètres et un passage aisé pour la circulation. La visite d’hier montre que l’exercice est périlleux sans éclaireur : trous, puits, difficultés à s’orienter. Ce qui n’empêche pas le lieu d’être régulièrement visité par des amateurs de catacombes…

Source:
http://metrofrance.com/fr/article/2008/01/30/00/0952-37/index.xml
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin
avatar

Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Deuxieme tunel sous la Croix Rousse   4/2/2008, 14:06

Le tunnel épargnera les Arêtes

Le percement d'un second tunnel sous la Croix-Rousse ne devrait pas gravement endommager les fameuses Arêtes de poisson. « Sur 1,5 km de galeries, seuls 70 mètres seront touchés, surtout des extrémités sans intérêt », a assuré hier Marc Coggio, responsable de l'unité galeries à la direction de l'eau du Grand Lyon, lors d'une visite de ces souterrains datant des XVIe et XVIIe siècles.

Ce réseau construit par les militaires sous la colline, entre le Rhône et la rue Magnaval (1er), pour stocker du matériel, était menacé par le projet de création d'un second tunnel de sécurité sous la Croix-Rousse d'ici à 2013. En septembre dernier, des passionnés de ces galeries avaient demandé que ce patrimoine soit protégé par l'Unesco. Et plaidé pour une mise en valeur avec une ouverture au public. La pétition qui circule sur Internet (www.aretesdepoisson.free .fr) a déjà recueilli plus de 2 000 signatures. « Les services archéologiques et des inventaires de la Direction régionale des affaires culturelles ne se sont pas opposés à ces quelques destructions. La colonne et les galeries principales des Arêtes ne seront pas touchées », a indiqué Marc Coggio.



F. C. - ©2008 20 minutes

Source:
http://www.20minutes.fr/article/209567/Lyon-Le-tunnel-epargnera-les-Aretes.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin
avatar

Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Deuxieme tunel sous la Croix Rousse   10/2/2009, 12:34

Les travaux du futur tunnel de la Croix-Rousse débuteront fin 2009

Le vice-président Jean-Luc Da Passano a rappelé qu’en novembre 2007 le conseil de communauté du grand Lyon avait adopté « les points clefs du programme de rénovation du tunnel de la Croix-Rousse » et le principe de la création d’un second tube. La séance d’hier soir a permis de franchir l’étape décisive ouvrant la voix à la réalisation des travaux. Ceux-ci débuteront fin 2009 pour une mise en service fin 2013. Le coût total - aménagement des abords compris - voté sera de 222, 22 millions.


Les travaux seront réalisés par l’entreprise Dodin Campenon Bernard. Tout le monde - opposition comprise - est bien conscient qu’il s’agit là, selon le mot du président du Grand Lyon, « d’une des réalisations phares du mandat ». Mais une réalisation dont Gérard Collomb sait aussi que c’est « un dossier difficile » qui ne lui « sera pas crédité » car « faire un tunnel supplémentaire n’intéresse pas grand monde, on préfère du clinquant ». Mais à ses yeux, cette réalisation est impérative « car c’est la sécurité des citoyens qui est en jeu ». Le principal groupe d’opposition, Ensemble pour le Grand Lyon, ne s’y est d’ailleurs pas trompé indiquant qu’il votait pour « au nom de l’intérêt général ». Pour le principe toutefois, le maire de Meyzieu, Michel Forissier, s’essaie à poser une ou deux banderilles : « D’ici fin 2013 l’enveloppe risque de doubler », glisse-t-il avant de trouver une incohérence, à moins que ce ne soit une contradiction entre « l’interdiction prévue aux camions de plus de 3,5 tonnes alors qu’actuellement l’arrêté préfectoral interdit le tunnel aux plus de 7,5 tonnes ».
Gérard Collomb ne peut s’empêcher de railler ce ralliement de l’opposition et ce « sens de l’intérêt général » qui motive son opposition : « Je sais ce qu’il en sera lorsque l’on fermera le tunnel pour les travaux, vous ne distribuerez pas alors des tracts invoquant l’intérêt général mais dénonçant mon imprévoyance ».
Car cette mise aux normes de sécurité du tunnel existant, notamment la rénovation, des 5 puits de ventilation existant et le désamiantage, et le percement - sans tunnelier mais avec des tirs - du second tube aura non seulement un coût financier mais aussi un coût en terme de nuisances : fermeture complète du tunnel durant 6,5 mois en 2013 et fermeture temporaire d’une heure deux à trois fois par jour lors des tirs.
Mais au terme de cette période difficile, le tunnel de la Croix-Rousse sera doublé avec un nouveau tube de 1,9 km situé entre 20 et 30 mètres de l’existant. En outre, des galeries de sécurité relieront les deux tous les 150 mètres. Réservé aux transports en commun et aux modes doux, le nouveau tube bénéficiera également « d’éclairages d’animation pour le rendre un peu ludique ».

Michel Rivet-Paturel

Source:
http://www.aufildelyon.fr/archive/2009/02/10/les-travaux-du-futur-tunnel-de-la-croix-rousse-debuteront-fi1.html#more
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin
avatar

Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Deuxieme tunel sous la Croix Rousse   10/2/2009, 14:03


Grosse rallonge pour le Tunnel


Le premier coup de pioche n'a pas encore été donné, et déjà son coût s'envole. Le prix du chantier du second tube de sécurité du tunnel de la Croix-Rousse, qui doit permettre d'ici à 2014 de faire circuler bus et vélos sous la colline, atteint désormais 222 millions d'euros. Les élus du Grand Lyon ont dû voter hier soir une rallonge aux 172 millions initialement prévus lors du lancement du projet en 2007. Selon le Grand Lyon, cette hausse s'explique par l'actualisation des prix de la construction (+ 14 %). « Et le premier budget ne prenait pas en compte les travaux qu'il faudra faire sur les puits de ventilation, qui se sont avérés très dégradés sur le premier tube », indique Jean-Luc da Passano, vice-président en charge des tunnels.

Ces travaux représentent désormais à eux seuls 10 % des investissements du Grand Lyon. « C'est un chantier majeur et indispensable », souligne le président Gérard Collomb (PS). Et il s'annonce délicat. Ce second tube de 1 850 m, qui servira de conduit d'évacuation en cas de problème dans le premier tunnel, sera creusé... à l'explosif. Ce qui entraînera des fermetures partielles de l'ouvrage dès 2010. Et une interdiction de circuler durant six mois en 2013. Le Grand Lyon a cependant prévu d'importantes pénalités contre les entreprises pour limiter d'éventuels surcoûts : près de 350 000 euros par jour de retard.
Frédéric Crouzet

Source:
http://www.20minutes.fr/ville/Lyon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin
avatar

Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Deuxieme tunel sous la Croix Rousse   11/2/2009, 14:22

Le futur tube du tunnel de la Croix-Rousse capable d’accueillir un tramway

Destiné exclusivement aux modes doux, le second tube du tunnel de la Croix-Rousse dont le Grand Lyon vient de voter la réalisation sera susceptible d’accueillir un tramway. Mais cette perspective est lointaine. Largement au-delà de 2013, année où ce tube doit être mis en service après quatre ans de travaux. Gérard Collomb s’est d’ailleurs contenté de préciser cette possibilité lundi soir.

La ligne de tramway évoquée relierait La Part-Dieu à La Duchère et par extension Ecully et Champagne-au-Mont-d’Or, communes limitrophes. Il s’agit d’un prolongement de la ligne de tramway T4 (Minguettes/Feyzin-Part-Dieu-La Doua) en cours de construction dont le premier tronçon ouvrira en avril. Elle forme avec elle l’axe A4 qui figure au Plan des déplacements urbains de l’agglomération lyonnaise élaboré en 1997 et révisé en 2005. Le lien Part-Dieu/Ecully n’est pas d’actualité. Il ne figure pas au plan de mandat de Sytral et les réflexions sur d’autres axes du PDU semblent être plus avancées.

F. S.

Source: Le Progrés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin
avatar

Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Deuxieme tunel sous la Croix Rousse   26/2/2009, 12:06

Second tube du tunnel : les travaux approchent

Réunis hier soir, les habitants du quartier Serin et du quai Gillet ont débattu de leur avenir qui se conjugue… en chantiers


Hier, à l’heure où le football faisait vibrer les Lyonnais, une cinquantaine d’habitants ont préféré parler… couture! Grands maîtres du surfilage, Marie-Claude et Jean-Claude Legrand, présidente et conseiller technique de l’association Serin Quai Gillet, qui tenait hier soir son assemblée générale.

Les deux fils rouges de la soirée, le pont Schuman et le second tube du tunnel de la Croix-Rousse, ont monopolisé les esprits. Jean-Claude Legrand a taillé le patron. « La circulation excédentaire de Vaise arrivera quai Serin. Il faudra que nous ayons des compensations sous forme d’aménagements ». Un couple, qui vient d’emménager quai Gillet, écoute attentivement. « Mais il est en face de chez nous! », s’écrie la dame, découvrant l’emplacement exact du futur pont. L’option la plus au sud a été retenue, soit près de la passerelle Mazaryk, partant de la gare d’eau. Pour cette habitante, les compensations sont vite trouvées : « Des arbres, de la verdure, mais c’est une forêt qu’il faudra pour endiguer la pollution! »

Le député Pierre-Alain Muet modère les propos plutôt alarmistes du maître tailleur. « Le pont fera revivre ce quartier, dont le débouché naturel est Vaise ». Pour ce qui concerne le tunnel, le raccommodage était à l’ordre du jour. « Nous devrons trouver une solution pour raccommoder les deux quartiers, de part et d’autre de l’avenue Birmingham, ainsi que le haut de la Croix-Rousse avec le bas ». Le maire, Dominique Bolliet, se lance. « C’est un projet d’intérêt communautaire qui s’impose à nous. Ce quartier a été déstructuré à la construction du tunnel. On a même déplacé l’église. L’enjeu, c’est de recoudre. » Vice-président de la communauté urbaine chargé de la concertation, Gérard Claisse intervient : « Un cheminement sera tracé au-dessus de la tête des tubes. La couture se fera par là. A terme, ce chemin reliera le parc de la Cerisaie ». Les travaux débutent à la fin de l’année et le percement s’opérera par explosions, après un grignotage des cent premiers mètres. Un à deux tirs de mines par jour et une heure de fermeture du tunnel lors de chaque tir sont programmés. En fin de chantier, le tube existant sera fermé pendant six mois pour cause de désamiantage. « Ça va être l’enfer pendant cinq ans », s’inquiète un jeune papa. « Et pourquoi pas mettre en place des navettes fluviales afin de rejoindre le centre-ville sans encombres ? », suggère une habitante. La concertation pour le pont, l’aménagement de Birmingham et du quai Gillet débutent en avril-mai.

Les participants à cette réunion ont trouvé un point d’accord : pas question pour eux de construire des immeubles. « On veut des arbres, pas de commerces! » Le mari nouvellement installé avait déjà rejoint son poste de télévision.

M. M.

Source: Le Progrés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin
avatar

Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Deuxieme tunel sous la Croix Rousse   6/4/2009, 13:44

Tunnel de la Croix-Rousse : mise en place des travaux à la fin de l'année

Pour être en norme avec la législation depuis l'accident sous le tunnel du Mont-Blanc, le tunnel de la Croix-Rousse doit être doté d'une second tube.

Le Grand Lyon, maître d'ouvrage, a privilégié le passage des transports en mode doux : piste cyclable et bus auront la part belle. Mais ce sera en 2013, au mieux.

En attendant, les travaux vont s'étaler en plusieurs phases et les riverains s'inquiètent des conséquences qu'un tel chantier peut avoir sur leur quotidien.

Le mode de percement retenu consiste en de multiples micro-explosions. Or, le sommet du nouveau tunnel ne sera qu'à 80 mètres des trottoirs du plateau de la Croix-Rousse… Les pelles mécaniques débuteront leur grignotage début 2010, simultanément à chaque extrémité du tunnel. Coût prévu d'une telle opération : 220 millions d'euros.

Source:
http://www.leprogres.fr/fr/region/le-rhone/lyon/article/417308,185/Tunnel-de-la-Croix-Rousse-mise-en-place-des-travaux-a-la-fin-de-l-annee.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin
avatar

Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Deuxieme tunel sous la Croix Rousse   3/6/2009, 12:46

Pour le deuxième tube du tunnel, ils vendent leurs sous-sols

On est propriétaire, non seulement du sol, mais aussi de son sous-sol. Pour la réalisation du deuxième tube du tunnel de la Croix-Rousse, des centaines de copropriétaires de la colline doivent vendre leur « tréfonds » au Grand Lyon

En droit français, la « propriété du sol emporte la propriété du dessus et du dessous ». C'est ainsi que le propriétaire ou le copropriétaire d'un immeuble peut réclamer une indemnité, en cas d'utilisation de son « surplomb » (à cause d'une grue qui balaye son espace aérien) et de son… « tréfonds ». Mais jusqu'où ? On peut revendiquer la propriété d'un cône allant de son immeuble… jusqu'au centre de la terre ! Loin de Jules Verne, le deuxième tube du tunnel de la Croix-Rousse (à terme pour les modes doux et les transports en commun), sera creusé entre 50 et 70 mètres de profondeur.

Et en deçà de 30 mètres, le tréfonds ne vaut plus grand-chose… La règle veut que plus on descend, moins le sous-sol a de la valeur. La proposition de 150 euros du Grand Lyon - maître d'ouvrage de la rénovation du tunnel et de la construction du second tube - par copropriétaire est ainsi sans aucune mesure avec une indemnisation de 2,4 millions de francs en 1997, fixée par le juge de l'expropriation, pour une parcelle du 1er arrondissement de Paris, sous laquelle devait passer le métro. « Ça fait pas bien lourd », dénoncent un certain nombre des 130 copropriétaires et 20 propriétaires concernés, au premier desquels Jeanne d'Anglejan, élue MPF dans le 2e, mais résidente à la Croix-Rousse. « Le montant de la somme correspondante à l'acquisition des volumes de tréfonds est déterminé par les services fiscaux », explique-t-on à la Communauté urbaine. Une valeur qui n'aurait pas grand-chose à voir avec celle du terrain, mais en lien avec « les désagréments subis ».

Lesquels ? La « présence à une assemblée générale extraordinaire » des copropriétés autorisant la vente de leurs tréfonds respectifs.

Problème : des (co) propriétaires estiment que les 150 euros ne compensent pas la dévaluation de leur bien. Laquelle ? Certains craignent des vibrations, voire une dégradation de leur bien par glissement de terrain, du fait du creusement du tube au beau milieu de galeries drainantes.

Difficile de savoir combien sont les réfractaires, le Grand Lyon n'ayant pas communiqué leur nombre.

Mais la puissance publique sera la plus forte. Car, en cas de refus de vendre, le tréfonds sera tout bonnement exproprié. L'enquête publique a eu lieu d'octobre à novembre dernier, et le commissaire enquêteur a rendu un avis favorable. « Le préfet a pris un arrêté d'utilité publique », expose par ailleurs la Communauté urbaine. En cas de contentieux sur la valeur du bien, ce serait alors au juge de l'expropriation de fixer l'indemnité. On verrait alors combien vaut, pour la justice, un volume de tréfonds dans la colline de la Croix-Rousse.

Sophie Majou

Source:
http://www.leprogres.fr/fr/region/le-rhone/rhone/article/1653369,185/Pour-le-deuxieme-tube-du-tunnel-ils-vendent-leurs-sous-sols.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin
avatar

Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Deuxieme tunel sous la Croix Rousse   21/9/2009, 01:10

Rénovation lourde et nouveau tube pour le tunnel de la Croix-Rousse

Le tunnel de la Croix-Rousse accuse le poids de ses 57 ans et ne répond plus aux normes de sécurité en dépit des réparations et aménagements dont il a pu bénéficier au cours des années passées. Une rénovation profonde s'imposait. A l'issue de plusieurs années de gestation puis de procédures, le projet définitif retenu a été adopté en février dernier par le conseil de la Communauté urbaine de Lyon. Un projet majeur pour l'agglomération lyonnaise par son envergure et son coût qui avoisine 220 millions d'euros.

Non seulement le tunnel existant va être refait à neuf mais un nouveau tube parallèle, situé au nord et dix mètres de large, va être percé sous la colline. Une galerie de sécurité qui communiquera avec le tube existant tous les 150 mètres pour permettre, en cas de besoin, l'accès de secours et des évacuations mais aura aussi une utilité quotidienne. Les élus du Grand Lyon ont toutefois veillé en retenant ce projet à ce qu'il ne favorise pas un accroissement de la circulation automobile dans ce tunnel de cœur d'agglomération. Ce second tube sera donc réservé au quotidien exclusivement aux bus, aux cyclistes et aux piétons. Résolument moderniste le nouvel ouvrage sera équipé d'un éclairage doux et d'une poutre multimédia qui pourra projeter sur ses parois des œuvres artistiques.

Les abords du tunnel, ou plutôt des tunnels, vont également être considérablement changés notamment côté Saône avec la réalisation au nord d'un vaste mur de soutènement présenté « comme un socle au pied de la colline » entouré de végétation pour s'intégrer dans le paysage de la balme. Un effort particulier sera fait dans le traitement de l'éclairage de cette façade afin de concilier la nuit esthétisme et sécurité.

Visuellement les changements seront moins marqués côté Rhône avec la recherche d'une architecture épurée pour accueillir le nouveau tube. Le bâtiment existant sera néanmoins détruit et la place Chazette réaménagée.

A l'intérieur, la mise à niveau du tunnel existant sera moins spectaculaire mais c'est une véritable remise à neuf qui va être réalisée : mise en place d'un système de drainage et d'étanchéité des venues d'eau, mais aussi d'assainissement, création de niches de sécurité et d'incendie mais aussi de quatre niches pour la mise en place ultérieure de radars de vitesse, installation d'un séparateur central délimitant les deux voies dans chaque sens, revêtement de chaussée de teinte claire. Les cinq puits de ventilation seront conservés mais il y aura un ajout de ventilateurs à la voûte du tunnel.

Les grands travaux vont commencer en février 2010 pour s'achever en 2014. A partir d'octobre 2010 et jusqu'en mars 2013, le tube actuel sera fermé à la circulation deux fois une heure par jour puis… six mois à partir de mai 2013.

François Samard


La Croix-Rousse toujours sous la menace de sa vétusté


C'est peu dire que le tunnel de la Croix-Rousse et son monotube long de 1752 mètres accusent le poids des ans. Le plus vieux des tunnels lyonnais est entré en service en 1952. Cinquante-sept ans plus tard, son trafic est essentiellement local mais 50 000 véhicules l'empruntent encore chaque jour. Les poids lourds en sont exclus et la vitesse réduite à 50 km/h.

En dépit de l'entretien régulier dont il fait l'objet et des réparations préventives engagées pour le faire tenir jusqu'à l'achèvement de la rénovation profonde et l'adjonction d'un second tube de sécurité en 2014 (lire l'article ci-dessous), le tunnel de la Croix-Rousse reste toujours sous la menace d'une défaillance imprévue nécessitant, par sécurité, sa fermeture. Les automobilistes lyonnais se souviennent de son mois de neutralisation lors de l'automne 2007 pour remplacer des moteurs de ventilation, et des répliques qui ont suivi depuis. La dernière en date remonte au vendredi 11 septembre quand le tunnel a été subitement fermé dans les deux sens à 13 h 15. En cause, la découverte lors d'une inspection détaillée de la corrosion avancée de la charpente métallique d'un de ses puits. Une découverte qui ne pouvait être faite qu'après avoir sorti la pièce à l'air libre puis l'avoir démontée. Une consolidation a été faite pour rouvrir le tunnel le lendemain matin mais Valérie Philippon-Béranger, directrice de la voirie du Grand Lyon, confie que ces observations vont nécessiter des travaux de réparation plus durables qui seront programmés de nuit d'ici le début de l'année prochaine. Elles entraîneront à leur tour des fermetures nocturnes du tunnel mais ses utilisateurs en seront avertis. Depuis 2005, dix millions d'euros ont été investis dans des travaux pour le tunnel de la Croix-Rousse.

F.S.


Source:
http://www.leprogres.fr/fr/article/1995387,177/Fourviere-Croix-Rousse-les-tunnels-lyonnais-trop-vieux.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roots



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Le projet de rénovation lourde du tunnel de la Croix-Rousse   13/11/2009, 22:07

voici un document chiné sur internet qui donne un avant gout plutôt sympa de la rénovation annoncée du tunnel de la croix-rousse:

http://www.aftes.asso.fr/doc_gd_public/visite_document/2009-09-XRousse.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
allezol69003
Actif Reporter 1
Actif Reporter 1
avatar

Nombre de messages : 237
Age : 107
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 14/11/2009

MessageSujet: Re: Deuxieme tunel sous la Croix Rousse   21/11/2009, 13:11

franchement ce n'est un projet très ambitieux je trouve ce n'est le style de truc qui fera un renouveau a Lyon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.empireimmo.com/inscription.php?p=flop
jean-yves
Actif Reporter 1
Actif Reporter 1


Nombre de messages : 141
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: Deuxieme tunel sous la Croix Rousse   21/11/2009, 13:41

allezol69003 a écrit:
franchement ce n'est un projet très ambitieux je trouve ce n'est le style de truc qui fera un renouveau a Lyon

il s'agit simplement d'un gros chantier pour une mise aux normes de l'ouvrage.
pour certain le projet ambitieux aurait été d'en profiter pour augmenter le flux du trafic (deux tubes de trafic auto), pour d'autre de le reduire ( garder un seul tube en integrant la galerie en faisant un 2X 1voie)

l'histoire du tube pour les modes doux est surtout de la com, sachant que l'obligation est de creer une galerie pour evacuer les personnes.

pour moi le projet ambiteux sinon le plus coherent serait de faire un peage d'acces a ce tunel et de donner un acces libre (ou moins cher) a TEO, cad favoriser le trafic de contournement.

mais "l'ambition" de permettre aux automobilistes d'eviter de griller dans le tube reste pour le moins respectable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max

avatar

Nombre de messages : 91
Age : 33
Localisation : Vieux-Lyon
Date d'inscription : 02/06/2009

MessageSujet: Re: Deuxieme tunel sous la Croix Rousse   22/11/2009, 05:11

Ce qui est ambitieux c'est que le second tube aura une ambiance lumière spéciale. Si c'est bien fait, cela pourrait être vraiment un plus pour Lyon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max

avatar

Nombre de messages : 91
Age : 33
Localisation : Vieux-Lyon
Date d'inscription : 02/06/2009

MessageSujet: Re: Deuxieme tunel sous la Croix Rousse   28/11/2009, 02:27

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/4/47/LightTunnelDetroit.jpg

Exemple d'illumination intéressante d'un tunnel de Détroit. Espérons quelque chose de bien pour le second tube de la Croix-Rousse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
Admin
avatar

Nombre de messages : 1100
Age : 38
Localisation : Lyon 04
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Deuxieme tunel sous la Croix Rousse   8/2/2010, 11:22

« Ça bouge à la Croix-Rousse » attentive au travaux du second tunnel

le 08.02.2010 04h00

Les travaux du second tunnel sous le Croix-Rousse vont bientôt commencer. Une association sera particulièrement attentive pendant toute la durée de ce chantier, l'association au nom quelque peu alarmiste, « Ça bouge à la Croix-Rousse ». Elle est composée de Croix-Roussiens habitants dans le périmètre concerné par le creusement du tube.

« Certains d'entre nous ont le mauvais souvenir du creusement du premier tunnel : vibrations, fissures lors du creusement, bruits, vibration et pollution pendant son fonctionnement », a-t-il été évoqué lors de l'assemblée générale. Des raisons suffisantes ont-ils estimés, pour se constituer en association afin d'obtenir le plus d'informations possibles sur les risques générés par le creusement du second tunnel et pour exiger, du Grand Lyon, les garanties que ces risques seront limités au maximum et que les victimes seront facilement et rapidement secourues et indemnisées en cas de nécessité.

Source:
http://www.leprogres.fr/fr/region/le-rhone/lyon/article/2678022,185/Ca-bouge-a-la-Croix-Rousse-attentive-au-travaux-du-second-tunnel.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
biglower
Actif Reporter 2
Actif Reporter 2


Nombre de messages : 484
Age : 29
Localisation : Lyon 4
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: Deuxieme tunel sous la Croix Rousse   8/2/2010, 20:24

Les victimes ? Faut peut-être pas exagérer. Shocked

Pour les vibrations, ce serait déjà moins désagréable que la perceuses de mes voisins...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Deuxieme tunel sous la Croix Rousse   

Revenir en haut Aller en bas
 
Deuxieme tunel sous la Croix Rousse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» LYON - Croix Rousse Dr Béziat
» La Croix de Jésus en Arménie apparue dans le ciel !
» Nouvelle sur le site
» Tire lait à la maternité
» jumeaux, fente et désarroi ..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES GRANDS PROJETS URBAINS A LYON :: Lyon 4ème (Croix-Rousse, Serin...)-
Sauter vers: